Colique néphrétique - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Une crise de colique néphrétique désigne des douleurs paroxystiques, violentes, spontanées ou provoquées (secousses) de la fosse lombaire allant vers les organes génitaux.

Elle est le résultat d'une obstruction des voies urinaires, le plus souvent consécutive à un calcul rénal (lithiase)

Bien souvent, le diagnostic (Le diagnostic (du grec δι?γνωση, diágnosi, à partir de δια-, dia-, „par, à travers,...) est clinique parce que le patient (Dans le domaine de la médecine, le terme patient désigne couramment une personne recevant une attention médicale ou à qui est prodigué un soin.) a eu une hématurie et a éventuellement émis un calcul, ou parce qu'il est lithiasique connu et que ce n'est pas sa première crise. La colique néphrétique (Une crise de colique néphrétique désigne des douleurs paroxystiques, violentes, spontanées ou provoquées (secousses) de la fosse lombaire allant vers les organes...) est une urgence médico-chirurgicale.

La crise se caractérise par des urines très rouges (hématurie macroscopique) et des symptômes et douleurs qui varient selon la position du calcul dans l'uretère. Par exemple, lors d'un calcul se situant à l'entrée de la vessie (La vessie est l'organe du système urinaire dont la fonction est de recevoir l'urine terminale produite par les reins puis de la conserver avant son évacuation au cours de la miction. L'urine...), il est fréquent chez l'homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme...) de trouver des douleurs au niveau des testicules.

Epidemiologie

Urgence médico-chirurgicale

Pathologie (La pathologie, terme provenant du Grec ancien, est littéralement le discours, la rationalité (λογία logos) sur la souffrance...) très fréquente. Ainsi en France, il est estimé que 10% des hommes et 5% des femmes feront au moins une crise

Etiologie

La grande majorité des coliques néphrétiques sont liées aux causes suivantes

  • Calcul. 80% des cas
  • Tumeur (Le terme tumeur (du latin tumere, enfler) désigne, en médecine, une augmentation de volume d'un tissu, clairement délimitée sans précision de cause.)
  • Sténose urétérale inflammatoire
  • Tuberculose (La tuberculose est une maladie infectieuse transmissible et non immunisante, avec des signes cliniques variables. Elle est provoquée par une mycobactérie du complexe tuberculosis correspondant à...)
  • Fibrose rétro-péritonéale

Prédispositions génétiques, alimentation trop haute en calcium (Le calcium est un élément chimique, de symbole Ca et de numéro atomique 20.) et autres minéraux, déshydratation (La déshydratation est la perte ou l'élimination de l'eau d'un corps. Cette dernière peut être partielle ou totale. Toutefois le terme de dessiccation est plus utilisé pour parler de déshydratation totale, notamment...) chronique, certains médicaments.

Sémiologie

Dans sa forme typique, elle associe :

  • Douleur (La douleur est la sensation ressentie par un organisme dont le système nerveux détecte un stimulus nociceptif. Habituellement, elle correspond à un signal d'alarme de l'organisme pour signifier une remise en cause de son...). De début brutal, continue avec paroxysmes, très intense, unilatérale en fosse lombaire avec irradiations vers le flanc, les organes génitaux externes (très bon signe) et la face médiale de cuisse (La cuisse est la partie du membre inférieur unissant chez l'Homme le bassin à la jambe. Sa fonction est essentiellement locomotrice.), à type de broiement
  • Apyrexie
  • Agitation (L’agitation est l'opération qui consiste à mélanger une phase ou plusieurs pour rendre une ou plusieurs de ces caractéristiques homogènes. Plusieurs types d'opérations liées...) majeure par l'absence de positions soulageantes (très bon signe)
  • Diurèse conservée
  • Facteurs déclenchants. On retrouve fréquemment une déshydratation, un voyage (Un voyage est un déplacement effectué vers un point plus ou moins éloigné dans un but personnel (tourisme) ou professionnel (affaires). Le voyage s'est considérablement développé et...)

Examens complémentaires

Ils sont réalisés en fonction de l'aspect clinique et visent aussi à éliminer les diagnostics différentiels

  • NFS, iono
  • ECBU. elimine une infection urinaire et surtout la pyélonéphrite
  • Hémocultures si fièvre (La fièvre est l'élévation de la température corporelle chez un être à sang chaud par dérèglement du « thermostat »...)
  • ASP. En crise typique, opacité (L'opacité est l'inverse de la transparence. Qui s'oppose au passage de la lumière.) lithiasique dans haut appareil
  • Echographie rénale, sous 48h. Dilatation (La dilatation est l'expansion du volume d'un corps occasionné par son réchauffement, généralement imperceptible. Dans le cas d'un gaz, il y a dilatation à pression...) des cavités pyélo-calicielles unilatérale, calcul échogène et cône d'ombre (Une ombre est une zone sombre créée par l'interposition d'un objet opaque (ou seulement partiellement opaque) entre une source de lumière et la surface sur laquelle se réfléchit cette lumière. Elle se...) postérieur
  • Scanner (Un scanneur, ou numériseur à balayage est l'équivalent du terme anglais scanner, qui vient du verbe anglais to scan, signifiant « balayer » dans le sens de « parcourir une certaine étendue ».)

Une hématurie microscopique peut être retrouvée dans 70-90% des cas.

A distance de la crise : ASP et échographie rénale

Diagnostic différentiel

  • Pyélonéphrite
  • Appendicite (L'appendicite est une inflammation de l’appendice iléo-cæcal. L'appendicite peut survenir à tout âge mais surtout avant 30 ans. Non traitée, elle peut être mortelle, principalement par...)
  • Sigmoïdite
  • Torsion (La torsion est la déformation subie par un corps soumis à l'action de deux couples opposés agissant dans des plans parallèles.) des annexes (femme)

Evolution

Une crise peut être spontanément résolutive par migration du calcul

Les crises sont souvent calmées par le traitement médical

Sans prévention (La prévention est une attitude et/ou l'ensemble de mesures à prendre pour éviter qu'une situation (sociale, environnementale, économique..) ne se dégrade, ou qu'un accident, une...) secondaire, le taux de récidive est de 50% sous 5 ans

Traitement

Préférablement ambulatoire (Le terme ambulatoire désigne un traitement qui nécessite une hospitalisation de courte durée, de l'ordre d'une dizaine d'heures.). Il associe les traitements suivants, préférablement administrés par voie intra-veineuse :

  • Un AINS (niveau 1, kétoprofène 100 mgx3/J x 2J), en l'absence de contre-indications (surtout infection avec pyélonéphrite, insuffisance rénale). Traitement majeur de la colique (La colique est une pathologie de la cavité abdominale. Dans le langage courant, la colique est associée à une douleur abdominale intense résultant de violentes contractions...).

En présence de contre-indications et de douleurs intenses, administrer un antalgique (Les antalgiques sont des médicaments destinés à réduire la douleur.) palier 2

  • Morphine (La morphine (du grec Μορφεύς, Morphée dieu du sommeil et des rêves) est un alcaloïde de l'opium utilisé comme médicament contre la douleur...). En douleur intense d'emblée ou douleurs élevées. Sinon commencer par antalgique palier 2 d'emblée.

Importance de le surveillance liée à ces traitements.

  • Boire correctement. Les derniers consensus ne mentionnent plus la restriction hydrique
  • Traitement symptomatique : Antispasmodique, antalgiques (décrits plus haut)

En cas de colique résistante au traitement, il faut réévaluer la posologie (La posologie est l'étude des modalités d'administration des médicaments. Elle recouvre également l'ensemble des modalités d'administration de la prise d'un...) d'administration. En persistance ( Persistance (statistiques) Persistance (informatique) en peinture : La Persistance de la mémoire (1931) en médecine : la persistance du canal...) des douleurs, on parle de colique hyperalgique. Ne jamais associer 2 AINS

Page générée en 0.033 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique