IWork
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Apple iWork
Développeur Apple
Dernière version iWork '06 (Keynote 3, Pages 2) (le 10 janvier 2006)
Environnement Mac OS X
Type Suite bureautique (Une suite bureautique est un ensemble de logiciels bureautiques qui comporte typiquement :)
Licence propriétaire
Site Web (Un site Web est un ensemble de pages Web hyperliées entre elles et mises en ligne à une adresse Web. On dit aussi site Internet par métonymie, le World Wide Web reposant sur Internet.) www.apple (Apple, Inc. (Apple Computer, Inc. jusqu'en janvier 2007 ; apple signifie « pomme » en anglais) (NASDAQ : AAPL) est une société...).com

iWork (iWork désigne la suite logicielle de productivité ou bureautique lancée par Apple en janvier 2005 sous le nom de iWork'05. Elle a été développée dans le but de rendre les utilisateurs de...) désigne la suite logicielle de productivité ou bureautique (Le terme de bureautique désigne la mécanisation et l'automatisation du travail de bureau, soit les processus de production, d'expédition, de réception et de conservation des documents.) lancée par Apple en janvier 2005 sous le nom de iWork'05. Elle a été développée (En géométrie, la développée d'une courbe plane est le lieu de ses centres de courbure. On peut aussi la décrire comme l'enveloppe de la famille des droites normales à la courbe.) dans le but de rendre les utilisateurs de Macintosh (Macintosh (prononcé /makintɔʃ/) ou Mac est une série de différentes familles d'ordinateurs personnels conçus, développés, et vendus par Apple. Le premier Macintosh, le Macintosh 128K, est...) encore plus indépendants de Microsoft Office (Microsoft Office est une suite bureautique propriétaire. Elle est propriété de Microsoft et est développée pour les plates-formes Windows et Macintosh. Microsoft Office inclut la suite bureautique, les...).

iWork fonctionne sous le système d'exploitation Mac OS X (Mac OS X est une ligne de systèmes d’exploitation propriétaire développés et commercialisés par Apple, dont la version la plus récente (Mac OS X 10.5 dit 'Leopard' fin 2007) est installée sur tous les Macs...) 10.3 et 10.4 des ordinateurs Macintosh. La version actuelle est iWork '06.

iWork se compose de deux applications, Keynote 3 et Pages 2.

Keynote 3, version 2006 de Keynote, entend s'imposer comme le standard en terme de logiciel (En informatique, un logiciel est un ensemble d'informations relatives à des traitements effectués automatiquement par un appareil informatique. Y sont inclus les instructions de traitement,...) de présentation sur Macintosh.

Pages 2 propose une solution complète de traitement de texte, enrichie de fonctions de PAO et des possibilités d'import/export vers Microsoft Word (Microsoft Word est un logiciel de traitement de texte publié par Microsoft. Cette société publie d'autres logiciels de traitement de texte, dont Bloc-notes et Microsoft Works, mais Word est le traitement de...).

Avantages

Fidèle à la tradition d'Apple, iWork se présente comme une solution simple et intuitive permettant même à l'utilisateur amateur d'atteindre aisément des résultats quasi-professionnels.

  • iWork permet la création de documents et de présentations de qualité professionnelle facilement,
  • Les modèles par défaut permettent de créer immédiatement le type de document (Dans son acception courante un document est généralement défini comme le support physique d'une information.) que l'on souhaite, et la personnalisation de son modèle est très facile,
  • Il intègre les dernières technologies de MacOSX (contrairement à la suite AppleWorks), comme la roue (La roue est un organe ou pièce mécanique de forme circulaire tournant autour d'un axe passant par son centre.) de couleurs, CoreImage,
  • Pages et Keynote sont basés sur la même interface (Une interface est une zone, réelle ou virtuelle qui sépare deux éléments. L’interface désigne ainsi ce que chaque élément a besoin de connaître de l’autre pour pouvoir fonctionner...), intuitive. La prise en main (La main est l’organe préhensile effecteur situé à l’extrémité de l’avant-bras et relié à ce dernier par le poignet. C'est un organe destiné...) est immédiate, avec le savoir faire d'Apple en matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont l'état solide, l'état liquide,...) d’ergonomie,
  • Pages permet l'exportation vers un grand nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de formats (doc, PDF, RTF, HTML, .txt) couramment utilisés. Il permet également la lecture et l'importation des documents Word,
  • Keynote est compatible en importation et exportation avec les documents PowerPoint, mais le passage d'une présentation Keynote vers le format .ppt de PowerPoint est limitée par les fonctions plus limitées de PowerPoint.
  • Keynote permet une exportation des présentations dans de nombreux format (vidéo tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) formats, vidéo (La vidéo regroupe l'ensemble des techniques, technologie, permettant l'enregistrement ainsi que la restitution d'images animées, accompagnées ou non de son, sur un support adapté à l'électronique et non de type...) QuickTime interactive, Flash, PowerPoint, PDF, séquence d'images, DVD (Le DVD officiellement Digital Versatile Disc - même si d'autres dénominations sont employées - est un disque optique numérique exploité pour la...) vidéo, HTML), ce qui permet de pouvoir faire ses présentations sur n'importe quel ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un ensemble de circuits électroniques permettant de manipuler des données sous forme...) ou appareil de salon.

Inconvénients

Si l'ergonomie du logiciel semble satisfaire les clients d'Apple, son format de donnée (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) en revanche représente un pas en arrière pour un logiciel de bureautique si récent ; c'est du moins la critique que lui fait Tim Bray, co-inventeur du XML

  • Il n'a pas l'avantage d'être très répandu comme les formats de Microsoft (Microsoft Corporation (NASDAQ : MSFT) est une multinationale américaine de solutions informatiques, fondée par Bill Gates et Paul Allen, dont le revenu annuel a atteint 44,28 milliards de dollars en...) Office
  • Il n'a pas non plus celui d'être standardise comme l'est OpenDocument.
  • C'est un format instable. Il a complètement (Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou autocomplétion, est une fonctionnalité...) changé entre Keynote 1.x et Keynotes 2.x. Pour le futur, Apple précise : " Future versions of those products may use a different file format than the ones described here. Developers should understand that Apple cannot guarantee that the file formats described herein will be supported in those future versions of the iWork applications as they are currently supported. Changes to these file formats ought to be expected. " (Apple ne peut pas garantir que les formats de fichiers décrits ici seront pris en compte dans les futures versions des logiciels de iWork tel qu'elles le sont actuellement)
  • Bien que basé sur XML, ce n'est pas non plus un format ouvert. Apple précise : " this document does not describe the complete XML schema for either Pages 1.x or Keynote 2.x. The complete XML schema for both applications is not available and will not be made public ". (Le schéma XML complet pour ces deux applications ne sont pas disponible et ne seront pas rendues public). (Source de ces deux derniers points)

En conclusion, la pérennité des données saisies avec le logiciel Pages n'est donc pas garantie. La présence d'un export PDF nuance quelque peu ce constat, mais uniquement tant qu'on se contente de documents statiques.

Page générée en 0.145 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique