Renault 5
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Une Renault 5 de première génération, en phase 2
Une Renault 5 de première génération, en phase 2

La Renault 5 est une automobile française, produite en deux générations distinctes entre 1972 et 1996.

Première génération : 1972 - 1984

Renault 5 Turbo 2 équipé d'un pare choc type TDC
Renault 5 (La Renault 5 est une automobile française, produite en deux générations distinctes entre 1972 et 1996.) Turbo 2 équipé d'un pare choc (Dès que deux entitées interagissent de manière violente, on dit qu'il y a choc, que ce soit de civilisation ou de particules de hautes énergies.) type TDC

C'était la première incursion de Renault dans le marché de la mini (MINI est une marque automobile de BMW Group. L'ancien modèle Mini était construit par MG Rover.) avec deux grandes portes sans poignées apparentes qui allègent la ligne de la voiture (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un moteur. Ce véhicule est conçu pour le transport terrestre...). Un grand coffre en hayon (Le hayon désigne l'ensemble lunette arrière/porte de coffre s'ouvrant ensemble.) qui offre un espace de 270 dm³ et s'agrandit jusqu'à 900 dm³ quand les sièges arrières sont baissés. Et un prix populaire par emprunt de nombreux éléments de la Renault 4 (La Renault 4, fut une petite voiture populaire de grande diffusion, de conception simple et pratique. Ce fut aussi la première traction de la marque Renault sur une...), notamment les moteurs à arbre à cames (Un arbre à cames est un dispositif mécanique permettant de transformer un mouvement rotatif en mouvement longitudinal et réciproquement.) latéral allant de 850 à 1400 cm³, un échappement court sur le côté et un style qui assume sa simplicité. La suspension ( Le fait de suspendre des particules En chimie, la suspension désigne une dispersion de particule. En géomorphologie, la suspension est un mode de transport des sédiments. Le fait de suspendre un objet ...) est assurée par des barres de torsion (La torsion est la déformation subie par un corps soumis à l'action de deux couples opposés agissant dans des plans parallèles.). À noter que, à son époque la Renault 5 était la première berline (La berline est une carrosserie automobile fermée par un toit rigide fixe, avec un pare-bise fixe, deux ou quatre portes latérales, et quatre fenêtres latérales.) au monde (Le mot monde peut désigner :) à être équipée de pare-choc en polyester.

Comme la boîte de vitesses (Une boîte de vitesse est le second maillon de la chaîne de transmission du couple d'un moteur au roues d'un véhicule. La boîte de vitesses propose plusieurs rapports entre la vitesse de...) est devant le moteur (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou...) monté longitudinalement il est plus simple de placer le levier sur le tableau de bord (Le tableau de bord est l'élément qui indique au conducteur d'un véhicule (automobile, bateau), les paramètres de fonctionnement de celui-ci. Il est le plus souvent situé face au conducteur ou pilote, dans...) pour passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques Brisson (1723-1806) en 1760.) au-dessus. Néanmoins, plus tard, une commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un souhait impératif.) au plancher est installée. La publicité (Bien que le terme (Werbung en allemand, Publicity et Advertising en anglais) désignât d'abord le mot qui aux yeux d'Habermas qualifie la Modernité et la Démocratie...) est assurée par une bande dessinée qui personnifie la voiture[1].

En 1974 apparaît la R5 LS équipé d'un 1 289 cm3 de 64 ch. Cette version, qui conservait un air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire de pressuriser les cabines des...) de " TL " se reconnaissait à l'intérieur par la présence d'un compte-tours ; elle deviendra TS en 1975 lors de l'intégration définitive au catalogue. La Renault 5 TS était équipée de sièges dit intégraux; à savoir, qu'ils intégraient les appuis-tête mais de type ajouré.

En mai 1976, est lancé le modèle Alpine. Il est équipé d'un moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il...) 1397 cm³ qui développe 93ch et est reconnaissable à ses artifices extérieurs. En effet, il est doté de jantes en aluminium (L'aluminium est un élément chimique, de symbole Al et de numéro atomique 13. C’est un élément important sur la Terre avec 1,5 % de la masse totale.) de type R16TX, d'une décoration spécifique " A5 " sur les flans et sur le nez (Le nez (du latin nasus) est chez l'homme la saillie médiane du visage située au-dessus de la lèvre supérieure et qui, en le surplombant, recouvre l'orifice des fosses nasales, qui constituent le segment supérieur des...) du capot et surtout d'un spoiler de type long qui intègre des anti-brouillard. Par ailleurs, un rétroviseur (Un rétroviseur est un dispositif comportant un miroir et que l'on peut trouver sur certains véhicules (principalement les voitures, les camions et les deux-roues motorisés)....) en forme d'obus de type californien est monté sur le côté conducteur. L'intérieur est spécifique avec un tableau (Tableau peut avoir plusieurs sens suivant le contexte employé :) de bord à cadrans ronds mais dépourvu de certains compteurs et d'un volant à quatre branches. Son prix de lancement était alors de 30000 francs.

En 1977 est lancée une version un peu mieux équipée, la Renault 5 GTL[2], et au millésime 1980, c’est-à-dire en septembre 1979 une cinq portes dont les emboutis proviennent de la Renault 7 (La Renault 7 est un modèle produit à 240 000 exemplaires, pour le marché espagnol. Elle est basée sur une Renault 5, mais en version tri-corps, avec une malle arrière, 4 portes et des pare-chocs...) espagnole, sans le coffre et les boucliers en tôle.

De 1982 à 1984, une version " Luxe " est proposée, la Renault 5 TX[3], équipée entre autre d'une direction assistée, de lève-vitres électriques, de vitres teintées, de jantes aluminium et d'un intérieur haut-de-gamme de série.

Elle terminera sa carrière fin 1984 avec les séries Lauréate comme accès à la nouvelle gamme R5-Supercinq.

Des versions plus sportives existèrent avec le label " Alpine ", (" Gordini " en Grande-Bretagne (La Grande-Bretagne (en anglais Great Britain) est une île bordant la côte nord-ouest de l'Europe continentale. Elle représente la...), Sunbeam ayant déposé le nom " Alpine ") dont l' Alpine turbo, ainsi que la R5 Turbo puis R5 Turbo 2, à moteur central arrière, modèle entièrement différent, qui s'est illustré en compétition.

Version nord-américaine

" Le Car ", déclinaison pour le marché des États-Unis

Au Québec

La R5 fait son apparition en Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et l'Océanie par le détroit de Béring et l'océan Pacifique; et à l'est, de l'Europe et de l'Afrique par...) du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) en 1976. Son marché le plus intéressant est celui du Québec où on l'appelle tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) simplement La Cinq. L'agence publicitaire Cossette obtient le contrat de publicité et la peint comme la voiture pour les jeunes et le plaisir de conduire. Le slogan (Un slogan est une phrase facilement énoncée et retenue, qui exprime bien une idée qu'on veut diffuser (fonction de recrutement) ou autour de laquelle on veut rassembler (fonction de reconnaissance, de...) est "Le Chnac, ça s'attrape"[4]. Les publicités suivantes ventent son économie d'essence et son volume (Le volume, en sciences physiques ou mathématiques, est une grandeur qui mesure l'extension d'un objet ou d'une partie de l'espace.) intérieur avec le slogan " Le Chameau ". On y utilise le chanteur Robert Charlebois. La Renault 5 obtient ansi 50% du marché de la petite voiture acquis dans la province.

On retrouve brièvement la version " L " avec un moteur de 850 cm³ et son drôle de levier de vitesse (On distingue :) en 'L' dans le tableau de bord. Son moteur trop anémique n'en font pas une grosse vendeuse. La " TL ", avec le moteur de 1289 cm³, est une version sans insonorisation du compartiment moteur et de couvre-bagage du coffre à hayon. La " GTL " est une " TL " plus luxueuse avec les deux éléments mentionnés inclus et des freins assistés. Ces deux dernières se vendent bien. L'année-modèle 1980 voit une quatre porte avec hayon mais elle sera retirée en 1982. La transmission automatique (L'automatique fait partie des sciences de l'ingénieur. Cette discipline traite de la modélisation, de l'analyse, de la commande et, de la régulation des systèmes dynamiques. Elle a pour fondements théoriques les mathématiques, la théorie...) ne sera jamais disponible. La seule boîte disponible ne fut qu'une manuelle 4 vitesses.

Lorsque Renault acheta American Motors (AMC), on fit confiance aux responsables du marketing (Le marketing (on utilise aussi parfois — dans 7% des cas, d'après les chiffres donnés par Google — le néologisme français mercatique) est une discipline qui...) américain qui décidèrent de retirer le compte de Renault à Cossette. La R5 perdit ensuite le marché de la petite automobile (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un moteur. Ce véhicule est conçu pour le transport terrestre de personnes ou de marchandises, elle est...) au Québec[4]. La Supercinq ne fut pas importée, les modifications aux normes de sécurité nord-américaine ne se justifiant pas par le potentiel de ventes, et l'emphase fut mis sur les modèles Alliance et Encore, des versions nord-américaines des Renault 9 et 11 (Les Renault 9 et 11 (la 9 tricorps et la 11 avec un hayon ) sont deux modèles d'automobiles compactes à traction avant produites par Renault durant les...). La R5 fut tout de même importée au Québec jusqu'à la fin 1986, et quelques exemplaires y circulaient encore 20 ans plus tard.

Ailleurs

Aux États-Unis et dans le reste du Canada, elle est vendue de 1976 à 1984 sous l'appellation Le Car ce qui aurait été plutôt bizarre comme nom au Québec. Elle y est en compétition avec la Honda Civic (La Honda Civic est un modèle du constructeur automobile japonais Honda. La première Civic apparait en 1972, elle en est à sa huitième génération. En 2001,...) et la Volkswagen (Volkswagen est une marque automobile allemande appartenant au groupe Volkswagen AG. L'actuel président de la marque s'appelle Wolfgang Bernhard (juillet 2005). Il remplace Peter...) Rabbit et ne put jamais tirer son épingle du jeu. La version vendue est celle de 1397 cm3.

Pour anecdote, une Le Car bleue apparaît dans un épisode de la première saison (La saison est une période de l'année qui observe une relative constance du climat et de la température. D'une durée d'environ trois mois (voir le...) de la série télévisée américaine L'Agence tous risques, où elle sera transformée en char d'assaut par les héros de la série et sera finalement détruite...

Miniatures

Une superbe réplique 1/18e est sortie en 2006 chez Solido : ouverture des deux portes avant, du capot-moteur, intérieur très réussi avec déplacement ( En géométrie, un déplacement est une similitude qui conserve les distances et les angles orientés. En psychanalyse, le déplacement est mécanisme de défense...) des deux sièges avant.

Deuxième génération : 1984 - 1996

Une Renault 5 de deuxième génération dite Supercinq
Une Renault 5 de deuxième génération dite Supercinq

La deuxième génération (dorénavant appelée Supercinq) apparut en 1984. La carrosserie (La carrosserie est l'enveloppe rigide d'une machine, destinée à protéger les organes situé à l'intérieur. La carrosserie d'un véhicule protège les...) était totalement nouvelle, mais avec le même profil. Le plus grand changement structurel était le placement transversal du moteur, repris directement des 9 et 11, et une meilleure protection du réservoir d'essence. En revanche, la suspension faisait appel à la conception moins sophistiquée des amortisseurs Mac Pherson à l'avant et l'arrière s'inspirant de la Volkswagen Golf. C'est l'une des rares voitures de la production récente possédant 3 empattements (en 3, 5 portes et Express), l'espace supplémentaire profitant essentiellement aux places arrières de la 5 portes. Des moteurs Diesel 1,6l et 1,9l (le second étant uniquement disponible sur l'utilitaire (Le mot utilitaire peut désigner :) Express) étaient disponibles. Il existait également une variante sportive, dans la mouvance des GTI de l'époque, nommée GT Turbo. Elle était motorisée par un 1,4l turbo-compressé de 115 puis 120 ch. Deux variantes cabriolet (Le cabriolet a une carrosserie automobile ouverte et découvrable grâce à une capote ou un toit escamotable, avec un pare-brise fixe, et des portes sans encadrement supérieur. Il peut être dérivé d'une...) furent même produites, une première par le carrossier belge EBS, puis une seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de...) par le carrossier français Gruau à partir de 1989, nommée " Belle Île ".

En juin 1990, la Supercinq fut remplacée par la Renault Clio. À ce moment là, elle est toujours la voiture la plus vendue en France devant sa grande rivale de l'époque, la Peugeot 205 (La Peugeot 205 fut l'un des modèles phares de Peugeot. Elle a été produite, de 1983 à 1999 à 5 278 000 exemplaires, ce qui faisait d'elle la Peugeot la plus produite, jusqu'à ce que la Peugeot 206 la dépasse...). La Supercinq ne sera ensuite représentée que par des versions bas de gamme pour ne pas faire d'ombre (Une ombre est une zone sombre créée par l'interposition d'un objet opaque (ou seulement partiellement opaque) entre une source de lumière et la surface sur laquelle se réfléchit cette...) à la Clio. Renault lança de nombreuses séries limitées de la Supercinq :

  • la " Coup de cœur " en février 1990 ;
  • la " Saga " en 1991 ;
  • la " Carte jeune " en 1991 ;
  • la " Spring " en mars 1989.

À partir de 1991, les ventes ont logiquement considérablement diminué, mais elle est restée encore de nombreuses années disponible au catalogue. En 1996 la série " Bye-Bye " fait son apparition. Comme son nom l'indique elle est une sorte de baroud d'honneur de la petite auto souriante. Elle est limitée à 2000 exemplaires, en 3 ou 5 portes. Son slogan est plutôt commémoratif : " Ce n'est pas tout les jours que l'on peut acquérir une voiture de collection neuve " et la R5 quitte la scène en 1997.

  • Longueur : 3,59 m en 3 portes, 3,65 m en 5 portes
  • Largeur : 1,52 m
  • Hauteur : 1,40 m
  • Poids : 785 kg (1,4l essence)

De 1972 à la fin de production la voiture pèse de 730 à 970 kg.

La Supercinq connut une version fourgonnette dérivée (La dérivée d'une fonction est le moyen de déterminer combien cette fonction varie quand la quantité dont elle dépend, son argument, change. Plus précisément, une dérivée est une expression (numérique ou...) nommée Express (Express est un langage informatique servant à spécificier formellement des données. Il a fait l'objet d'une normalisation (ISO 10303-11).). Elle prenait ainsi la succession de l'ancienne Renault 4 fourgonnette. Les principales concurrentes de l'Express étaient la Citroën C15 (Le Citroën C15 est un petit véhicule utilitaire léger issu de la Visa.), dérivée de la Visa, et la Peugeot (Peugeot est une marque de constructeur automobile français fondée par Armand Peugeot de la famille Peugeot en 1896. Le siège est à Paris et les bureaux d'étude...) 205 F.

Page générée en 0.300 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique