Fête de l'Internet
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Histoire et origine

Le concept remonte à septembre 97. Une réunion du Club de l'Arche recevait Bruno Oudet alors président de l'Isoc France et l'idée à été proposée de faire une fête comme la Fête de la Musique.

L'ISOC France (L'Internet Society Isoc - http://www.isoc.org) est une association de droit américain à vocation internationale créée en janvier 1992 par les pionniers de l'Internet pour promouvoir et coordonner le développement des réseaux...) est la branche française de l'association internationale fondée par les pionniers de l'Internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le World Wide Web, en utilisant le protocole de...). Elle suit donc avec intérêt ce qui se passe à l'étranger et notamment aux États-Unis. Le déroulement en 1996 des premiers "netdays" ne passe pas inaperçu d'autant plus qu'on annonce début 1997 une deuxième édition plus médiatique avec la participation effective du président des États-Unis.

La fête de l'Internet était une adaptation à notre culture (La définition que donne l'UNESCO de la culture est la suivante [1] :) francophone des journées des réseaux américains en reprenant le modèle de la fête de la musique.

Plusieurs associations se regroupent - Vecam (Veille Européenne et Citoyenne sur les autoroutes de l'information et le multimédia (Le mot multimédia est apparu vers la fin des années 1980, lorsque les CD-ROM se sont développés. Il désignait alors les applications qui, grâce à la mémoire...), créée en 1995 par un collège (Un collège peut désigner un groupe de personnes partageant une même caractéristique ou un établissement d'enseignement.) de chercheurs et philosophes), l'Association des Bibliothécaires et Documentalists (ADBS, l'AFTT, le Chapitre Français de l'Internet Society (L'Internet Society (ISOC) est une association de droit américain à vocation internationale créée en janvier 1992 par les pionniers de l'Internet pour promouvoir et coordonner le développement des réseaux informatiques dans le...), le Club de l'Arche (Une arche est un élément naturel ou construit qui adopte une forme géométrique proche de l'arc. L'élément délimite un espace sous lequel il est possible de faire passer au moins...),Admiroutes, l'Association des Villes Numériques (AVN), l'Association Française des Utilisateurs d'Unix et des Systèmes ouverts (AFUU) et Mélusine (présidée par Pierre De la Coste) se sont mises autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5...) d'une table et ont donné naissance à la première fête au printemps (Le printemps (du latin primus, premier, et tempus, temps, cette saison marquant autrefois le début de l'année) est l'une des quatre saisons des zones tempérées, précédant l'été et suivant l'hiver. Il se...) 98.

L'Association pour la Fête de l'Internet est crée après la première édition, Brunot Oudet en assure la présidence, Florence (Florence (en italien Firenze) est une ville d'Italie, capitale de la région de Toscane et chef-lieu de province (370 051 habitants, les Florentins). Située au pied de l'Apennin septentrional,...) Durand-Tornare le secrétariat général.

Présentation de la première édition : http://www.afuu.fr/FETE/

Chronologie

  • 1998 : première année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) de la fête qui dure deux jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début...), les 20 et 21 mars 1998.A cette occasion Fred Forest réalise un site artistique participatif sur le thème " J'arrête le temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) ". A Libreville (Gabon), aux mêmes dates, la Fête est réalisée autour de l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical...) Africain d'Informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine d'activité scientifique, technique et industriel en rapport avec le traitement automatique de l'information par...) et du Centre Culturel (Un centre culturel est une institution et un lieu qui propose notamment une programmation de spectacles, des expositions, des conférences, mais aussi...) Français par Bertil Willotte. A l'issue de l'événement, l'association Fête de l'Internet en Afrique (D’une superficie de 30 221 532 km2 en incluant les îles, l’Afrique est un continent couvrant 6 % de la surface terrestre et...) est créée pour dynamiser les échanges et créer des synergies sur le continent (Le mot continent vient du latin continere pour « tenir ensemble », ou continens terra, les « terres continues ». Au sens...) africain lors des éditions suivantes.
  • 1999 : La Fête s'installe progressivement dans le paysage (Étymologiquement, le paysage est l'agencement des traits, des caractères, des formes d'un espace limité, d'un « pays ». Portion de...) et elle donne aussi lieu à des prises de positions comme l'appel au boycott. On voit alors la Fête de l'internet baillonné avec un appel à la grève des sites. Fred Forest réalise avec Sophie Lavaud le premier vrai mariage au monde (Le mot monde peut désigner :) sur Internet, célébré par André Santini à Issy-les-Moulineaux, utilisant la réalité virtuelle (La réalité virtuelle est une simulation informatique interactive immersive, visuelle, sonore et/ou haptique, d’environnements réels ou imaginaires.), avec pour témoins, Vinton Cerf, Michel Billaut, Françoise Schmitt, Eduardo Kac à Chicago (Chicago est une mégapole des États-Unis, située dans la partie nord du Middle West, à 1 280 kilomètres à l'ouest de New York et à plus de 3 200 kilomètres au nord-est...) et le compositeur Charles à Tokyo.
  • En 2000, Ève Moreau est mandatée pour réaliser le bilan de l'édition 2000. Au vu des investigations et des auditions, le document (Dans son acception courante un document est généralement défini comme le support physique d'une information.) qu’elle propose s'architecture (L’architecture peut se définir comme l’art de bâtir des édifices.) autour de deux principales parties. La première concerne avant tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) les faits et rapporte les actions effectuées par les différents acteurs de cette édition. La seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une...) tend à mettre en exergue les facteurs de réussite et les points de vigilance (Son attention prend un aspect d'intensité pour solliciter l'ensemble de ses capacités de perception et les concentrer sur le déroulement de la tâche.). Suite à ce rapport, en octobre 2000, Olivier Itéanu (président ISOC France, et Co-Président AFI) propose à l'association de suivre ces recommandations et de confier la mission à son auteur.
  • L'édition 2001 de la Fête a été bridée par les contraintes juridiques de la campagne (La campagne, aussi appelée milieu rural désigne l'ensemble des espaces cultivés habités, elle s'oppose aux concepts de ville, d'agglomération ou de milieu...) des élections municipales, ne permettant pas d'engager une politique de communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou...) et l'organisation (Une organisation est) de manifestations. Une 1re édition de la Fête de l'Internet est organisée en Belgique (Communauté française) par Philippe Allard ( Sens et origine du nom Alard, Allard ou Allart ou hallard pourrait être la transformation du germanique adalhard composé de adal signifiant noble, et hard signifiant...).
  • En 2002, l'Association des Maires Francophones (AMF) devient partenaire et participe au maillage des territoires, pour une fête de plus en plus implantée dans le paysage : mise en place de réseaux locaux constitués notamment par les collectivités locales, leurs établissements et les espace publics multimédias.
  • en 2003, l'externalisation de la fête se met en place, principalement dans le réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on appelle...) francophone, soutenus par l'OIF (Organisation Internationale de la Francophonie) et l'AIMF (Association Internationale des Maires Francophones).
  • en 2004, la Fête de l'Internet sollicite Edgar Morin qui accepte chaleureusement d'être le parrain :

J'appuie chaleureusement l'initiative de Pythagore communication qui vise à donner à la fête de l'Internet une dimension humaniste et planétaire (Un planétaire désigne un ensemble mécanique mobile, figurant le système solaire (le Soleil et ses planètes) en tout ou partie. Généralement les astres...). Que ce soit à travers les multiples expressions artistiques qui témoignent de la diversité créatrice des cultures, de la créativité également de leurs rencontres et métissages, et du caractère transculturel qui vient de la compréhension d’une culture à l’autre, que ce soit à travers l'effort de conscience planétaire à laquelle s’est vouée une telle initiative, je pense que les meilleurs potentialités d'Internet sont appelées à se concrétiser à travers les manifestations et rencontres de cette grande fête d’amitié entre les citoyennes et citoyens de la terre-Patrie - Edgar Morin - 10 novembre 2004

  • En 2005, la fête compte plus de 20 pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste le plus souvent sous forme de...) à l'unisson, adopte la charte d'éthique dont voici un extrait :
    • œuvrer pour que l'Internet ne constitue pas une juxtaposition d'égoïsmes mais au contraire un lieu universel de débat (Un débat est une discussion (constructive) sur un sujet, précis ou de fond, annoncé à l'avance, à laquelle prennent part des individus ayant des avis, idées, réflexions...) favorisant l'édification d'une véritable société civile internationale,
    • instaurer un dialogue (Le dialogue est une communication entre deux ou plusieurs personnes ou groupes de personnes. Il doit y avoir au minimum un émetteur et un récepteur. Une...) authentique destiné à l’amélioration de la compréhension mutuelle,
    • contribuer à la constitution d'une œuvre commune par l'apprentissage (L’apprentissage est l'acquisition de savoir-faire, c'est-à-dire le processus d’acquisition de pratiques, de connaissances, compétences, d'attitudes ou de valeurs culturelles, par...) de la coopération universelle,
    • d'aider le plus grand nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».), et en particulier les jeunes, à accéder de façon permanente aux informations nécessaires à leur développement personnel - y compris au moyen de mesures d'ordre économique,
  • En 2006, la fête est expérimentale ( En art, il s'agit d'approches de création basées sur une remise en question des dogmes dominants tant sur le plan formel, esthétique, que sur le plan...). Elle compte inviter tout un chacun à s'essayer aux technologies émergentes du potentiel créatif individuel et/ou collectif.

La première conférence de presse s'est déroulée le 10 mars place de Valois (Paris 1er). Les organisateurs souhaiteraient l'inscrire dans un esprit participatif : "Tous acteurs, Tous médias (On nomme média un moyen impersonnel de diffusion d'informations (comme la presse, la radio, la télévision), utilisé pour communiquer. Les médias permettent de diffuser une information vers un grand nombre d'individus...)". En Belgique, la Fête de l'Internet active jusque là à Bruxelles et en Wallonie s'étend en Flandre sous le nom Digitale (Les digitales forment le genre Digitalis, environ 20 espèces de plantes herbacées classiquement placées dans la famille des Scrofulariacées. Les études récentes situent désormais...) Week.

Les sites officiels à compléter !

Page générée en 0.170 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique