Enrouleur
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Voilier équipé d'un enrouleur de génois et d'un enrouleur de grand-voile
Voilier équipé d'un enrouleur de génois et d'un enrouleur de grand-voile

Sur un voilier un enrouleur est un dispositif permettant d'enrouler une voile soit pour la ranger (elle est alors complètement enroulée) soit pour en réduire la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique,...) afin de l'adapter à la force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale « cardinale » équivalent au courage (cf. les articles « force...) du vent (Le vent est le mouvement d’une atmosphère, masse de gaz située à la surface d'une planète. Les vents les plus violents connus ont lieu sur...).

En navigation (La navigation est la science et l'ensemble des techniques qui permettent de :), il est nécessaire d'adapter la voilure à la force du vent en ce qui nécessite de disposer de voiles ayant une surface, un grammage et un creux variables. A cette fin, jusque il y a une vingtaine d'années, le voilier (Un voilier (ou bateau à voiles, navire à voiles) est un bateau ou navire propulsé par la force du vent. Historiquement, les voiliers ont été le premier...) disposait d'une garde-robe (La Garde-robe ou par faux-anglicisme le dressing ou le dressing room (la chambre d'habillage), est une antichambre située donc à proximité immédiate de la...) constituée de plusieurs voiles adaptées chacune à une force de vent et éventuellement une allure (marine) différente : génois (Sur un voilier, le génois est une des voiles qui peut être installée à l'avant du mât : il est alors le pendant de la grand-voile sur un sloop à gréement bermudien (le type de voilier le plus...), foc (Le foc est le nom donné à la première voile d'avant triangulaire endraillée d'un voilier. Un grand foc s'appelle aussi génois. Le plus petit foc (pour le mauvais temps) est appellé "tourmentin".) n° 1, foc n°2, tourmentin (Le tourmentin est un foc de tempête.), ... L'enrouleur (Sur un voilier un enrouleur est un dispositif permettant d'enrouler une voile soit pour la ranger (elle est alors complètement enroulée) soit pour en réduire la...), invention récente, permet d'utiliser pratiquement la même voile (Les Voiles sont l’une des 88 constellations du ciel, visible essentiellement de l’hémisphère sud. Incluse à l’origine par Ptolémée dans...) quelle que soit la force du vent. La contrepartie est que la forme (creux) de la voile portée par l'enrouleur résulte d'un compromis qui n'est complètement (Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou autocomplétion, est une fonctionnalité...) satisfaisant ni par vent fort ni par vent faible.

Il existe des enrouleurs de voile d'avant et des enrouleurs de grand-voile : la structure et le fonctionnement de ces 2 types d'enrouleur comportent des différences notables.

Lorsque la nature de l'enrouleur ne permet pas de déployer partiellement la voile on parle d'emmagasineur. L'emmagasineur est conçu pour des voiles qui par nature (forme) ne peuvent pas être réduites telle que le gennaker (Sur un voilier le gennaker est une voile d'avant intermédiaire entre le génois et le spi asymétrique. Son nom vient de la contraction de l'appellation de ces deux voiles.).

Enrouleur de voile d'avant

L'enrouleur est constitué d'une partie tournante et de 2 parties fixes :

  • La partie tournante est constituée par un tube en métal (Un métal est un élément chimique qui peut perdre des électrons pour former des cations et former des liaisons métalliques ainsi que des...) léger sur lequel s'enroule la voile. Le tube se termine dans sa partie inférieure par un tambour et une pièce sur laquelle se fixe le point (Graphie) d'amure (L'amure est, comme l'écoute qui lui est symétriquement opposée, le cordage qui relie le coin inférieur d'une voile carrée au pont d'un navire à voiles.) de la voile et dans sa partie supérieure par une pièce sur laquelle se fixe le point de drisse (Sur un navire à voile, la drisse est un cordage servant à hisser une vergue ou une voile sur son espar (par exemple la drisse de grand-voile sert à hisser la grand-voile...) de la voile (la têtière) ainsi que la drisse.
  • La partie fixe est constituée en haut 'au niveau de la tête de mât (Le mât est un espar vertical (mis à part le beaupré) servant à soutenir les voiles sur un bateau à voiles. De manière générale, c'est un pylône vertical.) par une pièce solidaire de l'étai (Sur un voilier, l' étai (1) est un câble servant à maintenir le mât longitudinalement vers l'avant. Les haubans (3) et les galhaubans maintiennent le mât latéralement,...) et en bas (au niveau du point d'amure ) par une pièce solidaire du pont (Un pont est une construction qui permet de franchir une dépression ou un obstacle (cours d'eau, voie de communication, vallée, etc.) en passant...) du bateau (Un bateau est une construction humaine capable de flotter sur l'eau et de s'y déplacer, dirigé ou non par ses occupants. Il répond aux besoins du transport maritime ou fluvial, et permet diverses activités telles que le...). La partie mobile tourne dans les parties fixes.

L'enrouleur de la voile d'avant est contrôlé par un bout qui reçoit le nom d'italienne (Italienne est le nom communément utilisé pour le cordage servant a manœuvrer un enrouleur. Il s'enroule sur un tambour quand on déroule la voile, et on tire dessus pour enrouler la voile.) et qui est fixé sur le tambour de l'enrouleur. Le bout libre est ramené à l'arrière du voilier. En tirant sur ce bout on enroule la voile. En tirant sur l'une des écoutes de la voile d'avant, on la déroule : l'italienne s'enroule alors autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5...) du tambour.

Enrouleur de Grand-voile (Sur un voilier, la grand-voile est:)

(...)

voir aussi

  • Gréement (Le gréement d'un navire à voile est constitué de l'ensemble des espars (mâts, bômes, tangons, etc.), manœuvres courantes (drisses, écoutes, etc.), manœuvres dormantes (étais, haubans,...)
  • Accastillage (L'accastillage désigne l'ensemble des accessoires de pont (tels que les manilles, mousquetons, treuil etc.) qui servent aux manœuvres des voiles...)
Page générée en 0.140 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique