RIM-24 Tartar - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Tartar SM1
RIM-24 Tartar
Présentation
Fonction Missile surface-air
Constructeur General Dynamics (General Dynamics est une entreprise de conception d'avions militaires pour le compte du gouvernement américain fondé en 1952. On lui doit la construction du célèbre avion...) (Convair)
Coût à l'unité 402 500 dollars US
Déploiement 1962
Caractéristiques
Moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue ce travail à...) moteur à poudre (La poudre est un état fractionné de la matière. Il s'agit d'un solide présent sous forme de petits morceaux, en général...) à double poussée (En aérodynamique, la poussée est la force exercée par le déplacement de l'air brassé par un moteur, dans le sens inverse de l'avancement.)
Masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution du corps à la force de gravitation (la masse...) au lancement 594.75 kg
Longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa...) 4,57 m
Diamètre (Dans un cercle ou une sphère, le diamètre est un segment de droite passant par le centre et limité par les points du cercle ou de la sphère. Le diamètre est aussi la...) 0.343 m
Envergure (L'envergure est la distance entre les extrémités des ailes. Le terme est valable pour définir un oiseau, un chiroptère, un avion (ou planeur).) 1.08 m
Vitesse (On distingue :) mach 1.8
Portée 8.7 nautiques (16 km)(RIM-24A)

16 nautiques (30 km) (RIM-24B)
17.5 nautiques (32,5 km) (RIM-24C)

Altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et biogéographique qui explique la...) de croisière entre 60 et 50 000 pieds (RIM-24 A)

entre 60 et 65 000 pieds (RIM-24 B)

Charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non pécuniaire pour être transporté.) 59 kg
Guidage autodirecteur semi-actif, fusée (Fusée peut faire référence à :) de proximité
Détonation (Une détonation est une onde de combustion extrêmement violente, qui se propage à une vitesse supersonique.) Explosif (Un explosif est un composé chimique défini ou un mélange de corps susceptibles lors de leur transformation, de dégager en un temps très court, un grand volume de gaz porté à...) à fragmentation
Plateforme de lancement navire de guerre (Cet article décrit de manière générique le navire de guerre.) de surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois...)

Le RIM-24 Tartar était un missile (Un missile est un projectile autopropulsé et guidé, constitué de :) mer-air de conception américaine de moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres...) portée. Il a été parmi les premiers engins surface-air équipant les navires de l'US Navy. Il est la troisième arme de la série T, après le RIM-2 Terrier (Le RIM-2 Terrier, conçu et réalisé par le firme Convair, est un missile mer-air développé aux États-Unis. Il s'agit d'une arme de moyenne portée...) et le RIM-8 Talos (Le RIM-8 Talos était un missile surface-air longue portée embarqué sur certains navires de la US Navy, et a été parmi les premiers missiles surface-air installés sur les...). Cette série avait été développée (En géométrie, la développée d'une courbe plane est le lieu de ses centres de courbure. On peut aussi la décrire comme l'enveloppe de la famille des droites normales à la courbe.) dans les années 1950 et 1960. Le RIM-24 était embarqué sur des navires de protection antiaérienne de plusieurs marines. En date de 2008, ce missile n'est plus utilisé mais a été remplacé en France, aux Pays-Bas et en Italie par le RIM-66 SM1-MR, un système d'arme modernisé qui a gardé le nom de système Tartar car il en utilise les mêmes structures.

Historique

Le Tartare est né du besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes catégories : les besoins primaires, les besoins...) des forces américaines de disposer d'un système de défense anti-aérienne plus léger que le Terrier et le Talos qui sont des arme de grandes dimensions (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce sont sa longueur, sa largeur et sa profondeur/son épaisseur, ou bien son diamètre si c'est une...), pour les petits navires. L'autre point (Graphie) important était que ce missile devait êre capable d'engager des objectifs à très courte distance. Ainsi le RIM-24 fut utilisé par de nombreuses forces navales à partir des rampes de lancements Mk11 doubles, ou Mk13 et Mk22 simples.

Le premier tir du missile RIM-24 Tartar eu lien en 1958 et il fut déclaré opérationnel en 1962. Il fut installé sur de nombreux navires dans différentes marines et resta en servicejusqu'à la fin des années 80. Le missile avait donné son nom au système d'arme et il fut progressivement remplacé par le Raytheon RIM-66 Standard (Le RIM-66 Standard Missile MR (MR pour Medium Range) (SM-1MR/SM-2MR) est un type de missile surface-air qui forme en date de 2008 avec le RIM-156 Standard SM-2ER...) Missile-1 MR ( Medium Raunch = moyenne porée )

Après avoir été un des systèmes de défense antiaérien standard de l'US Navy, il n'est plus, qu'il s'agisse de la version RIM-24 ou SM1-MR utilisé par les USA, mais on peut encore le trouver sur des frégates de la Marine nationale, et sur des destroyers des marines allemande (bundesmarine), italienne (Italienne est le nom communément utilisé pour le cordage servant a manœuvrer un enrouleur. Il s'enroule sur un tambour quand on déroule la voile, et on tire dessus pour enrouler la voile.) , australienne, et grecques dans sa version SM1-MR.

Les navires équipés assuraient et assurent encore la protection de zone d'un Groupe aéronaval ou d'un convoi ( Un convoi est un ensemble de véhicules terrestres ou maritimes, généralement non attelés, circulant ensemble vers une destination commune ; un convoi...).

le RIM-24 fut construit en trois version :

  • RIM-24A - le missile original qui fut utilisé lors des essais
  • RIM-24B - Premier système ebarqué qui prit le nom de Tartar
  • RIM-24C - système final du Tartar, qui servit au développement du SM-1 MR

Navires équipés

Tir d'un RIM-24 Tartar

Ce système d'arme a été embarqué sur plusieurs navires mais n'a jamais connu l'épreuve du feu (Le feu est la production d'une flamme par une réaction chimique exothermique d'oxydation appelée combustion.). Ses deux utilisateurs principaux ont été l'US Navy et la marine française. L'utilisateur ayant été équipé le plus récemment est la marine italienne sur des destroyers lance-missiles.

US Navy

Ce système d'arme a été grandement utilisé par la United States (Le United States est un paquebot construit en 1952 ; il est le plus grand jamais construit aux États-Unis, et toujours le plus rapide à ce jour.) Navy au cours des années 1960-1980 On le trouvait ainsi sur :

  • les 22 destroyers lance-missile du type SCB 155 ( classe Charles F. Adams) entrés en service entre 1959 et 1963. Ils utilisaient le RIM-24.

- 4 de ces navires ont été vendus en le 1er octobre 1992 à la marine Grecque parmi lesquels le Joseph Strauss rebaptisé Formion. Ces navires ont été équipés de SM1-MR lors de leur vente.

- 6 autres de ces navires ont été construit ( trois pour l'Allemagne et trois pour l'Autralie) les trois bâtiment allemands ont été remplacés par trois nouvelles frégates de défense antiaérienne: le type 124. Ils n'avaient pas été refondus SM1-MR.

  • A noter enfin que le missile SM-1 ER ( Le SM-1 MR (missile présenté sur cette page) n'est que la partie supérieure du SM-1 ER, sa portée en ait réduite de moitié mais son système de guidage reste inchangé) a également été embarqué sur

- les dix destroyers lance-missiles classe Coontz type SCB 142/149

- les huit croiseurs lance-missiles classe Leahy

Marine française

Le Bouvet en 1965 avec le système Tartar sur son arrière. de gauche à droite : rampe Mk-13, les 2 radars de poursuite SPG-51 et l'ANSPS39 remplacé sur le Jean-Bart par un DRBJ-11b

Ce système de combat avait été installé par la Marine nationale sur 4 escorteurs d'escadre de la classe Surcouf appelés aussi classe T47 après d'importantes refontes de ces unités :

  • le Kersaint
  • le Bouvet
  • le Du Chayla
  • le Dupetit-Thouars (en remplacement du système Terrier)

Ces bâtiments sont aujourd'hui désarmés et pour la plupart détruits lors d'exercices de tir de la force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale « cardinale » équivalent au...) d'action navale française.

Le système de combat Tartar est présent sur les frégates :

  • Cassard
  • Jean-Bart

Les systèmes Tartar du Bouvet et du Kersaint ont été démontés lors du désarmement de ces bâtiments puis remontés respectivement en 1987 et en 1990 sur ces deux bâtiments, lors de leurs transferts les RIM-24 ont été remplacés par des RIM-66 SM-1MR fonctionnant sur le système tartar également modernisé.

Marine néerlandaise

La marine néerlandaise a également utilisé le système d'arme originel du Tartar sur deux frégates lance-missiles :

  • le Jacob van Heemskerck
  • le Witte de With

Marine italienne

La marine italienne aligne deux destroyers lance-missiles du type Luigi Durand de la Penne pourvus de ce système d'arme dans sa version la plus récente :

  • le Luigi Durand de la Penne (mis en service en 1993)
  • le Fransesco Mimbelli (mis en service un an plus tard)
Page générée en 0.671 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique