Classe Rubis
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Rubis
SNA Saphir (S602) en surfaceSNA Saphir (S602) en surface
Histoire
A servi dans : Marine nationale française Pavillon
Quille posée : 11 décembre 1976 (Rubis)
Lancement : 7 juillet 1979 (Rubis)
Armé : 23 février 1983 (Rubis)
Statut : En service
Caractéristiques techniques
Type : Sous-marins nucléaires d'attaque
Longueur : 73,60 m
Maître-bau : 7,60 m
Tirant d'eau : 6,40 m
Déplacement : 2 385 t (surface), 2 670 t (plongée)
Propulsion : 1 réacteur (Un réacteur peut désigner :) à eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) pressurisée K 48, 1 moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue ce travail à partir d'une énergie (éolienne,...) électrique de propulsion (La propulsion est le principe qui permet à un corps de se mouvoir dans son espace environnant. Elle fait appel à un propulseur qui transforme en force motrice l'énergie fournie par le...), 1 hélice (Hélice est issu d'un mot grec helix signifiant « spirale ». Un objet en forme d'hélice est dit hélicoïdal.)
Puissance : 7 000 kW
Vitesse : 25 nœuds
Profondeur : > 300 m
Caractéristiques militaires
Armement : 4 tubes de 533 mm avec 14 torpilles F 17 mod 2 et missiles surface-surface Exocet SM 39
Autres caractéristiques
Électronique : 1 radar (Le radar est un système qui utilise les ondes radio pour détecter et déterminer la distance et/ou la vitesse d'objets tels que les avions, bateaux, ou encore la pluie. Un émetteur envoie des ondes radio, qui...) de veille surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent...) DRUA 33
1 sonar multifonctions DMUX 20
1 sonar passif ETBF DSUV 62 C
1 groupement microphone (Un microphone (ou plus simplement « micro ») est un dispositif de conversion des ondes sonores acoustiques d'un milieu compressible en impulsions électriques. C'est donc un capteur analogique.) DSUV 62 C
système de combat informatisé TITAC
liaison 14
1 détecteur (Un détecteur est un dispositif technique (instrument, substance, matière) qui change d'état en présence de l'élément ou de la situation pour lequel il a été...) radar ARUR 13
Équipage : 70 hommes
Chantier : DCN, Cherbourg

Le Rubis (Le rubis est la variété rouge de la famille minérale corindon. Sa couleur est causée principalement par la présence d'oxyde de chrome (les autres variétés de corindon sont...) est une classe française de sous-marin nucléaire (Un sous-marin nucléaire peut être soit :) d'attaque.

Conçue par la DCN, l'accent a été placé sur les caractéristiques générales suivantes :

  • forme " Albacore " de la coque, conçue pour diminuer le bruit (Dans son sens courant, le mot de bruit se rapproche de la signification principale du mot son. C'est-à-dire vibration de l'air pouvant donner lieu à la création d'une sensation auditive.) rayonné et augmenter l'efficacité des senseurs embarqués ;
  • sécurité nucléaire ;
  • traitement automatisé des paramètres de plongée ;
  • système de combat.

Les SNA (SNA est l'abréviation de :) de la classe Rubis sont en service dans la Marine nationale française. Ils sont les plus compacts sous-marins nucléaires militaires du monde (Le mot monde peut désigner :). Cette classe est conçue pour la lutte sous-marine en profondeur, la surveillance des convois et le renseignement électronique.

Historique

Avec la mise en service des SNLE dans la marine nationale française dans les années 1970, il fut décidé la construction d'une classe de SNA utilisant la même technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) de propulsion.

Ce fut le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande diversité de...) SNA 72, dit classe Rubis (Le Rubis est une classe française de sous-marin nucléaire d'attaque.) Provence. La tête de série porte en effet le nom de cette région du Sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.), les deux bâtiments suivants s'appelant Bretagne et Bourgogne. Ils seront débaptisés sous la présidence de Valéry Giscard d'Esteing pour avoir le nom actuel.

Ce sont les plus compacts SNA du monde ce qui causé quelques difficultés pour l'intégration du réacteur à eau pressurisée K 48.

Le premier fut livré en 1983.

Liste des navires

Bien qu'on ait pu envisager, au lancement du programme, de construire jusqu'à 18 navires, seuls 6 furent effectivement construits, livrés et armés :

Nom Immatriculation Mise sur cale Date de lancement Mise en service
Rubis S 601 11 décembre 1976 7 juillet 1979 23 février 1983
Saphir (Le saphir est une variété gemme de corindon pouvant présenter de multiples couleurs, sauf la couleur rouge qui désigne alors uniquement le rubis. Le saphir est une pierre précieuse) S 602 1er septembre 1979 1er septembre 1981 6 juillet 1984
Casabianca S 603 19 septembre 1981 22 décembre 1984 13 mai 1987
Émeraude S 604 4 mars 1983 12 avril 1986 15 septembre 1988
Améthyste S 605 31 octobre 1984 14 mai 1988 20 mars 1992
Perle (Les perles sont de petites billes, généralement de couleur blanche, créées par certains mollusques, principalement les huîtres. Quand un objet irritant passe à l'intérieur de la...) S 606 27 mars 1987 22 septembre 1990 7 juillet 1993

Caractéristiques

Silhouette du sous-marin de la classe Rubis
Silhouette du sous-marin (Un sous-marin est un navire capable de se déplacer dans les trois dimensions, sous la surface de l'eau ; il se distingue ainsi des autres bateaux et navires qui se...) de la classe Rubis

Les sous-marins nucléaires ont deux équipages (bleu et rouge) qui se relaient tous les 3 mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.).

Leurs coques en acier (L’acier est un alliage métallique utilisé dans les domaines de la construction métallique (voir aussi l’article sur la théorie du soudage de l’acier) et de la construction mécanique.)80 HLES " à haute limite élastique permettent une immersion maximale supérieure à 300 m. Le dôme () sonar est massif (Le mot massif peut être employé comme :) et en matériaux (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en faire des objets.) composites.

Équipé d'un système de combat informatisé " TITAC " centralisant la détection sous-marine, le traitement des informations et le lancement des armes (direction de lancement " DLA ") ; d'un système d'aide au commandement " SEAO/OPSMER " ; d'un système de transmission par satellite (Satellite peut faire référence à :)Syracuse 2 ", d'un système de navigation (La navigation est la science et l'ensemble des techniques qui permettent de :) intégré avec deux centrales inertielles " Minicin " de Sagem (La Sagem (Société d’Applications Générales Électriques et Mécaniques) était une grande entreprise française présente dans les secteurs des...).

L'appareil propulsif comprend :

  • Une chaufferie nucléaire (Le terme d'énergie nucléaire recouvre deux sens selon le contexte :)K 48 " de 48 MW thermiques, constituée par un ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être...) réacteur-échangeur fournissant la vapeur () à deux turbo-alternateurs. Cette chaufferie peut également fournir une puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) notable correspondant aux vitesses usuelles en circulation (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles sur une route.) primaire naturelle, ajoutant ainsi la discrétion à l'autonomie énergétique de longue durée qu'elle donne au bâtiment ;
  • un moteur électrique principal ;
  • un groupe diesel-générateur " SEMPT Pielstick 8 PA 4 V 185 SM " de 650 ch (480 kW) avec un moteur électrique auxiliaire de 500 kW, permettant d'assurer une propulsion de secours en cas d'indisponibilité de la chaufferie nucléaire.

Améthyste n'est pas seulement le nom du cinquième sous-marin nucléaire d'attaque français, sur le modèle duquel ont été refondus les quatre premiers, entre 1989 et 1995, mais aussi un acronyme signifiant " Amélioration tactique, hydrodynamique, silence, transmission, écoute ".

La durée de vie (La vie est le nom donné :) prévue est de 25 ans, une nouvelle classe, les Barracuda, doit les remplacer entre 2010 et 2020.

Galerie de photographies

Page générée en 0.085 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique