De Havilland Comet
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
De Havilland Comet

Comet Version 2 de la Royal Air Force
Rôle Transport aérien civil
Équipage 4 personnes
Premier vol (Le premier vol ou vol inaugural d'un avion est la première occasion pour celui-ci de prendre les airs par ses propres moyens. C'est l'équivalent en aéronautique du voyage inaugural pour un...) 27 juillet 1949
Mise en service 22 janvier 1952
Constructeur Union Jack De Havilland (de Havilland Aircraft Company est un constructeur aéronautique britannique fondé en 1920 par Geoffrey de Havilland.)
Dimensions
Longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa longueur est celle de l’objet complètement...) 28,61 m
Envergure (L'envergure est la distance entre les extrémités des ailes. Le terme est valable pour définir un oiseau, un chiroptère, un avion (ou...) 34,98 m
Hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.) 8,70 m
Aire des ailes 188,30 m²
Masse et capacité d'emport
Max. au décollage (Le décollage est la phase transitoire pendant laquelle un aéronef passe de l'état statique - au sol - vers le vol.) 47.620 kg
Passagers 36 60
Motorisation
Moteurs (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou travail.[réf. nécessaire]) 4 réacteurs De Havilland Ghost
Poussée (En aérodynamique, la poussée est la force exercée par le déplacement de l'air brassé par un moteur, dans le sens inverse de l'avancement.) unitaire 22,2 kN
Poussée totale 88.8
Performances
Vitesse (On distingue :) maximale 725 km/h
Autonomie 2 415 km
Altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et biogéographique qui explique la répartition de la vie sur terre.) de croisière 12 800 m
Portail de l'aéronautique (L'aéronautique inclut les sciences et les technologies ayant pour but de construire et de faire évoluer un aéronef dans l'atmosphère terrestre.)

Le De Havilland Comet (Le De Havilland Comet est connu pour avoir été le premier avion commercial propulsé par des turboréacteurs. Il est resté tristement célèbre à la suite d'une série...) est connu pour avoir été le premier avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par un organe moteur...) commercial (Un commercial (une commerciale) est une personne dont le métier est lié à la vente.) propulsé par des turboréacteurs. Il est resté tristement célèbre à la suite d'une série d'accidents en plein vol qui a mis en évidence le phénomène de fatigue des structures dans l'aéronautique. En raison de son plafond (Par extension, un plafond représente le maximum de quelque chose :) de croisière élevé et de sa cabine (Sur un bateau, une cabine désigne une pièce d'habitation pour une ou plusieurs personnes. Une cabine peut prendre plusieurs aspects : sur un grand navire, elle prend l'apparence d'un chambre d'hôtel pour les passagers et d'une chambre...) pressurisée, le fuselage (Le fuselage désigne l'enveloppe d'un avion qui reçoit généralement la charge transportée, ainsi que l'équipage. Le fuselage d'un avion supporte la voilure et l'empennage (pour la stabilité).) était soumis à des efforts cycliques, particulièrement propices à la propagation des fissures.

Historique

Production

Le développement de l'appareil débuta en 1946 sous le contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) de Ronald Bishop, la première livraison étant prévue pour l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) 1952. Le premier vol du DH-106 Comet eu lieu le 27 Juillet 1949 avec aux commandes le pilote d'essai John Cunningham. Le design (Le design (la stylique en français) est un domaine visant à la création d'objets, d'environnements ou d'œuvres graphiques, à la fois...) restait similaire à celui des autres avions de ligne de l'époque au détail près que quatre turboréacteurs De Havilland Ghost 50 étaient situés dans les ailes de part et d'autre du fuselage. Ce positionnement (On peut définir le positionnement comme un choix stratégique qui cherche à donner à une offre (produit, marque ou enseigne) une position crédible, différente et attractive au sein d’un...) qui avait pour but d'améliorer l'aérodynamisme (L'aérodynamique est une branche de la dynamique des fluides qui porte sur la compréhension et l'analyse des écoulements d'air, ainsi qu'éventuellement sur leurs effets sur des éléments solides qu’ils environnent....) pour les vols à grande vitesse ne fut pas repris (à l'exception du Tupolev (Tupolev (russe : Туполев, prononcé : Toupoliev) est une entreprise russe de défense et de conception aérospatiale. Son nom officiel est PSC Tupolev et elle est le...) Tu-104) sur d'autres avions de ligne à turboréacteurs du fait du surplus de bruit (Dans son sens courant, le mot de bruit se rapproche de la signification principale du mot son. C'est-à-dire vibration de l'air pouvant donner lieu à la création d'une...) engendré par rapport à un positionnement plus classique dans des nacelles sous les ailes comme son futur concurrent le Boeing 707 (Le Boeing 707 est un avion quadrimoteur à usage commercial et militaire développé dès les années 50 par Boeing. Même si il ne fut pas le premier avion commercial à réaction en service, il fut un précurseur dans la mesure...).

Le développement se poursuivit par 3 ans d'essais et de modifications avant d'effectuer son premier décollage commercial le 22 janvier 1952 aux couleurs de la British Overseas Airway Corporation au départ de Londres (Londres (en anglais : London - /?l?nd?n/) est la capitale ainsi que la plus grande ville d'Angleterre et du Royaume-Uni. Fondée il y a plus de 2 000 ans par les Romains, la...) Heatwhrow et en direction de Johannesburg (Johannesburg est une ville et une métropole d'Afrique du Sud, capitale de la province de Gauteng, la plus riche d'Afrique du Sud.). Le DH-106 Comet était connu pour être quasiment deux fois plus rapide que ses contemporains et a transporté près de 30 000 passagers la première année grâce à la cinquantaine d'appareils commandés.

Production et exploitation

Au total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme. Exemple : "Le total des dettes". En physique le...), 76 Comet 4 ont été produits entre 1958 à 1964. Malgré le retrait du service des exemplaires de la BOAC en 1965, d'autres compagnies (parmi lesquelles Dan-Air qui fut aussi la dernière à les retirer du service) continuèrent l'exploitation commerciale, pour les passagers, de l'appareil jusqu'en 1980. Le dernier vol en date eut lieu en 1997 aux commandes d'un Comet 4C qui appartenait au gouvernement Britannique.

Bien que le Comet fût le premier avion commercial à turboréacteurs, il ne put se remettre de son interruption de service commercial causée par des problèmes de fatigue de la structure sur la version Comet 1, laissant ainsi le champ (Un champ correspond à une notion d'espace défini:) libre à Boeing (Boeing (nom officiel en anglais The Boeing Company) est l'un des plus grands constructeurs aéronautiques et aérospatiaux au monde. Son siège social est situé à Chicago, dans l'Illinois. Ses...) avec son modèle 707 dont le premier prototype vola dès 1954, et à Douglas avec le lancement de son programme DC-8 en 1955. Ce coup du sort profita aussi au constructeur Russe Tupolev dont le Tu-104 fut pendant une brève période le seul avion de ligne (Un avion de ligne désigne un appareil utilisé pour le transport de passagers sur des bases commerciales. Ils sont, le plus souvent, exploités par des compagnies aériennes qui en sont propriétaires ou...) commercial à réacteurs en exploitation. Qui plus est, les Boeing 707 et Douglas DC-8 (Le DC-8 est un avion quadriréacteur, moyen et long-lourrier, construit de 1959 à 1972 par Douglas Aircraft Company (puis McDonnell Douglas après la fusion...) disposaient d'un meilleur rayon d'action ainsi que d'une cabine mieux aménagée ; les deux constructeurs Américains ont ainsi pu occuper une place majeure sur le marché de l'aviation (L'aviation est une activité aérienne définie par l'ensemble des acteurs, technologies et règlements qui permettent d'utiliser un aéronef dans un but particulier....) de ligne à réaction, ne laissant qu'une part mineure au Russe Tupolev.

Seules 15 compagnies ont exploité le Comet, la version 5 un temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) envisagée ne fut finalement jamais développée (En géométrie, la développée d'une courbe plane est le lieu de ses centres de courbure. On peut aussi la décrire comme l'enveloppe de la famille des droites...) et tous les Comet 4 furent progressivement retirés du service.

Actuellement, un Comet 4 dans sa livrée de la BOAC est encore exposé au Museum of flight de Seattle à coté de l'usine Boeing. Un autre exemplaire sous sa livrée de la Dan-Air est aussi visible à l'Imperial War Museum de Duxford en Angleterre (L’Angleterre (England en anglais) est l'une des quatre nations constitutives du Royaume-Uni. Elle est de loin la plus peuplée, avec 50 763 000 habitants (en 2006), qui représentent 83,8% de...).

Défauts de conception

Versions

Comet 1

Le Comet 1 fut la première version produite. Une version améliorée Comet 1A fut proposée, certains furent même modifiés en Comet 1XB qui disposait d'un fuselage plus solide ainsi que de hublot (Un hublot est une fenêtre de petite taille, généralement circulaire, percée dans la coque d'un bateau pour laisser entrer l'air et la lumière. On trouve des...) rond ( Le mot rond caractérise et par abus de langage désigne un cercle ou une sphère. En argot, un rond c'est un sou. Une affaire rondement...), cette version apparut en même temps que les premiers problèmes de fatigue de la structure.

Comet 2

Le Comet 2 est l'évolution logique (La logique (du grec logikê, dérivé de logos (λόγος), terme inventé par Xénocrate signifiant à la...) de la première version, il disposait non seulement d'ailes plus larges mais aussi de nouveaux turboréacteurs Rolls-Royce Avon plus puissant procurant ainsi à l'appareil un plus grand rayon d'action et de meilleures performances. Cette version était utilisée par la RAF où ils étaient connus sous la dénomination Mk. 2s.

Comet 3

Le Comet 3 était une version plus longue et disposant d'un rayon d'action accru. Dès l'apparition des problèmes de fatigue de la structure, les commandes chutèrent, ainsi, seulement 2 Comet 3 furent construits, et seulement l'un des deux prit son envol. L'autre resta à terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la plus massive des quatre...) pour experimenter les problèmes de fatigue du métal (Un métal est un élément chimique qui peut perdre des électrons pour former des cations et former des liaisons métalliques ainsi que des liaisons ioniques dans le cas des métaux...). Cette version ouvrit la voie au Comet 4 de taille similaire en servant de banc d'essai pour les nouveaux systèmes qui allaient être implantés.

Comet 4

Le DH-106 Comet ne vola plus jusqu'en 1958, année durant laquelle entra en service la version 4. Cette version subit beaucoup de modifications par rapport à la première version, à commencer par un fuselage renforcé ainsi que des hublots ronds, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) ceci dans le but d'atténuer le problème de fatigue de la structure. Il était aussi plus long, le fuselage ayant été rallongé de 5,64 mètres par rapport à la première version portant ainsi le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de passagers à 74 voir 81. Il offrait en outre un rayon d'action plus important, une vitesse de croisière (La vitesse de croisière d'un aéronef est la vitesse correspondant au régime des moteurs prévu pour la partie courante d'un vol, c'est-à-dire sans la phase de...) plus élevée ainsi qu'une masse au décollage plus importante. Ces améliorations ont été en grande partie possibles grace à l'adoption de nouveaux turboréacteurs Rolls-Royce Avon qui offraient une poussée deux fois superieure aux turboréacteurs De Havilland Ghost de la première version.

Malgré les problèmes rencontrés avec la première version du DH-106 Comet, la BOAC passa une commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un souhait impératif.) de 19 exemplaires de la version 4 au mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) de Mars 1955. Le premier décollage de cette version se fit le 27 Avril 1958, les livraisons quant à elles débutèrent en Septembre pour la BOAC. Le premier vol commercial eut lieu entre Londres et New York (New York , en anglais New York City (officiellement, City of New York) pour la distinguer de l’État de New York, est la principale ville des États-Unis,...) le 4 Octobre 1958. Ce vol fut le premier vol transatlantique régulier utilisant un avion à réaction devançant de trois semaines le vol inaugural du Boeing 707 de la Pan Am.

Comet 4B et 4C

De Havilland a par la suite développé deux autres variantes du Comet 4. Le Comet 4B qui disposait d'un fuselage rallongé ainsi que d'ailes raccourcies en vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) d'une utilisation court/moyen courrier par British European Airways qui commanda plusieurs appareils de ce type en 1958 et les mit en service en Avril 1960. Il fut aussi développé une version Comet 4C ( qui fut la dernière ) qui disposait du même fuselage que la version B mais était munie des ailes du Comet 4 original qui proposait une plus grande capacité de réservoir permettant ainsi d'effectuer des vols de plus longue portée que la version B. Cette version effectua son premier vol le 31 Octobre 1959. La compagnie Mexicana fit entrer cet appareil en service en 1960.

Comet 5

Hawker Siddeley Nimrod

Exemplaires toujours visibles

Page générée en 0.251 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique