Cerbère
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Héraclès, Cerbère et Eurysthée, hydrie à figures noires, v. 525 av. J.-C., musée du Louvre (E 701)

Dans la mythologie grecque, Cerbère (en grec ancien Κέρϐερος/Kérberos) est le chien (Le chien (Canis lupus familiaris) est un mammifère domestique de la famille des canidés, proche du loup et du renard. Autrefois regroupé dans une espèce à part entière, connue...) gardant l'entrée des Enfers. Il empêchait ainsi ceux passant le Styx de pouvoir s'enfuir. On le trouve dans de nombreuses œuvres de la littérature grecque et romaine antique, ainsi que dans l'art et architecture (L’architecture peut se définir comme l’art de bâtir des édifices.) aussi bien moderne qu'ancienne. Comme pour la plupart des créatures de la mythologie classique, la description et le contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le contexte d'un mot, d'une phrase ou d'un texte inclut les mots qui l'entourent. Le concept de contexte issu...) entourant le Cerbère (Dans la mythologie grecque, Cerbère (en grec ancien Κέρϐερος/Kérberos) est le chien gardant l'entrée des Enfers. Il empêchait ainsi ceux passant le Styx de pouvoir...) différent selon les œuvres, la principale différence étant le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de têtes, généralement trois, mais aussi cinquante selon Hésiode ou cent chez Horace.

Étymologie

Cerbère dans une aquarelle de William Blake.

Le nom de Cerbère est la version latinisée du grec ancien Κέρϐερος / Kérberos, qui est relié au mot sanskrit सर्वरा / sarvarā, utilisé comme un épithète pour l'un des chiens de Yama.

Dans les arts

Figure 730 de Baumeister's Denkmäler des klassichen Alterthums, volume (Le volume, en sciences physiques ou mathématiques, est une grandeur qui mesure l'extension d'un objet ou d'une partie de l'espace.) 1. Hercules traîne un Cerbère à deux têtes hors de l'enfer par une chaîne (Le mot chaîne peut avoir plusieurs significations :) passée par les mâchoires d'une des têtes.

De nombreuses références au Cerbère se trouvent dans l'art antique grec et romain : dans des sites archéologiques, on trouve des statues et des morceaux de l'architecture inspirés par la mythologie de cette créature. La description dans l'art ancien de Cerbère ne fait cependant pas autant autorisée que celle de la littérature, où les poètes et linguistes de l'ancienne Grèce et de Rome se mirent essentiellement d'accord sur son aspect physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la physique...) à l'exception notable de la Théogonie d'Hésiode où il compte alors cinquante têtes. Sa représentante dans les arts classiques montre principalement le motif récurrent des serpents, mais diffère sur le nombre des têtes. Une statue dans la Galerie Borghèse à Rome le montre avec trois têtes au côté d'Hadès, tandis qu'une sculpture (La sculpture existe depuis le paléolithique(il y a 25000 ans à peu près) et la petite figurine de Lespugue, sur ivoire de mammouth, est un très bel exemple de sculpture (taille directe par pression ou bien...) en bronze (Le bronze est le nom générique des alliages de cuivre et d'étain. Le terme airain désigne aussi le bronze, mais est plutôt employé en poésie et dans les textes littéraires, ainsi...) montrant les douze travaux d'Hercule montre un Cerbère bicéphale. Les critiques classiques ont identifié l'une des oeuvres sur Cerbère comme la "plus imaginative", celle-ci étant un vase de Laconie fabriqué vers -560, dans lequel Cerbère est montré avec trois têtes et des rangées de serpents couvrant son corps et ses têtes.

Mythe

Cerbère était le fils d'Échidna, au corps de serpent et au visage de femme, et de Typhon, considéré parfois comme un monstre cracheur de flammes qui serait craint des dieux olympiens même. Son frère est Orthos, chien des enfers bicéphale Il serait également le frère de l'Hydre de Lerne, du Lion (Le lion (Panthera leo) est un mammifère carnivore de la famille des félidés du genre Panthera (félins). Il est surnommé...) de Némée et de la Chimère. La description courante de Cerbère dans la mythologie grecque et l'art veut qu'il ait trois têtes, une crinière de serpents similaire aux cheveux de Méduse et une queue de serpent. Dans la plupart des oeuvres, les trois têtes voient et représentent respectivement le passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble des configurations successives du monde et s'oppose au futur sur une échelle des temps centrée sur le présent. L'intuition du...), le présent et les temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) à venir; d'autres sources suggèrent qu'elles représentent plutôt la naissance, la jeunesse et la vieillesse (La vieillesse est l'âge ultime de l'être humain, qui succède à l'âge mûr, appelé aussi par euphémisme « troisième...). Chacune des têtes n'aurait d'appétit (L'appétit est le désir de manger. L'appétit existe dans les formes de vies les plus évoluées pour réguler la quantité d'énergie à apporter pour les besoins du...) que pour la viande vivante et autorise donc les esprits des morts à entrer dans le monde (Le mot monde peut désigner :) souterrain, mais les empêche d'en sortir. Cerbère fut toujours utilisé comme le fidèle gardien d'Hadès, gardant les portes donnant sur le monde souterrain.

Il était enchaîné à l'entrée des Enfers et terrorisait les morts eux mêmes qui devaient l'apaiser en lui apportant le gâteau de miel qu'on avait placé dans leur tombe en même temps que l'obole pour Charon (Charon (P I Charon, Pluton I) est le plus grand satellite naturel de Pluton.) déposée dans la bouche (La bouche (encore dénommée cavité buccale ou cavité orale) est l'ouverture par laquelle la nourriture d'un animal entre dans son corps. Le mot...). Mais Cerbère était aussi terrible (Le Terrible était un vaisseau de ligne de 2e rang et de 78 canons, dessiné par François Coulomb, et lancé à Toulon en 1739. Il était long de 152 pieds...) pour les vivants qui essayaient de forcer la porte des Enfers comme Pirithoos et Thésée, qui cherchaient à enlever Perséphone. Psyché qui était venue chercher la boite à cosmétique (Un cosmétique est une substance ou un mélange destiné à être mis en contact avec diverses parties superficielles du corps humain, notamment l'épiderme, les systèmes pileux et capillaires, les ongles, les...) de Perséphone sur l'ordre d'Aphrodite l'endormit avec un gâteau trempé dans du vin drogué. Énée fit de même avec un gâteau soporifique préparé par la Sibylle.

Plusieurs héros parviennent à déjouer sa vigilance (Son attention prend un aspect d'intensité pour solliciter l'ensemble de ses capacités de perception et les concentrer sur le déroulement de la tâche.), voire à le vaincre. Orphée, décidé à sortir des Enfers sa femme Eurydice, morte d’une morsure (Une morsure est une blessure faite par la bouche d'une personne ou la gueule d'un animal. Les morsures sont des éléments de comportements complexes : défense-agression (comportement territorial) ;...) de vipère, parvient à le charmer en chantant et en jouant de sa lyre.

Les douze travaux d'Hercule

Cerbère à côté de Hadès, dans une encyclopédie allemande du XIXe siècle.

Eurysthée, roi de l'Argolide, donna comme dernière tâche à Hercule la capture (Une capture, dans le domaine de l'astronautique, est un processus par lequel un objet céleste, qui passe au voisinage d'un astre, est retenu dans la gravisphère de ce dernier. La capture de l'objet céleste aboutit à sa...) de Cerbère vivant, sans arme. Hercule se rendit alors à Éleusis, afin d'être initié aux Mystères d'Éleusis, pour pouvoir entrer et sortir du monde souterrain vivre, et s'absoudre au passage pour avoir tué des centaures. Il trouva l'entrée du monde souterrain à Taenarum, et fut aidé par Athéna puis Hermès pour traverser respectivement dans un sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution...) et dans l'autre. Il passa Charon avec l'aide de Hestia. En passant dans le monde souterrain, Hercule libéra Thésée, mais la terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la...) trembla lorsqu'il essaya de libérer Pirithoos et il dû donc le laisser sur place. Ils avaient été emprisonnés par Hadès, liés magiquement à un banc pour avoir essayé de kidnapper Perséphone : la magie était si forte que lorsque Hercule libéra Thésée, des morceaux de ses cuisses restèrent sur le banc, ce qui explique pourquoi ses descendants ont les cuisses maigres. Hercule rencontra enfin Hadès et lui demanda la permission d'amener Cerbère à la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique,...), ce à quoi Hadès consentit si Hercule parvenait à maitriser la bête sans arme, ce qu'il réussit ; il hissa alors la bête sur son dos (En anatomie, chez les animaux vertébrés parmi lesquels les humains, le dos est la partie du corps consistant en les vertèbres et les côtes. Les dorsaux étaient les...), la traînant hors du monde des Enfers à travers une caverne du Péloponnèse, et l'emmena à Eurysthée qui en fut si effrayé qu'il demanda à Hercule de la ramener au monde souterrain. Au passage à Mycènes, le monstre contamine de sa salive (La salive est un liquide biologique sécrété par les glandes salivaires, à l'intérieur de la bouche.) empoisonnée des plantes, que les sorcières utiliseront ensuite pour leurs propriétés maléfiques.

Page générée en 0.805 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique