Antiblockiersystem
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

L'Antiblockiersystem, abrégé en ABS (terme allemand que l'on peut traduire par " système anti-blocage "), est un système utilisé sur les véhicules roulants, empêchant les roues de se bloquer pendant les périodes de freinage intense. Il est utilisé dans les avions (lors de l'atterrissage) et dans les véhicules automobiles ou motocyclettes, où il fait de plus en plus partie de l'équipement standard.

Historique

Le développement de l'ABS (ABS est un sigle qui désigne :) pour des applications à l'automobile (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un moteur. Ce véhicule est conçu pour le transport terrestre de personnes ou de marchandises, elle est équipée en conséquence....) a démarré dans les années 1960 dans une société appelé Teldix (contraction de Telefunken et Bendix, partenaires dans ce projet). Les performances de l'électronique de l'époque empêchent une mise en œuvre d'un système suffisamment fiable pour l'automobile. La Citroën SM (À la suite du rachat de la fameuse firme italienne Maserati en 1968, Citroën voulut créer une GT, en quelque sorte une super DS qui serait équipée d'un moteur Maserati digne des plus grandes GT dans la plus...) a failli être équipée d'un ABS, mais les difficultés financières d'Automobiles Citroën et le premier choc (Dès que deux entitées interagissent de manière violente, on dit qu'il y a choc, que ce soit de civilisation ou de particules de hautes énergies.) pétrolier (Un pétrolier est un navire citerne servant à transporter le pétrole ainsi que ses dérivés (essence). Pour le transport d'autres liquides, les navires ont d'autres appellations : les méthaniers qui...) ont raison du projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande diversité de...) d'application.

Les brevets et licences de la société Teldix furent rachetés par Bosch, qui continua le développement et aboutit au lancement en série du système ABS.

En octobre 1978, l'ABS2 équipe la Mercedes classe S. En décembre 1978, c'est au tour de la BMW (Bayerische Motoren Werke AG Bayerische Motoren Werke Aktiengesellschaft.ogg  ou BMW (en français : manufacture bavaroise de moteurs) est une société industrielle allemande constructrice d'automobiles et de...) 7.

Principe de fonctionnement

Le mécanisme d'ABS sur une moto BMW K75. Notez la roue dentée et le capteur à côté du disque.
Le mécanisme d'ABS sur une moto BMW K75. Notez la roue (La roue est un organe ou pièce mécanique de forme circulaire tournant autour d'un axe passant par son centre.) dentée et le capteur (Un capteur est un dispositif transformant l'état d'une grandeur physique observée en une grandeur utilisable exemple : une tension électrique, une hauteur de mercure, une...) à côté du disque (Le mot disque est employé, aussi bien en géométrie que dans la vie courante, pour désigner une forme ronde et régulière, à l'image d'un palet —...).

L'ABS a été conçu à l'origine pour garder un meilleur contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.), à la fois du système de freinage et de la direction du véhicule (Un véhicule est un engin mobile, qui permet de déplacer des personnes ou des charges d'un point à un autre.). Celui-ci permettant d'une part de garder la directivité du véhicule pour effectuer une manœuvre d'évitement par exemple et, d'autre part, d'optimiser les distances de freinage qui augmentent considérablement lorsque les roues sont bloquées.

Lors d'un freinage d'urgence, l'ABS régule (Les régules sont des alliages d'étain ou de plomb et d'antimoine.) la pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée à la surface sur laquelle elle s'applique.) dans le circuit de freinage en adaptant pour chaque roue (La roue est un organe ou pièce mécanique de forme circulaire tournant autour d'un axe passant par son centre.) le niveau de pression maximum (si une roue bloque, alors il relâche la pression du circuit de freinage au niveau de cette roue uniquement). Le système fonctionne par impulsions successives (ce qui fait que les roues peuvent se rebloquer périodiquement lorsque la pression remonte dans le système de freinage), chose que l'on ressent en général à la pédale de frein (Un frein est un système permettant de ralentir, voire d'immobiliser, les pièces en mouvement d'une machine ou un véhicule en cours de déplacement.) qui se met à vibrer au rythme des variations de pression du circuit de freinage.

L'ABS empêchant les roues de se bloquer, le conducteur garde la capacité de freinage, car le coefficient (En mathématiques un coefficient est un facteur multiplicatif qui dépend d'un certain objet, comme une variable (par exemple, les coefficients d'un polynôme), un espace vectoriel, une fonction de base et ainsi de...) d'adhérence augmente lorsqu'on passe en situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou non. Il inscrit un lieu dans un cadre plus général...) d'adhérence par rapport à la situation de glissement (cette perte au freinage d'un pneu qui glisse avoisine les 30 %). De même, les roues ne glissant pas grâce à l'ABS, elles gardent leur adhérence et donc le conducteur garde sa capacité directionnelle.

Bien sûr, un bon freinage sans ABS sera plus efficace qu'avec l'ABS (puisque le principe de fonctionnement de l'ABS réside dans la diminution du freinage). Dès lors, en utilisation sportive, le conducteur freine certainement mieux sans ABS qu'en présence de ce système. Mais il faut bien voir que, pris de surprise dans une situation de la vie (La vie est le nom donné :) courante (un enfant qui traverse (Une traverse est un élément fondamental de la voie ferrée. C'est une pièce posée en travers de la voie, sous les rails, pour en maintenir l'écartement et l'inclinaison, et transmettre au...) la route (Le mot « route » dérive du latin (via) rupta, littéralement « voie brisée », c'est-à-dire creusée dans la roche, pour ouvrir le chemin.) derrière un camion (Le camion est un véhicule routier de plus de 3,5 tonnes, destiné à transporter des marchandises. Le camion se distingue du véhicule léger sur le plan technique (charge à l'essieu...) par exemple), le conducteur réalisera un freinage nettement moins réfléchi et risque fort de bloquer les roues : dans ce cas-là, l'ABS permet d'avoir un freinage plus efficient au final.

Quoi qu'il en soit, même avec un ABS, il est démontré que le conducteur a, malheureusement, tendance à ne pas appuyer suffisamment fort sur la pédale du frein (ou en tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) cas pas assez vite ni assez longtemps) et c'est pour cela que l'on trouve désormais sur beaucoup de véhicule une aide au freinage d'urgence. Celle-ci permet d'avoir une attaque au freinage plus énergique, quitte à relâcher la pression si le freinage peut être plus tranquille (plus de distance que prévu).

Donc, pour faire un bon freinage, il vaut mieux commencer à freiner fort pour ensuite relâcher la pression sur la pédale de frein pour s'adapter aux conditions, plutôt que l'inverse (En mathématiques, l'inverse d'un élément x d'un ensemble muni d'une loi de composition interne · notée multiplicativement, est un élément y tel...) (bien sûr, un freinage appuyé est moins confortable pour les passagers). Car le temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) qu'on se rende compte que le freinage n'est pas assez appuyé (au moins 1 seconde) s'est alors transformé en une distance parcourue qu'on ne peut regagner !

Finalement, si, en théorie (Le mot théorie vient du mot grec theorein, qui signifie « contempler, observer, examiner ». Dans le langage courant, une théorie est une idée ou une connaissance...), sur surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent...) sèche, le conducteur expérimenté peut être plus efficace que l'ABS, dans la pratique (avec tous les aléas que la route et les évènements comportent) un freinage ABS est certainement plus efficace.

On peut noter que le fonctionnement de l'ABS est également très dépendant de la bonne qualité du système d'amortissement du véhicule. En effet, un amortissement défectueux ne permet plus de maintenir les roues du véhicule en contact optimal avec la route, provoquant des pertes d'adhérence et favorise donc des blocages.

Un petit vrai-faux

  • L'ABS permet au conducteur de continuer à diriger le véhicule tout en pressant fortement sur les freins ?
Vrai, les roues ne bloquant pas, la direction reste efficace.
  • La distance d'arrêt est plus courte pour une voiture ayant l'ABS ?
Faux, en effet le freinage n'est pas plus important avec ABS que sans, en revanche on est ainsi assuré de ne pas bloquer les roues (ce qui entraînerait immanquablement un allongement des distances de freinage). Un bon pilote freinera d'ailleurs certainement plus court sans ABS qu'avec, mais comme M. ToutLeMonde n'est pas forcément pilote son freinage est plus assuré avec l'ABS que sans.
  • Sur les véhicules à traction avant, l'ABS n'agit que sur les roues avant ?
Faux, l'ABS installé sur la plupart des véhicules fonctionne sur les quatre roues.
  • Si vous sentez que la pédale de frein vibre, il faut pomper ?
Faux, pour un système de freinage comportant l'ABS il faut appliquer une pression de freinage et la garder ; il n'y a plus besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes catégories : les besoins primaires, les...) de pomper avec l'ABS (sauf cas exceptionnel sur des ABS de génération plus ancienne sur des sols très glissants par exemple). Si l'on sent la pédale qui vibre, c'est normal puisque c'est le principe même de fonctionnement de l'ABS qui induit (L'induit est un organe généralement électromagnétique utilisé en électrotechnique chargé de recevoir l'induction de l'inducteur et de la transformer en électricité...) ceci.
  • L'ABS permet de garder un meilleur contrôle du véhicule en cas de freinage brusque ?
Vrai, en effet l'ABS a été conçu à la fois pour garder un certain contrôle du freinage du véhicule, mais aussi le contrôle de la direction de celui-ci.
  • Avec l'ABS il vaut mieux monter des pneus neige (La neige est une forme de précipitation, constituée de glace cristallisée et agglomérée en flocons pouvant être ramifiés d'une infinité de façons. Puisque les flocons sont...) en hiver ?
Vrai car comme les roues ne bloquent plus, le freinage avec des pneus été peut être finalement moins bon que pour un système sans ABS où, la roue bloquant, il se forme une accumulation de neige devant la roue ce qui crée un sabot freinant. Il est donc très fortement conseillé d'utiliser des pneus hiver (L'hiver est une des quatre saisons des zones tempérées.) pour un système de freinage avec ABS (et ne pas oublier de mettre 4 pneus hiver pour ne pas déséquilibrer la stabilité du véhicule en virages...).
Page générée en 0.100 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique