National Association for Stock Car Auto Racing - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs est disponible ici.

La Nascar, acronyme de National Association for Stock Car Auto Racing est le principal organisme qui régit les courses automobiles de stock-car aux États-Unis d'Amérique. C'est la discipline de course automobile la plus populaire aux États-Unis.

Historique

Les origines de la Nascar sont liées au trafic d'alcool aux États-Unis du temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) de la prohibition des années 1930. Afin d'échapper plus facilement aux forces de police, les trafiquants avaient pris l'habitude de modifier leurs voitures pour les rendre plus performantes. Rapidement, des courses sauvages entre contrebandiers furent ainsi organisées. Les courses de "stock-car" (littéralement "voiture (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un moteur. Ce véhicule est conçu pour le transport terrestre de personnes ou de...) de série" ou "voiture de production") venaient de naître.

Les épreuves de stock-car se popularisant, notamment dans les États ruraux du Sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) des États-Unis, de nombreuses associations ont pris en charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non pécuniaire pour être transporté.) l'organisation (Une organisation est) des courses, désormais parfaitement licites. En 1948, Bill France parvint à fédérer ces multiples associations sous une bannière unique: la NASCAR. D'autres fédérations continuèrent à organiser des courses de stock-car, comme l'USAC ou de nos jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les...) l'ARCA, mais sans parvenir à faire de l'ombre (Une ombre est une zone sombre créée par l'interposition d'un objet opaque (ou seulement partiellement opaque) entre une source de lumière et...) à la surpuissante Nascar.

Le premier championnat sous l'égide de la Nascar fut organisé en 1949. Il s'agissait de la "Strictly Stock Division (La division est une loi de composition qui à deux nombres associe le produit du premier par l'inverse du second. Si un nombre est non nul, la fonction "division par ce...)". Comme son nom l'indique, l'idée de ce championnat était de faire s'affronter des modèles directement issus de la production de série. Mais progressivement, les règlements furent amendés, permettant aux voitures de s'éloigner de la série. Aujourd'hui, si l'on parle encore de "stock-car", les voitures n'ont plus grand chose à voir avec les modèles de série. Il serait plus juste de parler de "silhouette", puisque les voitures sont conçues à partir d'un châssis (Un châssis est un cadre rigide ou mobile fait d'une matière résistante, destiné à entourer ou supporter quelque chose.) tubulaire exclusivement réalisé pour la course, et recouvertes d'une carrosserie (La carrosserie est l'enveloppe rigide d'une machine, destinée à protéger les organes situé à l'intérieur. La carrosserie d'un véhicule protège les personnes et les éléments mécaniques des intempéries. Elle...) au profil se rapprochant d'un modèle de série.

Dès 1950, la Strictly Stock Division fut renommé "Grand National". Puis, en 1972, la Nascar opéra un changement majeur dans son organisation en créant la Winston Cup (du nom d'une firme de tabac) pour en faire son championnat principal (le championnat "Grand National", plus tard "Busch Series", devenant en quelque sorte la seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de mesure du temps. La seconde...) division de la Nascar). Organisée de manière plus rationnelle que le Grand National, offrant de juteuses primes, la Winston Cup (devenue Nextel Cup en 2004 à la suite d'un changement de sponsor) permit à la Nascar de gagner en popularité.

Déjà plus populaire que les courses de monoplace dans le Sud des États-Unis (ses terres historiques), la Nascar est devenue le sport mécanique (Dans le langage courant, la mécanique est le domaine des machines, moteurs, véhicules, organes (engrenages, poulies, courroies, vilebrequins, arbres de...) roi sur l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un...) des États-Unis au milieu des années 1990, profitant notamment de la scission dévastatrice entre l'IRL et le CART. C'est même aujourd'hui le deuxième sport le plus important après le football américain géré par la NFL.

Généralités

Les divisions

NASCAR Busch Series sur le circuit de Bristol, Tennessee.
NASCAR Busch Series sur le circuit de Bristol, Tennessee.

La Nascar est constituée de plusieurs divisions régionales et 3 divisions nationales :

  • La "Nextel Cup" (division 1), considérée comme la catégorie reine de la Nascar,
  • La "Busch Series" (division 2), également appelée "Grand national Series",
  • La "Craftsman Truck Series" (division 3).

Il existe également des séries locales, beaucoup moins médiatisées :

  • Les "Nascar Whelen All-American modified tour" (est et ouest), la "Busch north" et " Busch sud", la "Nascar canadien tire" (anciennement connue sous le nom de de Cascar), la "Mexico (Mexico (en espagnol Ciudad de México) est la capitale du Mexique ; elle est située dans les hauteurs du centre du pays à une altitude de 2200 m. Elle est...) Corona Series" sont des catégories nationales et exportées de la Nascar.
  • Les "Nascar weekly series" sont des séries locales, où les pilotes font leur première marque.

La Nextel Cup Series comporte 36 manches comptant pour le championnat, dont 34 se disputent sur une piste ovale (Dans le sens étymologique, un ovale est une forme d'œuf. En mathématiques, et plus particulièrement en géométrie, le...). La longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa longueur est celle de...) des ovales varie de 0,526 mile pour Martinsville en Virginie, à 2,660 miles pour Talladega en Alabama. Les 2 manches restantes se déroulent sur circuits routiers : Sonoma en Californie et Watkins Glen, dans l'État de New York (New York , en anglais New York City (officiellement, City of New York) pour la distinguer de l’État de New York, est la principale ville des États-Unis, elle compte a elle seule...) (qui fut jadis utilisé en Formule 1).

La Busch Series comporte 35 manches dont, à compter de 2007, 3 sur circuits routiers; à Mexico au Mexique, à Watkins Glen et à Montréal (Montréal est à la fois région administrative et métropole du Québec[2]. Cette grande agglomération canadienne constitue un centre majeur du...) au Canada.

La Crafstman Truck Series utilise des Pick-ups, véhicules extrêmement populaires aux USA, et comporte 25 manches, exclusivement disputées sur ovales.

Les courses

Le championnat Nextel Cup comporte quasiment une course tous les dimanches, entre la course inaugurale des Daytona 500 de février et la dernière course de la saison (La saison est une période de l'année qui observe une relative constance du climat et de la température. D'une durée d'environ trois mois (voir le tableau Solstice et Équinoxe ci-dessous), la saison joue un rôle...) ayant lieu habituellement fin novembre. À ce calendrier (Un calendrier est un système de repérage des dates en fonction du temps. Ces systèmes ont été inventés par les hommes pour mesurer, diviser et organiser le temps sur...) s'ajoutent également 2 courses, une qualificative pour les Daytona 500 et la course de prestige "Nextel All-Stars Challenge". Un pilote effectue donc au maximum 38 des 39 courses.

Le départ est toujours effectué lancé derrière une pace car, cette procédure permet d'éviter les carambolages assez fréquents des courses à départ arrêté.

Chaque course sur ovale est un véritable marathon (la plupart font 500 miles, soit 800 km). Les courses peuvent durer plus de 4 heures (L'heure est une unité de mesure  :), à des vitesses moyennes d'environ 150 mph (soit 240 km/h) et des vitesses de pointe de plus de 300 km/h. La plus longue épreuve est disputée sur 600 miles (960 km) et se déroule à Charlotte en Caroline du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.). La majorité des courses se déroulent sur 500 ou 400 miles pour descendre jusqu'à 263 miles à Martinsville.

Brent Sherman (n°49), Jimmie Johnson (n°48) et Stanton Barrett (n°95) sur l'ovale de Bristol en 2006
Brent Sherman (n°49), Jimmie Johnson (n°48) et Stanton Barrett (n°95) sur l'ovale de Bristol en 2006

Sensations fortes garanties pour les pilotes : les ovales, généralement très inclinés (jusqu'à 36 degrés pour le Bristol Motor Speedway dans le Tennessee) permettent d'atteindre des vitesses élevées et les dépassements sont beaucoup plus fréquents que sur circuit routier. Les voitures sont généralement pare-choc contre pare-choc et portière contre portière, les pilotes peuvent se battre à trois, voire quatre de front et ce sur plusieurs tours.

Sur ovale, le moindre faux-pas peut provoquer un accident. L'absence d'échappatoire fait que tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) incident se termine généralement dans le mur (Un mur est une structure solide qui sépare ou délimite deux espaces.) extérieur, entraînant immédiatement un drapeau jaune (Il existe (au minimum) cinq définitions du jaune qui désignent à peu près la même couleur :). Lors d'un drapeau jaune, un Pace car sort des stands, se positionne devant le leader et ralentit le peloton. Ceci permet aux commissaires d'intervenir et de nettoyer la piste en toute sécurité.

On voit parfois des carambolages monstres (nommés "big one") impliquant une vingtaine de voitures. En cas de carambolage (Un carambolage de voitures est une série de heurts, de chocs entre plusieurs véhicules sur la route. Une chaussée glissante, la visibilité fortement réduite par le brouillard, la poudrerie, les bourrasques de neige ou la conduite à une...) obstruant complètement (Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou autocomplétion, est une fonctionnalité informatique permettant à l'utilisateur de limiter la quantité...) la piste, la course peut être interrompue par un drapeau rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage.). Tous les pilotes s'immobilisent sur la piste, restent dans leur habitacle et aucune intervention ne peut être réalisée sur les voitures. Les épaves évacuées, la course est relancée, tout d'abord par un drapeau jaune qui autorise les réparations, puis, lorsque la piste est totalement nettoyée, la pace car rentre au stand et le drapeau vert (Le vert est une couleur complémentaire correspondant à la lumière qui a une longueur d'onde comprise entre 490 et 570 nm. L'œil humain possède un récepteur, appelé cône M, dont la bande passante est axée...) est sorti : la course est relancée.

Ceci est réitéré autant de fois que nécessaire pour accomplir la distance prévue au départ, et le premier pilote bouclant le dernier tour en tête sort logiquement vainqueur de l'épreuve. Il salue alors généralement le public d'un généreux "burn out" (virage sur place freins bloqués, ce qui provoque un nuage (Un nuage est une grande quantité de gouttelettes d’eau (ou de cristaux de glace) en suspension dans l’atmosphère. L’aspect d'un nuage dépend de la lumière qu’il reçoit, de la nature, de la...) de fumée) et d'un tour supplémentaire à faible vitesse (On distingue :), avant de rejoindre le "winner circle", parfois appelé la "victory lane". En effet, contrairement aux courses de nombreux pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste le plus souvent sous forme...) où les 3 premiers sont récompensés sur un podium, les courses américaines récompensent uniquement d'un trophée le vainqueur de l'épreuve, "the man".

Lorsqu'il pleut, les courses sur piste ovale ne se déroulent pas, mais sont reportées ou annulées. Si la pluie (La pluie désigne généralement une précipitation d'eau à l'état liquide tombant de nuages vers le sol. Il s'agit d'un hydrométéore météorologique qui fait partie du cycle de l'eau....) survient pendant une course, celle-ci est est arrêtée momentanément. Si les conditions ne s'améliorent pas, le résultat est officialisé si plus de la moitié de la distance a été parcourue; sinon, la course est reportée. En Nascar, cela s'applique également aux circuits routiers.

Le système de points

Position Points
1er 185
2ème 170
3ème 165
4ème 160
5ème 155
6ème 150
7ème 146
8ème 142
9ème 138
10ème 134
11ème 130
12ème 127
13ème 124
14ème 121
15ème 118
16ème 115
17ème 112
18ème 109
19ème 106
20ème 103
21ème 100
22ème 97
23ème 94
24ème 91
25ème 88
26ème 85
27ème 82
28ème 79
29ème 76
30ème 73
31ème 70
32ème 67
33ème 64
34ème 61
35ème 58
36ème 55
37ème 52
38ème 49
39ème 46
40ème 43
41ème 40
42ème 37
43ème 34

La Nascar a changé plusieurs fois de système de points. Les anciens systèmes étaient souvent mis en place pour avantager les vainqueurs lors des épreuves importantes.

De 1949 à 1951 : Le système de points donnait 10 points au vainqueur, 9 au second, 8 au troisième, le tout multiplié par 0,05 fois la bourse totale de la course. Ainsi, une course dotée de 4000$ délivrait-elle 200 points au premier (10 * 0,05 * 4000), 180 points au deuxième, etc...

De 1952 à 1967 : Le système de points était linéaire et donnait des points au 25 premiers : 25 au gagnant, 24 au second, 23 au troisième...

De 1968 à 1971 : Le système prenait en compte la distance totale de l'épreuve. Il donnait alors 50 points au gagnant, 49 au second, 48 au troisième... Ce résultat était multiplié par 2 pour les courses de 250-399 miles et par 3 pour les courses de 400 miles ou plus. Si la piste était de 249 miles ou moins, le résultat restait inchangé.

1972 et 1973 : Le calendrier fut raccourci pour conserver les courses plus longues et plus importantes aux dépens des épreuves d'une importance moindre... Et le système de points fut à nouveau remanié, avec plus de complexité (La complexité est une notion utilisée en philosophie, épistémologie (par exemple par Anthony Wilden ou Edgar Morin), en physique, en biologie (par exemple par...) cette fois. Chaque concurrent commençait avec un nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de 100 points donnés d'office. A cette valeur était additionné un certain nombre de points, qui variait en fonction de la distance de la piste, pour chaque tour de piste accompli : moins d'1 mile : 0,25 points ; 1 mile  : 0,50 points ; Darlington (la seule piste d'1,3 mile) : 0,70 points ; 1,5 miles : 0,75 points ; 2 miles (Michigan) : 1 point ; 2,5 miles ou plus : 1,25 point.

1974 : un autre système fut adopté, visant à simplifier le comptage des points. Le total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une...) d'argent (L’argent ou argent métal est un élément chimique de symbole Ag — du latin Argentum — et de numéro atomique 47.) accumulé au cours de la saison était multiplié par le nombre de courses auxquelles le pilote avait participé, le tout divisé par 1000. Le résultat : Richard Petty gagna le championnat avec 5038 points, contre 4470 pour son plus proche concurrent (Cale Yarborough).

En 1975 est adopté le système de points actuel. Système que Bob Latford, homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme prépubère est...) de relation publique (Les relations publiques se définissent comme un ensemble de techniques de communication destinées à développer une relation de confiance, d’estime et d’adhésion entre une entreprise, une...) pour le Lowe's Motor Speedway, avait conseillé. Avec une petite différence : la victoire était à 175 points. Puis, la Nascar a voulu donner plus d'importance à la victoire. Le nombre de points requis pour gagner la victoire est donc passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble des configurations successives du monde et s'oppose au futur sur une échelle des temps centrée sur le présent....) à 180 en 2004, puis 185 points en 2007. 5 points sont donnés pour tout pilote ayant mené au moins un tour, et 10 points pour celui qui en a mené le plus de tours.

The chase (CHASE, acronyme anglais de CHilean Automatic Supernova sEarch est un programme de recherche de supernovae visibles depuis les observatoires astronomiques de...)

The chase peut être traduit littéralement par "la chasse" ; il s'agit là du nom officiel donné par la Nascar pour le départage des 12 meilleurs pilotes au classement (anciennement 10), à l'issue des trois quarts de la saison.

La Nascar a instauré ce nouveau système pour le championnat en 2004 afin d'augmenter l'audience de ses courses. Certains pensent que c'est plutôt à la suite du titre de Matt Kenseth, qui a eu très peu de victoires.

La chasse consiste à modifier le classement à quelques courses de la fin de la saison pour les pilotes en tête à ce moment, modification qui nivelle les écarts ; l'attribution du titre se fait alors sur les dernières courses de la saison entre les pilotes sélectionnés.

Ainsi, de 2004 à 2006, les 10 premiers au championnat prenaient part à la course au titre lors des 10 dernières courses. À 10 courses de la fin, le 1er se voyait ainsi octroyer un total de 5 050 points, les autres avaient 5 points de moins par position (le second avait 5 045, le 3ème 5 040, et ainsi de suite). Les 10 courses restantes servent (Servent est la contraction du mot serveur et client.) à départager ces 10 pilotes (tous les pilotes y participent, les points sont alors donnés sur le même principe que pendant le saison régulière).

En 2007, le système de points a été révisé : la "chasse" a été ouverte au 12 premiers de la saison régulière. Ils auront alors 5 000 + 10 points par victoire. L'idée est de donner une plus grande importance à la victoire qu'auparavant.

L'efficacité de la formule ne fait pas l'unanimité... Certains disent que cela peut empêcher des retours à la fin de la saison, comme celui d'Alan Kulwicki en 1992. D'autres disent que cela permet à certains pilotes de gagner des titres qu'ils n'auraient pas gagné avec l'ancien système de points (Kurt Bush en 2004).

Les pilotes

Parmi les pilotes les plus connus, on retrouve :

  • Richard Petty, surnommé " the King ", 7 fois champion de 1964 à 1979
  • Dale Earnhardt, 7 fois champion de 1980 à 1994, mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus général, incluant par...) dans le dernier virage des Daytona 500 en 2001. Son fils Dale Earnhardt Jr est l'un des pilotes aujourd'hui les plus populaires, en grande partie du fait de l'aura de son père.
  • Jeff Gordon, 4 fois champion de 1995 à 2001.
  • L'ancien pilote de Formule 1 (La Formule 1 est une discipline de sport automobile qui se dispute sur des circuits fermés à bord de monoplaces. Depuis début 2006, les spécifications sont :...) colombien Juan Pablo Montoya, débutant en 2007 dans la discipline, remporte le 24 juin sa première victoire en Nextel Cup, devenant ainsi le premier non nord-américain (américain et canadien) à gagner une course en NASCAR.

Les voitures

Une voiture de Nascar de type Nextel Cup Series pèse, au minimum, 1 511 kg pour 750 à 770 chevaux. Son châssis est de type tubulaire. Elle est équipée d'une boîte de vitesses (Une boîte de vitesse est le second maillon de la chaîne de transmission du couple d'un moteur au roues d'un véhicule. La boîte de vitesses propose plusieurs rapports entre la...) 4 rapports. Les voitures de type Busch Series développent, quant à elles, 500 chevaux.

En 2007, la CoT (pour Car of Tomorrow - la voiture de demain) fait son apparition. Elle est beaucoup plus sûre et moins chère. Utilisée lors de quelques courses d'abord, cette voiture est destinée à remplacer complètement le modèle actuel dès 2008.

L'esprit Nascar

La Nascar fut à ses débuts une discipline très virile et conservatrice, mentalité typique du sud-est (Le sud-est est la direction à mi-chemin entre les points cardinaux sud et est. Le sud-est est opposé au nord-ouest.) des États-Unis d'après-guerre. Néanmoins, quelques femmes (dont des européennes), quelques afro-américains et quelques étrangers y ont participé depuis sa création. Cette mentalité est aujourd'hui reniée par la Nascar, qui estompe son passé et tente d'élargir son public au maximum. Ainsi, une course se déroulant au Mexique a récemment été ajoutée au calendrier de la Busch Series.

Equipes engagées en Nascar Nextel Cup 2007

Equipe Voiture Numéro Pilote(s) Principal(aux) sponsor(s) Propriétaire(s)
BAM Racing Dodge Charger (La Dodge Charger est un véhicule mythique de l'époque des "muscle cars". Rivale des Ford Mustang; elle est aujoud'hui vénérée comme un classique de l'automobile et une référence esthétique. Arrivé sur le...) 49 Mike Bliss (Le Bliss est un langage idéographique développé par Karl Kasiel Blitz. Au niveau de l'objectif de communication entre les hommes, son projet est...) Zoneloans.com Beth Ann Morganthau
Bill Davis Racing Toyota Camry (La Toyota Camry est une voiture de taille moyenne fabriquée par Toyota à Georgetown dans le Kentucky (États-Unis), ainsi que en Australie et à Tsutsumi au Japon.) 22 Dave Blaney Caterpillar Inc. Bill Davis
36 Jeremy Mayfield 360 OTC Gail Davis
Chip Ganassi Racing
with Felix Sabates
Dodge (Dodge est une marque automobile et de poids lourds dont le logo est un bélier avec le slogan « Mordez dans la vie ».) Charger 40 David Stremme Coors Light Felix Sabates
41 Reed Sorenson Target Stores Chip Ganassi
42 Juan Pablo Montoya Texaco/Havoline
Dale Earnhardt, Inc. Chevrolet (Chevrolet, surnommé Chevy, est une marque d’automobile américaine qui est devenue une division de la compagnie General Motors officiellement en mai 1918. Un des fondateurs de Chevrolet, Louis Chevrolet, était un champion de courses à...) Monte Carlo 1 Martin Truex Jr. Bass Pro Shops Teresa Earnhardt
8 Dale Earnhardt Jr Budweiser
15 Paul Menard PEAK/Menards
Evernham Motorsports Dodge Charger 9 Kasey Kahne Dodge Dealers/UAW Ray Evernham
10 Scott Riggs Valvoline/Stanley Tools James Rocco
19 Elliott Sadler Dodge Dealers/UAW Ray Evernham
Front Row Motorsports Dodge Charger 37 John Andretti/Kevin Lepage Detoxify/Makoto Dressing Bob Jenkins
Furniture Row Racing Chevrolet Monte Carlo 78 Kenny Wallace Furniture Row Barney Visser
Ginn Racing Chevrolet Monte Carlo 01 Mark Martin/Regan Smith U.S. Army Bob Ginn
13 Joe Nemechek CertainTeed
14 Sterling Marlin Panasonic/Waste Management, Inc.
Haas CNC Racing Chevrolet Monte Carlo 66 Jeff Green Best Buy Gene Haas
70 Johnny Sauter Yellow Transportation
Hall of Fame Racing Chevrolet Monte Carlo 96 Tony Raines Texas Instruments/DLP Troy Aikman/Roger Staubach
Hendrick Motorsports Chevrolet Monte Carlo 5 Kyle Busch Kellogg Company Rick Hendrick
24 Jeff Gordon DuPont (DuPont, de son nom complet E.I. du Pont de Nemours et compagnie, est une entreprise américaine, fondée en juillet 1802 à Wilmington, dans le Delaware,...)
25 Casey Mears United States (Le United States est un paquebot construit en 1952 ; il est le plus grand jamais construit aux États-Unis, et toujours le plus rapide à ce jour.) National Guard Mary Hendrick
48 Jimmie Johnson Lowe's Jeff Gordon
Joe Gibbs Racing Chevrolet Monte Carlo 11 Denny Hamlin FedEx J. D. Gibbs
18 J. J. Yeley Interstate Batteries Joe Gibbs
20 Tony Stewart Home Depot
Michael Waltrip Racing Toyota (Toyota est un constructeur automobile, originaire du Japon. Le siège du groupe est situé dans la ville de Toyota (qui a repris le nom de l'entreprise), à proximité de Nagoya.) Camry 00 David Reutimann Burger King/Domino's Pizza Cal Wells
44 Dale Jarrett United Parcel Service Michael Waltrip
55 Michael Waltrip NAPA Buffy Waltrip
Morgan-McClure Motorsports Chevrolet Monte Carlo 4 Ward Burton State Water Heaters Larry McClure, Tim Morgan
Penske Racing Dodge Charger 2 Kurt Busch Miller Lite Roger Penske
12 Ryan Newman ALLTEL
Petty Enterprises Dodge Charger 43 Bobby Labonte Cheerios/General Mills Richard Petty
45 Kyle Petty Wells Fargo/Marathon Oil Kyle Petty
Richard Childress Racing Chevrolet Monte Carlo 07 Clint Bowyer Jack Daniel's Richard Childress
29 Kevin Harvick Shell Oil/Hershey's
31 Jeff Burton Cingular Wireless (AT&T Mobility LLC, anciennement Cingular Wireless LLC, est une filiale du groupe de télécommunications américain AT&T, considéré comme l'opérateur...)
Robby Gordon Motorsports Ford (Ford Motor Company, généralement appelée simplement Ford, est un constructeur automobile américain.) Fusion (En physique et en métallurgie, la fusion est le passage d'un corps de l'état solide vers l'état liquide. Pour un corps pur, c’est-à-dire pour une substance constituée de molécules toutes...) 7 Robby Gordon Jim Beam Robby Gordon
Robert Yates Racing Ford Fusion 38 David Gilliland M&M's Robert Yates
88 Ricky Rudd Snickers
Roush Fenway Racing Ford Fusion 6 David Ragan AAA Mike Dee
16 Greg Biffle Ameriquest Jack Roush
17 Matt Kenseth DeWALT John W. Henry
26 Jamie McMurray Crown Royal Geoff Smith
99 Carl Edwards Office Depot Georgetta Roush
Team Red Bull (Bull est une société française spécialisée dans l'informatique professionnelle.) Toyota Camry 83 Brian Vickers (Vickers, fondé initialement comme Vickers Company en 1828, était un fabricant britannique d'équipement militaire traditionnellement basé à Barrow-in-Furness. Le nom Vickers est resté jusqu'au XXe siècle,...) Red Bull Dany Bahar
84 A.J. Allmendinger
Wood Brothers/JTG Racing Ford Fusion 21 Ken Schrader/Jon Wood Little Debbie/Ore-Ida Glen Wood

Palmarès

De nos jours, le championnat principal organisé par la Nascar est la Coupe Nextel (Nextel Cup). Notons qu'avant 1972, il s'agissait du Grand National. De 1972 à 2003, elle était connue sous le nom de Coupe Winston (Winston Cup).

Grand National

  • 1949 - Red Byron - 5 800 $
  • 1950 - Bill Rexford - 6 175 $
  • 1951 - Herb Thomas - 18 200 $
  • 1952 - Tim Flock - 20 210 $
  • 1953 - Herb Thomas - 27 300 $
  • 1954 - Lee Petty - 26 706 $
  • 1955 - Tim Flock - 33 750 $
  • 1956 - Buck Baker - 29 790 $
  • 1957 - Buck Baker - 24 712 $
  • 1958 - Lee Petty - 20 600 $
  • 1959 - Lee Petty - 45 570 $
  • 1960 - Rex White - 45 262 $
  • 1961 - Ned Jarrett - 27 285 $
  • 1962 - Joe Weatherly - 56 110 $
  • 1963 - Joe Weatherly - 58 110 $
  • 1964 - Richard Petty - 98 810 $
  • 1965 - Ned Jarrett - 77 966 $
  • 1966 - David Pearson - 59 205 $
  • 1967 - Richard Petty - 130 275 $
  • 1968 - David Pearson - 118 842 $
  • 1969 - David Pearson - 183 700 $
  • 1970 - Bobby Isaac (ISAAC est un algorithme capable de générer des nombres pseudo-aléatoires, tombé dans le domaine public en 1996. Son auteur, Bob Jenkins, l'a conçu de manière à ce qu'il soit...) - 121 470 $
  • 1971 - Richard Petty - 309 225 $

Coupe Winston

  • 1972 - Richard Petty - 227 015 $
  • 1973 - Benny Parsons - 114 345 $
  • 1974 - Richard Petty - 299 175 $
  • 1975 - Richard Petty - 378 865 $
  • 1976 - Cale Yarborough - 387 173 $
  • 1977 - Cale Yarborough - 387 173 $
  • 1978 - Cale Yarborough - 530 751 $
  • 1979 - Richard Petty - 588 926 $
  • 1980 - Dale Earnhardt - 588 926 $
  • 1981 - Darrell Waltrip - 588 926 $
  • 1982 - Darrell Waltrip - 873 118 $
  • 1983 - Bobby Allison - 828 355 $
  • 1984 - Terry Labonte - 713 010 $
  • 1985 - Darrell Waltrip - 1 318 735 $
  • 1986 - Dale Earnhardt - 1 783 880 $
  • 1987 - Dale Earnhardt - 2 099 243 $
  • 1988 - Bill Elliott - 1 574 639 $
  • 1989 - Rusty Wallace - 2 247 950 $
  • 1990 - Dale Earnhardt - 3 083 056 $
  • 1991 - Dale Earnhardt - 2 396 685 $
  • 1992 - Alan Kulwicki - 2 322 561 $
  • 1993 - Dale Earnhardt - 3 353 789 $
  • 1994 - Dale Earnhardt - 3 400 733 $
  • 1995 - Jeff Gordon - 2 430 480 $
  • 1996 - Terry Labonte - 4 030 648 $
  • 1997 - Jeff Gordon - 4 201 227 $
  • 1998 - Jeff Gordon - 6 175 867 $
  • 1999 - Dale Jarrett - 3 608 829 $
  • 2000 - Bobby Labonte - 4 041 750 $
  • 2001 - Jeff Gordon - 6 649 080 $
  • 2002 - Tony Stewart - 4 695 150 $
  • 2003 - Matt Kenseth - 4 038 120 $

Coupe Nextel

  • 2004 - Kurt Busch - 4 200 330 $
  • 2005 - Tony Stewart - 6 987 535 $
  • 2006 - Jimmie Johnson - 8 909 143 $
Cet article vous a plus ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis !
Page générée en 0.267 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique