OS/2 - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Historique

1987 : OS/2 1.0

La toute première version d'OS/2, fruit d'une collaboration entre IBM et Microsoft est la 1.0. Elle sort le 8 décembre 1987. Elle n'a pas d'interface graphique.

Jerry Pournelle, de Byte, décrit comme une erreur de marketing (Le marketing (on utilise aussi parfois — dans 7% des cas, d'après les chiffres donnés par...) qu'IBM (International Business Machines Corporation (IBM) est une société multinationale américaine...) mette son OS à 4 fois le prix du DOS (En anatomie, chez les animaux vertébrés parmi lesquels les humains, le dos est la partie...) alors qu'aucun bénéfice immédiat ne peut rentabiliser cet investissement pour l'utilisateur. Par malheur pour le produit, la période 1987-1988 correspond aussi à une envolée des prix de la mémoire vive (La mémoire vive, mémoire système ou mémoire volatile, aussi appelée RAM de...) qui jusqu'à présent avaient toujours baissé (et ne rebaissera que quelques dizaines de mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps...) après).

1988 : OS/2 (OS/2 est un système d'exploitation créé par Microsoft et IBM, qui ensuite a...) 1.1

OS/2 1.1 sort à Halloween 1988. Cette nouvelle version dispose d'une interface (Une interface est une zone, réelle ou virtuelle qui sépare deux éléments. L’interface...) graphique, Présentation Manager. Elle supporte également les disques de plus de 32 Mo.

1989 : OS/2 1.2

Avec OS/2 1.2 sorti au COMDEX 1989 apparaissent le langage de script REXX et le nouveau système de fichiers (Un système de fichiers (file system ou filesystem en anglais) ou système de gestion de...) HPFS. HPFS (High Performance File System) offre un stockage plus efficace des fichiers. HPFS est un peu le demi-frère de NTFS : ils portent le même "partition id" 0x07 dans la table de partitions. En outre, HPFS autorise des noms de fichiers de plus de 8+3 caractères.

1991 : OS/2 1.3 ... et Microsoft (Microsoft Corporation (NASDAQ : MSFT) est une multinationale américaine de solutions...) qui s'en va

En 1991, IBM sort OS/2 1.3, qui apporte une légère amélioration : Adobe Type Manager. Mais la nouvelle la plus importante est que Microsoft abandonne le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a...) OS/2. Cependant, Microsoft continue individuellement le développement de ce qui s'appelle alors OS/2 3.0 et qui deviendra Windows (Windows est une gamme de systèmes d'exploitation produite par Microsoft, principalement destinées...) NT. De son côté, IBM continue de développer OS/2 2.0 mais n'annonce aucune date de sortie. La situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un...) est telle qu'un article du Wall Street (Wall Street est le nom d'une rue située dans le sud du borough de Manhattan à New York...) Journal proclame la mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si...) d'OS/2.350

1992 : OS/2 2.0

Annoncé comme "a better Windows than Windows" et "a better DOS than DOS" par IBM, OS/2 2.0 en 32 bits sort enfin. Il supporte les applications OS/2 32 et 16 bits, Windows 3.0 (mais pas les trois modes de Windows 3.1), et DOS. Il permet de faire tourner plusieurs sessions DOS simultanément sans que le crash d'une des sessions n'influence les autres.

OS/2 2.0 utilise également une nouvelle interface graphique: le Workplace Shell. À cette époque, la grande majorité des magazines spécialisés considère que OS/2 est beaucoup plus stable que Windows et plusieurs grosses entreprises l'utilisent pour leurs données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent...) stratégiques. Mais en nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre...) et qualité des logiciels applicatifs, Windows avait maintenant une bonne longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus...) d'avance sur OS/2. Cela a été déterminant dans le choix des petits utilisateurs.

OS/2 est également très orienté objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans...) (En conséquence, par exemple, le déplacement ( En géométrie, un déplacement est une similitude qui conserve les distances et les angles...) de quoi que ce soit sous OS/2, fichier ( Un fichier est un endroit où sont rangées des fiches. Cela peut-être un meuble, une pièce,...) ou application, implique la mise à jour (Une mise à jour, souvent abrégé en MAJ ou MàJ, est l'action qui consiste à...) automatique (L'automatique fait partie des sciences de l'ingénieur. Cette discipline traite de la...) de tous les raccourcis s'y rapportant).

1993 : OS/2 2.1

En mai 1993 sort OS/2 2.1. Plus rapide qu'OS/2 2.0, il supporte également le format de police de caractères TrueType.

1994 : OS/2 Warp 3.0

En octobre 1994 sort OS/2 Warp 3.0. Il inclut TCP/IP en standard, ainsi qu'un jeu complet d'applications appelé IBM Works.

Le fantôme d'OS/2 ?

Le nom d'OS/2 appartient désormais au passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble...), mais un produit nommé ecomstation né au même moment dans la plus grande discrétion lui ressemble très étrangement à tous points de vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et...). On sait peu de chose de l'entreprise qui le commercialise, Serenity Systems, mais la double présence de fameux Rexx de Mike Cowlishaw et de la terminologie Workplace Shell, ainsi que le support intégré de tous les programmes OS/2 suggère qu'elle a établi des accords techniques et commerciaux avec IBM.

Les noms du premier niveau de l'arborescence de ce système sont d'ailleurs ceux d'IBM pour OS/2 : PSCRIPT, TCPIP, IBMCOM, MPTN, BOOTIMGS, OS2, PSFONTS, LANGUAGE, ECS et MMOS2.

Un argument inattendu de la société est l'absence de préoccupation à avoir concernant les virus (Un virus est une entité biologique qui nécessite une cellule hôte, dont il utilise...) (de fait, fort peu de hackers (Hackers est un film américain réalisé par Iain Softley, sorti en 1995. Connu aussi...) et donc également de crackers ont investi à se former sur les internes d'OS/2). Un CD de démonstration (En mathématiques, une démonstration permet d'établir une proposition à partir...) est téléchargeable sans frais depuis le site et tourne sans encombre sur un Eee PC (Eee PC (prononcer « iPC » ou « ipici ») est une série...).

Page générée en 0.039 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique