Valérian et Laureline - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Référencement

Notes

  1. Le premier numéro de Pilote a à son sommaire Astérix le Gaulois, Les Aventures de Michel Tanguy, Le Démon des Caraïbes, Le Scout Jacques Le Gall ; trois aventures d'après des émissions ou des feuilletons de Radio-Luxembourg, sponsor du journal, Dix millions d'auditeurs/Guy Lebleu reporter, Bison Noir et Zappy Max ; une aventure (il y en aura quatre au total) aujourd'hui totalement oubliée, P'tit Pat, gamin de Paris de Rémo Forlani et Jacques Dagues (qui réalise la couverture du journal) ; sans oublier Le Petit Nicolas, Jacquot le Mousse, Mark Trent et Pistolin (, p. 631).
  2. Les premières histoires de Linus (Pierre Christin) et Mézi (Mézières) sont deux aventures réalisées aux États-Unis, Le Rhum du Punch et Comment réussir en affaires en se donnant un mal fou, puis après leur retour en France Le chemin de l'enfer est pavé de bonnes intentions (, p. 64).
  3. Mézières, fidèle lecteur d' OK Magazine dans sa jeunesse, déclare avoir gardé un vif souvenir de cette bande dessinée totalement inspirée de Flash Gordon. Mais le héros d'OK qui marque le plus le jeune Mézières est Arys Buck, d'Uderzo, au point (Graphie) qu'un des premiers essais aboutis de bande dessinée est une histoire (Les Histoires ou l'Enquête (en grec ancien Ἱστορίαι / Historíai) sont la seule œuvre connue de l'historien grec Hérodote. Le titre...) de Tintin au physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la physique...) avantageux d'Arys Buck (, p. 10).
  4. « Mézières aime évoquer Barbarella, « cette grand-mère spirituelle de Laureline » » (, p. 8).
  5. Mézières déclare avoir été impressionné par Les Naufragés du temps, dont il avait découvert des extraits ainsi que de Barbarella dans Les Chefs-d'œuvre de la bande dessinée, une anthologie réunie par Jacques Sternberg, Michel Caen et Jacques Lob et éditée par la revue Planète (, p. 121).
  6. Mézières considère que Les Mauvais Rêves est plutôt une histoire de « fantaisie épique » que de science-fiction (La science-fiction, prononcée /sjɑ̃s.fik.sjɔ̃/ (abrégé en SF), est un genre narratif (principalement littéraire et cinématographique) structuré par des...) (, p. 4).
  7. C'est René Barjavel, dans un feuilleton de 1943, Le Voyageur imprudent, 1e édition 1944, qui expose le paradoxe (Un paradoxe est une proposition qui contient ou semble contenir une contradiction logique, ou un raisonnement qui, bien que sans faille apparente, aboutit à une...) du grand-père. Mais c'est dans l'édition révisée de 1958 qu'il théorise ce paradoxe qui démontrerait l'impossibilité des voyages dans le temps : dans le passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble des configurations successives du monde et s'oppose au futur sur une échelle des temps...) vous risquez de tuer l'avenir et dans le futur d'annihiler le passé.
  8. C'est la solution adoptée par Poul Anderson dans La Patrouille du temps, 1e édition française, Marabout (1965).
  9. Jean-Claude Mézières profite de l'occasion pour caricaturer Pierre Christin en scénariste de cyberkinomax.
  10. Il faut savoir que Søren Kragh-Jacobsen a inscrit son film dans le mouvement cinématographique danois Dogme 95, dont la règle 1 édicte : « Les accessoires et décors ne doivent pas être amenés et si on a besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes catégories : les besoins...) d'un accessoire particulier pour l'histoire, choisir un endroit où cet accessoire est présent. » On peut donc se poser la question de savoir si la ferme, lieu du tournage, disposait des albums de Valérian et Linda ou si Kragh-Jacobsen les y a apportés, en contradiction (Une contradiction existe lorsque deux affirmations, idées, ou actions s'excluent mutuellement.) avec le dogme.
  11. Mézières après avoir dessiné New York (New York , en anglais New York City (officiellement, City of New York) pour la distinguer de l’État de New York, est la principale ville des États-Unis, elle...) sous les eaux dans La Cité (La cité (latin civitas) est un mot désignant, dans l’Antiquité avant la création des États, un groupe d’hommes...) des eaux mouvantes, imagine cette fois-ci un New York au milieu des terres par l'assèchement de l'Hudson River.
  12. Jean-Claude Mézières et Pierre Christin habitaient la même rue (La rue est un espace de circulation dans la ville qui dessert les logements et les lieux d'activité économique. Elle met en relation et structure les différents quartiers, s'inscrivant de ce fait dans un réseau de...) de Saint-Mandé et ils se sont connus, dès leur enfance, dans la cave ( Une cave (architecture) est une pièce en sous-sol servant de lieu de stockage Une cave à vin est utilisée pour entreposer des bouteilles de vin Cave est une commune italienne de la province de Rome Cave est...) qui les abritait pendant les alertes aériennes de 1943/44. Quelque temps plus tard, Christin envoyait des lettres d'amour avec de beaux dessins à la sœur de Mézières, Évelyne, qui est devenue la coloriste de la série. Ils se sont retrouvés adolescents quand l'un et l'autre faisaient leurs études à Paris, Mézières avec Jean Giraud aux Arts Appliqués (Par arts appliqués, on désigne le vaste secteur d'activités des designers, c'est-à-dire, ceux qui réfléchissent et travaillent la forme et la...) et Christin à la faculté de Lettres. Ils se sont ensuite retrouvés aux États-Unis, là où a commencé leur collaboration dans les années 1965/66, pour ensuite ne plus se quitter.
  13. Planche 37A cases 1, 2 et 3.
  14. Planches 1C, 2B, 2D et 31D.
  15. Planches 52C et 53A.
  16. Planches 32C cases 1 et 2, 33B case 1, 34A case 2 et 54B.
  17. Toutefois à son arrivée à Pilote, Jean-Claude Mézières a dessiné sur des scénarios autres que ceux de Pierre Christin. Il déclare ne pas avoir beaucoup aimé travailler avec Fred car celui-ci avait trop tendance à dessiner ses scénarios, ce qui laissait peu de liberté au dessinateur (Un dessinateur est une personne pratiquant le dessin. Le dessin résultant du travail d'un dessinateur peut être : artistique, statique, ou une base de travail pour d'autres professionnels.).
  18. Mézières raconte qu'encore jeune étudiant à l'école des Arts appliqués, il a fait le voyage (Un voyage est un déplacement effectué vers un point plus ou moins éloigné dans un but personnel (tourisme) ou professionnel (affaires). Le voyage s'est considérablement développé et démocratisé, au cours...) de Bruxelles accompagné de Pat Mallet pour rencontrer Franquin.
  19. C'est avec Jean Giraud et Pat Mallet qu'il fait le déplacement ( En géométrie, un déplacement est une similitude qui conserve les distances et les angles orientés. En psychanalyse, le déplacement est mécanisme de défense déplaçant la valeur, et finalement le sens ...) de Champrosay (près de Draveil) pour rencontrer Jijé. Au retour de son service militaire, Mézières devait travailler dans le studio de publicité (Bien que le terme (Werbung en allemand, Publicity et Advertising en anglais) désignât d'abord le mot qui aux yeux d'Habermas qualifie la Modernité et la Démocratie —(...) de Benoit Gillain, fils de Jijé. (, p. 4).
  20. C'est à l'école des Arts appliqués que Jean-Claude Mézières rencontre Jean Giraud et Pat Mallet (, p. 4-8).
  21. La mise en couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude(s) donnée(s).) sur « bleu » consiste à réduire au format en reportant sur un papier (Le papier (du latin papyrus) est une matière fabriquée à partir de fibres cellulosiques végétales et animales. Il se...) dessin en bleu (Bleu (de l'ancien haut-allemand « blao » = brillant) est une des trois couleurs primaires. Sa longueur d'onde est comprise approximativement entre 446 et 520 nm. Elle varie en...) léger (ou plus récemment en gris clair) le dessin des planches originales en noir. C'est sur ce papier à dessin que se fait la mise en couleur à la gouache. Le coloriste dispose d'un film transparent sur lequel est reporté le dessin en noir pour juger de l'effet final par superposition (En mécanique quantique, le principe de superposition stipule qu'un même état quantique peut possèder plusieurs valeurs pour une certaine quantité observable (spin, position,...).
  22. Ces sept aventures sont publiées dans Super Pocket Pilote, supplément trimestriel de 268 pages en format de poche du journal Pilote. Comme le disent les auteurs de Valérian dans l'introduction de Par les chemins de l'espace, l'album hors série qui regroupe ces sept histoires, c'était « le manga d'avant les mangas », du moins en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme...).
  23. L'histoire Les Mauvais Rêves n'a été publiée en album dans la série courante qu'en 2000 avec la numérotation 0. Entre-temps elle est publiée dans un album hors série Mézières et Christin avec… en 1983 pour répondre à la demande des amateurs de Valérian et Laureline. Déjà en 1981, une édition pirate est éditée en nuances de gris à partir des pages de Pilote.
  24. Valérian est la cinquième série de Pilote à être éditée par Dargaud après Michel Tanguy et Barbe-Rouge en 1961, Fort Navajo (Blueberry) en 1965 et Bob Morane en 1967. Les aventures d'Astérix le Gaulois sont éditées en 1961 par Hachette.
  25. Les albums du début des années 1970 font généralement entre 44 et 48 pages réparties en 4 cahiers.
  26. Les deux aventures de 28 planches chacune La Cité des eaux mouvantes et Terres en flammes sont éditées en un seul album La Cité des eaux mouvantes de 47 planches (P. Wurm et J.-P. Willems (2006), p. 11). Pour La Cité des eaux mouvantes les planches 16A, 17A, 18A, 18B, 27A, 27B sont supprimées et les planches 17B, 19A, 26B sont redessinées et pour Terres en flammes les planches 12A, 12B, 13A, 13B, 14A, 14B, 15A, 15B, 16A, 16B, 19A sont supprimées et les planches 11B, 18B, 19B, 21B sont redessinées pour revenir au format de 47 planches. Ces deux aventures sont éditées dans leurs paginations originelles dans le premier volume (Le volume, en sciences physiques ou mathématiques, est une grandeur qui mesure l'extension d'un objet ou d'une partie de l'espace.) des hors séries Omnibus (À Nantes, au début du XIXe siècle, un jeune homme, Étienne Bureau, imagine un véhicule pour transporter les employés de son grand-père, un armateur, entre ses bureaux de la...) et Intégrale (Une intégrale est le résultat de l'opération mathématique, effectuée sur une fonction, appelé intégration. Une intégrale est donc composée d'un intégrande (la fonction à intégrer) et d'un opérateur que l'on appelle...).
  27. La collection Omnibus comprend deux albums, regroupant cinq aventures dans le premier volume de 1986 : Les Mauvais Rêves ; La Cité des eaux mouvantes et Terres en flammes ; Le Grand Collectionneur et Drôles de spécimens. Dans le second volume de 1988 on retrouve : L'Empire des mille planètes ; Le Pays sans étoile (Une étoile est un objet céleste émettant de la lumière de façon autonome, semblable à une énorme boule de plasma comme le Soleil, qui est l'étoile la plus proche de la Terre.) et Bienvenue sur Alflolol. La collection Omnibus s'est arrêtée sans permettre la parution de l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un...) des albums déjà publiés.
  28. En 2007, le volume 1 regroupe : Les Mauvais Rêves ; La Cité des eaux mouvantes et Terres en flammes ainsi que L'Empire des mille planètes. Le volume 2 de 2008 comprend : Le Pays sans étoile, Bienvenue sur Alflolol et Les Oiseaux du Maître. Le volume 3 de janvier 2009 rassemble : L'Ambassadeur des Ombres ; Sur les terres truquées et Les Héros de l'équinoxe. Le volume 4 de novembre 2009 se compose des deux diptyques Métro Châtelet (On appelait châtelets, au Moyen Âge, de petits châteaux établis à la tête d'un pont, au passage d'un gué, à cheval sur une route en dehors d'une ville ou à l'entrée d'un défilé. On désignait aussi, par...) direction Cassiopée/Brooklyn station terminus cosmos et Les Spectres d'Inverloch/Les Foudres d'Hypsis.
  29. Les aventures de Valérian sont aussi parues en bengali dans un journal et en arabe pour un journal saoudien. Une édition pirate des Héros de l'équinoxe, assez fidèlement redessinée, existe en chinois (, p. 20).
  30. C'est lors de cette exposition que les gardiens de l'ordre moral de l'association lyonnaise Action pour la dignité humaine, ont porté plainte contre 6 planches accrochées sur 400 pour « atteinte à l'ordre public et incitation à la débauche ». Les organisateurs ayant refusé de décrocher les planches visées, le musée a été condamné en référé (article de Marianne). Les planches visées étaient celles d'Ailleurs (Robert Gigi), Port Nawak (David Prudhomme), The Pact (un fanzine de Reedman et Brun), L'Imploseur (Stan, Vince et Benoît Delépine) et Urban Games (Christophe Raufflet) (La Censure en BD).

Références

  1. et , p. 5.
  2. , p. 15-26 et 140.
  3. , p. 631.
  4. , p. 355.
  5. , p. 141.
  6. , p. 366.
  7. , p. 499.
  8. , p. 9-10.
  9. , et , p. 11.
  10. et , p. 23.
  11. , , , , , et , p. 4.
  12. , et , p.18.
  13. et , p. 6.
  14. , et , p. 15.
  15. , p. 118.
  16. , p. 109.
  17. , p. 299.
  18. , p. 322.
  19. , p. 633.
  20. , p. 453.
  21. , p. 47.
  22. , p. 580.
  23. , p. 491.
  24. , p. 12.
  25. , p. 120.
  26. et , p. 34.
  27. et .
  28. , et , p. 33.
  29. L'Empire des mille planètes, planche 27B.
  30. et , p. 25.
  31. et , p. 15-16.
  32. , p. 53.
  33. et , p.12.
  34. , p. 13.
  35. 4e de couverture de l'album Les Spectres d'Inverloch.
  36. 4e de couverture de l'album Les Foudres d'Hypsis.
  37. 4e de couverture de l'album Sur les frontières.
  38. 4e de couverture de l'album Les Cercles du pouvoir.
  39. et 4e de couverture de l'album Par des temps incertains.
  40. 4e de couverture de l'album Au bord du Grand Rien.
  41. 4e de couverture de l'album L'Ordre des Pierres.
  42. , et , p. 5 et en ligne sur le site de J.-C. Mézières.
  43. , p. 5.
  44. , p. 5.
  45. , et , p. 19.
  46. , p. 1.
  47. , , et , p. 15.
  48. , , et , p. 31.
  49. , p. 9.
  50. , p. 56.
  51. et , p. 15.
  52. , p. 10.
  53. , p. 65.
  54. , p. 6 et en ligne sur le site de J.-C. Mézières.
  55. et , p. 34-35.
  56. , p. 14.
  57. 4e de couverture de l'album Les Armes vivantes.
  58. et , p. 15.
  59. et , p. 17.
  60. 4e de couverture de l'album L'Orphelin des astres.
  61. et , p. 8.
  62. , p. 14.
  63. p. 15.
  64. et , p. 60.
  65. , p. 61.
  66. , , , , et , p. 10.
  67. , p. 26.
  68. , , et , p. 27.
  69. , , et , p. 122.
  70. How Jews Transformed the Comic Book Industry Part II: The Silver Age (1956-1978) consulté le 20 novembre 2009.
  71. , p. 13.
  72. Pilote n° 113 (1983).
  73. , p. 11.
  74. Fiche du film consultée le 24 mars 2009.
  75. .
  76. .
  77. , p. 3-6
  78. , p. 36.
  79. .
  80. , p. 546.
  81. , p. 5.
  82. , et , p. 32.
  83. , p. 166.
  84. , , , , , et , p. 20.
  85. .
  86. , et , p. 32.
  87. , p. 9.
  88. , et , p. 26.
  89. et , p. 18.
  90. , p. 28.
  91. et , p. 58.
  92. , p. 10.
  93. , p. 40.
  94. et , p. 46.
  95. , p. 27.
  96. , p. 38.
  97. et , p. 39.
  98. , p. 27.
  99. , p. 47-48.
  100. et , p. 51.
  101. , p. 16.
  102. , p. 48.
  103. , p. 23, 26.
  104. , p. 41.
  105. , p. 50.
  106. , p. 10.
  107. , p. 12-13.
  108. , n°78, p. 38
  109. , p. 5.
  110. , p. 7.
  111. et , p. 34.
  112. , p. 19.
  113. et , p. 22.
  114. , p. 13.
  115. , p. 23.
  116. , p. 3.
  117. , p. 8-9.
  118. Descriptif des numéros de Pilote de l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) 1967 consulté le 7 mars 2009.
  119. Valérian sur le site Dargaud.
  120. , p. 140.
  121. , p. 6.
  122. , p. 88-112.
  123. , p. 9.
  124. , p. 10.
  125. , p. 66.
  126. Fiche Valérian sur la base de données (En informatique, une base de données (Abr. : « BD » ou « BDD ») est un lot d'informations stockées dans...) de BD Gest' la Bédéthèque consultée le 9 mars 2009.
  127. , , et , p. 12-17.
  128. , p. 8.
  129. , p. 3.
  130. , p. 8-9.
  131. , p. 62.
  132. , p. 63.
  133. , p. 56.
  134. 4e de couverture des albums Au bord du Grand Rien et L'Ordre des Pierres.
  135. , p. 10-11.
  136. .
  137. , p. 25-26.
  138. et Site officiel de l'anime Valérian et Laureline consulté le 9 mars 2009.
  139. Blog (Un blog ou blogue est un site Web constitué par la réunion de billets agglomérés au fil du temps et souvent classés par ordre antéchronologique (les plus récents en premier). Chaque billet...) de l'anime le 18 mai 2006, consulté le 9 mars 2009.
  140. Grille ( Un grille-pain est un petit appareil électroménager. Une grille écran est un élément du tube de télévision. Une grille d'arrêt est un élément du tube de télévision. Une grille de...) de Game One sur le site de la chaîne (Le mot chaîne peut avoir plusieurs significations :), consulté le 8 octobre 2009.
  141. Fantasy.fr consulté le 17 juillet 2009.

Sources bibliographiques

Toutes les références ci-dessus sont tirées des sources ci-dessous.

  • Nicholas Anspach, Auracan, « Mézières la carrière » dans La BD a son Dieu, Auracan, n°21, avril-juin 1998, éditions Graphic Strip asbl, Jodoigne, Belgique
  • Pierre Christin, Jean-Claude Mézières, Stan Barets, « Comment tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) a commencé » dans Valérian et Laureline, l'intégrale volume 1, Dargaud, Paris, 2007
  • Pierre Christin, Jean-Claude Mézières, Stan Barets, « C'est la Lune (La Lune est l'unique satellite naturel de la Terre et le cinquième plus grand satellite du système solaire avec un diamètre de 3 474 km. La distance moyenne séparant la Terre de la Lune est de 384 400 km (soit un...) final » dans Valérian et Laureline, l'intégrale volume 2, Dargaud, Paris, 2008
  • Pierre Christin, Jean-Claude Mézières, Stan Barets, « Mézières ou l'art de la bande dessinée » dans Valérian et Laureline, l'intégrale volume 3, Dargaud, Paris, 2009
  • Pierre Christin, Jean-Claude Mézières, Gérard Klein, Mézières et Christin avec..., Dargaud, Paris, 1983
  • Pierre Christin, Jean-Claude Mézières, Les Habitants du ciel, Atlas cosmique de Valérian et Laureline, Dargaud, 1991
  • Pierre Christin, Jean-Claude Mézières, Les Habitants du ciel 2, Atlas cosmique de Valérian et Laureline, Dargaud, 2000
  • Collectif BoDoï, « Lille au trésors » dans BoDoï, n°69, décembre 2003
  • Jorgue Domenech, Sacha, Le Vaisseau errant, Goldorak dans Téléjunior, n°26, 20 juin 1979
  • Jacques Fenech, BoDoï, « Repasse-moi le ciel ! » dans BoDoï, spécial n°11, sept/oct/nov 2004
  • Jacques Fenech, BoDoï, « Mézières, là où va Valérian » dans BoDoï, n°78, septembre 2004
  • Henri Filippini, Histoire du journal Pilote et des publications des éditions Dargaud, éditions Jacques Glénat, Grenoble, 1977
  • Patrick Gaumer, Larousse de la BD, Larousse, Paris, 2004
  • Jacques Glénat et al. Schtroumpf, « Linus-Mézières » dans Les cahiers de la bande dessinée - Schtroumpf, n°7, éditions Jacques Glénat, Grenoble, 1973, 1e édition 1970
  • (en) Gil Kane, Gary Groth, « Recognition: A Conversation with Jean-Claude Mézières » in The Comics Journal, Fantagraphics Books, May/June 2004
  • Yannick Lejeune, Bédéka, « Le guide du routard SF » dans Bédéka, le magazine de ceux qui aiment la BD, n°19, octobre 2005
  • Arnaud Malherbe, « Tu enfanteras dans la couleur » dans L'Express, n° 2586 du 25/1/2001
  • Olivier Maltret, DBD, « Mézières » dans Les dossiers de DBD, BFB éditions, Paris, 2001
  • Jean-Claude Mézières, Mézi avant Mézières, Pepperland, Bruxelles, 1981
  • Jean-Claude Mézières, Les Extras de Mézières, Dargaud, Paris, 1995
  • Jean-Claude Mézières, Les Extras de Mézières, mon cinquième élément, Dargaud, Paris, 1998
  • Dan O'Bannon, Mœbius, « The Long Tomorrow » dans Métal hurlant, Les Humanoïdes associés, n°7, mai 1976
  • (en) Luc Pomerleau, « Pierre Christin and Enki Bilal, Called to Comics » in The Comics Journal, Fantagraphics Books, May 1989
  • Dominique Poncet, PLGPPUR, « Mézières, plein la page » dans PLGPPUR, n°15, hiver (L'hiver est une des quatre saisons des zones tempérées.) 1984
  • Christophe Quillien, Pilote, « Le Passé du futur » dans Pilote , numéro spécial Noël, Dargaud, Paris, 2004
  • Olivier Thierry, Kamil Plejwaltzsky, « L'odyssée spatio-temporelle de Valérian et Laureline » dans Zoo, n° 19, Arcadia, Paris, mai-juin 2009
  • François Vie (La vie est le nom donné :) (direction) Étoiles, « Mézières, de l'autre côté des étoiles » dans le catalogne de l'exposition du Festival d'Angoulême, Dargaud, Paris, 1985
  • Philippe Wurm, Jean-Pierre Willems, À Propos de Valérian, éditions À Propos, Incourt (Belgique), 2006
Page générée en 0.257 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique