RIM-2 Terrier - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

RIM-2 Terrier
RIM-2 Terrier
Présentation
Fonction Missile moyenne portée surface-air
Constructeur General Dynamics (General Dynamics est une entreprise de conception d'avions militaires pour le compte du gouvernement américain fondé en 1952. On lui doit la construction du célèbre avion F-16 Fighting Falcon ou encore le F-111 Raven. Actuellement, ces...) (Convair)
Déploiement 1958
Caractéristiques
Moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue ce travail à partir d'une énergie...) Fusée (Fusée peut faire référence à :) à combustible (Un combustible est une matière qui, en présence d'oxygène et d'énergie, peut se combiner à l'oxygène (qui sert de comburant) dans une réaction chimique générant de la...) solide
Masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution du corps à la force de gravitation...) au lancement 1 360 kg (missile : 535 kg, booster : 825 kg)
Longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa longueur est celle de l’objet...) 8.23 m
Diamètre (Dans un cercle ou une sphère, le diamètre est un segment de droite passant par le centre et limité par les points du cercle ou de la sphère. Le diamètre...) 34 cm
Envergure (L'envergure est la distance entre les extrémités des ailes. Le terme est valable pour définir un oiseau, un chiroptère, un avion (ou planeur).) 1,59 m
Vitesse (On distingue :) mach 3
Portée 32 km
Altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et biogéographique qui explique la répartition...) de croisière 80 000 pieds
Charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement...) 99 kg
Guidage autodirecteur semi-actif, fusée de proximité
Détonation (Une détonation est une onde de combustion extrêmement violente, qui se propage à une vitesse supersonique.) Explosif (Un explosif est un composé chimique défini ou un mélange de corps susceptibles lors de leur transformation, de dégager en un temps très court, un grand volume de gaz porté à haute...) à fragmentation
Plateforme de lancement navire de guerre (Cet article décrit de manière générique le navire de guerre.) de surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique,...)

Le RIM-2 Terrier, conçu et réalisé par le firme Convair (La Consolidated Vultee Aircraft Corporation fut une société aéronautique américaine plus connue sous le nom de Convair et issue de la fusion des sociétés Consolidated Aircraft...), est un missile (Un missile est un projectile autopropulsé et guidé, constitué de :) mer-air développé aux États-Unis. Il s'agit d'une arme de moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de l'ensemble s'ils...) portée embarquée sur des navires et destinée à détruire les aéronefs pilotés pendant les années 1950 et les années 1960.

Historique

Le Terrier est un développement du projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et...) Bumblebee (programme Bourdon) de la marine américaine qui visait à développer un missile surface-air (SAM) apte à la défense de zone contre les attaques aériennes autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres Erythrotriorchis, Kaupifalco,...) des navires principaux des É.-U.

L'objectif ultime de ce programme était le développement du SAM-N-6 Talos, un missile longue portée sol-air. Au cours du développement du Talos, un véhicule (Un véhicule est un engin mobile, qui permet de déplacer des personnes ou des charges d'un point à un autre.) d'essai supersonique (Supersonique signifie « supérieur à la vitesse du son ».) (STV, CTV-N-8) a été construit pour évaluer le système de guidage à des vitesses supersoniques. Les résultats furent tellement intéressants et compte tenu du fait que le développement du Talos prendrait encore de nombreuses années, il fut décidé de développer le VUT en un missile tactique : le Terrier. Les essais en vol du Terrier ont débuté en 1951 et la désignation de SAM-N-7 lui fut affecté.

On débuta la fabrication avec le SAM-N-7, mais rapidement, on commença à modifier quelque peu le nouveau missile. La version SAM-N-7 bis Terrier 1 bis, qui fut connu sous le nom de Terrier BW-0 (beam equitation, wing controled, série 0), fut fabriquée à peine quelques mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) après le début de fabrication de son prédécesseur. Son guidage était assuré par trois groupements quadruples d'ailettes dont deux se trouvaient sur la partie supérieure du missile. Le Terrier 1b devait être une version reconditionnée électroniquement avec un système conçu par MTA/Philco, mais il ne fut pas produit.

Un autre effort de refonte électronique (initié par BuOrd, conçu par Motorola) a conduit à la version SAM-N-7c Terrier 1c. Cette variante, plus tard connue sous le nom de Terrier BW-1, avait pour l'essentiel les mêmes caractéristiques que le BW-0, mais était plus facile à fabriquer et était plus fiable. Les versions BW-0/1 ne se sont révélées efficaces que contre des objectifs subsoniques se déplaçant à une altitude inférieure à 12 km (40 000 pieds).

La version suivante du Terrier a été la BT-3 (Beam equitation, tail controled, série 3). Le terme série 2 était réservée à une version disposant d'un moteur amélioré qui ne vit jamais le jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit heure...). Ce missile possédait une nouvelle cellule, où les ailes avaient été remplacées par des installations à virures fixes (appelées aussi cruciformes), et les surfaces de contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) ont été transférées à la queue. Ce double dispositif renforçait de manière significative l'agilité du missile. Le BT-3 a également reçu une amélioration du pilote automatique (Un pilote automatique (souvent abrégé PA) est un système permettant de maintenir un véhicule sur une trajectoire et avec une vitesse...) et un nouveau système de propulsion (La propulsion est le principe qui permet à un corps de se mouvoir dans son espace environnant. Elle fait appel à un propulseur qui transforme en force motrice l'énergie fournie par le milieu extérieur...) (avec un nouveau pourvoyeur et une moteur auxiliaire à carburant (Un carburant est un combustible qui alimente un moteur thermique. Celui-ci transforme l'énergie chimique du carburant en énergie mécanique.) solide supplémentaire) pour une plus grande vitesse et une portée accrue. Le prototype de l'engin fut lancé lors d'essais depuis l'USS Mississippi, et fut déclaré opérationnel en 1958. Il fut embarqué sur les croiseurs de la classe Boston, l'USS Boston (ACG-1) et l'USS Canberra (ACG-2). Sa désignation initiale de SAM-N-7 fut abandonnée en 1963 quand il a été rebaptisé RIM-2. Il fait partie des armes de la série T avec le RIM-8 Talos (Le RIM-8 Talos était un missile surface-air longue portée embarqué sur certains navires de la US Navy, et a été parmi les premiers missiles surface-air installés sur les navire de l'US Navy. Il a...) et le RIM-24 Tartar (Le RIM-24 Tartar était un missile mer-air de conception américaine de moyenne portée. Il a été parmi les premiers engins surface-air équipant les navires de l'US Navy. Il est la troisième arme de la...). Les améliorations apportées BT-3 l'on rendu (Le rendu est un processus informatique calculant l'image 2D (équivalent d'une photographie) d'une scène créée dans un logiciel de modélisation 3D comportant à la fois des objets et des sources de lumière et...) efficace contre des cibles supersoniques. C'est cette version qui a donnée (Dans les technologies de l'information, une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction, d'un événement, etc.) sa renommée au missile et lui a permis d'être exporté dans plusieurs pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la...), dont la France qui l'installa sur l'un de ses escorteurs d'escadre de la classe Surcouf (T-47), le Dupetit-Thouars.

Une version améliorée, appelée BT Terrier-3A, disposait d'une température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et étudiée en thermométrie. Dans la vie courante, elle est reliée aux sensations de froid et de chaud,...) de combustion (La combustion est une réaction chimique exothermique d'oxydoréduction. Lorsque la combustion est vive, elle se traduit par une flamme voire une explosion.) plus faible pour le groupe auxiliaire de puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :), qui a doublé la portée du missile à environ 37 km (20 milles nautiques). Le BT-3A a également été la première version du Terrier qui pouvait être utilisée de manière efficace en mode surface-surface (mode de combat anti-navire, du fait de sa vitesse élevée et de sa charge explosive importante, ce type de missile aurait été une menace toute aussi mortelle que les missiles anti-navires qui, bien que plus puissants, sont moins rapides).

Le missile subit encore des modifications, sur sa charge, son système de guidage et son moteur et finit par être remplacé par le RIM-67 ER après avoir été fabriqué à près de 8 000 exemplaires.

Le Terrier a également été utilisé comme une fusée-sonde (Une fusée-sonde, dans le domaine de l'astronautique, est une fusée décrivant une trajectoire sub-orbitale permettant d'effectuer des mesures et des expériences.) dans ses premières années, pour effectuer des recherches scientifiques sur la haute atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :) à la fin des années 1950.

Page générée en 0.076 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique