Navire de guerre
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
USS Iowa (BB-61) lors d'un exercice de tir près de Vieques Island, Porto Rico, le 1er juillet 1984.
USS Iowa (BB-61) lors d'un exercice de tir près de Vieques Island, Porto Rico, le 1er juillet 1984.

Cet article décrit de manière générique le navire de guerre.

Dans la marine française, on emploie le terme de bâtiment plutôt que celui de navire (Un navire est un bateau destiné à la navigation maritime, c'est-à-dire prévu pour naviguer au-delà de la limite où...), et non celui de bateau.

Définitions

Un navire de guerre (Cet article décrit de manière générique le navire de guerre.) est un navire qui fait partie d'une force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale « cardinale » équivalent au courage (cf. les articles...) militaire. Il peut s'agir d'un navire de surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent...), ou à effet de surface ou d'un sous-marin (Un sous-marin est un navire capable de se déplacer dans les trois dimensions, sous la surface de l'eau ; il se distingue ainsi des autres bateaux et navires qui se déplacent dans...). On distingue :

  • les bâtiments de combat, disposant de systèmes d'armes leur permettant d'attaquer et de se défendre,
  • des bâtiments de soutien ou auxiliaires, dépourvu d'armement ou dotés de systèmes d'auto-défense.

définition (Une définition est un discours qui dit ce qu'est une chose ou ce que signifie un nom. D'où la division entre les définitions réelles et les définitions nominales.) juridique et droits du navire de guerre

Selon, la Convention des Nations unies sur le droit de la mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) (art.29), un navire de guerre est un :

" ….navire qui fait partie des forces armées d'un État et porte les marques extérieures distinctives des navires militaires de sa nationalité, qui est placé sous le commandement d'un officier de marine au service de cet État et inscrit sur la liste des officiers ou un document (Dans son acception courante un document est généralement défini comme le support physique d'une information.) équivalent, et dont l'équipage est soumis aux règles de la discipline militaire. " 

Selon les pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste le plus...), les marques distinctives de nationalité peuvent différer du pavillon national. Consulter à ce sujet les articles consacrés aux marines militaires.

En droit international, un bâtiment de guerre est considéré comme une portion du territoire (La notion de territoire a pris une importance croissante en géographie et notamment en géographie humaine et politique, même si ce concept est utilisé par d'autres sciences humaines. Dans...) de l'État du pavillon. En conséquence :

  • sa venue dans un port et dans les eaux sous souveraineté d'un pays tiers est soumise à une autorisation diplomatique ; il bénéficie cependant, comme les autres navires, d'un droit de "passage inoffensif" dans les eaux territoriales d'un pays tiers ;
  • les lois et les règlements du pays hôte ne s'appliquent pas à bord du bâtiment en escale (Une escale est un arrêt marqué par un véhicule de transport durant un trajet au long cours. Dans sa dimension technique, elle a généralement un caractère obligatoire car elle permet...) ou dans les eaux intérieures de ce pays (principe d'immunité des navires de guerre et autres navires d'État non-commerciaux).

Les missions du navire de guerre

Les missions d'un navire de guerre sont celles qui lui sont confiées par les autorités supérieures de la marine, des forces armées, de l'administration ou du gouvernement.

  • Elles peuvent être :
    • militaires : dissuasion nucléaire (Le terme d'énergie nucléaire recouvre deux sens selon le contexte :), démonstration (En mathématiques, une démonstration permet d'établir une proposition à partir de propositions initiales, ou précédemment démontrées à partir de...) de force, projection (La projection cartographique est un ensemble de techniques permettant de représenter la surface de la Terre dans son ensemble ou en partie sur la surface plane d'une carte.) de puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) contre la terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et...) ou contre d'autres unités navales, blocus naval (Naval est une municipalité de la province de Biliran sur l'île de Biliran aux Philippines.), destruction du trafic marchand, minage, protection de convois, d'unités précieuses ou de force navale, surveillance, renseignement, opérations spéciales, débarquement amphibie, soutien logistique (La logistique est l'activité qui a pour objet de gérer les flux physiques d'une organisation, mettant ainsi à disposition des...), formation et entraînement, expérimentation (L'expérimentation est une méthode scientifique qui consiste à tester par des expériences répétées la validité d'une hypothèse et à obtenir des données quantitatives permettant de l'affiner. Elle est pratiquée par un...) de matériel…
    • diplomatiques : escale officielle de représentation, accompagnement d'autorité politique, soutien au commerce extérieur et à l'exportation d'armement…
    • de police : lutte contre la piraterie, contre les trafics illicites, surveillance des pêches, police de la navigation…
    • humanitaires : intervention en cas de désastre naturel, transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des voies de communications (la route, le canal ..)....) de secours d'urgence…
    • de service public : secours et sauvetage en mer, lutte contre la pollution (La pollution est définie comme ce qui rend un milieu malsain. La définition varie selon le contexte, selon le milieu considéré et selon ce que l'on...), relations publiques (Les relations publiques se définissent comme un ensemble de techniques de communication destinées à donner une image favorable à une personne ou une organisation...), ravitaillement, hydrographie (L'hydrographie est l'étude et la description des cours d'eau et des étendues d'eau (océans, mers, lacs...) qu'on peut observer à la surface de la terre. Le terme désigne...), océanographie…
  • Ces missions correspondent, en général, aux capacités particulières du navire ou à sa spécialisation, capacités qui définissent un type de bâtiment :
    • porte-aéronefs (Un porte-aéronefs est un bâtiment de combat avec pont d'envol continu et îlot à tribord, capable de mettre en œuvre des avions à décollage et atterrissage courts ou...)
    • frégate anti-aérienne ou anti-sous-marine
    • bâtiment de débarquement (Un bâtiment de débarquement est un navire de guerre spécialisé dans les opérations de débarquement amphibie, c’est-à-dire la mise à terre de troupes et d'unités de l'armée de terre (ou de...)
    • bâtiment de guerre des mines
    • sous-marin
    • pétrolier (Un pétrolier est un navire citerne servant à transporter le pétrole ainsi que ses dérivés (essence). Pour le transport d'autres liquides, les navires...) ravitailleur
    • etc.

(voir les articles consacrés aux différents types de navire de guerre)

Le commandant

Un navire de guerre est commandé par un officier de marine ou un officier-marinier, appelé commandant, quel que soit son grade (Le mot grade a plusieurs significations :). Il est assisté par un commandant en second.

En France, les commandants sont nommés par décret, une "lettre de commandement" leur est adressée et une cérémonie militaire officialise leur commandement devant l'équipage du navire.

L'autorité du commandant est entière en toutes circonstances ; il dispose de pouvoirs disciplinaires et d'appréciation sur tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) le personnel de son bâtiment. Il assure des responsabilités administratives relatives au personnel, au matériel et aux finances. Il reçoit des attributions judiciaires.

Sa responsabilité est de préparer son unité aux missions qu'il peut recevoir, préserver la disponibilité (La disponibilité d'un équipement ou d'un système est une mesure de performance qu'on obtient en divisant la durée durant laquelle ledit équipement ou système est opérationnel par la...) du bâtiment, exécuter les missions qui lui sont confiés et soutenir l'honneur du pavillon, tout en respectant et faisant respecter les lois, les règlements en vigueur et les ordres reçus. En l'absence d'ordres, il prend à son initiative les mesures lui permettant d'accomplir sa mission.

Il relève généralement de plusieurs autorités :

  • principalement, d'un commandant de forces maritimes (commandement organique), en ce qui concerne la préparation, la disponibilité et l'administration de son unité ;
  • d'un commandant opérationnel pour l'exécution de sa mission ;
  • d'un commandement territorial pour le service courant dans les ports et au mouillage

L'équipage

Il se compose de quatre catégories de personnel :

  • des marins pour la conduite du navire : la manœuvre et la navigation ;
  • des combattants et des spécialistes pour servir les armes et les équipements ;
  • des mécaniciens pour les installations d'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.), de propulsion (La propulsion est le principe qui permet à un corps de se mouvoir dans son espace environnant. Elle fait appel à un propulseur qui transforme en force motrice l'énergie fournie par le...) et de sécurité ;
  • des auxiliaires pour assurer les tâches de la vie (La vie est le nom donné :) courante.

L'effectif, calculé au plus juste, est déterminé par un "plan d'armement", document qui fixe quantitativement et qualitativement les grades, les spécialités et le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de personnels de chaque catégorie. Ce plan d'armement résulte d'un compromis entre plusieurs exigences :

  • la permanence de la conduite du navire et des machines qui impose un service continu de "quart" : service par tiers (3x8 heures) ou exceptionnellement par bordées (2x12 heures) ;
  • le service des armes qui s'effectue :
    • lui aussi en continu, par tiers ou par bordée, pour assurer la permanence des équipements de veille, de détection et d'auto-défense
    • ou aux "postes de combat" où tout l'équipage est appelé à un poste particulier pour une action offensive limitée dans le temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.).
  • les tâches auxiliaires qui ont des horaires discontinus (un seul homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme prépubère est appelé...) suffit alors pour chaque poste là où le service continu en exige trois) ;
  • l'entretien et la maintenance du matériel.

L'organisation (Une organisation est) d'un navire de combat

L'organisation d'un navire de guerre s'articule autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre...) de "centres nerveux" où sont assurés les fonctions de commandement et de contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.).

  • la conduite du navire (navigation et manœuvre) est assurée depuis la passerelle d'où le commandant ou son représentant, l'officier chef du quart, donne les ordres à la barre et aux machines. De la passerelle est également réglée la vie générale de l'équipage (informations, relèves de quart, alertes, appel aux postes de combat, aux postes de manœuvre…) ;
  • la propulsion, la production et la distribution d'énergie sont contrôlées depuis un PC machines (poste central) par un officier de quart énergie-propulsion ;
  • la sécurité (la prévention (La prévention est une attitude et/ou l'ensemble de mesures à prendre pour éviter qu'une situation (sociale, environnementale, économique..) ne se dégrade, ou qu'un accident, une...) et la lutte contre les incendies et les voies d'eaux ou les avaries de combat) est surveillée depuis un PC sécurité ;
  • les opérations (mise en œuvre des appareils de détection et des systèmes d'armes, élaboration de la situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou non. Il inscrit un lieu dans un cadre plus général afin...) tactique, conduite tactique du bâtiment) sont assurées depuis un CO (central opérations) où se tient (en opérations) le commandant et éventuellement l'amiral, commandant la force navale.

Répartition des navires de guerre en 2002

Voir aussi l'organigramme et le tonnage des principales marines de guerre

On estime à cette date que 1 240 navires de guerre étaient opérationnels dans le monde (Le mot monde peut désigner :) dont la répartition géographique était la suivante :

– États-Unis : 14% ;
– alliés de l’OTAN : 24% ;
– Russie : 7% ;
– République populaire de Chine : 11% ;
– reste de l’Asie : 26% ;
– Moyen-Orient et Afrique (D’une superficie de 30 221 532 km2 en incluant les îles, l’Afrique est un continent couvrant 6 % de la surface terrestre et 20,3 % de la surface des terres émergées. Avec une population de...) du Nord : 4% ;
– reste du monde : 14%.
Page générée en 0.116 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique