Micheline
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Une Micheline sauvegardée à la Cité du train de Mulhouse.
Une Micheline sauvegardée à la Cité du train de Mulhouse.

Une micheline est un autorail léger, dont les roues sont équipées de pneus spéciaux, mis au point par la société Michelin dans les années 1930.

Cette invention, due à André Michelin, avait pour objectif d'améliorer le confort des voyageurs. Elle a nécessité la mise au point (Graphie) d'un pneu-rail creux spécial, capable de rouler sur la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique,...) de roulement ( En mécanique, le roulement, et plus précisément le roulement sans glissement, est le mouvement d'un corps qui reste en contact avec une surface d'appui sans glisser, qui s'entend généralement...) réduite offerte par le champignon du rail (Un rail (ou lisse en québécois) est une barre d’acier profilée. Deux files parallèles de rails mis bout à bout forment une voie...), de franchir les aiguillages et aussi capable de résister à la charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un...) de véhicules ferroviaires. Ce pneu dont la première version a été brevetée en 1929, sera par la suite conçu avec une structure métallique plus résistante. Le guidage de la roue (La roue est un organe ou pièce mécanique de forme circulaire tournant autour d'un axe passant par son centre.) sur le rail est assuré par un boudin métallique solidaire de la jante. Il fallut également construire des véhicules assez légers, en utilisant des techniques venues de l'aviation (L'aviation est une activité aérienne définie par l'ensemble des acteurs, technologies et règlements qui permettent d'utiliser un...) (caisse en duralumin). Le premier prototype de micheline (Une micheline est un autorail léger, dont les roues sont équipées de pneus spéciaux, mis au point par la société Michelin dans les années 1930.) fut présenté aux compagnies en 1931.

Pour assurer la promotion de son invention, Marcel Michelin (le fils d'André Michelin) organisa une démonstration (En mathématiques, une démonstration permet d'établir une proposition à partir de propositions initiales, ou précédemment...) record le 10 septembre 1931. Le prototype Michelin n° 5 fit un aller et retour entre Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les confluents de la Marne et de...) (Saint-Lazare) et Deauville, parcourant au retour la distance de 219,2 km qui sépare les deux gares en 2 h pile, soit 107 km/h de moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de l'ensemble s'ils étaient tous identiques sans changer la...).

Le pneu-rail

Pneu spécial pour autorail à pneus de Michelin (autorail Bugatti)
Pneu spécial pour autorail (Un autorail est un véhicule ferroviaire automoteur destiné au transport de voyageurs. Il est généralement animé par un (ou plusieurs) moteur diesel monté...) à pneus de Michelin (autorail Bugatti)

Historique

En 1932, fut mis en service la " micheline 24 places ", baptisée type 11, dont onze exemplaires furent fabriqués. Très similaire à un véhicule (Un véhicule est un engin mobile, qui permet de déplacer des personnes ou des charges d'un point à un autre.) routier, elle était composée d'un tracteur à trois essieux (essieu moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue ce travail à partir d'une...) central) et d'une remorque (Une remorque est un véhicule (généralement dépourvu de moteur) que l'on attelle à un autre véhicule, dit tracteur, pour le déplacer et dont la particularité est qu'elle repose sur un ou...) équipée d'un bogie (Un bogie (ou boggie) est un chariot situé sous un véhicule ferroviaire, sur lequel sont fixés les essieux (et donc les roues). Il est mobile par rapport au chassis du véhicule (...) à deux essieux à l'arrière. La caisse (Les caisses en bois servent à emballer des produits en plusieurs pièces, qui doivent être livrées ensembles.) de la remorque était à ossature en aluminium (L'aluminium est un élément chimique, de symbole Al et de numéro atomique 13. C’est un élément important sur la Terre...) revêtue de contreplaqué (Le contreplaqué et le lamibois sont la superposition de plaques de bois déroulées, Son épaisseur peut varier selon son utilisation, généralement de 1 à 50 mm.). Comme elles n'avaient qu'un poste de conduite à l'avant, il était nécessaire de les retourner en fin de parcours. Les premières furent mises en service par la compagnie des chemins de fer (Le fer est un élément chimique, de symbole Fe et de numéro atomique 26. C'est le métal de transition et le matériau ferromagnétique le plus courant dans la vie...) de l'Est le 21 mars 1932 sur la ligne Charleville-Givet. Ces autorails furent retirés de la circulation (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles sur une route.) en 1939.

Plusieurs michelines furent construites aux États-Unis par la compagnie Budd (célèbre pour son utilisation innovatrice de l'acier (L’acier est un alliage métallique utilisé dans les domaines de la construction métallique (voir aussi l’article sur la théorie du soudage de...) inoxydable).

En 1933, mise en service de la micheline à 36 places assises, type 16, d'un type ferroviaire plus classique, munie de deux bogies de trois essieux et équipée d'un poste de conduite surélevé au-dessus du toit (Le toit est la structure couvrant la partie supérieure d'un édifice, permettant principalement de protéger son intérieur contre les...), qui la rendait réversible. sa vitesse (On distingue :) maximum était de 90 km/h.

En 1934, apparaît un modèle allongé de deux mètres offrant 56 places et équipé de deux bogies à quatre roues. ce modèle était jumelable, mais nécessitait deux conducteurs, seul le frein (Un frein est un système permettant de ralentir, voire d'immobiliser, les pièces en mouvement d'une machine ou un véhicule en cours de déplacement.) étant couplé grâce à une conduite générale à air comprimé (L'air comprimé est de l'air ambiant, mis sous pression avec un compresseur, le plus souvent aux alentours de 10 bars mais parfois jusque 300 bars.) (système Westinghouse). 52 exemplaires seront mis en service entre 1934 et 1937, année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) de création de la SNCF (La Société nationale des chemins de fer français (SNCF) est l'une des principales entreprises publiques françaises. Elle exerce une double...).

En 1935, un autorail similaire fut présenté par Dunlop, concurrent de Michelin. Ce prototype, qui n'eut pas de suite, avait des roues métalliques classiques assurant le guidage sur le rail et d'autres, équipées de pneumatiques, assurant le portage.

Micheline XM 5005 EST - 1936 (cité du train de Mulhouse)
Micheline XM 5005 EST - 1936 (cité du train (Un train est un véhicule guidé circulant sur des rails. Un train est composé de plusieurs voitures (pour transporter des personnes) et/ou de plusieurs wagons (pour transporter des marchandises), et...) de Mulhouse)

En avril 1936, Michelin présente un autorail de 96 places (dont 16 strapontins), le type 23, constitué d'une caisse unique, de 30, 36 m de long, montée sur trois bogies de quatre essieux. Le bogie central, moteur, pouvait se déplacer transversalement, la caisse reposant sur les bogies porteurs d'extrémités. Il y avait une cabine (Sur un bateau, une cabine désigne une pièce d'habitation pour une ou plusieurs personnes. Une cabine peut prendre plusieurs aspects : sur un grand navire, elle...) de conduite à chaque extrémité. La vitesse maximale était de 135 km/h. Ces engins ont circulé en France jusqu'en 1952.

Ce type de matériel a circulé sur les lignes des anciennes compagnies, puis de la SNCF pendant de nombreuses années. Des michelines, adaptées pour la voie étroite (Les chemins de fer à voie étroite sont des voies ferrées dont l'écartement des rails est inférieur à 1,435 mètre (4 pieds 8 pouces et demi), qui...), seront mises en service également dans des réseaux coloniaux en Afrique (D’une superficie de 30 221 532 km2 en incluant les îles, l’Afrique est un continent couvrant 6 % de la surface terrestre et...), en Indochine et à Madagascar (Madagascar (Madagasikara en malgache), ou la République de Madagascar (Repoblikan'i Madagasikara en malgache) pour les usages officiels, est un État...)[1].

Actuellement, il en reste deux exemplaires à Madagascar, où un service de michelines touristiques est encore en exploitation. Un exemplaire de micheline type 22 à 56 places est exposé à la Cité (La cité (latin civitas) est un mot désignant, dans l’Antiquité avant la création des États, un groupe d’hommes...) du train de Mulhouse.

Le nom de " micheline " a été donné par la suite, abusivement mais de façon familière, à tous les autorails.

Page générée en 0.260 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique