Henri Navier - Définition et Explications

Henri Navier
Henri Navier

Claude Louis Marie Henri Navier, (Dijon, 10 février 1785- Paris, 21 août 1835), ingénieur et scientifique français. Spécialiste de mécanique, il établit en 1821 et 1822 les équations de Navier-Stokes (En mécanique des fluides, les équations de Navier-Stokes sont des équations aux dérivées partielles non-linéaires qui décrivent le mouvement des fluides dans...), décrivant la mécanique des fluides (La mécanique des fluides est la branche de la physique qui étudie les écoulements de fluides c'est-à-dire des liquides et des gaz lorsque ceux-ci...).

Biographie

Il devient orphelin à 9 ans, après la mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus général, incluant...) de son père, ancien député durant la Révolution. Son oncle Emiland Gauthey, ingénieur (« Le métier de base de l'ingénieur consiste à résoudre des problèmes de nature technologique, concrets et souvent complexes, liés à la conception, à la réalisation et à la mise en œuvre de produits, de...) du Corps des Ponts et Chaussées s'occupe de son éducation, et le pousse (Pousse est le nom donné à une course automobile illégale à la Réunion.) à se présenter à l'École polytechnique. Bien qu'étant parmi les derniers reçus en 1802, il y réussit sa scolarité et son classement lui permet d'intégrer le Corps des Ponts et Chaussées pour prendre la succession de son oncle en tant qu'Inspecteur général.

Il dirige alors la construction des ponts de Choisy, Asnières et Argenteuil dans le département de la Seine. À Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les confluents de la Marne...), il construit la passerelle de l'île (Une île est une étendue de terre entourée d'eau, que cette eau soit celle d'un cours d'eau, d'un lac ou d'une mer. Son étymologie latine, insula, a donné l'adjectif « insulaire » ; on dit aussi...) de la Cité (La cité (latin civitas) est un mot désignant, dans l’Antiquité avant la création des États, un groupe d’hommes sédentarisés libres (pouvant avoir des esclaves), constituant une...) mais ne peut mener à bien son grand projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration...) de pont suspendu (Un pont suspendu désigne un ouvrage métallique dont le tablier est attaché par l'intermédiaire de tiges de suspension verticales à un certain...) près des Invalides, le Conseil Municipal de Paris prétextant un tassement de terrain pour faire détruire le pont (Un pont est une construction qui permet de franchir une dépression ou un obstacle (cours d'eau, voie de communication, vallée, etc.) en passant...).

En 1824, il entre à l'Académie des sciences (Une académie des sciences est une société savante dont le rôle est de promouvoir la recherche scientifique en réunissant certains des chercheurs les plus...). En 1830, il devient professeur à l'École nationale des Ponts et Chaussées, puis l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) suivante professeur d'analyse et de mécanique (Dans le langage courant, la mécanique est le domaine des machines, moteurs, véhicules, organes (engrenages, poulies, courroies, vilebrequins, arbres de transmission, pistons, ...), bref, de...) à l'École Polytechnique en remplacement de Cauchy, démissionnaire. Il est fait chevalier de la Légion d'honneur en 1831.

Résumé

Henri Navier (Claude Louis Marie Henri Navier, (Dijon, 10 février 1785- Paris, 21 août 1835), ingénieur et scientifique français. Spécialiste de mécanique, il établit en 1821 et 1822 les...) est à l'origine de la théorie (Le mot théorie vient du mot grec theorein, qui signifie « contempler, observer, examiner ». Dans le langage courant, une théorie est une idée ou une connaissance spéculative, souvent basée sur...) générale de l'élasticité (1821), on lui doit plusieurs mémoires sur les canaux de navigation (La navigation est la science et l'ensemble des techniques qui permettent de :) (1816). Il est aussi un spécialiste du chemin de fer (Le chemin de fer est un système de transport guidé servant au transport de personnes et de marchandises. Il se compose d'une infrastructure spécialisée, de matériel roulant et...), après plusieurs séjours d'étude en Angleterre (L’Angleterre (England en anglais) est l'une des quatre nations constitutives du Royaume-Uni. Elle est de loin la plus peuplée, avec 50 763 000 habitants (en 2006),...).

Son approche d'enseignant témoigne d'un souci de justification physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la physique désigne la...) des lois empiriques qui prévalaient alors dans les sciences de l'ingénieur. Ainsi il est l'auteur d'un traité sur les ponts suspendus (1832), où il développe les lois régissant l'équilibre des solides élastiques. Il travaille aussi sur les applications pratiques des séries introduites par Joseph Fourier, son ancien professeur.

Sa contribution majeure reste toutefois les équations de Navier-Stokes, équations centrales de la mécanique des fluides. Dans les problèmes complexes, leur résolution demande de puissants ordinateurs, en particulier en aéronautique (L'aéronautique inclut les sciences et les technologies ayant pour but de construire et de faire évoluer un aéronef dans l'atmosphère...). L'ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un ensemble de circuits électroniques permettant...) " Navier Stokes Computer " mis au point (Graphie) par l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa...) de Princeton et Concurrent Computer Corp. est actuellement utilisé par la NASA (La National Aeronautics and Space Administration (« Administration nationale de l'aéronautique et de l'espace ») plus connue sous son abréviation NASA, est l'agence gouvernementale responsable du programme spatial des États-Unis...) pour étudier un projet d'avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par un organe moteur (dans le cas d'un engin sans moteur, on parlera de...) supersonique (Supersonique signifie « supérieur à la vitesse du son ».).

Cet article vous a plus ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis !
Page générée en 0.079 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique