Jourdain
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Jourdain
BnotYaakovBridge.JPG
Caractéristiques
Longueur 251 km
Bassin  ?
Débit (Un débit permet de mesurer le flux d'une quantité relative à une unité de temps au travers d'une surface quelconque.) moyen 16 m3⋅s-1
Cours
Source Baniyas, Dan, Yarmouk, Nahr ez-Zarqa, Hasbani
Embouchure Lac (En limnologie, un lac est une grande étendue d'eau située dans un continent où il suffit que la profondeur, la superficie, ou le volume soit suffisant pour provoquer une stratification, une zonation, ou une régionalisation...) de Tibériade, mer Morte (La mer Morte est un lac d'eau salée du Moyen-Orient. D'une surface approximative de 1050 km², elle est alimentée par le Jourdain et bordée par Israël .L'eau de mer contient habituellement entre 4 et 6 % de sels en moyenne....)
Géographie (La géographie (du grec ancien γεωγραφία - geographia, composé de "η γη" (hê gê) la Terre et...)
Pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui...) traversés Liban, Jordanie, Israël,
Syrie
Localisation du Jourdain (Le Jourdain (de l'hébreu נהר הירדן, Nehar haYarden qui veut dire la Rivière de la Peine, du Jugement, mais aussi descendre) est un fleuve du Moyen-Orient,...)

Le Jourdain (de l'hébreu נהר הירדן, Nehar haYarden qui veut dire la Rivière de la Peine, du Jugement, mais aussi descendre) est un fleuve (En hydrographie francophone, un fleuve est un cours d'eau qui se jette dans la mer ou dans l'océan – ou, exceptionnellement, dans un désert, comme pour l'Okavango....) du Moyen-Orient, qui a donné son nom à la Jordanie et à la Cisjordanie. Du mont Hermon à la mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) Morte, le Jourdain s'écoule sur 360 km et sa vallée (Une vallée est une dépression géographique généralement de forme allongée et façonnée dans le relief par un cours d'eau (vallée fluviale) ou un glacier (vallée...) est la plus basse du monde (Le mot monde peut désigner :) puisqu'il rejoint la mer Morte à l'altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et biogéographique qui...) de 392 m sous le niveau des océans (Océans stylisé Ωcéans est un documentaire français réalisé par Jacques Perrin et Jacques Cluzaud dont le tournage a...).

Géographie

Né dans les montagnes libanaises de l'Hermon (ses deux sources principales sont le Dan et le Baniyas), il traverse (Une traverse est un élément fondamental de la voie ferrée. C'est une pièce posée en travers de la voie, sous les rails, pour en maintenir l'écartement et...) les lacs Houlé et de Tibériade puis se jette dans la mer Morte. Son cours suit une direction nord-sud presque rectiligne, correspondant à la dépression de Ghor. Peu avant son embouchure, il arrose la ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent...) de Jéricho. C'est le seul cours d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) notable de cette région. Depuis 1948, il sert en partie de frontière (Une frontière est une ligne imaginaire séparant deux territoires, en particulier deux États souverains. Le rôle que joue une frontière peut fortement varier suivant les...) entre Israël et la Jordanie. Le Jourdain mesure 360 km de long.

Son principal affluent (On appelle affluent un cours d'eau qui va se jeter dans un cours d'eau au débit plus important, au niveau d'un point de confluence. (Synonyme :...), le Yarmouk, sépare la Syrie de la Jordanie.

Aménagements

L'eau du fleuve sert en particulier à l'irrigation (L’irrigation est l'opération consistant à apporter artificiellement de l’eau à des végétaux cultivés pour en augmenter la production, et...) du Néguev. Un barrage (Un barrage est un ouvrage d'art construit en travers d'un cours d'eau et destiné à réguler l'écoulement naturel de l'eau pour permettre l'écoulement recherché.) a été établi en aval du lac de Tibériade, qui alimente une centrale électrique (Une centrale (de production d'énergie) électrique est un site industriel destiné à la production d'électricité. Les centrales électriques transforment...) et régule (Les régules sont des alliages d'étain ou de plomb et d'antimoine.) le cours du fleuve. L'utilisation toujours plus grande de l'eau du fleuve à des fins d'irrigation est à l'origine d'une diminution importante de son débit, diminution qui est une des causes principales de la réduction de la superficie (L'aire ou la superficie est une mesure d'une surface. Par métonymie, on désigne souvent cette mesure par le terme « surface » lui-même (par exemple, on parle de la « surface d'un...) de la mer Morte, laquelle a perdu près du tiers de sa surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique,...) au cours des 50 dernières années.

La poursuite de cette diminution pose un risque majeur (Le risque majeur est un danger qu'en France on qualifie de risque: Europa major hazard agreement = accord Europa risques majeurs , d'où l'absence de traduction à cette page. Il ne faut pas le confondre avec un accident majeur et...), tant écologique que géostratégique, dans une région à l'histoire déjà agitée.

Archéologie

Au début des années 2000, des archéologues jordaniens ont pu repérer l'endroit probable du baptême du Christ. Ils ont mis au jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit heure locale) et sa durée...) les vestiges de trois églises. L'une d'entre elles comportait un escalier (L’escalier est une construction architecturale constituée d'une suite régulière de marches, les degrés, permettant d'accéder à un...) qui descendait dans l'eau.

Dates clés

  • -1513 avant notre ère : Moïse conduit les Hébreux vers la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la...) promise « de miel et de lait » ou pays de Canaan. Il meurt sur la rive du Jourdain en 1473 av. J.-C. sans être entré en Canaan.
  • 29 de notre ère : Jean baptise Jésus au gué (Un gué est un endroit ou l'on peut traverser un cours d'eau à pied, à dos d'animal ou en véhicule sans s'embourber ni être emporté par le courant. Dans les temps passés...) de Beth Araba.
  • 29 - 33 de notre ère : le Christ effectue la plupart de ses prédications non loin des rives du lac de Tibériade où il a marché sur l'eau selon les évangiles.
  • 1947 : depuis le plan de partage de la Palestine de l'ONU, la rivière est un enjeu politique. Après la guerre de 1947 - 1949, l'État hébreu en occupe les sources.
  • 1967 : la guerre des Six Jours permet à Israël de s'emparer de son cours aval, ligne de cessez-le-feu et du Golan qui en verrouille les sources Est.
  • 1981 : le parlement israélien, la Knesset, entérine l'annexion du plateau syrien.

Religion

Le Jourdain est mentionné plusieurs fois dans la Bible. C'était un lieu important pour les prophètes de l'Ancien Testament (le Tanakh). C'est l'une des limites de la Terre Promise aux Hébreux menés par Moïse. Cependant, Moïse lui-même ne traversa jamais le Jourdain et mourut sur le mont Nébo, laissant à Josué le devoir de mener les hébreux en Canaan.

Entre la conquête de la Palestine par Pompée et la dissolution des royaumes juifs en l'an 70 de notre ère, une peur eschatologique s'est emparée de certains juifs, croyant imminente l'arrivée du Messie ou la fin du monde, qui formèrent plusieurs sectes; sadducéens, zélotes, pharisiens et notamment les esséniens, ascètes qui vivaient près du Jourdain et qui ont probablement eu une certaine influence sur Jean le Baptiste, qui prêchait et baptisait sur les rives du Jourdain.

Encore de nos jours, certains pèlerins chrétiens se rendent au Jourdain, y voyant le lieu où Jean le Baptiste a baptisé le Christ et où il a prêché.

Page générée en 0.061 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique