Géoplan
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

GéoPlan et GéoSpace sont des logiciels de construction de figures mathématiques en deux ou trois dimensions.

Ces logiciels de construction ont une double fonctionnalité :

  • d'une part celle de création d'objets mathématiques reliés éventuellement entre eux, avec un codage (De façon générale un codage permet de passer d'une représentation des données vers une autre.) très proche de leur description en langage mathématique (Les mathématiques constituent un domaine de connaissances abstraites construites à l'aide de raisonnements logiques sur des concepts tels que les nombres, les figures, les structures et les...) habituel,
  • d'autre part celle d'interprétation de ces objets pour en donner une représentation graphique dynamique (Le mot dynamique est souvent employé désigner ou qualifier ce qui est relatif au mouvement. Il peut être employé comme :) et interactive, cette interactivité (L'interactivité est une activité nécessitant la coopération de plusieurs êtres ou systèmes, naturels ou artificiels qui agissent en ajustant leur comportement.) étant aussi exploitable sur Internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le World Wide Web, en utilisant le protocole de...) avec les activeX d'Internet Explorer (Internet Explorer (officiellement Windows Internet Explorer depuis la version 7), parfois abrégé IE, MSIE ou MS IE, est le navigateur Web de Microsoft, installé par défaut avec Windows. Depuis qu'il a...).

En facilitant les tracés, GéoPlan (GéoPlan et GéoSpace sont des logiciels de construction de figures mathématiques en deux ou trois dimensions.) rend la géométrie (La géométrie est la partie des mathématiques qui étudie les figures de l'espace de dimension 3 (géométrie euclidienne)...) expérimentale ( En art, il s'agit d'approches de création basées sur une remise en question des dogmes dominants tant sur le plan formel, esthétique, que sur le plan culturel et politique. En science, il s'agit d'approches de...) et naturelle.

Les objets primitifs : point (Graphie), droite, ligne, plan, ... sont implicitement définis par le tracé fait par le logiciel (En informatique, un logiciel est un ensemble d'informations relatives à des traitements effectués automatiquement par un appareil informatique. Y sont inclus les instructions de traitement,...).
Le logiciel permet de définir et d'utiser des points ou objets situés hors de la figure (sans faire de zoom).

Il est possible de fabriquer des macros : prototypes qui, à partir d'objets de départ, fournissent un objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être désigné par une étiquette verbale. Il est défini par les...) résultant.

GéoPlan est aussi un logiciel de géométrie analytique (La géométrie analytique est une approche de la géométrie dans laquelle on représente les objets par des équations ou inéquations. Le plan ou l'espace est nécessairement muni d'un repère.), avec toutes les facilités de calculs et de tracés sur les coordonnées.
Le partage d'un segment en trois peut ainsi se faire directement en plaçant un point d'abscisse 1/3 sans passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques Brisson (1723-1806) en 1760.) nécessairement par une construction à la règle et au compas.

Il permet de construire des fonctions et peut aussi investir d'autres champs mathématiques que la géométrie : analyse, arithmétique (L'arithmétique est une branche des mathématiques qui comprend la partie de la théorie des nombres qui utilise des méthodes de la géométrie algébrique et de la théorie...),...

Installation de GéoPlan-GéoSpace

GéoPlan-GéoSpace, logiciel de géométrie dynamique pour Windows (Windows est une gamme de systèmes d'exploitation produite par Microsoft, principalement destinées aux machines compatibles PC. C'est le remplaçant de MS-DOS. Depuis les années 1990,...) 95 à XP ou Vista, est diffusé, par le CRDP de Champagne-Ardenne. La licence d'établissement permet à tous les élèves et professeurs d'utiliser le logiciel sur leurs ordinateurs personnels.

Téléchargement (En informatique, le téléchargement (en anglais download) est l’opération de transmission d’informations — programmes, données, images, sons, vidéos —...) gratuit

L'équipe du AID-CREEM, qui a développé GéoPlan-GéoSpace, vous l'offre gratuitement la dernière version pour toute utilisation pédagogique non commerciale... Le tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) est en téléchargement sur le site aid-creem.org.

ActiveX de Windows Explorer

Sur Windows 95 à XP, il est aussi possible de télécharger les contrôles activeX du CREEM et d'utiliser une page html vierge pour GéoPlan ou GéoSpace avec Internet Explorer.

Il n'y a pas de barre de menus, ni de boutons : double cliquer sur la figure pour avoir accès aux commandes.
Les menus fichier ( Un fichier est un endroit où sont rangées des fiches. Cela peut-être un meuble, une pièce, un bâtiment, une base de données informatique. Par exemple : ...) et option manquent.
Actuellement les contrôles ActivX ne permettent pas de charger ou d'enregistrer une figure.
Travailler en "copier-coller (Le copier-coller et le couper-coller sont des techniques informatiques faisant appel à la souris ou à des raccourcis au clavier pour respectivement reproduire et déplacer des données (texte,...)" en swapant entre l'éditeur du texte de la figure et un traitement de texte ou un éditeur de pages html. De même les images se copient et s'imprime dans un logiciel spécifique comme par exemple paint.

Figures géométriques (Les figures géométriques sont un mode d'expression décoratif développé par les civilisations anciennes, basé sur la répétition de figures et motifs suivant un tracé géométrique propre à une iconographie...)

Les figures relèvent de la géométrie dynamique : certains points de la figure peuvent être pilotés à la souris (Le terme souris est un nom vernaculaire ambigu qui peut désigner, pour les francophones, avant tout l’espèce commune Mus musculus, connue aussi comme animal de compagnie ou de laboratoire, mais aussi de nombreuses...), induisant éventuellement des variations d'autres objets géométriques.

Le tracé de deux points permet de définir une droite, si les points sont confondus, seul un pixel (Le pixel, souvent abrégé px, est une unité de surface permettant de mesurer une image numérique. Son nom provient de la locution anglaise picture element, qui signifie...) sera tracé. Avec deux droites, GéoPlan permet de tracer le point d'intersection. Si les droites sont parallèles ou confondues il ne se passe rien, mais à l'affichage (L' affichage désigne l'application d'une surface de papier script dans un lieu public(et non du foyer)sur un support destiné à son émission, externe ou interne, ce qui en fait un média à part entière sans contexte...), les coordonnées du point d'intersection sont remplacées par une étoile (Une étoile est un objet céleste émettant de la lumière de façon autonome, semblable à une énorme boule de plasma comme le Soleil, qui est l'étoile la plus...).

Beaucoup de problèmes de géométrie peuvent se traduire sous la forme de problèmes d'existence ou de construction d'une figure géométrique (Les figures géométriques sont un mode d'expression décoratif développé par les civilisations anciennes, basé sur la répétition de figures et motifs suivant un tracé géométrique propre à une iconographie...), en général décrite implicitement par un texte ;

résoudre un problème avec ces outils c'est transformer cette description implicite en une description explicite avec les objets de GéoPlan-GéoSpace.

Ainsi, une figure décrite par un texte commençant par : "Soit ABC un triangle (En géométrie euclidienne, un triangle est une figure plane, formée par trois points et par les trois segments qui les relient. La dénomination de « triangle » est justifiée...) isocèle de base BC ", doit-elle être "explicitée" pour GéoPlan, par exemple par :

 
 B point libre ; 
 C point libre ; 
 d médiatrice (En géométrie plane, la médiatrice d'un segment est l'ensemble des points équidistants des extrémités du segment. Cet ensemble est la droite passant par le milieu du segment et qui est perpendiculaire au...) du segment [BC] ; 
 A point libre sur la droite d. 
 Segment [AB], 
 Segment [BC], 
 Segment [AC]. 
 

La représentation dynamique permet de prendre en compte les invariants de la figure : le triangle isocèle n'est pas qu'un simple dessin et le reste lorsque l'on déplace les sommets.

Page générée en 0.128 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique