RIM-66 Standard - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

RIM-66 Standard Missile
RIM-66 Standard
Présentation
Fonction Missile surface-air
Constructeur Raytheon
Déploiement 1967 (RIM-66A SM-1MR Block I)

1979 (RIM-66C SM-2MR)

Caractéristiques
Moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue ce travail à partir d'une énergie...) moteur à poudre (La poudre est un état fractionné de la matière. Il s'agit d'un solide présent sous forme de petits morceaux, en général de taille inférieure au...) à double poussée (En aérodynamique, la poussée est la force exercée par le déplacement de l'air brassé par un moteur, dans le sens inverse de l'avancement.)
Masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse...) au lancement SM-2 : 708 kg
Longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet,...) 4,72 m
Diamètre (Dans un cercle ou une sphère, le diamètre est un segment de droite passant par le centre et limité par les points du cercle ou de la sphère. Le diamètre est aussi la longueur de ce segment. Pour indiquer qu'une valeur...) 34,3 cm
Envergure (L'envergure est la distance entre les extrémités des ailes. Le terme est valable pour définir un oiseau, un chiroptère, un avion (ou planeur).) 1,08 m
Vitesse (On distingue :) mach 3,5
Portée 62 à 74 km
Altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et biogéographique qui explique la...) de croisière 24,400 m (80,000 pieds)
Charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non pécuniaire...) 62 kg
Guidage autodirecteur semi-actif, fusée (Fusée peut faire référence à :) de proximité

détecteur (Un détecteur est un dispositif technique (instrument, substance, matière) qui change d'état en présence de l'élément ou de la situation pour lequel il a été spécifiquement conçu.) infrarouge (Le rayonnement infrarouge (IR) est un rayonnement électromagnétique d'une longueur d'onde supérieure à celle de la lumière visible mais plus courte...)

Détonation (Une détonation est une onde de combustion extrêmement violente, qui se propage à une vitesse supersonique.) Explosif (Un explosif est un composé chimique défini ou un mélange de corps susceptibles lors de leur transformation, de dégager en un temps très court, un grand volume de gaz porté à haute...) à fragmentation
Plateforme de lancement navire de guerre (Cet article décrit de manière générique le navire de guerre.) de surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique,...)

Le RIM-66 Standard Missile (Un missile est un projectile autopropulsé et guidé, constitué de :) MR (MR pour Medium Range) (SM-1MR/SM-2MR) est un type de missile surface-air qui forme en date de 2008 avec le RIM-156 Standard SM-2ER l'ossature principale du système de défense antiaérien de l'US Navy. Ces missiles sont fabriqués par Raytheon et succèdent au RIM-2 Terrier (Le RIM-2 Terrier, conçu et réalisé par le firme Convair, est un missile mer-air développé aux États-Unis. Il s'agit d'une arme de moyenne portée embarquée sur des...) et au RIM-24 Tartar (Le RIM-24 Tartar était un missile mer-air de conception américaine de moyenne portée. Il a été parmi les premiers engins surface-air équipant les navires de l'US Navy. Il est la troisième arme...) qui dataient des années 1950 dans de nombreuses marines de guerre de par le monde (Le mot monde peut désigner :). Il s'agit du même missile que le RIM-67 Standard (Le RIM-67 Standard était un missile de conception américaine produit par la firme Raytheon. Il est issu du RIM-66 Standard, mais possède des caractéristiques qui lui sont propres. Le RIM-67 a été conçu pour...) sans son booster (Le nom de booster (ou propulseur d'appoint) est donné au moteur-fusée qui est attaché aux navettes spatiales américaines.[1] Par généralisation, le terme peut s'employer pour tous les moteurs auxiliaires à...), de la même manière que le RIM-24 Tartar était le même missile que le RIM-2 Terrier sans son booster.

Historique

SM-1MR tiré depuis une frégate de la classe Perry.

Le RIM-66 est le descendant d'un précédent projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande...) de missiles connu sous le nom de « Bourdon », qui comprenait les fameux Terrier, Tartare, Talos, et Typhon. Le nouveau concept SM minimise les changements et la compatibilité est de conception modulaire pour faciliter les mises à niveau. Son développement a débuté en 1964, Le YRIM-66A a commencé les essais en vol en 1965 et le RIM-66A SM-1MR Bloc I est entré en service en 1967. Il a régulièrement évolué, a subi des amélioration depuis, se dérivant en de nombreuses versions. Les trois principaux sous-types de cette série sont : le SM-1, le Standard ARM, et le SM-2.

Les RIM-66A / B standard MR, (SM-1MR Bloc I à V) ont été utilisés pendant la guerre du Vietnam. Ils utilisaient le même fuselage (Le fuselage désigne l'enveloppe d'un avion qui reçoit généralement la charge transportée, ainsi que l'équipage. Le fuselage d'un avion supporte la voilure et l'empennage (pour la stabilité).) que leur prédécesseur : Le Tartar, afin de faciliter leur utilisation avec les lanceurs et les magasins de l'ancien système. Cette première version fut admise au service en 1967. Le block IV est la variante principale du RIM-66A et est entré en service en 1968.

Les RIM-66 C / D standard MR (SM-2MR Bloc I), ont été développés dans les années 1970 et sont des éléments clés du système de combat Aegis et du système de développement d'armes contre les nouvelles menaces (NTU).

Au début des années 1980, le missile a été déployé par l'intermédiaire de système de lancement vertical (Le vertical (rare), ou style vertical, est un style d’écriture musicale consistant en accords plaqués.) (VLS) Mk-41 à bord de l'USS Bunker ( Bunker: fortification utilisée pour se protéger des attaques. Bunker: obstacle d'un parcours de golf. ) Hill, le premier navire (Un navire est un bateau destiné à la navigation maritime, c'est-à-dire prévu pour naviguer au-delà de la limite où cessent de s'appliquer...) US Navy à déployer un système de ce type.

Le VLS est aujourd'hui la norme (Une norme, du latin norma (« équerre, règle ») désigne un état habituellement répandu ou moyen considéré le plus souvent comme une règle à suivre. Ce terme générique...) des lanceurs de missiles utilisés dans l'US Navy mais également à l'intérieur des flottes de toute la planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de l'Univers et possédant une masse suffisante pour...) et sont ainsi intégrés dans l'US Navy à bord des croiseurs de la classe Ticonderoga et des destroyers de la classe Arleigh Burke. Les SM-1 et SM-2 ont été continuellement améliorés par block.

Les RIM-66 peuvent également être utilisés contre des navires. Dans ce cas il peuvent être utilisés de deux manières :

  • en ligne de visée avec le système habituel à radar (Le radar est un système qui utilise les ondes radio pour détecter et déterminer la distance et/ou la vitesse d'objets tels que les avions, bateaux, ou encore la pluie. Un émetteur...) semi-actif auquel cas c'est le radar de tir du navire lanceur ( Lanceur, terme de l'astronautique Lanceur, terme du baseball ) qui guide le missile. Ce système n'est pas très utile et servirait plutôt de système d'autodéfense car du fait de la rotondité de la terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse...) les bateaux sont invisibles au delà de trente kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international. Il est défini comme la distance parcourue par la lumière dans le vide en 1/299 792 458 seconde.).
  • ou au delà de l'horizon (Conceptuellement, l’horizon est la limite de ce que l'on peut observer, du fait de sa propre position ou situation. Ce concept simple se décline en physique,...) en utilisant un système inertiel de guidage et une commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un souhait impératif.) à asservissement (L'asservissement est une partie de l'automatique. L'objet principal de l'asservissement est d'élaborer la commande d'un procédé afin de lui faire atteindre une grandeur physique...) infrarouge, qui dans cette configuration sont bien plus intéressants.

Les RIM-66 ont été construits par General Dynamics (General Dynamics est une entreprise de conception d'avions militaires pour le compte du gouvernement américain fondé en 1952. On lui doit la construction du...) jusqu'en 1992, où la société est devenue une partie de la société Hughes. Hughes formait avec Raytheon un consortium nommé Standard Missile Company (SMCo). Hughes a finalement été vendu à Raytheon ce qui en fait le seul contractant.

Le RIM-66 a été utilisé dans les combats au début des années 1970 par la marine des États-Unis dans la guerre du Vietnam et a connu quelques succès. Succès qui furent assombris le 3 juillet 1988, lorsque l'USS Vincennes (CG-49) abattit en utilisant deux SM-2MR, le vol Iran Air (Iran Air (en persan : ایران ایر) (code AITA : IR ; code OACI : IRA) est la compagnie aérienne nationale de la République islamique d'Iran.) 655, un Airbus A300 (L’Airbus A300 est une famille d’avions de ligne à large fuselage construits par Airbus de 1972 à 2007. La dernière version (A300-600) est un avion long-courrier.) transportant 290 passagers. Les circonstances de l'incident sont extrêmement complexes et controversées : comment un croiseur (Un croiseur est un navire de guerre, aujourd'hui, le plus puissant et le plus grand des bâtiments de combat, exception faite des porte-aéronefs.) Aegis, la pointe de la technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) de l'époque a pu confondre un paisible Airbus (Airbus est un constructeur aéronautique européen et également un acteur majeur dans la construction aéronautique mondiale. Filiale à 100 % du groupe industriel EADS, il conçoit, développe, construit, vend...) avec une menace qui ne se dirigeait même pas dans sa direction ?

Page générée en 0.190 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique