Demospongia
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Comment lire une taxobox
Démosponges
Acarnus_erithacus
Acarnus_erithacus
Classification classique
Règne Animalia
Embranchement Porifera
Classe
Demospongiae
?Sollas, 1885
Classification phylogénétique
Position :
  • Métazoaires
    • Placozoaires
    • Démosponges (Les démosponges sont des organismes métazoaires, d'organisation très simple, elles ne sont pas organisées en feuillet. Il n'y a pas de tissus car pas...)
    • Éponges hexactinellides (Les Éponges hexactinellides ou Éponges siliceuses ou encore Éponges de verre sont des organismes appartenant au groupe des Métazoaires (animaux) d’organisation très simple: Elles ne présentent...)
    • Éponges calcaires (Les Éponges calcaires sont des organismes appartenant au groupe des Métazoaires (animaux) d'organisation très simple : Elles ne présentent que deux feuillets cellulaires...)
    • Eumétazoaires (Les métazoaires supérieurs ou eumétazoaires (Eumetazoa) sont des organismes vivants pluricellulaires hétérotrophes. Ils possèdent un ensemble de...)
      • Cnidaires
      • Cténophores
      • Myxozoaires
      • Bilatériens
        • Protostomiens
        • Mésozoaires
        • Deutérostomiens

Retrouvez ce taxon sur Wikispecies

D'autres documents multimédia (Le mot multimédia est apparu vers la fin des années 1980, lorsque les CD-ROM se sont développés. Il désignait alors les applications qui, grâce à...)
sont disponibles sur Commons
Parcourez la biologie (La biologie, appelée couramment la « bio », est la science du vivant. Prise au sens large de science du vivant, elle recouvre une partie des sciences naturelles et de l'histoire naturelle des êtres...) sur Wikipédia :
   
Portail:Biologie
   
Portail:zoologie
   
Portail:microbiologie
   
Portail:Conservation de la nature
   
Portail:Botanique
   
Portail:Agropédia
   
Portail:Plantes utiles
   
Portail:Hortipédia

Les démosponges sont des organismes métazoaires, d'organisation (Une organisation est) très simple, elles ne sont pas organisées en feuillet. Il n'y a pas de tissus car pas d'adhésion (En physique, l'adhésion est l'ensemble des phénomènes physico-chimiques qui se produisent lorsque l’on met en contact intime deux matériaux, dans le but de créer une...) cellulaire. On les appelle également silicosponges. Elles appartiennent à l'ex-phylum des spongiaires ou Éponges ou encore Porifera, aujourd'hui éclaté en trois taxons et probablement paraphylétique : les démosponges, les hexactinellides et les éponges calcaires. Elles occupent tous les environnements aquatiques partout sur Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la...), des plaines abyssales aux eaux douces. Ces organismes adultes sont fixés, seul la larve (La larve est le premier stade de développement de l'individu après l'éclosion de l'œuf ou la naissance chez un grand nombre...) est mobile et facilite leur dissémination.

Structure

Toutes les démosponges sont de type leucon et raghon (le type le plus complexe des Éponges). Le squelette (Le squelette est une charpente animale rigide servant de support pour les muscles. Il est à la base de l'evolution des vertébrés. Celui ci leur a fourni un avantage sélectif conséquent suite...) plus ou moins rigide est constitué de spicules, de nature siliceuses ou de spongine, présentant une (monactine) à quatre (tétractine) pointes. Certaines spicules peuvent être de grande taille (mégasclères). Elles sont indispensables à la structure de l'animal (Un animal (du latin animus, esprit, ou principe vital) est, selon la classification classique, un être vivant hétérotrophe, c’est-à-dire qu’il se nourrit de...). D'autres, plus petites (microsclères), sont noyées dans le parenchyme.

Nutrition (La nutrition (du latin nutrire : nourrir) désigne les processus par lesquels un être vivant transforme des aliments pour assurer son fonctionnement. La nutrition est également une science...)

Les choanocytes des chambres choanocytaires créent un courant d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) grâce au battement (En acoustique, le battement est une interférence entre deux sons de fréquences légèrement différentes, laissant percevoir des pulsations. En acoustique musicale, il correspond au mélange...) de leur flagelle (Le flagelle est génériquement un organite assurant la mobilité d'une cellule. Les procaryotes et les eucaryotes ont développé ce type d'organelle sur des principes...). Le dioxygène (Le dioxygène est une molécule composée de deux atomes d'oxygène, notée O2, qui est à l'état de gaz aux conditions...) et les particules alimentaires (Dinoflagelés, Bactéries (Les bactéries (Bacteria) sont des organismes vivants unicellulaires procaryotes, caractérisées par une absence de noyau et d'organites. La plupart des bactéries possèdent une paroi cellulaire glucidique, le peptidoglycane. Les bactéries...), particules organiques détritiques…) sont capturés par ces mêmes choanocytes. La digestion (La digestion est le processus au cours duquel un organisme vivant reçoit du milieu extérieur des aliments (eau, molécules organiques et minéraux), les modifie...) est intracellulaire. Certaines espèces vivant à de grandes profondeur sont carnivores, comme Cladorhiza abissicola. Elles ne possèdent alors pas de système aquifère permettant un courant d'eau; le dioxygène diffuse simplement à travers l'organisme. Les déchets sont évacués au niveaux de pores exhalants.

Reproduction

La plupart des espèces de démosponges sont hermaphrodites. Les spermatozoïdes sont émis au niveau de pores exhalants et nagent librement jusqu'au pore inhalant d'un autre individu (Le Wiktionnaire est un projet de dictionnaire libre et gratuit similaire à Wikipédia (tous deux sont soutenus par la fondation Wikimedia).). La fécondation (La fécondation, pour les êtres vivants organisés, est le stade de la reproduction sexuée consistant en une fusion des gamètes...) a lieu dans l'Eponge réceptrice. Il peut y avoir formation d'œufs, voire développement d'embryons dans l'Éponge (Les éponges constituent l’embranchement (vraisemblablement paraphylétique) des Spongiaires et sont des animaux sans système nerveux ni tube digestif. Leur corps n’est formé...) mère. Les larves sont ensuite libérées et nagent jusqu'à un support sur lequel elles se fixent.

Systématique (En sciences de la vie et en histoire naturelle, la systématique est la science qui a pour objet de dénombrer et de classer les taxons dans un certain...)

Phylogénie

Avec le développement de la systématique moléculaire, il a été possible de vérifier les hypothèses sur l'homologie morphologique et les hypothèses évolutives qui en découlent. Plusieurs d'espèces de Demospongia ont été séquencées pour un fragment de l'ADNr 28S. Celles qui ont été examinées dans les Astrophorida présentaient de nombreuses particularités morphologiques et certains de ces caractères ont pu être réévalués d'après les données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un...) moléculaires. Les résultats sur l'ordre des sont en contradiction (Une contradiction existe lorsque deux affirmations, idées, ou actions s'excluent mutuellement.) avec la classification historique. La classification est donc bouleversée[1].

Liste des ordres et genres

En classification classique, selon ITIS:

  • ordre Agelasida Verrill, 1907
  • ordre Astrophorida Sollas, 1888
  • ordre Chondrosida Boury-Esnault et Lopès, 1985
  • ordre Choristida
  • ordre Dendroceratida Minchin, 1900
  • ordre Dictyoceratida Minchin, 1900
  • ordre Hadromerida Topsent, 1894
  • ordre Halichondrida Gray, 1867
  • ordre Halisarcida Bergquist, 1996
  • ordre Haplosclerida Topsent, 1928
  • ordre Homosclerophorida Dendy, 1905
  • ordre Lithistida Sollas, 1888
  • ordre Poecilosclerida Topsent, 1928
  • ordre Spirophorida Bergquist et Hogg, 1969
  • ordre Verongida Bergquist, 1978
  • ordre Verticillitida Termier et Termier, 1977
  • genre Myceliospongia Vacelet et Perez, 1997

À lire

Classification phylogénétique du vivant par Guillaume (Guillaume est un prénom masculin d'origine germanique. Le nom vient de Wille, volonté et Helm, heaume, casque, protection.) Lecointre et Hervé Le Guyader aux éditions Belin

Page générée en 0.078 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique