Folksonomie
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Une folksonomie est un néologisme désignant un système de classification collaborative décentralisée spontanée. Le concept étant récent, sa francisation n'est pas encore stabilisée, bien que le grand dictionnaire terminologique l'ait ajouté à sa base de données (En informatique, une base de données (Abr. : « BD » ou « BDD ») est un lot d'informations stockées dans un dispositif informatique. Les technologies existantes permettent d'organiser...)[1]. Le terme folksonomie (Une folksonomie est un néologisme désignant un système de classification collaborative décentralisée spontanée. Le concept étant récent, sa...) est une adaptation française de l'anglais folksonomy, combinaison (Une combinaison peut être :) des mots folk (le peuple (Le terme peuple adopte des sens différents selon le point de vue où l'on se place.), les gens) et de taxonomy (la taxinomie). Le terme a été créé par l'architecte (L'architecte est le professionnel du bâtiment dont la fonction est de concevoir et de diriger la réalisation d'une œuvre d'architecture pour le compte d'un propriétaire qui peut être un particulier, une...) de l'information Thomas Vander Wal[2]. Certains auteurs utilisent à la place les termes potonomie ou peuplonomie.

À l'inverse (En mathématiques, l'inverse d'un élément x d'un ensemble muni d'une loi de composition interne · notée multiplicativement, est un élément y tel que x·y = y·x =...) des systèmes hiérarchiques de classification, les contributeurs d'une folksonomie ne sont pas contraints à une terminologie prédéfinie mais peuvent adopter les termes qu'ils souhaitent pour classifier leurs ressources. Ces termes sont souvent appelés mots-clés ou tags ou, en français, étiquettes.

L'intérêt des folksonomies est lié à l'effet communautaire : pour une ressource donnée (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) sa classification est l'union des classifications de cette ressource par les différents contributeurs. Ainsi, partant d'une ressource, et suivant de proche en proche les terminologies des autres contributeurs il est possible d'explorer et de découvrir des ressources connexes.

Le concept de folksonomie est considéré comme faisant partie intégrante du Web 2.0.

Description

Par exemple, le site Flickr (Flickr est un site Web de partage de photos et de vidéos gratuit, avec certaines fonctionnalités payantes. En plus d'être un site Web populaire...) permet le stockage massif (Le mot massif peut être employé comme :) des photos, accessibles par défaut à tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) le monde (Le mot monde peut désigner :).

Le classement se fait non par un répertoire mais en affectant un ou plusieurs mots-clés à la photo.

Avec les mots-clés, les membres peuvent partager des photos sur le même thème et créer une sorte de communauté d'échange. Par ailleurs, chaque membre peut laisser des commentaires accessibles à tous sur chaque photo.

L'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise...) des mots-clés d'une personne peut être visualisé par des nuages de mots clefs. Ce concept permet un survol de l'ensemble des intérêts d'une personne ou même d'un groupe.

Pour augmenter ce sentiment de partage, les membres peuvent diffuser leurs photos sous une des licences Creative Commons, les rendant ainsi réutilisables (si la licence le permet) dans des projets de production numérique (Une information numérique (en anglais « digital ») est une information ayant été quantifiée et échantillonnée, par opposition...) comme un site web (Un site Web est un ensemble de pages Web hyperliées entre elles et mises en ligne à une adresse Web. On dit aussi site Internet par métonymie, le World Wide Web reposant sur...).

La folksonomie ou le " social bookmarking " se définit comme étant une action de faire le partage de liens entre les différents utilisateurs d’Internet. Les internautes peuvent utiliser la manière de classification désirée et ce, par mots étiquettes. C’est un répertoire complet comprenant des signets qui permettent le partage des favoris avec les autres internautes. En se créant son propre dossier, l’usager peut alors enregistrer, sur le réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on appelle nœud (node)...), les informations qu’il veut divulguer et ce, incluant ses liens favoris, quelques descriptions, des notes et des étiquettes.

C’est un moyen de communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la machine...) universelle, puisque tous les humains peuvent entrer en relation et avoir accès à une panoplie d’informations. Les utilisateurs de la folksonomie sont tous les internautes. Grâce à ce réseau social (Un réseau social est un ensemble d'entités sociales tel que des individus ou des organisations sociales reliés entre eux par des liens créés lors des interactions sociales. Il se représente par une structure ou une forme dynamique d'un...), plusieurs données et ressources sont facilement accessibles.

Il est très bénéfique d’utiliser la folksonomie puisque peu importe quel ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un ensemble de...) on utilise, nous pouvons avoir accès à nos liens favoris. De plus, cette méthode de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension...) est efficace et elle est aussi pertinente que Google (Google, Inc. est une société fondée le 7 septembre 1998 dans la Silicon Valley en Californie par Larry Page et Sergey Brin, auteurs du moteur de recherche Google. Depuis 2001, Eric Schmidt en est le PDG (CEO). La société...). Le site Del.icio.us est un moyen efficace pour effectuer du social bookmarking. Grâce à ce site, on peut accéder à une multitude de signets qui sont généralement associés à des mots-clés. On peut y voir combien de personnes ont ajouté, dans leurs propres favoris, nos propres signets. Il est également possible d’aller voir quels mots-clés ont été associés à nos signets. La folksonomie ne concerne pas seulement les signets mais s’étend aussi aux vidéos (La vidéo regroupe l'ensemble des techniques, technologie, permettant l'enregistrement ainsi que la restitution d'images animées, accompagnées ou non de son, sur un support adapté à l'électronique et non...) et aux images.

En effet, la folksonomie est un gros paquet de favoris sociaux avec des notes et des types de site Web (signets). C’est un outil (Un outil est un objet finalisé utilisé par un être vivant dans le but d'augmenter son efficacité naturelle dans l'action. Cette augmentation se traduit par la simplification des actions entreprises, par une plus grande rentabilisation de ces...) de recherche qui comprend les bookmarks des autres qui font en sorte que les utilisateurs d’Internet échangent des informations entre eux. Le but est de créer une grande banque de données gratuites. C’est une manière de créer, partager et rendre public ce que l’on trouve important. Par exemple, dans le cadre d'une formation en éducation, il serait possible d’échanger de l’information englobant une variété de situations d’apprentissage.

Caractéristiques de la folksonomie

  • Rendre l’information accessible ;
  • Utilisation facile, multidirectionnelle et bidirectionnelle ;
  • Contribue à la formation du Web ;
  • Wiki, blogs dans le même mouvement ;
  • Tout le monde peut contribuer ;
  • Peut toucher (Le toucher, aussi appelé tact ou taction, est l'un des cinq sens de l'homme ou de l'animal, essentiel pour la survie et le développement des êtres vivants, l'exploration, la reconnaissance, la découverte de...) tout le monde ;
  • Facilité de production tout le monde peut le produire facilement. Aucune compétence requise. Beaucoup d’outils sur le Web pour produire des signets ;
  • Peu coûteux ;
  • Permet à l’usager d’indexer des documents ou des informations et de les retrouver grâce à une classification des données à l’aide de mots-clés ;
  • Permettre aux internautes de mettre du contenu sur Internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le World Wide...) et de partager leurs opinions ;
  • Permet d’accroître et de rendre plus rapide la diffusion (Dans le langage courant, le terme diffusion fait référence à une notion de « distribution », de « mise à disposition »...) de l’information ;
  • Les utilisateurs sont libres d’y choisir leurs propres mots-clés. La folksonomie est réellement centrée sur l’utilisateur. Il peut en faire une utilisation personnelle, professionnelle etc. De cette façon, l’utilisateur peut devenir plus structuré et cela lui permet d’organiser toutes ses informations ;
  • Permet l’ouverture d’esprit, c’est pourquoi la notion de partage est souvent évoquée ;
    • Par exemple, il est possible de partager des photos ou des documents personnels que les autres usagers peuvent conserver et réutiliser au besoin ;
  • Les consensus ne sont pas nécessaires en folksonomie. Il est alors impossible de lui reprocher les visions politiques ou encore les idéologies.

Les utilités pédagogiques

Entre les classes, écoles ou commissions scolaires, les enseignants peuvent créer une folksonomie comportant une multitude de liens servant aux élèves lors de différentes recherches. Les principaux avantages sont que les sites seront vérifiés par les enseignants selon les critères d’évaluation d’un site, les élèves pourront s’en servir pour effectuer différentes recherches et qu’ils peuvent y ajouter leurs propres liens afin de les partager avec autrui. À partir de leurs mots-clés, les enseignants peuvent les évaluer et constater de leurs utilités avant de les intégrer à leurs signets.

Au point (Graphie) de vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) de la différenciation des mots-clés, il peut être difficile de retrouver de l’information mais, il devient alors plus facile d’approfondir les recherches ou les connaissances sur le même sujet.

Sites qui utilisent la folksonomie

Certains sites fonctionnent exclusivement avec ce système de classification :

  • Del.icio.us, sites de partage de signets[3]
  • Flickr, site de partage de photos
  • Wikipedia, site de partage de contenu
  • (en) Jumpcut, site de partage de vidéos
  • rss4you, Bloglines.com, sites de partage de flux (Le mot flux (du latin fluxus, écoulement) désigne en général un ensemble d'éléments (informations / données, énergie, matière, ...) évoluant dans un sens commun. Plus précisément...) RSS
  • StumbleUpon, site de classement de pages webs
  • Technorati (Technorati est un moteur de recherche sur Internet spécialisé dans le domaine des blogs. En août 2006, Technorati en indexait plus de 50 millions. Technorati a été fondé par Dave Sifry et a son siège social à San Francisco...) permet d'effectuer des recherches sur les blogs selon leurs étiquettes.
  • U-lik permet de partager l'ensemble de ses gouts (livres, films, oeuvres d'art, musée).
  • Yoono qui effectue des recherches sur des sites utilisant le système d'étiquetage.
Page générée en 0.320 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique