Frank Lloyd Wright
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Frank Lloyd Wright (8 juin 1867, Richland Center, Wisconsin, États-Unis - 9 avril 1959, Phoenix, Arizona) est devenu un architecte américain célèbre.

Formation

En 1887, il s'installe à Chicago (Chicago est une mégapole des États-Unis, située dans la partie nord du Middle West, à 1 280 kilomètres à l'ouest de New York et à plus de 3 200 kilomètres au...) dans l'Illinois. Il y travaille pour le compte des cabinets d'architecture (L’architecture peut se définir comme l’art de bâtir des édifices.) de L. Silsbee puis d'Adler et Sullivan (1856-1924). Ces derniers représentent l'école de Chicago, et Wright y travailla pendant six ans sur des projets de maisons individuelles. C'est là qu'il acquiert l'essentiel de sa formation et une partie de son inspiration dans ce domaine. Durant cette période, il épouse aussi Catherine Tobin, avec qui il eut six enfants. En 1889, il emprunte 5000$ à Sullivan (environ 150 smics) pour construire une maison (Une maison est un bâtiment de taille moyenne destiné à l'habitation d'une famille, voire de plusieurs, sans être considérée comme un immeuble collectif.) à Oak Park, dont le style préfigure de futures réalisations..

Un fondateur de l'architecture moderne (Le Mouvement moderne ou encore l’Architecture moderne est un courant de l’architecture apparu dans la première moitié du XXe siècle, caractérisé par un retour au décor minimal, aux lignes géométriques et fonctionnelles et...)

Guggenheim Museum, New York
Guggenheim Museum, New York (New York , en anglais New York City (officiellement, City of New York) pour la distinguer de l’État de New York, est la principale ville des États-Unis, elle compte a elle seule...)

En 1893, il découvre l'architecture japonaise (L' Architecture japonaise (????, Nihon kenchiku) a une histoire aussi ancienne que celle du Japon. Fortement influencé par l'architecture chinoise, elle se...) dans une exposition. Ce sera pour lui une révélation, et il se met à consacrer la plupart de son temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) libre à élaborer des projets d'architecture. Lorsque Louis Sullivan (Louis Henry Sullivan, architecte américain, est né le 3 septembre 1856 à Boston et est mort à Chicago le 14 avril 1924.) découvre cette seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de mesure du...) activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) de Wright la même année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.), il le licencie.

Wright démarre alors sa carrière d'architecte (L'architecte est le professionnel du bâtiment dont la fonction est de concevoir et de diriger la réalisation d'une œuvre d'architecture pour le...) en ouvrant son agence à Oak Park et en signant une première commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un souhait impératif.) dans les semaines qui suivent : ce fut la maison Winslow. Les quelques bâtiments qu'il dessine par la suite n'offrent toutefois pas de style très personnel.

En 1894, il refuse une proposition d'aller étudier l'architecture classique pour quatre années tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) frais payés par l'architecte Burnham (1846-1912) à l'École des Beaux-Arts de Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du...) plus deux années à Rome. Il y répond: J'aime mieux être libre et rater mon coup, et être sot, que d'être lié à quelques succés de routine. Je n'y vois pas de liberté... voilà tout. (Source, Autobiographie 1932)

Sa conception de l'architecture

Wright perçoit les pièces d'un bâtiment comme des organes autonomes qui constituent un corps cohérent. Il pousse (Pousse est le nom donné à une course automobile illégale à la Réunion.) l'analogie avec le monde (Le mot monde peut désigner :) vivant jusqu'à prétendre que la construction doit représenter la croissance d'un être vivant. Cela explique la haine que Wright nourrissait vis-à-vis des grandes villes, notamment Chicago. Cette haine le poussa à ne construire que de très rares (mais notables) bâtiments dans des grandes agglomérations.

Les Prairie houses

C'est seulement en 1897 que son style se révèle, avec notamment les maisons dans la prairie (Prairie houses), dont sa maison d'Oak Park est un précurseur : ce sont des pavillons d'un seul tenant ou en plusieurs parties reliées entre elles, dont l'intégration au paysage (Étymologiquement, le paysage est l'agencement des traits, des caractères, des formes d'un espace limité, d'un « pays ». Portion de...) par le biais de l'horizontalité est particulièrement soignée par Wright. Il essaie également de tenir compte des contraintes que le climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une région donnée pendant une période de temps donnée. Il se distingue de la...) continental de la région impose. Pour cela, il multiplie les différences de hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.) des plafonds de manière à éclairer et ventiler les pièces. Ces innovations passent par l'utilisation d'une combinaison (Une combinaison peut être :) de matériaux (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en faire des objets.) traditionnels (la pierre naturelle pour les façades et les sols) et d'autres nouveaux pour l'époque : béton (Le béton est un matériau de construction composite fabriqué à partir de granulats naturels (sable, gravillons) ou artificiels (granulats légers) agglomérés par un liant.), acier (L’acier est un alliage métallique utilisé dans les domaines de la construction métallique (voir aussi l’article sur la théorie du soudage de l’acier) et de la construction mécanique.) qui servent (Servent est la contraction du mot serveur et client.) de support à des claire-voies, des toits débordants, des terrasses en encorbellement (L’encorbellement est une construction en saillie du plan vertical d’un mur, soutenue en porte-à-faux par un assemblage de corbeaux ou de consoles. Un étage, une galerie...) ou de grandes baies. Wright est alors en rupture avec l'architecture classique européenne et cherche à définir un style inspiré pour une part de celui de son maître Sullivan, qu'il qualifie d'organique (La chimie organique est une branche de la chimie concernant la description et l'étude d'une grande classe de molécules à base de carbone : les...), et qu'il estime pouvoir devenir un fondement neuf de la culture (La Culture est une civilisation pan-galactique inventée par Iain M. Banks au travers de ses romans et nouvelles de science-fiction. Décrite avec beaucoup de précision...) américaine. Dans cet idéal (En mathématiques, un idéal est une structure algébrique définie dans un anneau. Les idéaux généralisent de façon féconde l'étude de la divisibilité pour les entiers....), qui ne cherche pas spécialement à imiter la nature, la forme des parties la maison doit découler de leur(s) fonction(s), mais en même temps forme et fonction ne doivent faire qu'un.

Rencontre de l'avant-garde européenne

En 1904, Frank Lloyd Wright (Frank Lloyd Wright (8 juin 1867, Richland Center, Wisconsin, États-Unis - 9 avril 1959, Phoenix, Arizona) est devenu un architecte américain célèbre.) dessine le Larkin Building à Buffalo qu'il organise autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent...) d'une grand puits central éclairé par le haut et sur lequel donne les pièces de chaque étage. L'immeuble s'ouvre donc vers l'intérieur et ménage une grande salle commune en son cœur. En utilisant la pierre et la brique, en découpant des plans horizontaux, Wright refuse la standardisation des gratte-ciel (Un gratte-ciel (calque de l'anglais skyscraper) est un immeuble de très grande hauteur. Il n'existe pas de définition officielle ni de hauteur minimale à partir de laquelle on pourrait qualifier un immeuble de gratte-ciel, la notion...).
En 1909, Wright vit une période difficile et a le sentiment d'être parvenu à ses limites. Il part alors s'installer en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité...). Il abandonne au passage sa première femme et ses enfants, tout en emmenant la femme de l'un de ses clients : Mamah Cheney. Wright fréquente et influence alors les architectes d'avant-garde en Autriche, en Allemagne et aux Pays-Bas, dont Gropius et Mies van der Rohe (qui ont fondé le Bauhaus). Il publie un portfolio en 1910 : Wasmuth. Ce document (Dans son acception courante un document est généralement défini comme le support physique d'une information.) contient les dessins de ses projets. La même année, il expose certaines de ses œuvres à Berlin.

En 1911 il retourne dans le Wisconsin, où il fonde la communauté unitarienne de Spring Green. Il y construit une série de bâtiments à la fois communautaires, domestiques et agricoles sur un terrain offert par sa mère, et baptise l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être...) Taliesin. C'est là qu'il s'installe avec Mamah et leurs deux enfants. Il démarre là une seconde carrière.

Sa maison de Taliesin brûla deux fois, la première en emportant 7 personnes dont sa femme ; à chaque fois, Wright la fit reconstruire.

Eclectisme de sa production

Frank Lloyd Wright, Hollyhock House, Los Angeles
Frank Lloyd Wright, Hollyhock House, Los Angeles (Los Angeles est une ville des États-Unis située au sud de la Californie, sur la côte pacifique. Les Américains l'appellent souvent par son diminutif L.A. prononcé « él ey ». Cette ville est le chef-lieu du...)

Mais en 1917, un voyage (Un voyage est un déplacement effectué vers un point plus ou moins éloigné dans un but personnel (tourisme) ou professionnel (affaires). Le voyage s'est considérablement développé et démocratisé,...) au Japon marque un tournant décisif dans sa carrière. Son intérêt pour l'architecture japonaise est renouvelé par ce qu'il y a vu. En 1934, il commence une série de maisons dites usoniennes. Ce sont de petites maisons, comme la Willey house. Wright fut le précurseur d'une architecture nouvelle par des réalisations à l'architecture unique comme la Maison de la cascade (Fallingwater house) ou le musée Guggenheim à New York. Jusqu'en 1937, il construit des maisons, tout en adoptant de nouvelles techniques au fur (Fur est une petite île danoise dans le Limfjord. Fur compte environ 900 hab. . L'île couvre une superficie de 22 km². Elle est située dans la...) et à mesure.

Wright a aussi écrit des ouvrages à propos de l'architecture. Son œuvre a profondément marqué le développement de l'architecture contemporaine, aux États-Unis et en Europe. Il influença par la même occasion divers courants artistiques, dont l'expressionnisme.

Au total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une...), Wright a dessiné près de 800 projets, dont une bonne moitié ont été réalisés.

Quelques réalisations notables

Fallingwater house (ou Maison de la cascade) (1936), Pennsylvanie
Fallingwater house (ou Maison de la cascade) (1936), Pennsylvanie
  • Oak Park, Illinois, maison de 1889
  • Maison Charnley, Astor Street, Chicago, 1891
  • Maison de William H. Winslow, River Forest, Illinois, 1893
  • Maison d'Highland Park dans l'Illinois, terminée en 1902 pour Ward W. Willitts
  • Maison Darwin D. Martin, Buffalo (New York), 1904
  • Larkin Building, Buffalo, 1904
  • l'Église (L'église peut être :) Unitarienne de Oak Park, dans l'Illinois (1904-1906), en béton banché
  • Maison Robie, Chicago (1906-1909)
  • Maison Coonley, Riverside, Illinois, 1908
  • L'imperial Hotel, Tokyo, Japon, 1921
  • la Miniatura de Pasadena (1923)
  • Fallingwater house

(ou Maison de la cascade) (1936) Plan

  • l'immeuble de la Johnson Wax (1939)
  • le campus (Un campus (du mot latin désignant un champ) désigne l'espace rassemblant les bâtiments et l'infrastructure d'une université ou d'une école située hors d'une ville. Ce terme inclut ainsi les bâtiments...) de Lakeland (1940-50)
  • Synagogue Beth Sholom (1954 - 1959)
  • le musée Guggenheim New York (1956-1959)

Autres réalisations importantes :

  • Millard house
  • Bamsdall house
  • Martin house
  • Coonley house

Projets importants :

  • Broadacre City (Utopie suburbaine)

Livres

  • Autobiographie de Frank Lloyd Wright - les editions de la passion -
  • Coffret Frank Lloyd Wright, Archives par Margo Stipe - éd. du seuil - 96 page et un CD sur lequel on trouve ses entretiens et de nombreux documents.
  • Naomi Stungo, Frank Lloyd Wright, Seine, 2004, ISBN 2743451343.
  • Kathryn Smith, Julie David, Frank Lloyd Wright : Maître de l'architecture américaine, Editions Abbeville, 2000, ASIN 2879461359
Page générée en 0.317 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique