LaTeX
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Logo LaTeX, composé avec LaTeX
Logo LaTeX, composé avec LaTeX

LaTeX (abréviation de Lamport TeX), créé par Leslie Lamport, est un système logiciel de composition de documents, ou plus exactement : une collection de macro-commandes destinées à faciliter l'utilisation du " processeur de texte " TeX (TeX est un système logiciel de composition de documents, largement utilisé par les scientifiques, particulièrement en mathématiques, physique, bio-informatique, astronomie et...).

Du fait de sa relative simplicité, il est devenu la méthode privilégiée d'écriture de documents scientifiques employant TeX ; la version actuelle est LaTeX2ε (LaTeX 2 epsilon). Il est particulièrement utilisé dans les domaines techniques et scientifiques pour la production de documents de taille moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de l'ensemble s'ils étaient tous identiques sans changer la...) ou importante (thèse ou livre). Néanmoins, il peut aussi être employé pour générer des documents de types variés (par exemple des lettres ou des transparents).

Prononciation

LaTeX (LaTeX est un système logiciel de composition de documents créé par Leslie Lamport. Plus exactement, il s'agit d'une collection de macro-commandes destinées à...) se prononce dans l'Alphabet phonétique international [?le?.t?x] (lè-tekh) ou [?l?t?x] (lah-tekh).

Cette prononciation a été encouragée par le créateur de TeX Donald Knuth (Donald Ervin Knuth ([knu?θ], en chinois : ???[1]) (10 janvier 1938 à Milwaukee, Wisconsin - ) est un informaticien américain de renom et professeur émérite en informatique à l'Université de Stanford[2] (en tant que...), qui le prononce en grec ancien [?t?x] (tekh).

En effet, le dernier caractère dans le nom vient de la lettre majuscule grecque Chi, et le nom TeX dérive du mot grec τ?χνη (art, technique).

Le son X ([?x] ou "kh") est l'équivalent de la jota espagnole (caja), le ch allemand (ach), le ch écossais (loch), ou encore le kh russe. C'est à peu près le même son que l'on prononce au début du prénom Khaled, son difficilement assimilable pour les francophones.

L'habitude curieuse de le prononcer [?k] vient d'une explication de Knuth dans le TeXbook indiquant que le nom venait du grec technê, racine du mot anglais 'technology', alors qu'en grec ancien τ?χνη ne se prononce pas [?t?kn?] mais [?t?xn?].

Leslie Lamport (‹½\[oGv~¶~E©1%‡s#E‰rzÛl&’Lˆ´½ J?4?? /zr‡  A€...), le créateur de LaTeX, n'encourage ni ne condamne aucune prononciation particulière.

Beaucoup ont préféré la prononciation [?l?t?k] (latec), par amalgame sur la signification du "kh", ou encore plus simplement [?l?t?ks] (latex), étant donnée (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) la difficulté à prononcer le son (-kh) dans certaines langues (comme le français).

Principe

LaTeX demande au rédacteur de se concentrer sur la structure logique (La logique (du grec logikê, dérivé de logos (λόγος), terme inventé par Xénocrate signifiant à la fois raison, langage, et raisonnement) est dans une première approche l'étude...) de son document (Dans son acception courante un document est généralement défini comme le support physique d'une information.), son contenu, tandis que la mise en page du document (césure des mots, alinéas) est laissée au logiciel (En informatique, un logiciel est un ensemble d'informations relatives à des traitements effectués automatiquement par un appareil informatique. Y...). LaTeX sépare donc la forme du contenu, contrairement aux logiciels de type WYSIWYG (What You See Is What You Get, ce que voyez est ce que vous obtenez), tel OpenOffice (OpenOffice.org (parfois abrégé en OOo) désigne à la fois un logiciel libre de bureautique, une communauté de développeurs, et le site internet...).org Writer ou Microsoft Word (Microsoft Word est un logiciel de traitement de texte publié par Microsoft. Cette société publie d'autres logiciels de traitement de texte, dont...). Néanmoins, il existe aujourd'hui des logiciels permettant de rédiger des documents LaTeX de cette manière, comme Lyx. D'autres logiciels, comme TeXmacs, ne sont pas destinés à produire des documents LaTeX mais disposent d'une fonction d'export vers ce format. Sous Windows (Windows est une gamme de systèmes d'exploitation produite par Microsoft, principalement destinées aux machines compatibles PC. C'est le remplaçant de MS-DOS. Depuis les années 1990, avec la...), les environnements de développement pour LaTeX les plus connus sont TexnicCenter et WinEdt. Sous GNU/Linux, on peut citer WineFish, pour l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux...) GNOME (GNOME, acronyme de GNU Network Object Model Environment, est un environnement de bureau libre convivial dont l'objectif est de rendre accessible l'utilisation du système...), ou Kile, disponible dans l'environnement KDE. Sous Mac OS X (Mac OS X est une ligne de systèmes d’exploitation propriétaire développés et commercialisés par Apple, dont la version la plus récente (Mac OS X 10.5 dit 'Leopard' fin 2007) est installée sur...), on peut citer TeXShop et iTeXMac. Enfin, AUC TeX est un puissant environnement permettant la production de fichier ( Un fichier est un endroit où sont rangées des fiches. Cela peut-être un meuble, une pièce, un bâtiment, une base de données informatique. Par exemple : fichier des patients d'un médecin, fichier des...) LaTeX avec l'éditeur de texte Emacs (ou XEmacs) disponible pour de nombreux systèmes d'exploitation.

Ainsi, la rédaction d'un document LaTeX se fait la plupart du temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) à travers un éditeur de texte, puis le document rédigé est traité (compilé) avec LaTeX afin d'obtenir sa version mise en forme au format de données (Le format des données est la manière utilisée en informatique pour représenter des données sous forme de nombres binaires. C'est une convention (éventuellement normalisée) utilisée...) DVI (pour DeVice Independent en anglais, " indépendant du périphérique ") prête pour visualisation sur écran (Un moniteur est un périphérique de sortie usuel d'un ordinateur. C'est l'écran où s'affichent les informations saisies ou demandées par l'utilisateur et...) ou transformée en format PostScript ou PDF (Portable Document Format) pour impression.

LaTeX requiert un apprentissage (L’apprentissage est l'acquisition de savoir-faire, c'est-à-dire le processus d’acquisition de pratiques, de connaissances, compétences, d'attitudes ou de...) initial plus important que celui qui est nécessaire pour les logiciels de type WYSIWYG, du moins pour la mise en page de petits documents simples. Mais une fois cette phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) d'apprentissage (assez aisée : on peut comparer cela à l'apprentissage du langage HTML) accomplie, le fait de se concentrer sur le contenu et de laisser à LaTeX le soin de présenter le document devient très appréciable : la qualité du document produit est élevée (formules mathématiques, respect des règles typographiques), la gestion des références bibliographiques (BibTeX), les numérotations et table des matières sont cohérentes sans qu'on ait à s'en soucier. Par ailleurs, LaTeX laisse à l'utilisateur la possibilité de l'adapter à ses besoins spécifiques en créant ou modifiant des macro-commandes. Le site Comprehensive TeX Archive Network (CTAN) regroupe un grand nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de ces macro-commandes regroupées en paquetages. Par ailleurs, l'évolution de LaTeX est assurée par une communauté active et structurée en groupes d'utilisateurs. Ces qualités, outre la gratuité du logiciel, en font l'outil (Un outil est un objet finalisé utilisé par un être vivant dans le but d'augmenter son efficacité naturelle dans l'action. Cette augmentation se traduit par la simplification des actions entreprises, par une plus grande rentabilisation de ces...) de rédaction privilégié des mondes universitaire et scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.) dans certaines disciplines. Il est en effet courant en mathématiques, informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine d'activité scientifique, technique et industriel en rapport avec le traitement...) et physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et...) de voir les éditeurs proposer des fichiers de style LaTeX, et de déclarer qu'ils préfèrent ce format à celui de Microsoft (Microsoft Corporation (NASDAQ : MSFT) est une multinationale américaine de solutions informatiques, fondée par Bill Gates et Paul Allen, dont le revenu annuel a atteint 44,28 milliards de dollars en...) Word (qui est pour le moment un standard de fait des traitements de textes interactifs, dans le monde (Le mot monde peut désigner :) de l'entreprise). Certains éditeurs refusent même les soumissions n'étant pas dans ce format.

Utilisations de LaTeX

LaTeX est souvent utilisé par des personnes devant produire un contenu parfois complexe (équations) ayant une mise en forme standard, c'est-à-dire ne nécessitant pas de mise en forme particulière.

Pour cette raison il est particulièrement utilisé par des étudiants, éditeurs, geeks, professeurs de mathématiques et de physique, scientifiques, principalement en informatique, en ingénierie (L'ingénierie désigne l'ensemble des fonctions allant de la conception et des études à la responsabilité de la construction et au contrôle des...), en mathématiques et en physique. Naturellement, un utilisateur de LaTeX peut très bien ne pas se retrouver dans une de ces catégories.

Il est également intégré dans d'autres logiciels :

  • O'Reilly Media ;
  • MediaWiki ;
  • SPIP le logiciel francophone le plus connu de production collaborative de site internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie...) multilingue.
  • Sur certains forums internet, notamment sur des forums de mathématiques et de physique. Il peut par exemple être intégré sur les forums phpBB.

LaTeX est capable de produire de nombreux types de document différents (par défaut ou bien en employant des extensions), notamment des articles, cours, livres, présentations, diagrammes, rapports, lettres, étiquettes, pochettes de disque (Le mot disque est employé, aussi bien en géométrie que dans la vie courante, pour désigner une forme ronde et régulière, à l'image d'un palet — discus en latin.) compact, posters, cartes de visite.

Il faut noter, toutefois, que la rédaction d'un document à la mise en page particulière (comme un journal ou un magazine) peut être plus facile à réaliser avec d'autres types de logiciel (voir l'article publication assistée par ordinateur).

Exemple de document LaTeX

Exemple simple :

 
 \documentclass{article} 
 \begin{document} 
 \[\sum_{n=1}^{+\infty}\frac{1}{n^2}=\frac{\pi^2}{6}\] 
 \end{document} 
 

permettant de produire la formule mathématique (Les mathématiques constituent un domaine de connaissances abstraites construites à l'aide de raisonnements logiques sur des concepts tels que les...)

\sum_{n=1}^{+\infty}\frac{1}{n^2}=\frac{\pi^2}{6}.

Les commandes sont précédées d'un " \ ". Une commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un souhait impératif.) peut avoir des paramètres. Les paramètres facultatifs sont à mettre entre crochets. Les paramètres obligatoires n'ont pas besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes catégories : les besoins primaires, les besoins...) d'être encadrés par des caractères particuliers. Cependant, si le paramètre (Un paramètre est au sens large un élément d'information à prendre en compte pour prendre une décision ou pour effectuer un calcul.) en question fait plus d'un caractère de long (ce qui est souvent le cas), il doit former un bloc (au sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution progressive allant du...) de LaTeX) et doit donc être écrit entre accolades.

La commande \documentclass est la première commande de tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) document LaTeX : elle définit l'apparence générale du document - ici, c'est article :

  • article : le document est condensé au maximum (aucun saut de page automatique). Destiné à l'impression recto. Le numéro de page est centré en pied de page. Un document de type article ne contient aucun chapitre (commande \chapter non reconnue)…
  • report (rapport en français) : comme article mais en plus aéré ; la commande \chapter est reconnue et provoque un saut de page automatique (L'automatique fait partie des sciences de l'ingénieur. Cette discipline traite de la modélisation, de l'analyse, de la commande et, de la régulation des systèmes dynamiques. Elle a pour fondements théoriques les...). De même, la page de titre et la table des matières engendrent un saut de page automatique.
  • book (livre en français) : comme report mais encore plus aéré. Il y a davantage de pages (à l'écran) mais il y a moins de feuilles (à l'impression) car book produit un document destiné à l'impression recto-verso : marge gauche \ne marge droite (pour prévoir la reliure), les sauts de pages aboutissent toujours à une page impaire (côté droit du livre). Toutes les pages ont un entête qui reprend le nom du chapitre courant (côté gauche) et le nom de la section courante (côté droit). Les numéros de pages ne sont plus en bas mais en haut des feuilles, à côté des reports de noms de chapitre et de section.
  • letter (lettre en français) : sert à écrire des courriers.
  • slides : permet de créer des transparents.
  • beamer : permet de créer des diapositives.

Le contenu du document doit être écrit entre \begin{document} et \end{document}.

LaTeX et Unicode (Unicode est une norme informatique, développée par le Consortium Unicode, qui vise à donner à tout caractère de...)

LaTeX a été créé à une époque où Unicode n'existait pas encore. Pour cette raison, tout document texte LaTeX peut être écrit en ASCII, ce qui garantit l'interopérabilité : les diacritiques sont indiqués par une commande, par exemple \'e pour " é ". Toutefois avec certaines configurations il est aussi possible de taper directement des caractères accentués dans le document source.

LaTeX en tant que module d'impression

Certains logiciels, comme Grisbi (Grisbi est un logiciel libre de comptabilité personnelle. C'est un logiciel sous licence GPL, disponible sous GNU/Linux, Mac OS X, Windows, Solaris et FreeBSD. Il a été écrit en utilisant la...) utilisent LaTeX en tant que module portable d'impression. Cette approche a cependant le défaut d'être relativement lourde à la fois lors de l'installation et lors de l'utilisation. Lors de l'installation, il faut déterminer s'il est possible de choisir l'imprimante (Les imprimantes ont été conçues dès l’apparition des premiers ordinateurs, pour permettre la consultation et la...), et la prévisualisation. Lors de l'utilisation, la même problématique reste posée.

Bibliographie

  • (en) Leslie Lamport, LaTeX: A Document Preparation System, Addison-Wesley Professional, 1994, 2e éd., 288 p. (ISBN 0201529831).
  • Frank Mittelbach et Michel Goossens, LaTeX Companion, Pearson Education France, 2006, 2e éd. (1re éd. 2000), 1008 p. (ISBN 274407182X).
  • (en) Michel Goossens, Sebastian Rahtz, Frank Mittelbach, The LaTeX Graphics Companion: Illustrating Documents with TeX and Postscript, Addison-Wesley Professional, 1997, 608 p. (ISBN 0201854694).
  • (en) Michel Goossens, Sebastian Rahtz, Eitan M. Gurari, Ross Moore et Robert S. Sutor, The LaTeX Web Companion: Integrating TeX, HTML, and XML, Addison-Wesley Professional, 1999, 560 p. (ISBN 0201433117).
  • Christian Rolland, LaTeX par la pratique, O'Reilly France, 1999, 580 p. (ISBN 2841770737).
  • Denis Bitouzé & Jean-Côme Charpentier (Le charpentier est un professionnel du bâtiment qui réalise et pose des assemblages participant à la constitution de l'immeuble dont les composantes sont la charpente et l'ossature générale.), LaTeX : Synthèse de cours & Exercices corrigés, Pearson Education France, 2006, 304 p. (ISBN 2744071870).
  • Bernard Desgraupes, LaTeX : Apprentissage, guide et référence, Vuibert, 2003, 2e éd. (1re éd. 1999), 762 p. (ISBN 271174809X).
  • Thomas Lachand-Robert, La maîtrise TeX et LaTeX , Dunod, 1997, 644 p., (ISBN 2225848327).
  • David Carella, Règles typographiques et normes : Mise en pratique avec LaTeX, Vuibert, 2006, 128 p. (ISBN 2711748510).
  • Dominique Rodriguez, L'essentiel de LaTeX et GNU-Emacs : Manuel de réalisation de documents scientifiques, Dunod, 2000, 368 p. (ISBN 2100048147).
  • Paul Manneville, Débuter en TeX et LaTeX, Ellipses Marketing (Le marketing (on utilise aussi parfois — dans 7% des cas, d'après les chiffres donnés par Google — le néologisme français mercatique) est une discipline qui cherche à déterminer les offres de biens et services...), 1997, 128 p. (ISBN 2729857095).
  • Céline Chevalier, Walter Appel, Emmanuel Cornet, Sébastien Desreux, LaTeX pour l'impatient, H&K, 2005, 127 p., (ISBN 2914010672).
Page générée en 0.178 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique