Deus Ex - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Système de jeu

Selon Warren Spector, le concepteur principal du jeu, Deus Ex peut être défini comme « un jeu de rôle qui se place dans le monde réel, comme il existerait si les conspirationistes avaient raison. Pour raccourcir, imaginez que James Bond rencontre X-Files ».

De prime abord, Deus Ex ressemble à un jeu de tir subjectif, un genre dont il emprunte la jouabilité et la vision à la première personne. Toutefois, le jeu intègre de nombreux éléments issus du jeu de rôle, notamment les systèmes de gain d'expérience, de répartition des capacités, de gestion d'inventaire, et de quêtes. L'importance accordée au scénario, aux dialogues, et à la profondeur de l'univers (L'Univers est l'ensemble de tout ce qui existe et les lois qui le régissent.) sont également des critères récurrents dans les jeux d'aventure. Enfin, Deus Ex possède une composante d'infiltration, le joueur ayant plutôt intérêt à éviter de se faire repérer et à ne pas attaquer l'ennemi de front.

Le maître-mot de Deus Ex est la liberté d'action. Quelle que soit la situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou...) rencontrée, le joueur a constamment le choix entre plusieurs solutions : dialogue (Le dialogue est une communication entre deux ou plusieurs personnes ou groupes de personnes. Il doit y avoir au minimum un émetteur et un récepteur. Une donnée...), infiltration discrète, prise d'assaut violente ou toute autre solution imaginée. Toute difficulté peut être résolue par différents moyens : des passages cachés peuvent raccourcir un niveau, des armes peuvent faciliter la réussite d'un objectif ou certaines améliorations peuvent aider le personnage dans sa progression. À quelques passages près, il est tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) à fait possible de terminer le jeu sans utiliser d'armes et n'utiliser aucune forme de violence, tout comme il est possible de tuer tout ce qui bouge. Tout ceci permet au joueur d'affiner sa stratégie (La stratégie - du grec stratos qui signifie « armée » et ageîn qui signifie « conduire » - est :) et de recommencer les missions proposées de nombreuses façons différentes.

La trame (Le mot trame peut désigner :) générale du jeu reste par contre la même quel que soit le cheminement que l'on décide d'emprunter, bien que de nombreuses actions mineures puissent modifier la réaction de certains personnages, ou reculer, voire éviter la mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus général, incluant par exemple la mort des étoiles). Chez les organismes...) de certains et qu'il existe trois fins radicalement différentes dans le jeu, en fonction des choix que le joueur prend dans la dernière mission.

Un jeu de tir subjectif

La jouabilité de Deus Ex reste très proche d'un jeu de tir subjectif et se joue (La joue est la partie du visage qui recouvre la cavité buccale, fermée par les mâchoires. On appelle aussi joue le muscle qui sert...) donc à la première personne. Le joueur peut interagir avec son environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux...) pour ramasser, utiliser, poser des armes ou des objets mais également pour fouiller les corps ou engager une discussion. Le jeu se décompose en niveaux, chacun avec des objectifs principaux et secondaires à compléter pour permettre au joueur d'atteindre le suivant.

Les ennemis se déplaçant souvent en groupe, une approche brutale est rarement profitable et une infiltration discrète est plutôt préférable même si le choix reste libre. Mais lorsque le joueur engage un combat, le jeu garde une approche tactique. La localisation des dégâts, aussi bien pour le joueur que pour les ennemis, est très importante. Par exemple, tirer dans la tête d'un ennemi n'a pas le même impact qu'une balle dans la jambe. Dans le même esprit, le corps du joueur est partagé en plusieurs parties (tête, tronc (Un tronc peut être :), bras gauche, bras droit, jambe gauche, jambe droite), chacune possédant sa propre barre de vie (La vie est le nom donné :). Si la barre de vie de la tête ou du tronc tombe à zéro (Le chiffre zéro (de l’italien zero, dérivé de l’arabe sifr, d’abord transcrit zefiro en italien) est un symbole marquant une position vide dans...), le personnage meurt. Si la barre de vie d'un membre tombe à zéro, le joueur ne meurt pas mais perd l'usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) du membre touché jusqu'à ce qu'il se soigne, ce qui entraîne soit un manque de précision (bras), soit l'impossibilité de courir (jambe).

Pour récupérer des points de vie, le joueur peut utiliser des trousses de secours ou simplement boire de l'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.), manger du soja (Le soja, ou soya, est une plante grimpante de la famille des Fabacées, du genre Glycine (à ne pas confondre avec la glycine, Wisteria sp.), proche du...) lyophilisé ou une barre de chocolat. Boire un quelconque alcool fait gagner des points de vie au joueur tout en le rendant ivre quelques instants (la vision du personnage devient trouble et ses déplacements désordonnés). Le jouer peut également consommer des capsules de drogue (Une drogue est un composé chimique, biochimique ou naturel, capable d'altérer une ou plusieurs activités neuronales et/ou de perturber les communications neuronales. La consommation de drogues par l'homme afin de modifier ses...) ou fumer (Fumer est une pratique consistant à brûler une substance pour en inhaler la fumée par la bouche ou le nez.) des paquets de cigarettes, mais cela lui fait simplement perdre de la santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.).

Deus Ex possède un réticule de visée dynamique (Le mot dynamique est souvent employé désigner ou qualifier ce qui est relatif au mouvement. Il peut être employé comme :), qui reflète la précision de tir du personnage avec son arme : plus le joueur est mobile, plus le réticule s'agrandit alors que si le joueur s'arrête de bouger, le réticule revient progressivement au centre. Lorsque le joueur tire, le projectile part n'importe où dans le réticule, et ne touche pas forcément la cible même si celle-ci se trouve parfaitement au centre. Tirer en sautant ou en courant rend ainsi quasiment nulle la probabilité (La probabilité (du latin probabilitas) est une évaluation du caractère probable d'un évènement. En mathématiques, l'étude des probabilités est un sujet de grande...) de toucher (Le toucher, aussi appelé tact ou taction, est l'un des cinq sens de l'homme ou de l'animal, essentiel pour la survie et le développement des...) son adversaire, le joueur doit préparer un minimum son tir. La sensibilité du réticule dépend des capacités du personnage et des modifications apportées à l'arme. Un tireur débutant à l'arrêt met une dizaine de secondes pour ajuster précisément son réticule de visée tandis qu'un tireur expert l'ajuste immédiatement.

Deus Ex inclut plus de 24 armes différentes, du simple pied-de-biche au lance-roquettes en passant par le fusil d'assaut. Également, des armes non létales sont disponibles comme un pistolet tranquillisant ou une matraque électrique, tout comme des armes plus originales comme le lance-flamme, des armes à plasma ( En physique, le plasma décrit un état de la matière constitué de particules chargées (d'ions et d'électrons). Le plasma quark-gluon est un plasma qui constituerait les grandes étoiles à neutrons avant qu'elles ne...) ou une épée « laser ». Le joueur peut également utiliser des objets à portée pour se défendre, comme les extincteurs pouvant faire office de bombe lacrymogène. Il existe également différentes sortes de munitions pour une même arme.

La performance des armes peut être améliorée de différentes manières : lunette, silencieux, pointeur laser (Un laser est un appareil émettant de la lumière (rayonnement électromagnétique) amplifiée par émission stimulée. Le terme laser provient de l'acronyme anglo-américain...). Les améliorations pour augmenter la portée de l'arme, la stabilité de l'arme, la capacité du chargeur, la vitesse (On distingue :) de rechargement, et celle pour diminuer le recul de l'arme, peuvent se rajouter plusieurs fois sur une même arme et décupler leurs effets. Ces modifications ne sont pas applicables sur toutes les armes, impossible de mettre un silencieux sur un lance-roquette par exemple.

Un jeu de rôle

Là où Deus Ex se démarque d'un jeu de tir subjectif classique, c'est au travers de ses systèmes de gain d'expérience, de répartition des capacités, de gestion d'inventaire, et de quêtes, autant de notions généralement employées dans les jeux de rôle.

Lorsque le joueur accomplit ses objectifs, il est récompensé par des points d'expérience qui pourront être utilisés pour améliorer les capacités de JC Denton ; en tout, le joueur peut se développer dans onze domaines (armes lourdes, armes de poing, fusils, armes blanches, explosifs, survie, électronique, crochetage, médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la pratique (l'art) étudiant l'organisation du corps humain (anatomie), son fonctionnement...), informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine d'activité scientifique, technique et industriel en rapport avec le traitement automatique de l'information par des machines telles que les...) et nage) avec chacun quatre niveaux de compétence : nul, novice, intermédiaire et expert. Le joueur peut ainsi personnaliser son personnage en choisissant ses forces et faiblesses. Un joueur préférant le combat utilisera ses points pour améliorer son maniement des armes et sa résistance aux projectiles, un autre préférant l'infiltration se spécialisera plutôt dans le crochetage de serrures ou le décryptage informatique.

Au cours du jeu, le joueur peut récolter des modifico-prismes pour son personnage, des implants nanotechnologiques qui apportent des capacités surhumaines (autoguérison, vision sonar, force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale « cardinale » équivalent au courage (cf. les articles « force...) surhumaine, célérité (La célérité (traditionnellement notée c) est la vitesse de propagation d'un phénomène ondulatoire. Elle varie selon les composantes...), invisibilité (L'invisibilité est l'état d'un objet ou d'un organisme vivant qui ne peut être vu, on dit alors qu'il est invisible.) thermique…). Le personnage possède huit types de modifications, chacune est associée à une partie du corps humain : mains, bras, yeux, jambes, pieds, tête ou même sous la peau (La peau est un organe composé de plusieurs couches de tissus. Elle joue, entre autres, le rôle d'enveloppe protectrice du corps.) et dans le torse. Chaque modifico-prisme offre le choix entre deux modifications ; les deux s'installant au même endroit, l'installation de l'une empêche l'installation de l'autre et l'installation d'une modification est irréversible. Des modifico-prismes amplificateurs permettent d'améliorer l'efficacité des implants déjà existants (quatre niveaux d'amélioration existent). L'utilisation de ces capacités coûte plus ou moins d'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) et le joueur peut recharger ses batteries avec des cellules énergétiques transportables ou en se branchant sur des robots.

Le jeu est conçu de telle sorte qu'il est impossible de développer toutes les capacités/modifications du personnage à leur maximum, obligeant le joueur à faire des choix. La gestion de l'inventaire est également un aspect important ; les armes et les objets du jeu étant plus ou moins encombrants, le joueur doit faire des concessions dans son équipement.

Les objectifs du jeu et la manière de les accomplir sont similaires aux quêtes des jeux de rôles. Les objectifs principaux doivent impérativement être accomplis pour progresser, les objectifs secondaires sont optionnels mais permettent d'obtenir des récompenses diverses et des points d'expérience. Les niveaux sont vastes et relativement non-linéaires, la progression ne s'effectue pas uniquement en éliminant ses adversaires mais également en enquêtant et en explorant.

Beaucoup de missions se déroulent en ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations...) et, contrairement aux jeux de tir traditionnels, l'interaction (Une interaction est un échange d'information, d'affects ou d'énergie entre deux agents au sein d'un système. C'est une action réciproque qui suppose l'entrée en contact de sujets.) avec les personnages non-joueurs représente une partie importante du jeu. Le joueur peut discuter avec tous les personnages rencontrés pour qu'il lui fournissent des renseignements supplémentaires ou lui donnent de nouveaux objectifs. Certaines conversations sont à choix multiples, les réactions de l'interlocuteur pouvant évoluer en fonction de la réplique choisie.

Un jeu d'aventure

Les scénaristes ont mis un point (Graphie) d'honneur à rendre l'univers et le scénario crédibles pour renforcer l'immersion. Appartenant au genre cyberpunk (Le cyberpunk est un sous-genre de la science-fiction décrivant un monde dystopique et dont l'origine remonte au début des années 1980. Il a depuis essaimé ses thématiques dans de nombreux média, notamment...), le jeu propulse le joueur en 2050 dans un monde (Le mot monde peut désigner :) littéralement pré-apocalyptique mélangeant mégacorporations peu scrupuleuses, terrorisme quotidien et États totalement absents. Dans chaque mission du jeu, le joueur se promène dans des lieux réels (dont les villes de New York (New York , en anglais New York City (officiellement, City of New York) pour la distinguer de l’État de New York, est la principale ville des...), Hong Kong (Devise nationale : Sapientia et Virtus), Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les confluents de...) ou les bases de Vandenberg et de la Zone 51). L'ambiance paranoïaque d'un monde soumis à un terrorisme constant, soutenue par l'intrigue basée sur la théorie (Le mot théorie vient du mot grec theorein, qui signifie « contempler, observer, examiner ». Dans le langage courant, une théorie est une idée ou...) du complot, est décrite de façon très réaliste. La totalité du jeu se déroule la nuit, ce qui permet au jeu de développer son côté infiltration et d'entretenir une ambiance pesante avec les conspirations qui s'y déroulent.

Le joueur peut passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques Brisson (1723-1806) en 1760.) du temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) sur des terminaux d'informations, accédér a des terminaux bancaires, à lire des livres, des journaux, des notes ou des courriels, réparties dans l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un...) du jeu. Non seulement elles en apprennent un peu plus sur ce qui se passe dans l'univers du jeu mais elles peuvent également fournir de précieux renseignements comme des codes d'accès ou des mots de passe. La plupart des livres et romans disponibles dans le jeu contribuent à créer une atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :), beaucoup d'ironie transparaissent dans les écrits ainsi qu'une volonté de faire réfléchir le joueur sur le monde qui l'entoure.

Mode multijoueur

Les versions originales de Deus Ex sur PC et Macintosh (Macintosh (prononcé /makintɔʃ/) ou Mac est une série de différentes familles d'ordinateurs personnels conçus, développés, et vendus par Apple. Le...) n'incluent pas de mode multijoueur, cette fonctionnalité a été ajoutée avec des patchs généralement inclus dans les rééditions du jeu plus récentes. Le multijoueur offre trois modes de jeu basés sur le deathmatch : le team deathmatch amélioré et le team deathmatch classique. Seules cinq cartes officielles sont disponibles (basées sur des portions du jeu solo) mais plusieurs autres cartes ont été créées par les joueurs et mises à disposition sur Internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le World Wide Web, en utilisant le protocole de...).

Le portage sur PlayStation 2 n'offre pas de mode multijoueur.

Page générée en 0.246 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique