V pour Vendetta (film) - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Distribution

  • Hugo Weaving  : V / William Rockwood
  • Natalie Portman  : Evey Hammond
  • Stephen Rea  : Inspecteur Eric Finch
  • Stephen Fry  : Gordon Deitrich
  • John Hurt  : Grand Chancelier Adam Sutler
  • Sinéad Cusack  : Dr. Delia (Liste des espèces Delia abruptiseta. Delia abstracta. Delia aemene. Delia alaba. Delia alaskana. Delia albula. ...) Surridge
  • Tim Pigott-Smith  : Peter Creedy
  • Rupert Graves  : Inspecteur Adjoint Dominic
  • Roger Allam  : Lewis Prothero
  • John Standing : Évêque Anthony James Lilliman
  • Ben Miles : Roger Dascomb
  • Natasha Wightman : Valerie Page
  • Clive Ashborn : Guy Fawkes

Fiche technique

  • Titre : V pour Vendetta
  • Titre original : (en) V for Vendetta
  • Équipe technique :
    • Réalisation : James McTeigue
    • Scénario : les frères Wachowski d'après la bande dessinée éponyme d'Alan Moore et David Lloyd
    • Producteurs : Joel Silver, Andy Wachowski, Larry Wachowski, Grant Hill
    • Producteur délégué : Ben Waisbren
    • Producteur associé : Jessica Alan
    • Co-producteurs : Roberto Malerba, Henning Molfenter, Charlie Woebcken
    • Sociétés de production : Warner Bros., Silver Pictures, Fünfte Babelsberg Film, Virtual Studios, DC Comics
    • Compositeur : Dario Marianelli
    • Musiques additionnelles : Spiritualized, The Rolling Stones, Antony and the Johnsons, Cat Power, Julie London
    • Directeur de la photographie : Adrian Biddle
    • Chef décorateur : Owen Paterson
    • Chef costumière : Sammy Sheldon
    • Directrice du casting : Lucinda Syson
    • Monteur : Martin Walsh
    • Effets spéciaux : Uli Nefzer
    • Animation (L'animation consiste à donner l'illusion du mouvement à l'aide d'une suite d'images. Ces images peuvent être dessinées, peintes, photographiées, numériques,...) et effets visuels : Dan Glass
    • Sociétés d'effets visuels : Cinesite, Double Negative, Framestore CFC, Baseblack, Cine Image Film Opticals, Plowman Craven & Associates
    • Distribution : Warner Bros. Pictures
  • Pays : États-Unis États-Unis ; Royaume-Uni Royaume-Uni ; Allemagne Allemagne
  • Lieux de tournage : Londres (Londres (en anglais : London - /?l?nd?n/) est la capitale ainsi que la plus grande ville d'Angleterre et du Royaume-Uni. Fondée il y a plus de 2 000...) (Royaume-Uni Royaume-Uni) ; Berlin, Potsdam (Allemagne Allemagne)
  • Genres : Science-fiction ; Fantastique ; Action ; Thriller
  • Format : 35mm (2,35:1)
  • Langue : Drapeau du Royaume-Uni Anglais
  • Son : Dolby SRD ; DTS
  • Durée : 132 minutes ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un acte. Cartographie géologique ; la minute de terrain est la carte originale, au crayon, levée sur le...) (2h12)
  • Dates de sortie :
    • 13 février 2006 pour la Berlinale
    • 16 mars 2006 : Allemagne Allemagne ; Suisse Suisse
    • 17 mars 2006 : Royaume-Uni Royaume-Uni ; États-Unis États-Unis ; Canada Canada
    • 29 mars 2006 : Belgique Belgique
    • 19 avril 2006 : France France
  • Dates de sortie DVD :
    • 1er août 2006 : États-Unis États-Unis ; Canada Canada
    • 19 octobre 2006 : France France ; Royaume-Uni Royaume-Uni ; Allemagne Allemagne ; Suisse Suisse ; Belgique Belgique

À propos du film

Scénario

Larry et Andy Wachowski

Bien que réalisé par James McTeigue, V pour Vendetta est imprégné du style des frères Wachowski, scénaristes et producteurs de ce film d’anticipation, dont le réalisateur est un ancien assistant des deux frères. Ainsi, le film peut facilement être comparé à la trilogie Matrix.

L'histoire de V a été créée par Alan Moore (V pour Vendetta) et représentait à l’époque une charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non pécuniaire pour être...) contre les déviances autoritaires du gouvernement britannique de Margaret Thatcher. Les frères Wachowski ont adapté leur scénario au monde (Le mot monde peut désigner :) du début du XXIe siècle et leur film semble mettre contre les états autoritaires qui offrant la sécurité contre l'ordre.

En 1998, le producteur Joel Silver a acquis les droits pour deux des œuvres d'Alan Moore : V pour Vendetta et Watchmen. Les frères Wachowski sont des amateurs de V pour Vendetta, et vers le milieu des années 1990, avant de travailler sur le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande...) Matrix, ils ont écrit une ébauche de scénario suivant de près l'histoire de la bande dessinée. Au cours de la post-production des épisodes deux et trois de Matrix, ils revisitèrent le scénario et proposèrent la réalisation à James McTeigue, alors assistant réalisateur sur le tournage de la trilogie. Tous trois ont été intrigués par les thèmes de l'histoire originale et les ont trouvés pertinents vis-à-vis de l'actuel paysage (Étymologiquement, le paysage est l'agencement des traits, des caractères, des formes d'un espace limité, d'un « pays ». Portion de l'espace terrestre saisi horizontalement par...) politique. En révisant le scénario, les frères Wachowski ont entrepris de condenser et de moderniser l'histoire, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) en essayant de préserver son intégrité et les thèmes récurrents.

Alan Moore s'est explicitement dissocié du film en raison de son manque d'implication dans l'écriture ou la réalisation, ainsi qu'à cause d'une série de différends portant sur les adaptations cinématographiques de son travail, telles que From Hell ou La ligue des gentlemen extraordinaires. Il termina sa coopération avec son éditeur DC Comics, après que la société mère Warner Bros, n'a pas réussi à obtenir des déclarations positives de Moore à propos du film. Moore a déclaré que le script contenait des lacunes, et qu'il était contraire au thème de l'œuvre originale, qui était de placer deux extrêmes politiques (le fascisme et l'anarchisme) l'un contre l'autre. Il a déclaré que son travail avait été remanié comme une histoire à propos du « système américain néo-conservateur contre le système américain libéral ». Selon sa volonté, son nom ne figure pas dans le générique du film. En revanche, le co-créateur et illustrateur (Selon le Dictionnaire de l'Académie française, un illustrateur est un artiste chargé de l'illustration d'un ouvrage. L'exemple est donné de Gustave Doré qui fut...) David Lloyd a soutenu le film, en affirmant que le script était de très bonne qualité, et que Moore n'était jamais content de voir l'un de ses livres adapté à l'écran (Un moniteur est un périphérique de sortie usuel d'un ordinateur. C'est l'écran où s'affichent les informations saisies ou demandées par l'utilisateur et...).

Tournage

L'entrée des studios de Babelsberg à Potsdam (Allemagne)

V pour Vendetta a été tourné à Londres (Royaume-Uni), et à Potsdam en Allemagne aux Studios Babelsberg (sur le même plateau numéro 2 où Fritz Lang réalisa son Metropolis en 1927). Une grande partie du film a été tournée en studio à partir de mars 2005 et pendant environ dix semaines. Puis, en fonction de la nécessité prévue par le scénario, trois scènes ont été tournées à Berlin (le flashback du rassemblement de la Norsefire, le centre de détention de Larkhill et la chambre de l'Évêque Lilliman) et à Londres : les scènes qui ont lieu dans le métro de Londres (Le métro de Londres, couramment nommé l’Underground ou le Tube (en référence à la forme cylindrique des tunnels de ses lignes profondes), est le métro qui dessert le Grand Londres et ses alentours...) abandonné ont été filmées à la station désaffectée d'Aldwych.

Pour filmer la scène finale de Westminster, les sites de Trafalgar Square, Whitehall, du Parlement et de Big Ben ont été fermés pendant trois nuits de minuit à 5 heures (L'heure est une unité de mesure  :). C'était la première fois que la zone sécurisée (la résidence (Le nom de résidence est donné à un ensemble de voies souvent qui forment une boucle ayant la particularité de desservir des mêmes logements appelées...) du Premier ministre au 10 Downing Street (Le 10 Downing Street est la résidence et le bureau du Premier ministre du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord, situé sur Downing Street dans la Cité de Westminster,...) et le Ministère de la Défense) était fermée pour accueillir un tournage.

Par ailleurs, V pour Vendetta est le dernier film tourné par le directeur de la photographie Adrian Biddle, qui est décédé d'une crise cardiaque le 7 décembre 2005.

Post-production

Le film a été filmé afin d'obtenir un aspect rétro futuriste, grâce à l'utilisation de tons gris pour donner une apparence terne et morne, représentant la stagnation du totalitarisme à Londres en 2038. Le plus grand décor créé pour le film a été « The Shadow Gallery » (« La Galerie des Ombres », le repaire de V), qui devait être ressentie comme étant un croisement entre une « crypte » et une « église ». Le personnage de V y entrepose de nombreux objets interdits par le gouvernement (via le « ministère de la Décence ») : Les Époux Arnolfini de Jan van Eyck, Bacchus et Ariane de Titien, une affiche du film Le Roman de Mildred Pierce, Saint Sébastien d'Andrea Mantegna, et The Lady of Shalott par John William Waterhouse, ainsi que de nombreux comics.

L'un des principaux défis du film était de savoir comment donner vie (La vie est le nom donné :) à V sous un masque de comédie au sourire figé. Ainsi, des efforts considérables ont été faits afin de combiner l'éclairage, le jeu du comédien et la voix de Hugo Weaving, pour créer le bon caractère en fonction de la situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou non....). Afin d'éliminer les bruits parasites sous le masque dans la voix de Hugo Weaving, un micro a été placé sous son cuir chevelu (Le cuir chevelu (en anglais scalp) désigne la partie de la peau du crâne qui développe une pilosité de type chevelure.), et l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble),...) des dialogues ont été ré-enregistrés en post-production.

Publicité (Bien que le terme (Werbung en allemand, Publicity et Advertising en anglais) désignât d'abord le mot qui aux yeux d'Habermas qualifie la Modernité et la Démocratie —(...) et sortie

Les interprètes et réalisateurs ont participé à plusieurs conférences de presse qui leur ont permis d'aborder les questions entourant le film, y compris son authenticité, la réaction d'Alan Moore à celui-ci ainsi que son message (La théorie de l'information fut mise au point pour déterminer mathématiquement le taux d’information transmis dans la communication d’un message par un canal de...) politique. Selon Hugo Weaving, « Alan Moore was writing about something which happened some time ago. It was a response to living in Thatcherite England... This is a response to the world in which we live today. So I think that the film and the graphic novel are two separate entities. » (Alan Moore a écrit sur ce qui s'était passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble des configurations successives du monde et s'oppose au futur sur une échelle des temps centrée sur le présent....) il y a quelques temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.). Ça a été une réponse au gouvernement de Thatcher en Angleterre (L’Angleterre (England en anglais) est l'une des quatre nations constitutives du Royaume-Uni. Elle est de loin la plus peuplée, avec 50 763 000 habitants (en...)... C'est une réponse au monde dans lequel nous vivons aujourd'hui. Je pense donc que le film et le comic sont deux entités distinctes.).

En ce qui concerne le contenu politique controversé dans le film, les scénaristes ont répondu que le film était destiné à poser plus de questions et à participer à un dialogue (Le dialogue est une communication entre deux ou plusieurs personnes ou groupes de personnes. Il doit y avoir au minimum un émetteur et un récepteur. Une...) déjà présent dans la société, plutôt que de fournir des réponses concrètes ou de dire ce que les téléspectateurs devaient penser.

Le film emprunte des images de la Conspiration des poudres (« The Gunpowder Plot ») en 1605, où un groupe de conjurateurs catholiques a tenté de détruire le Parlement afin de susciter une révolution en Angleterre. La sortie du film était initialement prévue pour le weekend du 5 novembre 2005, le jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit heure locale) et sa durée...) du 400e anniversaire de la « Conspiration », avec le slogan (Un slogan est une phrase facilement énoncée et retenue, qui exprime bien une idée qu'on veut diffuser (fonction de recrutement) ou autour de laquelle on veut...) « Rappelez-vous, rappelez-vous le 5 novembre » (« Remember, remember the 5th of November »), tiré d'une traditionnelle rime britannique en souvenir de l'évènement. Toutefois, la promotion du film a perdu beaucoup de sa valeur lorsque la sortie a été repoussée au 17 mars 2006. Beaucoup ont spéculé que ce retard était dû aux attentats terroristes dans le métro (Un métro, apocope du terme métropolitain lui-même abréviation de chemin de fer métropolitain, est un chemin de fer urbain souterrain le plus souvent, sur viaduc quelquefois, au sol rarement.) de Londres survenus le 7 juillet 2005. Les réalisateurs ont réfuté cette hypothèse, affirmant que ces retards étaient causés par la nécessité de prendre davantage de temps pour terminer la production des effets spéciaux.

V pour Vendetta sort pour la première fois officiellement sur les écrans le 13 février 2006 lors du Festival de Berlin. Il avait été diffusé sur les écrans américains à Austin le 11 décembre 2005 pour le festival Butt-Numb-A-Thon, un marathon cinématographique de 24 heures proposant des films anciens ainsi que des premières. Il a débuté une diffusion (Dans le langage courant, le terme diffusion fait référence à une notion de « distribution », de « mise à disposition » (diffusion d'un produit, d'une information),...) globale le 17 mars 2006 dans 3 365 salles aux États-Unis, au Royaume-Uni et dans huit autres pays. Le film est sorti en France le 19 avril 2006.

Bande originale

V for Vendetta Soundtrack
Album par Dario Marianelli
Sortie 21 mars 2006
Genre(s) Bande originale de film
Compositeur(s) Dario Marianelli
Label Astralwerks Records
Critique Allmusic 3,5 étoiles
Albums de Dario Marianelli
link=Orgueil et préjugés Orgueil et préjugés
Reviens-moi link=Reviens-moi

La bande originale de V pour Vendetta a été produite par Astralwerks Records le 21 mars 2006. La plupart des titres de l'album ont été composés par Dario Marianelli. La bande son a également été interprétée par Julie London (Cry Me A River), Cat Power, qui reprend le titre I Found A Reason (The Velvet Underground), et Antony and the Johnsons (Bird Gerhl). Comme il est mentionné dans le film, ces chansons sont des échantillons des 872 titres de la liste noire du juke-box de V. Le point (Graphie) culminant est l'Ouverture 1812 de Tchaïkovski, qui apparaît à la fin de la piste 13, Knives and Bullets (And Cannons Too), jouée (Épaisseur d’une muraille dans la partie où une baie, une ouverture de porte, de fenêtre a été pratiquée.) au début du film, lors de l'explosion (Une explosion est la transformation rapide d'une matière en une autre matière ayant un volume plus grand, généralement sous forme de gaz....) de l'Old Bailey.

L'Ouverture 1812 de Tchaïkovski

Trois titres ont été joués au cours du film mais n'ont pas été crédités sur la bande originale de V pour Vendetta : Street Fighting Man des Rolling Stones, la version spéciale BKAB d'Ethan Stoller dans laquelle des extraits du discours de Malcolm X, On Black Power, et de l'écrivain féministe Gloria Steinem, Address to the Women of America, ont été rajoutés, et enfin Out Of Sight de Spiritualized.

La 5e Symphonie de Beethoven, avec le célèbre motif Allegro con brio : sol-sol-sol-mi bémol, et fa-fa-fa-

Deux segments de l'opéra classique bossa nova (En astronomie, une nova est une étoile qui devient très brutalement extrêmement brillante, avec une grande augmentation de son éclat, qui peut être de l'ordre de 10 magnitudes. Cette vive luminosité ne dure que...) d'Antonio Carlos Jobim, The Girl From Ipanema et Corcovado sont également absentes de l'album. Ces chansons ont été jouées au cours des « scènes du petit-déjeuner » avec V et Gordon Dietrich, et sont un des moyens utilisés pour relier les deux personnages. La 5e Symphonie de Beethoven joue (La joue est la partie du visage qui recouvre la cavité buccale, fermée par les mâchoires. On appelle aussi joue le muscle qui sert principalement à...) également un rôle important dans le film, les quatre premières notes du premier mouvement signifiant en effet la lettre « V » en morse (« ...- »).

Enfin, le sketch satirique de Gordon Dietrich contre le Chancelier Sutler reprend le style comique de Benny Hill, ainsi que la musique qui le caractérise : Yakety Sax.

Page générée en 0.383 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique