Opération Gomorrhe - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

L'opération Gomorrhe (en anglais Operation Gomorrah) est le nom de code militaire d'une campagne de sept raids aériens rapprochés menés par les bombardiers des armées de l'air britannique et américaine sur la ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour...) allemande de Hambourg entre le 25 juillet et le 3 août 1943. Son but était de détruire entièrement la ville afin de réduire les capacités militaro-industrielles allemandes et de porter un coup au moral de l'ennemi. Ce fut, avec le bombardement de Dresde, l'attaque aérienne la plus meurtrière (Une meurtrière (ou archère, archière, raière ainsi...) en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un...), coûtant la vie (La vie est le nom donné :) à environ 40 000 personnes. En raison du massacre délibéré des populations civiles, l'opération Gomorrhe (L'opération Gomorrhe (en anglais Operation Gomorrah) est le nom de code militaire d'une...) est interprétée par certains comme pouvant constituer un crime de guerre au sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but...) de la quatrième convention de Genève de 1949, bien postérieure toutefois aux bombardements par les Allemands de Guernica, Varsovie, Rotterdam ou Londres (Londres (en anglais : London - /?l?nd?n/) est la capitale ainsi que la plus grande ville...)... Toutefois, les traités internationaux en vigueur à l'époque des faits n'interdisaient ni le bombardement stratégique (Le bombardement stratégique a pour but d'attaquer les structures de commandement politique et...) des civils, ni la guerre totale.

Les Allemands l'appellent aussi die Julikatastrophe von 1943 (la catastrophe (Une catastrophe est un événement brutal, d'origine naturelle ou humaine, ayant généralement la...) de juillet 1943) et les Britanniques the battle of Hamburg (la bataille de Hambourg). Le nom de Hiroshima allemand lui a également été donné par des officiels britanniques. La seule opération Gomorrha a fait autant de victimes que toutes les opérations aériennes allemandes sur l'Angleterre (L’Angleterre (England en anglais) est l'une des quatre nations constitutives du Royaume-Uni....).

Vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et...) aérienne de Hambourg après l'opération Gomorrhe.

Origine du nom

L'opération tire cyniquement son nom du récit biblique qui décrit la destruction totale par le soufre et le feu (Le feu est la production d'une flamme par une réaction chimique exothermique d'oxydation...) des villes dépravées de Sodome et Gomorrhe :

24Alors l'Éternel fit pleuvoir du ciel (Le ciel est l'atmosphère de la Terre telle qu'elle est vue depuis le sol de la planète.) sur Sodome et sur Gomorrhe du soufre et du feu, de par l'Éternel. 25Il détruisit ces villes, toute la plaine (Une plaine est une forme particulière de relief, c'est un espace géographique...) et tous les habitants des villes, et les plantes de la terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance...). 26 La femme de Lot regarda en arrière, et elle devint une statue de sel. 27Abraham se leva de bon matin, pour aller au lieu où il s'était tenu en présence de l'Éternel. 28Il porta ses regards du côté de Sodome et de Gomorrhe, et sur tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) le territoire (La notion de territoire a pris une importance croissante en géographie et notamment en...) de la plaine; et voici, il vit s'élever de la terre une fumée (La fumée, parfois appelée boucane en Amérique du Nord, est un nuage de particules...), comme la fumée d'une fournaise.

Bible de Louis Segond (1910), Genèse, 19, 24-28

Une cible privilégiée

Située sur l'estuaire (L'estuaire est la portion de l'embouchure d'un fleuve où l'effet de la mer ou de l'océan dans...) de l'Elbe, à une centaine de kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système...) de la mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.), Hambourg, deuxième ville et premier port d'Allemagne, fut, dès 1940 et en raison de sa proximité du Royaume-Uni, la cible de nombreux bombardements britanniques. De 1940 à 1945, la ville subit 213 attaques aériennes au total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un...). La première eut lieu le 18 mai 1940, faisant 34 morts et 72 blessés. En 1940 et 1941, la ville subit ainsi 112 attaques aériennes qui tuèrent 751 personnes. En 1944 et 1945, il y eut 65 raids qui tuèrent 5 390 personnes.

Mais aucune de ces attaques, généralement destinées à porter un coup aux capacités militaro-industrielles, n'égala en ampleur l'opération Gomorrhe.

Contexte et préparatifs

Staline demandait avec insistance aux Britanniques et aux Américains l'ouverture d'un second front à l'Ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se...). Ces derniers ne s'estimaient pas prêts à un débarquement en Europe, et proposèrent à la place des campagnes de bombardements massifs en Allemagne pour paralyser ses capacités militaro-industrielles. Les premiers bombardements stratégiques sur les villes allemandes commencèrent dès mars 1942 sur la cité (La cité (latin civitas) est un mot désignant, dans l’Antiquité avant la...) hanséatique de Lübeck ; le 30 mai 1942, ce sera le tour de Cologne. Par la suite, toutes les grandes villes allemandes seront la cible de raids aériens plus ou moins importants.

Originellement formulée par l'Air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et...) Chief Marshal britannique Arthur Travers Harris, l'opération sur Hambourg fut un effort conjoint américano-britannique. Y participèrent le Royal Air Force Bomber Command et le 8th US Air Force Bomber Command. Ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection...), ils organisèrent une mission de bombardements 24h/24 durant huit jours et quatre nuits : les Américains devaient mener les raids de jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la...), suivis dès la tombée de la nuit par les Britanniques. Le 27 mai 1943, Harris signa l'ordre pour cette opération :

SECRET DÉFENSE : Bomber Command Operation Orders, n° 173, 27 mai 1943

  1. L'importance de Hambourg, deuxième ville d'Allemagne avec un million (Un million (1 000 000) est l'entier naturel qui suit neuf cent quatre-vingt-dix-neuf...) et demi d'habitants, est bien connue ; il n'est pas nécessaire d'insister particulièrement sur le sujet. La destruction totale de cette ville produirait des résultats énormes en réduisant la capacité industrielle de la machine de guerre ennemie. En y ajoutant l'effet sur le moral allemand qui se ressentirait dans tout le pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue...), elle jouerait un rôle très important dans l'écourtement de la guerre et, par conséquent, dans la victoire.
  2. La « Bataille de Hambourg » ne peut être remportée en une seule nuit. On estime qu'au moins 10 000 tonnes de bombes seront nécessaires pour accomplir ce nettoyage. Afin de parvenir à un effet maximum des raids aériens, la ville doit être exposée à une attaque continue.
  3. Forces en jeu. Les forces du Bomber Command comprendront tous les bombardiers lourds des escadrilles opérationnelles et les bombardiers de taille moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de...) pourvu que la nuit dure suffisamment longtemps pour rendre possible leur intervention. Nous espérons que des raids lourds, exécutés de jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la...) par le 8th Bomber Command of the United States Army Air Force, précèderont et/ou suivront les raids nocturnes.
  4. But. Détruire Hambourg.
Page générée en 0.077 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique