Métro de Londres - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs est disponible ici.

Le métro de Londres, couramment nommé l’Underground ou le Tube (en référence à la forme cylindrique des tunnels de ses lignes profondes), est le métro qui dessert le Grand Londres et ses alentours de façon souterraine ou de surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a...) selon les lignes.

Il circule sur un chemin de fer (Le chemin de fer est un système de transport guidé servant au transport de personnes et...) électrifié par troisième rail (Le troisième rail est une technique d'alimentation en énergie électrique d'un système de...) et quatrième rail (Un rail (ou lisse en québécois) est une barre d’acier profilée. Deux files...) (630 V). Sur certaines lignes, un rail spécial assure le pilotage automatique (L'automatique fait partie des sciences de l'ingénieur. Cette discipline traite de la...) des rames (pilotage qui reste toutefois surveillé par le conducteur de la rame).

L'underground est le plus ancien métro (Un métro, apocope du terme métropolitain lui-même abréviation de chemin de fer métropolitain,...) du monde (Le mot monde peut désigner :), la Metropolitan Railway fut la première ligne inaugurée, le 10 janvier 1863, son tracé de l'époque constitue maintenant dans sa majeure partie la Hammersmith & City Line. Son réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des...) actuel dessert 274 stations (certaines fermées[1]) sur près de 408 km[2]. Il a transporté 976 000 000 voyageurs en 2004–2005 (année record), soit une moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de...) quotidienne de plus de 2 670 000 personnes.

Une rame sortant de la station Mornington Crescent, sur la Northern Line.
Une rame sortant de la station Mornington Crescent, sur la Northern Line.

Un deuxième réseau, le Docklands Light Railway, dessert également l'agglomération (Une agglomération est un ensemble urbain qui repose sur la continuité du bâti....) de Londres (Londres (en anglais : London - /?l?nd?n/) est la capitale ainsi que la plus grande ville...), et plus particulièrement le quartier des Docklands et la City.

Depuis 2003, le métro de Londres (Le métro de Londres, couramment nommé l’Underground ou le Tube (en référence à la forme...) appartient aux Transport (Le transport, du latin trans, au-delà, et portare, porter, est le fait de porter quelque chose, ou...) for London (TfL), administratrice des bus de Londres, entre autres. Auparavant, le Tube était exploité par la London Regional Transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus...).

Le réseau métropolitain

Des rames de 1996 mises à l'arrêt au dépôt de Stratford Market.
Des rames de 1996 mises à l'arrêt au dépôt de Stratford Market.

Le Tube n'est pas un métro qui circule 24 heures (L'heure est une unité de mesure  :) sur 24, une maintenance quotidienne est effectuée durant la nuit, après la fermeture (Le terme fermeture renvoie à :) effective des stations. En effet, les rames de métro ne peuvent pas, pour la majeure partie, être acheminées dans des dépôts pour être vérifiées et réparées.

Les rames

Les différentes rames du métro de Londres circulant actuellement ont été mises en circulation (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles...) entre 1960 et 1996. Celles qui circulent dans les lignes recouvertes sont identifiées par des lettres et regroupées en stocks (ex: le Stock A désigne les rames en circulation sur la Metropolitan Line). Les rames des lignes du Tube[3] sont quant à elles identifiées par leurs années de production (ex: Stock 1996, Jubilee Line).

Toutes les lignes utilisent leurs propres rames à l'exception de la District Line qui fonctionne avec les stocks C et D. Actuellement, deux nouveaux types de rames sont en développement, leur mise en service est prévue pour 2009:

  • Le stock 2009, pour la Victoria Line
  • Le stock S, pour les lignes à faible profondeur, la priorité étant donnée (Dans les technologies de l'information, une donnée est une description élémentaire,...) au renouvellement des rames du Stock A, la Metropolitan Line.

Les lignes

Le tableau (Tableau peut avoir plusieurs sens suivant le contexte employé :) ci-dessous représente les lignes existantes en 2003.

Dans ce tableau on peut trouver dans l'ordre : le nom de la ligne, sa couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes...) de représentation sur un plan, son année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié...) d'ouverture et son type de construction.

Nom de la ligne Couleur Année
d'ouverture
Type Longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus...) Stations
desservies
Trafic annuel
(en voyageurs)
Bakerloo Line
Marron
1906 Souterrain 23,2 km 25 95,9 millions
Central Line
Rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait...)
1900 Souterrain 74,0 km 49 183,5 millions
Circle Line
Jaune (Il existe (au minimum) cinq définitions du jaune qui désignent à peu près la même...)
1884 Recouvert 22,5 km 27 68,4 millions
District Line
Vert (Le vert est une couleur complémentaire correspondant à la lumière qui a une longueur d'onde...)
1868 Recouvert 64,0 km 60 172,8 millions
East London Line
Orange
1869 Recouvert 8,0 km 8 10,4 millions
Hammersmith & City Line
Rose
1864 Recouvert 26,5 km 28 45,8 millions
Jubilee Line
Gris
1979 Souterrain 36,2 km 27 127,5 millions
Metropolitan Line
Violet (Le violet est une couleur, composée d'un mélange de bleu (environ 50% de luminosité) et de rouge...)
1863 Recouvert 66,4 km 34 53,6 millions
Northern Line
Noir
1907 (en partie) Souterrain 57,6 km 50 206,7 millions
Piccadilly Line
Bleu (Bleu (de l'ancien haut-allemand « blao » = brillant) est une des trois couleurs...) foncé
1906 Souterrain 70,4 km 52 176,1 millions
Victoria Line
Bleu clair
1969 Souterrain 22,5 km 16 161,3 millions
Waterloo & City Line
Turquoise
1898 Souterrain 2,4 km 2 9,6 millions

Les stations

L'Underground dessert 274 stations sur tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) son réseau. Seules treize d'entre elles sont situées en dehors du Grand Londres, cinq sont même situées au-delà de l'autoroute (Une autoroute est une route réservée à la circulation des véhicules motorisés rapides...) M25.

  • Voir la liste des stations du métro de Londres
Cartographie de la zone 1, au centre du Grand Londres.
Cartographie (La cartographie désigne la réalisation et l'étude des cartes géographiques. Le...) de la zone 1, au centre du Grand Londres.
Cartographie de la zone 2 (Greenwich, Camden, Brixton, etc.)
Cartographie de la zone 2 (Greenwich, Camden, Brixton, etc.)

Technicité

Pour construire les parties souterraines du métro Londonien, deux méthodes ont été utilisées. La première technique de construction à avoir été utilisée est la construction en tranchée (Cut & Cover en anglais). Elle consiste à creuser une tranchée dans le sol (en général sous les avenues) puis à la recouvrir par la suite. Les lignes affleuraient alors la surface, étaient donc beaucoup plus bruyantes et beaucoup plus limitées dans leur développement. Les lignes suivantes furent construites comme des tunnels, beaucoup plus profonds (20 mètres en moyenne, mais cela varie considérablement) et nettement moins gênants pour le voisinage (La notion de voisinage correspond à une approche axiomatique équivalente à celle de la...).

Le manque de lignes au sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) de la ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour...) est parfois expliqué par la géologie (La géologie, du grec ancien γη- (gê-, « terre ») et...) de l'endroit, où les sous-sols sont gorgés d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les...). De plus, il est impossible pour les lignes construites par recouvrement (Un recouvrement d'un ensemble X est un ensemble P de sous-ensembles non vides de X tel que l'union...) de franchir la Tamise (La Tamise (en anglais River Thames) est un fleuve traversant l'Angleterre méridionale et...). Toutefois, cela est probablement faux : La vraie raison serait plutôt que, vers la fin du XIXe siècle, à l'apogée (Un apogée (du grec apogeios : loin de la terre ; apo : loin + gê :...) de la construction de nouvelles lignes de métro, le sud de Londres était déjà très bien desservi par des trains de banlieue (La banlieue désigne communément l'espace urbanisé d'une ville qui est situé...) électrifiés ; il n'y avait donc aucun besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est...) pour de nouvelles lignes de métro.

Sécurité

En 2004 (source TFL) plus de 500 personnes furent blessées en tombant sur les rails, entre le train (Un train est un véhicule guidé circulant sur des rails. Un train est composé de...) et le quai (Le Quai est un espace culturel de la ville d'Angers dans le département du Maine-et-Loire en...) ou en se faisant coincer entre les portes... Ceci dure depuis un certain temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le...), ce qui fait que depuis 1999 (au moins) on peut entendre à la montée et à la descente un message (La théorie de l'information fut mise au point pour déterminer mathématiquement le taux...) qui est devenu célèbre (il apparait même sur des T-Shirts touristiques !) : " Mind the gap ". Cela signifie " attention au vide (Le vide est ordinairement défini comme l'absence de matière dans une zone spatiale.), à l'espace entre le train et le quai ". Ce message est émis dans les stations en courbe (En géométrie, le mot courbe, ou ligne courbe désigne certains sous-ensembles du...) où, en raison de la longueur des voitures (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un...), certaines portes sont éloignées du quai. L'une de ces stations est Picadilly Circus sur la Bakerloo line.

On peut aussi entendre " Mind the doors ", lors de la fermeture des portes.

Le Jeudi 7 juillet 2005, une série d'attentats frappe les transports en commun de Londres, dont trois explosions dans des stations de métro. Le bilan de ces attentats est de 56 morts et 700 blessés. Une nouvelle série d'attentats se produit le 21 juillet 2005, à nouveau quatres explosions dont trois dans des stations du tube, aucun blessé ni mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si...) à dénombrer.

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis !
Page générée en 0.123 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique