RMS Majestic (1922)

RMS Majestic (1922) - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Majestic
Majestic2 03.jpg

Autres noms Bismarck
Majestic
Caledonia
Type Paquebot transatlantique (Un transatlantique est un paquebot liner destiné à la traversée de l'océan Atlantique,...)
Histoire
Quille posée 1913
Lancement 20 juin 1914
Mise en service 12 mai 1922
Statut Incendie le 29 septembre 1939
Caractéristiques techniques
Longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus...) 291,3 m
Maître-bau 30,5 m
Tonnage 56 551 tjb
Propulsion (La propulsion est le principe qui permet à un corps de se mouvoir dans son espace environnant....) Turbines Parsons et quatre hélices
Vitesse (On distingue :) 23,5 nœuds
Autres caractéristiques
Passagers 2 145
Équipage 1 000
Chantier naval (Naval est une municipalité de la province de Biliran sur l'île de Biliran aux Philippines.) Blohm & Voss (Désignation complète : Blohm & Voss Abteilung Flugzeugbau (BV)), Hambourg
Armateur White Star Line (La White Star Line est une des principales compagnies maritimes britanniques entre la fin du...)
Pavillon Allemagne Allemagne (1914 - 1920)
Royaume-Uni Royaume-Uni (1920 - 1940)

Le SS Bismarck, par la suite renommé RMS Majestic, est un paquebot (Un paquebot est un navire spécialisé dans le transport de passagers. Le nom vient de...) lancé en 1914 qui fut, avec un tonnage de 56 551 tonneaux, le plus gros navire (Un navire est un bateau destiné à la navigation maritime, c'est-à-dire prévu...) au monde (Le mot monde peut désigner :) jusqu'à la construction du Normandie en 1935. Destiné à l'origine à la compagnie allemande HAPAG, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) comme ses sister-ships (l’Imperator et le Vaterland), sa construction est retardée par la Première Guerre mondiale. Après la guerre, il est cédé à la White Star Line et devient son vaisseau-amiral : le Majestic. C'est le deuxième navire de cette compagnie à porter ce nom, le premier étant le SS Majestic de 1890. Après sa carrière commerciale, il sert de navire d'entraînement pour la Royal Navy sous le nom de HMS Caledonia jusqu'à ce qu'un incendie décide de son sort en 1939.

Histoire

Construction et changement de mains

Le lancement du Bismarck

Le Bismarck, construit par les chantiers navals Blohm & Voss à Hambourg, est lancé le 20 juin 1914 sous la bénédiction de la Comtesse Hanna von Bismarck, petite-fille du Chancelier allemand Otto von Bismarck. Il doit alors être le vaisseau amiral de la HAPAG, et le troisième des trois grands navires conçus par Albert Ballin. Il devait avoir la même taille que son jumeau (Littéralement, le terme jumeau se réfère à tous les individus (ou l'un de...), le Vaterland, mais la rumeur (La rumeur est un phénomène de transmission large, par tout moyen de communication formel ou...) disant que l' Aquitania de la Cunard serait plus grand incite la HAPAG à le faire agrandir de deux mètres. Évidemment, les chantiers sont assez déroutés d'apprendre que ce surplus de travail n'a servi à rien : l’Aquitania mesure en effet 15 mètres de moins que le Vaterland et le Bismarck.

Cependant, la Première Guerre mondiale change totalement le destin de ce navire, et il ne navigue jamais sous pavillon allemand, si ce n'est durant ses essais en mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) en 1922. Il est en effet cédé à la Grande-Bretagne (La Grande-Bretagne (en anglais Great Britain) est une île bordant la côte nord-ouest de...) selon les conditions du Traité de Versailles et est donné à la White Star Line comme réparations suite au naufrage du Britannic. Cependant, ce changement de mains ne se fait pas sans problème. Furieux à l'idée de devoir achever ce navire pour des propriétaires britanniques, les constructeurs terminent le navire en lui donnant les couleurs de la HAPAG et inscrivent le nom de Bismarck sur sa proue (La proue est le nom donné à la partie avant d'un bateau ; le terme est aujourd'hui...) et sa poupe. Les ouvriers utilisent même la cabine (Sur un bateau, une cabine désigne une pièce d'habitation pour une ou plusieurs personnes. Une...) du capitaine comme débarras.

Carrière

Le Majestic en cale sèche
La piscine du Majestic

Le navire sert de vaisseau-amiral à la White Star Line de 1922 à 1934. Après son voyage (Un voyage est un déplacement effectué vers un point plus ou moins éloigné dans un but personnel...) inaugural le 12 mai 1922, le Majestic devient l'un des navires les plus populaires en mer et, en 1923, il transporte plus de passagers que tout autre transatlantique. En 1924, 1926, 1928 et 1930, il transporte plus de passagers que ses sister-ships. On lui donne le surnom de "baguette magique".

À cause d'un défaut de sa structure, le Majestic souffre d'une fissure d'une trentaine de mètres en décembre 1924 et subit de nombreuses réparations et consolidations au niveau du pont (Un pont est une construction qui permet de franchir une dépression ou un obstacle (cours...) B avant de reprendre du service en avril 1925. Le même problème est noté sur le Leviathan cinq ans plus tard.

En 1925, il établit son record de vitesse en atteignant les 25 nœuds. Toutefois, toute sa carrière, le Majestic est légèrement surpassé par le Leviathan en matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses...) de vitesse. En 1928, le Majestic subit une refonte et est modernisé, puis connaît une année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié...) prospère. Le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre...) de passagers diminue avec la Grande Dépression des années 1930.

En 1934, la passerelle du Majestic est frappée violemment par une lame, blessant le premier officier et le commandant, Edgar J. Trant, qui doit être hospitalisé et ne navigue plus jamais.

Après la fusion (En physique et en métallurgie, la fusion est le passage d'un corps de l'état solide vers l'état...) entre la White Star Line et la Cunard, le Majestic sert jusqu'en 1936. En 1935, il avait été prévu de retirer du service le Berengaria à cause d'incendies dus à des problèmes électriques, mais c'est finalement le Majestic qui est choisi.

HMS Caledonia

Après avoir été abandonné à Southampton, il est vendu le 1er mai 1936 pour être démoli. Cependant, il est finalement échangé contre 24 destroyers et converti en vaisseau d'entrainement sous le nom de HMS Caledonia en juillet 1936. Sa conversion est prise en charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement...) à Southampton, consistant en la réduction de ses cheminées et de ses mâts pour lui permettre de passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques...) sous le pont Forth, et une réduction du nombre de canots de sauvetage. Le 8 avril 1937, le Caledonia quitte Southampton pour Rosyth, et y est commissionné le 23 avril 1937 avec une capacité de 1 500 élèves.

Après la déclaration de la Seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui...) Guerre mondiale, il est vidé et attend une nouvelle affectation (En algorithmique (informatique), une affectation est une opération qui permet d'attribuer une...). Celle-ci ne vient jamais, puisque le 29 septembre 1939, le Caledonia prend feu (Le feu est la production d'une flamme par une réaction chimique exothermique d'oxydation...) et coule. L'épave est vendue en mars 1940, et est démolie le 17 juillet 1943.

RMS Majestic (1922)
Page générée en 0.016 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique