Énergie en Norvège - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Énergie en Norvège
Une plate-forme pétrolière de StatOilHydro dans la mer du Nord.
Une plate-forme pétrolière de StatOilHydro dans la mer du Nord.
Bilan énergétique (2006)
Offre d'énergie primaire (Une source d’énergie primaire est une forme d’énergie disponible dans la nature avant toute transformation. Si elle n’est pas utilisable directement, elle doit être transformée en...) (TPES) 26,1 M tep (La tonne d'équivalent pétrole (symbole tep) est une unité d'énergie d'un point de vue économique et industriel.)
(1 092,3 PJ)
par agent électricité : 39,9 %
pétrole : 34 %
gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière n'a pas de forme propre ni de volume...) naturel : 18,2 %
autres renouvelables : 5,1 %
charbon : 2,7 %
Énergies renouvelables 44,7 %
Consommation totale (TFC) 18,3 M tep
(766,6 PJ)
par habitant 3,9 tep/hab.
(164,5 GJ/hab.)
par secteur ménages : 20,8 %
industrie : 33,9 %
transports : 28 %
services : 13 %
agriculture : 1,9 %
pêche : 2,3 %
Électricité (L’électricité est un phénomène physique dû aux différentes charges électriques de la matière, se manifestant par une énergie. L'électricité...) (2006)
Production 121,66 TWh
par filière (Une filière est une suite de formalités, d'emplois à remplir avant d'arriver à un certain résultat: la filière administrative.) hydro : 98,5 %
éoliennes : 0,6 %
thermique : 0,5 %
biomasse/déchets : 0,4 %
autres : 0,1 %
Combustibles (2006)
Production pétrole : 131 284 ktep
gaz naturel : 78 392 ktep
charbon : 1 607 ktep
Commerce extérieur (2006)
Importations électricité : 843 ktep
charbon : 621 ktep
Exportations électricité : 769 ktep
pétrole : 109 138 ktep
gaz naturel : 73 654 ktep
charbon : 1 521 ktep
Sources
Agence internationale de l'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.)
  • (en) Energy balance for Norway (Le France, ensuite rebaptisé Norway (1979), puis Blue Lady (2006), est un paquebot transatlantique construit aux Chantiers de l'Atlantique à Saint-Nazaire où il est mis à l'eau,...)

Depuis la découverte des vastes gisements pétroliers de la mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) vers la fin des années 1960, l'énergie en Norvège constitue un secteur très important de l'économie de la Norvège. Avec l'arrivée du pic de production dans la mer du Nord, la décision de poursuivre la prospection dans la mer de Barents (La mer de Barents est la mer de l'océan Arctique qui est située au nord de la Norvège et de la Russie occidentale. Elle est nommée d'après le navigateur néerlandais Willem...) et dans l'Arctique (L’Arctique est la région entourant le pôle nord de la Terre, à l’intérieur et aux abords du cercle polaire. Elle se situe à l'opposé de...) donne lieu à un débat (Un débat est une discussion (constructive) sur un sujet, précis ou de fond, annoncé à l'avance, à laquelle prennent part des individus ayant des avis, idées, réflexions ou opinions divergentes pour le sujet...) public lié aux préoccupations internationales au sujet des changements climatiques.

Énergies fossiles

La Norvège est le 6e exportateur mondial de pétrole (Le pétrole est une roche liquide carbonée, ou huile minérale. L'exploitation de cette énergie fossile est l’un des piliers de...) avec une production quotidienne d'environ 3 millions de barils par jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début...). Le pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste le plus souvent sous forme de...) se classe également au second rang ( Mathématiques En algèbre linéaire, le rang d'une famille de vecteurs est la dimension du sous-espace vectoriel engendré par cette famille. Le théorème du rang lie le rang et la dimension du noyau d'une application...) des exportateurs de gaz naturel (Le gaz naturel est un combustible fossile, il s'agit d'un mélange d'hydrocarbures présent naturellement dans des roches poreuses sous forme gazeuse.), en raison de ses larges réserves de gaz dans la mer du Nord. La Norvège possède aussi d'importantes réserves de charbon potentiellement exploitables situées sous le plateau continental norvégien.

Pétrole de la mer du Nord

Évolution de la production de pétrole en mer du Nord. Source: Bureau central de la statistique (Une statistique est, au premier abord, un nombre calculé à propos d'un échantillon. D'une façon générale, c'est le...) de la Norvège.

En mai 1963, la Norvège a exercé son droit souverain sur les ressources naturelles de son secteur de la mer du Nord. Les travaux d'exploration (L'exploration est le fait de chercher avec l'intention de découvrir quelque chose d'inconnu.) ont débuté le 19 juillet 1966, avec le forage d'un premier puits par la plateforme Ocean Traveller. Après trois ans de recherches infructueuses, la plateforme Ocean Viking a découvert un premier gisement le 21 août 1969. Vers la fin de l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.), les travaux d'exploration ont démontré que le pays disposait d'une grande réserve de pétrole et de gaz naturel. Le premier gisement à être exploité, celui de Ekofisk, a produit 427 442 barils de brut en 1980. Depuis, d'importantes réserves de gaz naturel ont été découvertes.

Dans la foulée du référendum norvégien de 1972 qui a rejeté l'adhésion (En physique, l'adhésion est l'ensemble des phénomènes physico-chimiques qui se produisent lorsque l’on met en contact intime deux matériaux, dans le but de...) de la Norvège à l'Union européenne, le ministère norvégien de l'Industrie, dirigé par Ola Skjåk Bræk publie une politique énergétique (La politique énergétique est la politique adoptée par une entité vis-à-vis de la gestion de l'énergie.) nationale, dans laquelle la Norvège décide de ne pas adhérer à l'OPEP, de maintenir ses prix de l'énergie aux niveaux mondiaux et d'investir ses recettes pétrolières dans un fonds souverain, le Fonds pétrolier (Un pétrolier est un navire citerne servant à transporter le pétrole ainsi que ses dérivés (essence). Pour le transport d'autres liquides, les navires ont d'autres...) de Norvège. Le gouvernement met sur pied une compagnie pétrolière (Une compagnie pétrolière est une entreprise dont l'activité principale est liée à l'exploitation du pétrole.) nationale, Statoil (Statoil est une compagnie pétrolière norvégienne fondée en 1972. C'est la plus grande entreprise de Norvège avec environ 25 000 employés. Statoil est coté à la bourse d'Oslo et au NYSE, néanmoins l'État...) et accorde des droits de forage et de production à Norsk Hydro (Norsk Hydro est un groupe énergétique norvégien, également présent dans le pétrole et l’aluminium, son siège est à Oslo. La compagnie a été fondée le 2 décembre 1905 par Sam...) et à Saga Petroleum.

L'exploitation du pétrole de la mer du Nord présente plusieurs difficultés techniques de prospection et de production. Un certain nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) d'entreprises de génie et de construction du secteur de la construction navale se sont reconverties avec succès dans la banlieue (La banlieue désigne communément l'espace urbanisé d'une ville qui est situé dans la continuité du bâti de sa ville-centre et qui en est administrativement distinct.) ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se couche le Soleil à l'équinoxe, le couchant (ou ponant).) de la capitale (Une capitale (du latin caput, capitis, tête) est une ville où siègent les pouvoirs, ou une ville ayant une prééminence dans un domaine social, culturel, économique ou sportif, dans ce...) Oslo et dans la région de Stavanger, qui s'est transformée en base pour l'industrie des forages.

Pétrole de la mer de Barents

On estime que la mer de Barents, au large des côtes de la Norvège et de la Russie, pourrait contenir jusqu'au tiers des réserves mondiales d'hydrocarbures non découverts. Un moratoire mis en place en 2001 pour empêcher les travaux de prospection dans le secteur norvégien, imposé pour répondre à des préoccupations environnementales, a été levé en 2005 avec l'arrivée au pouvoir d'un nouveau gouvernement. Un port méthanier (Un méthanier est un navire servant à transporter du gaz naturel liquéfié dans ses citernes. On appelle ces navires aussi LNG (Liquefied natural gas) tankers.) et une installation de liquéfaction (La liquéfaction est un changement d'état qui fait passer un corps de l'état gazeux à l'état liquide. Elle est la transformation inverse de la vaporisation. L'usage vulgaire appelle parfois cette transformation...) du gaz naturel sont en construction à Snøhvit. La ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent être...) pourrait devenir une plaque tournante de la prospection dans le grand nord, rendue possible en raison de la fonte des glaciers polaires dans l'Arctique.

Page générée en 0.009 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique