République monastique du Mont Athos

République monastique du Mont Athos - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Άγιο Όρος
Mont Athos
Flag of the Greek Orthodox Church.svg
Mount Athos map red.png
Administration
Pays Grèce Grèce
Capitale (Une capitale (du latin caput, capitis, tête) est une ville où siègent les pouvoirs, ou une ville ayant une prééminence dans un domaine social, culturel, économique ou sportif, dans ce cas...) Karyès
Nomes
(Code ISO 3166-2)
GR-69
Statistiques (La statistique est à la fois une science formelle, une méthode et une technique. Elle comprend la collecte, l'analyse, l'interprétation de données ainsi que la présentation de ces ressources afin de les rendre...)
Superficie (L'aire ou la superficie est une mesure d'une surface. Par métonymie, on désigne souvent cette mesure par le terme « surface » lui-même (par exemple,...) 335,63 km2
Population 2 250 hab.
Densité (La densité ou densité relative d'un corps est le rapport de sa masse volumique à la masse volumique d'un corps pris comme référence. Le corps de référence est l'eau pure...) 6,7 hab./km2
Internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le World Wide Web, en utilisant le protocole de communication...)
Site internet www.athos.gr
La péninsule vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) depuis le sommet du Mont Athos (Le mont Athos (en grec moderne Άγιο(v) Όρος Ágio(n) Óros, « Sainte Montagne ») est...)

La République monastique du Mont Athos (en grec : Αυτόνομη Μοναστική Πολιτεία Αγίου Όρους / Aftónomi Monastikí Politía Ayíou Órous, en serbe : Monaška republika Sveta Gora / Монашка република Света Гора, c'est-à-dire textuellement : « État monastique autonome de la Sainte-Montagne ») est une région du nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) de la Grèce, sur la péninsule du Mont Athos, en Chalcidique, bénéficiant d'un statut d'autonomie comparable aux périphéries (régions administratives grecques). Elle réunit une vingtaine de monastères et leurs dépendances, qui abritent environ 2 000 moines orthodoxes, menant une vie (La vie est le nom donné :) de réclusion, d'introspection et de prières, dans un paysage (Étymologiquement, le paysage est l'agencement des traits, des caractères, des formes d'un espace limité, d'un « pays ». Portion de l'espace terrestre saisi horizontalement par un observateur, il implique un point...) sublime accroché à la montagne (Une montagne est une structure topographique significative en relief positif, située à la surface d'astres de type tellurique (planète...), parfois surnommé le « Tibet chrétien ». Un afflux régulier de jeunes gens, souvent diplômés et originaires de l'ex-bloc soviétique, a accru de façon spectaculaire le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de moines et de novices. Le territoire (La notion de territoire a pris une importance croissante en géographie et notamment en géographie humaine et politique, même si ce concept est utilisé...) de la République monastique est contigu à la municipalité grecque de Stagira-Akanthos, dont elle est séparée par une clôture (Une clôture désigne tout obstacle naturel ou fait de la main de l'homme (barrière) et suivant tout ou partie du pourtour d'un terrain afin de matérialiser ses limites ou d'empêcher des personnes ou des animaux d'y entrer ou d'en...).

La petite bourgade de Karyès en est le centre administratif.

Elle est placée sous la juridiction conjointe du Patriarcat œcuménique de Constantinople (et non de celui de l'Église (L'église peut être :) de Grèce) et du Ministère des Affaires étrangères grec.

Histoire

C’est à partir du Xe siècle que les premiers moines ermites, chassés d'Égypte et de Syrie par les conquêtes musulmanes, se seraient installés sur la péninsule. Très vite, devant l’ampleur de la colonie monacale, il a été nécessaire de l’organiser. Le premier monastère (Le monastère (du grec monos, seul), est un ensemble de bâtiments où habite une communauté de moines et moniales. On parle également d'abbaye ou de prieuré....), celui de la Grande Laure, est fondé par Athanase de Trébizonde en 963. L’empereur Jean Ier Tzimiskès lui accorda sa première charte en 971, c'est depuis cette date que le Mont Athos est reconnu comme une république monastique indépendante. Le premier « typikon » réglementant l’organisation et l’administration de la cité (La cité (latin civitas) est un mot désignant, dans l’Antiquité avant la création des États, un groupe d’hommes sédentarisés...) athonite fut, quant à lui, rédigé en 972.

Monastères

Carte du Mont Athos avec ses 20 monastères

Sur les 20 monastères que compte la communauté, 17 sont réservés aux Grecs, les 3 autres l'étant en principe pour d'autres communautés orthodoxes par nationalités :

  • Hilandar pour les Serbes (46 moines),
  • Zographou pour les Bulgares (15 moines),
  • Panteleimon pour les Russes (50 moines).

Listes des monastères dans l'ordre hiérarchique

  1. Monastère de la Grande Laure (Μεγίστη Λαύρα, Megísti Lávra)
  2. Monastère de Vatopedi (Βατοπέδι or Βατοπαίδι)
  3. Monastère d'Iveron (Ιβήρων; ივერთა მონასტერი , iverta monasteri)
  4. Monastère de Hilandar (Χιλανδαρίου, Chilandariou; Хиландар / Hilandar)
  5. Monastère de Dionysiou (Διονυσίου)
  6. Monastère de Koutloumousiou (Κουτλουμούσι)
  7. Monastère de Pantocrator (Παντοκράτορος, Pantokratoros)
  8. Monastère de Xeropotamou (Ξηροποτάμου)
  9. Monastère de Zographou (Ζωγράφου, Зограф)
  10. Monastère de Docheiariou (Δοχειαρίου)
  11. Monastère de Karakallou (Καρακάλλου)
  12. Monastère de Philotheou (Φιλοθέου)
  13. Monastère de Simonopetra (Σίμωνος Πέτρα or Σιμωνόπετρα)
  14. Monastère d'Aghiou Pavlou (Αγίου Παύλου, Agiou Pavlou)
  15. Monastère de Stavroniketa (Σταυρονικήτα)
  16. Monastère de Xenofontos (Ξενοφώντος)
  17. Monastère de Gregoriou (Οσίου Γρηγορίου)
  18. Monastère d'Esphigmenou (Εσφιγμένου)
  19. Monastère de Panteleimon (Αγίου Παντελεήμονος, Agiou Panteleimonos; Пантелеймонов; or Ρωσικό, Rossikon)
  20. Monastère de Konstamonitou (Κωνσταμονίτου)

Ancien monastère :

  • Monastère des Amalfitains de l'Athos

Les principaux skites

  • Karoulie
  • Kapsokalyvia
  • Lakkoskete (Lacu, Sfântul Dumitru - roumain)
  • Nouvelle Skite
  • Prodromos (Prodromu, Sfântul Ioan Botezătorul - roumain)
  • Provata
  • Skite Sainte Anne
  • Skite Saint Basile
  • Skite de Iviron
  • Skite de Koutloumousiou
  • Skite de Pantokratoros
  • Skite de Vatopedi
  • Skite de Xenophontos
  • Skite Saint André connu aussi sous le nom de : Saray (Σαράι)
République monastique du Mont Athos
Page générée en 0.630 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique