Pression atmosphérique
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
En noir : variation diurne de la pression atmosphérique mesurée en Allemagne en septembre 2004
En noir : variation diurne de la pression atmosphérique mesurée en Allemagne en septembre 2004

La pression atmosphérique est la pression de l'air en un point quelconque d'une atmosphère.

Sur la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la plus massive des quatre planètes...), la pression atmosphérique (La pression atmosphérique est la pression de l'air en un point quelconque d'une atmosphère.) moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des...) au niveau de la mer (Le niveau de la mer est la hauteur moyenne de la surface de la mer, par rapport à un niveau de référence adéquat.) dépend essentiellement de la masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse...) de l'atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :), celle-ci pouvant évoluer avec la masse moyenne des gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière n'a pas de forme propre ni de volume propre : un...) à concentration variable (En mathématiques et en logique, une variable est représentée par un symbole. Elle est utilisée pour marquer un rôle dans une formule, un prédicat ou un algorithme. En statistiques, une...) comme la vapeur () d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.). Elle demeure proche de l'atmosphère normale, valant 101 325 Pa.

La pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée à la surface sur laquelle elle s'applique.) atmosphérique se mesure à l'aide d'un baromètre (Le baromètre est un instrument de mesure, utilisé en physique et en météorologie, qui sert à mesurer la pression...) ou d'un altimètre (Un altimètre est un appareil permettant de mesurer l'altitude.). Elle a été longtemps mesurée en mm Hg (puis en torr) en raison de l'utilisation courante de baromètre à colonne de mercure. Depuis l'adoption du pascal comme unité de pression, les météorologues utilisent un multiple de cette unité, l'hectopascal (1 hPa = 100 Pa), nouvelle dénomination du millibar (1 bar = 100 000 Pa).

Variation verticale (La verticale est une droite parallèle à la direction de la pesanteur, donnée notamment par le fil à plomb.)

La pression atmosphérique diminue avec l'altitude : elle diminue, exponentiellement, d'un facteur 10 chaque fois que l'on s'élève de 16 km. Il est ainsi possible d'utiliser la pression pour mesurer la hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.), ce qui est le principe de base de l'altimètre utilisé en aéronautique (L'aéronautique inclut les sciences et les technologies ayant pour but de construire et de faire évoluer un aéronef dans l'atmosphère...).

En météorologie (La météorologie a pour objet l'étude des phénomènes atmosphériques tels que les nuages, les précipitations ou le vent dans le but de comprendre comment ils se forment et évoluent en...) appliquée, la pression est souvent utilisée directement comme coordonnée verticale. On parlera par exemple de la température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et étudiée en thermométrie. Dans la vie courante, elle est reliée aux sensations de froid et de chaud, provenant du transfert de...) à 700 hPa. Cette approche a des avantages techniques et elle simplifie certaines équations utilisées en météorologie.

Voir aussi :

  • variation de pression avec l'altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et biogéographique...)
  • hydrostatique

Variation horizontale

Les météorologues analysent les variations horizontales de la pression atmosphérique pour localiser et suivre les systèmes météorologiques. En particulier, les dépressions et les creux dans la pression atmosphérique sont généralement associés au mauvais temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.).

La différence de pression entre deux points de même altitude, ou gradient horizontal de pression, est la plus importante force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale « cardinale »...) motrice du vent (Le vent est le mouvement d’une atmosphère, masse de gaz située à la surface d'une planète. Les vents les plus violents connus ont lieu sur Neptune et sur Saturne. Il est essentiel à...).

Afin d'utiliser la pression pour suivre les systèmes météo et estimer la force du vent, il est nécessaire de faire concorder des mesures de pression qui ont été prises à différentes altitudes : en mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.), dans les vallées, en montagne (Une montagne est une structure topographique significative en relief positif, située à la surface d'astres de type tellurique (planète tellurique, satellites comme la Lune), et faisant...), sur les rivages de la Mer Morte (La mer Morte est un lac d'eau salée du Moyen-Orient. D'une surface approximative de 1050 km², elle est alimentée par le Jourdain et bordée par Israël .L'eau de mer contient habituellement entre 4 et...).

Pour ce faire, on soumet les mesures brutes de pression à un ajustement standardisé. La valeur résultant de cet ajustement est appelée pression au niveau de la mer, ou PNM. Si l'on prend par exemple le cas d'une station située à 100 mètres au-dessus du niveau de la mer, l'ajustement sera effectué en estimant la pression au fond d'un trou fictif, de 100 mètres de profondeur, qu'on aurait creusé à la station. Plus précisément, la valeur de la PNM est fonction de la pression mesurée à la station et de la température assignée à la colonne d'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire de pressuriser les cabines des...) fictive. Pour cette dernière on utilise la moyenne de la température actuelle à la station et de celle mesurée douze heures (L'heure est une unité de mesure  :) auparavant.

La PNM est une approximation (Une approximation est une représentation grossière c'est-à-dire manquant de précision et d'exactitude, de quelque chose, mais encore assez significative pour être utile. Bien...) d'une grande utilité, mais il faut se garder de lui donner toute la valeur d'une mesure physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la...) exacte, particulièrement en terrain montagneux.

La pression mesurée au sol est utilisée pour l'étalonnage et la validation des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) en provenance d'instruments météorologiques de mesure à distance. Des mesures précises de pression sont ainsi un fondement nécessaire pour les progrès importants qui ont lieu en ce moment dans le domaine de l'observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude appropriés. Le plaisir procuré explique la très grande...) de la Terre.

La pression atmosphérique mesurée au niveau de la mer varie autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres Erythrotriorchis, Kaupifalco,...) d'une valeur moyenne de 1 013 hPa.

Valeurs records

  • PNM maximum : 1086 hPa, à Tosontsengel (Mongolie), le 19 décembre 2001.
  • PNM minimum : 870 hPa, au large des Philippines (La République des Philippines est un pays constituée d'un archipel de 7 107 îles dont onze d'entre elles totalisent plus de 90 % des terres et un peu plus de...), près du centre du typhon Tip, le 12 octobre 1979**.

 ** Des pressions plus basses encore ont été enregistrées au sein de violentes tornades, mais ces mesures demeurent controversées.
 ** On a attribué une pression minimale de 868,5 hPa[1], le 23 avril 2006 à 7:15 UTC, au centre du cyclone (Un cyclone (du grec kyklos, cercle) est un terme météorologique qui désigne une grande zone où l'air atmosphérique est en rotation autour d'un centre de basse pression local. On parle également de...) extrême Monica, lorsqu'il a frappé au nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) de Maningrida, en Australie (L’Australie (officiellement Commonwealth d’Australie) est un pays de l’hémisphère Sud dont la superficie couvre la plus grande partie de l'Océanie. En plus de...). Cette mesure est non-officielle et controversée.

Page générée en 0.059 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique