Société astronomique de Tunisie - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs est disponible ici.

La Société astronomique de Tunisie (SAT) est une association tunisienne qui regroupe des amateurs d'astronomie.

Historique

Dans les années 1970 et au début des années 1980, il n'y a aucun organisme spécialisé qui s'intéresse à l'astronomie (L’astronomie est la science de l’observation des astres, cherchant à expliquer leur origine, leur évolution, leurs propriétés physiques et chimiques. Elle ne doit pas...) en Tunisie mais il existe une association qui s'occupe des sciences en général c'est l'Association Jeunes Science (La science (latin scientia, « connaissance ») est, d'après le dictionnaire Le Robert, « Ce que l'on sait pour l'avoir appris, ce que l'on tient pour vrai au sens...) de Tunisie (AJST). L'AJST développe plusieurs clubs en Tunisie et on trouve différentes branches dans chaque club (astronomie, écologie, chimie (La chimie est une science de la nature divisée en plusieurs spécialités, à l'instar de la physique et de la biologie avec lesquelles elle partage des espaces d'investigations communs ou proches.), etc.)

En 1983, au cours d'un camp d'astronomie organisé par l'AJST à proximité de Tabarka, dans le nord-ouest (Le nord-ouest est la direction entre les points cardinaux nord et ouest. Le nord-ouest est opposé au sud-est.) tunisien, un jeune animateur (Animateur, qui anime un groupe de personnes :), Adam Ben Ahmed, a l'idée de regrouper tous les jeunes amateurs d'astronomie au sein d'une association spécialisée. Il propose de l'appeler " Société astronomique de Tunisie " et il trouve que le mot " société " correspondrait mieux que le mot association pour désigner un groupe d'amateurs qui se regroupe en une petite communauté ou en société savante (Une société savante est une association d’érudits, leur permettant de se rencontrer, d'exposer le résultat de leurs recherches, de se confronter avec leurs pairs, spécialistes...).

Dans les années 1970 et au début des années 1980, la création d'associations en Tunisie est pratiquement impossible. Alors Adam Ben Ahmed décide de travailler dans la clandestinité. Il élabore un comité directeur provisoire dont les membres se réunissent tous les deux mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) et de six commissions scientifiques libres de fonctionner et de se réunir comme il leur convient.

Liste des commissions scientifiques et leurs activités :

  • Commission soleil (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile centrale du système solaire. Dans la classification astronomique, c'est une...) et activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) solaire
    • Étude physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la physique désigne la...) du soleil
    • Étude et suivi de la couronne solaire (La couronne solaire est la partie de l'atmosphère du Soleil située au-delà de la chromosphère et qui s'étend sur des millions de kilomètres en se diluant dans l'espace.)
    • Étude et observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude appropriés. Le plaisir procuré explique la...) de la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est...) solaire (tâches, facules, etc.)
    • Suivi quotidien de l'activité solaire avec dénombrement du nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de Wolf
  • Commission étoiles variables
    • Éphémérides relatives à différentes étoiles variables
    • Observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude appropriés. Le plaisir procuré...) et étude de la courbe (En géométrie, le mot courbe, ou ligne courbe désigne certains sous-ensembles du plan, de l'espace usuels. Par exemple, les droites, les segments, les lignes polygonales et...) de lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 380nm (violet) à 780nm (rouge)....) d'étoiles variables
    • Établissement de catalogues et de cartes d'observation d'étoiles variables
    • Réalisation d'archives d'observations d'étoiles variables
  • Commission système planétaire (Un système planétaire (parfois appelé abusivement système stellaire) est composé de planètes et divers corps célestes inertes...) et interplanétaire
    • Étude et suivi des comètes
    • Étude et observations des météores
    • Étude et observations des éclipses lunaires et solaires
    • Étude et observations des transits de Mercure et de Vénus
    • Étude et observations des satellites (Satellite peut faire référence à :) planétaires et des phénomènes mutuels de Jupiter et de Saturne
  • Commission histoire de l'astronomie
    • Recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension...), étude et préservation du patrimoine astronomique tunisien
    • Cataloguer les différents cadrans solaires en Tunisie
    • Cataloguer les ouvrages tunisiens ou préservés en Tunisie relatifs à l'astronomie
  • Commission traitement d'information : commission de standardisation, de calcul, d'archivage (L'archivage est l'action de mettre en archive, d'archiver. Employé surtout à l'origine pour les seuls documents électroniques, comme un synonyme de...) et d'éphémérides, cette commission aurait pu être appelée Commission informatique
    • Fixation de standards pour le calcul et l'observation
    • Établissement de différents calculs et éphémérides astronomiques
    • Publication des résultats de calculs et des éphémérides astronomiques
    • Réalisation de divers bases de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) astronomiques
    • Réalisation de différents logiciels d'astronomie
    • Archivage et mise à la disposition des rapports d'observations et des résultats de recherche
  • Commission matériel
    • Entretien du matériel de la SAT (télescopes, lunettes astronomiques, jumelles (On désigne par le terme jumelles un dispositif optique binoculaire grossissant destiné à l'observation d'objets à distance, constitué de deux lunettes symétriques montées en parallèle.), etc.)
    • Réalisation de nouveaux matériels didactiques ou d'observation (spectroscopes, filtres, etc.)
    • Mettre à la disposition tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) le matériel de la SAT

Une septième commission est proposée par Riadh Ben Nessib : c'est la Commission cosmologie (La cosmologie est la branche de l'astrophysique qui étudie l'Univers en tant que système physique.) mais elle n'est pas adoptée pour la simple raison que la SAT n'est pas capable de contribuer à apporter quelque chose de nouveau dans le domaine de la cosmologie.

De 1983 à 1987, la SAT fonctionne dans l'ombre (Une ombre est une zone sombre créée par l'interposition d'un objet opaque (ou seulement partiellement opaque) entre une source de lumière et la surface sur laquelle se...) avec l'effort de quelques volontaires qui constituent le comité directeur provisoire et avec la conviction de Adam Ben Ahmed que la SAT peut, un jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à...), travailler au grand jour.

En 1986, Adam Ben Ahmed, qui était étudiant à la faculté de médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la pratique (l'art) étudiant l'organisation du corps humain (anatomie), son fonctionnement normal...) de Sousse, rencontre Hafedh Ateb, un ancien astronome (Un astronome est un scientifique spécialisé dans l'étude de l'astronomie.) amateur tunisien, qui est alors professeur de mathématiques (Les mathématiques constituent un domaine de connaissances abstraites construites à l'aide de raisonnements logiques sur des concepts tels que les nombres, les figures, les structures et les transformations....) à l'École supérieure d'horticulture de Chott Meriem et le tient au courant du projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration...) qui le tient à cœur. Ateb apprécie beaucoup l'idée et l'initiative de Ben Ahmed et lui promet de l'aider à créer cette association.

Après l'arrivée au pouvoir du président Zine el-Abidine Ben Ali en 1987, la SAT voit enfin le jour.

Comités directeurs

  • Premier comité directeur :
    • Président : Hafedh Ateb
    • Secrétaire général : Nebil Ben Nessib
  • Deuxième comité directeur :
    • Président : Hafedh Ateb
    • Secrétaire général : Adam Ben Ahmed
  • Troisième comité directeur :
    • Président : Hafedh Ateb
    • Secrétaire général : Adam Ben Ahmed
  • Quatrième comité directeur :
    • Président : Hafedh Ateb
    • 1er vice-président : Nejmeddine Jaidane
    • 2e vice-président : Samir Ben Abdallah
    • Secrétaire général : Nebil Ben Nessib
    • Secrétaire général adjoint : Sghaïer Gharbi
    • Trésorier : Mohamed Charada
    • Trésorier adjoint : Chokri Mnari
    • Membres : Samir Ben Abdallah, Mourad Ben Abdallah, Mohamed Slim Fayache, Hichem Ben Yahia, Abdelhafidh Teyehi, Imen Charrada et Sofien Kamoun

Siège social

Au départ, le premier siège social officiel se situe au local du Club d'astronomie du département de physique de la faculté des sciences de Tunis. Ensuite, elle s'installe dans l'annexe du Collège (Un collège peut désigner un groupe de personnes partageant une même caractéristique ou un établissement d'enseignement.) Beaux-Site à Mutuelleville. Aujourd'hui, le siège de la SAT se trouve à la Cité (La cité (latin civitas) est un mot désignant, dans l’Antiquité avant la création des États, un groupe d’hommes...) des sciences de Tunis.

Forum

La Société astronomique de Tunisie (La Société astronomique de Tunisie (SAT) est une association tunisienne qui regroupe des amateurs d'astronomie.) met à la disposition des astronomes amateurs et de ses adhérents en particulier un forum de discussion qui ouvre ses portes le 6 juillet 2007.

Cet article vous a plus ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis !
Page générée en 0.068 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique