RIM-67 Standard - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

RIM-67 Standard Missile Extend Range
RIM-67 Standard
Présentation
Fonction Missile surface-air
Constructeur Raytheon
Coût à l'unité 409000$
Déploiement 1970
Caractéristiques
Moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue ce travail à...) missile : moteur à poudre (La poudre est un état fractionné de la matière. Il s'agit d'un solide présent sous forme de petits morceaux, en général...) à double poussée (En aérodynamique, la poussée est la force exercée par le déplacement de l'air brassé par un moteur, dans le sens inverse de l'avancement.)

propulseur : SM-1 ER : Atlantic Resaerch Corp MK30 SM-2 ER : Hercules MK70

Masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la...) au lancement 1340kg
Longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa longueur est celle de l’objet complètement...) 7,98m
Diamètre (Dans un cercle ou une sphère, le diamètre est un segment de droite passant par le centre et limité par les points du cercle ou de la sphère. Le diamètre est...) missile : 34cm

propulseur : 45cm

Envergure (L'envergure est la distance entre les extrémités des ailes. Le terme est valable pour définir un oiseau, un chiroptère, un avion (ou planeur).) missile : 1,07m

propulseur : 1,57m

Vitesse (On distingue :) SM-1 ER : mach2,5

SM-2 ER : mach 3.5

Portée SM-1 ER : 65km

SM-2 ER : 185km

Altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et biogéographique qui explique la répartition de la vie sur...) de croisière supérieur à 24400m (80000 pieds)
Charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un...) 62 kg
Guidage guidage inertiel,

autodirecteur semi-actif, fusée (Fusée peut faire référence à :) de proximité, détecteur (Un détecteur est un dispositif technique (instrument, substance, matière) qui change d'état en présence de l'élément ou de la situation pour lequel il a été spécifiquement...) infrarouge (Le rayonnement infrarouge (IR) est un rayonnement électromagnétique d'une longueur d'onde supérieure à celle de la lumière visible mais plus courte que celle des micro-ondes.)

Détonation (Une détonation est une onde de combustion extrêmement violente, qui se propage à une vitesse supersonique.) Explosif (Un explosif est un composé chimique défini ou un mélange de corps susceptibles lors de leur transformation, de dégager en un temps très court, un grand volume de...) à fragmentation
Plateforme de lancement navire de guerre (Cet article décrit de manière générique le navire de guerre.) de surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent...)

Le RIM-67 Standard était un missile (Un missile est un projectile autopropulsé et guidé, constitué de :) de conception américaine produit par la firme Raytheon. Il est issu du RIM-66 Standard (Le RIM-66 Standard Missile MR (MR pour Medium Range) (SM-1MR/SM-2MR) est un type de missile surface-air qui forme en date de 2008 avec le RIM-156 Standard...), mais possède des caractéristiques qui lui sont propres. Le RIM-67 a été conçu pour prendre la succession du RIM-8 Talos (Le RIM-8 Talos était un missile surface-air longue portée embarqué sur certains navires de la US Navy, et a été parmi les premiers missiles surface-air installés sur les navire de l'US Navy....), puis plus tard du RIM-2 Terrier (Le RIM-2 Terrier, conçu et réalisé par le firme Convair, est un missile mer-air développé aux États-Unis. Il s'agit d'une arme de moyenne portée embarquée sur des navires et...) au sein de la marine américaine. Il existe deux variantes de cette arme, elles-mêmes divisées en plusieurs blocks : le SM-1 ER (ER : Extend Range, « longue portée » ) et le SM-2 ER.

Historique

Tir d'un RIM-67 depuis un destroyer (Dans la terminologie militaire moderne, un destroyer ("destructeur" en anglais) est un navire de guerre capable de défendre un groupe de bâtiments (militaire ou civil) contre toute menace,...) de la marine américaine.

bien souvent, on fait l'amalgame entre les RIM-66 et le RIM-67 mais il s'agit à la base de deux armes différentes, elles le sont par leurs origines, leurs rôles mais aussi leurs performances.

Le programme des missiles Standard a été lancé en 1963, afin de fournir des remplaçants au tiercé des armes en "T" : Terrier, Tartar et Talos. L'US Navy ne disposant pas des fonds pour se lancer dans la réalisation de trois nouveaux missiles, il fut convenu que le RIM-66 remplacerait le Tartar dans son rôle de dernière défense et le Terrier dans celui de la moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de l'ensemble s'ils...) portée. Le RIM-67 remplacerait le Talos pour la frappe lointaine mais également couvrirait une partie de la portée auparavant attribuée au Terrier.

Les deux programmes débutèrent donc séparément. Hugues avait développé son RIM-66 le premier et pour des raisons budgétaires on choisit d'adapter à ce missile un booster (Le nom de booster (ou propulseur d'appoint) est donné au moteur-fusée qui est attaché aux navettes spatiales américaines.[1] Par généralisation, le terme...) supplémentaire sur le principe Tartar-Terrier. Le premier RIM-67 fut lancé en 1967.

Dans les années 1980, l'US Navy avait prévu de disposer d'une version nucléaire (Le terme d'énergie nucléaire recouvre deux sens selon le contexte :) de ses standard SM-2ER. En effet, les dernières armes de ce type, les RIM-2D Terrier et les RIM-8E/G/J Talos, étaient sur le point (Graphie) d'être retirées du service, laissant la marine sans capacité de lutte anti-aérienne nucléaire. Ce SM-2 devait être équipé d'une tête à fission de 4 kT, la W-81. Toutefois, ce projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande diversité de contribution, et...) a été abandonné, et l'US Navy ne possède actuellement aucune arme nucléaire de ce type.

En 1995, Hughes (aujourd'hui, la firme Raytheon) a proposé de convertir ses RIM-2 Terrier obsolètes, dont plus de 2000 avaient été entreposés, en cibles supersoniques à basse altitude (SLAT) en remplacement du MQM-8 Vandal. Ces objectifs se déplacent à 10m d'altitude sur des distances de 40 à 65 km du navire (Un navire est un bateau destiné à la navigation maritime, c'est-à-dire prévu pour naviguer au-delà de la limite où cessent de s'appliquer les règlements techniques de sécurité de navigation...) testeur (Un testeur, en informatique, est une personne chargée de tester le logiciel produit par les programmeurs, et de livrer à intervalles réguliers...). Il était prévu que certaines de ces cibles volantes simulent des missiles balistiques au sommet de leurs trajectoires mais ce projet fut abandonné. Toutefois, Raytheon garda l'idée et convertit l'excédent de SM-2 ER en engin capable de simuler ce genre de cible dans le cadre du développement du missile RIM-161 Standard Missile 3 (Le RIM-161 Standard Missile 3 (ou simplement SM-3), conçu par la société américaine Raytheon, complète le système de combat Aegis (« Égide ») dans le domaine de la lutte maritime...)

Aujourd'hui, les RIM-67 ont été totalement remplacés par le RIM-156. On peut cependant considérer que cette arme fait partie du même type de missile, il en a d'ailleurs gardé la dénomination de SM-2ER.

Page générée en 0.091 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique