Boeing 707 - Définition

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Boeing 707-120
Boeing 707

Rôle Avion de ligne
Constructeur États-Unis Boeing
Équipage 3 ou 4
Premier vol 15 juillet 1954
Mise en service 26 octobre 1958 avec
Pan Am Drapeau des États-Unis
Retrait Toujours en service
Dimensions
Boeing 707
Longueur 44,07 m
Envergure 39,9 m
Hauteur 12,93 m
Masse et capacité d'emport
Max. à vide 55,58 t
Max. au décollage 116,57 t
Passagers 110 à 179 passagers
Fret NC
Motorisation
Moteurs 4 turboréacteurs Pratt & Whitney JT3D
Poussée unitaire 84,52 kN
Performances
Vitesse de croisière maximale 900 km/h
Autonomie 6 800 km

Le Boeing 707 est un avion quadrimoteur à usage commercial et militaire développé dès les années 1950 par Boeing. Même s'il ne fut pas le premier avion commercial à réaction en service (le De Havilland Comet le précéda), il fut un précurseur dans la mesure où il fut produit massivement et qu'il inaugura la série des 7x7 de l'avionneur de Seattle.

Historique du Boeing 707

Développement

La construction d'un Jet commercial avait été annoncée par Boeing dès le 30 août 1952 pour répondre aux besoins nouveaux et futurs de l'aéronautique à ce moment-là en pleine expansion. Le projet avait pour priorité de concevoir un avion quadriréacteur (l'ère de l'hélice touchant à sa fin) doté d'une autonomie lui permettant d'effectuer des vols transcontinentaux. C'est ainsi qu'après à peine deux ans de développement, le 14 mai 1954, le prototype du 707 voit le jour sous l'appellation de Boeing 367-80 ou plus communément Dash 80. Ces années de recherche et de conception vont coûter près de 16 millions de dollars à Boeing mais vont lui permettre de développer deux avions proches mais différents : le 707 d'une part pour l'usage civil et le KC-135 d'autre part, ravitailleur en vol demandé par l'US Air Force.

Pour près de 90 % le 707 est issu de développements militaires, les apports les plus importants venant du programme KC-135 dont le 707 devait devenir une réplique commerciale presque équivalente. Mais cet appareil a également beaucoup bénéficié de la participation de Boeing au développement des bombardiers B-47 et B-52. À titre d'illustration, le rapport "Arnold et Porter" rappelle que si le B-47 et le B-52 ont réclamé respectivement 7 600 et 7 800 heures de tests en soufflerie, grâce à ces derniers, seules 1 357 heures de passage en soufflerie ont été nécessaires pour le 707.

Le Dash-80 effectua avec succès son premier envol le 15 juillet 1954, date exacte du 38e anniversaire de Boeing. Cependant, le doute s'installa rapidement sur ce projet qui avait coûté énormément d'argent à la firme américaine. En effet, la première commande officielle d'une compagnie aérienne n'arriva qu'en octobre 1955 lorsque Pan Am commanda 20 appareils.

Carrière

Le Boeing 707-120 (premier type de 707 exploité) effectua alors son premier vol commercial sous les couleurs de la Pan Am le 26 octobre 1958 entre New York et Paris. American Airlines fut la seconde compagnie à affréter ce type d'avion et fut très rapidement suivie par beaucoup d'autres compagnies des quatre coins du globe. Le 707 devint alors l'un des avions les plus populaires de son époque, chaque fois modernisé au fil de nouvelles versions tout au long de sa carrière. Le dernier de ces quadriréacteurs sortira des chaînes de fabrication en mai 1991 (pour la version militaire, la version civile a elle été fabriquée jusqu'en 1978) au terme de près de 4 années sans commandes mais après une carrière exceptionnelle qui vit la production de pas moins de 1 012 exemplaires.

Opérateurs

Aujourd'hui, il ne reste que très peu de Boeing 707 encore en service commercial hormis quelque avions de fret. Autrefois l'avion fut affrété aussi bien par les plus grandes compagnies américaines (Pan Am, American Airlines, TWA, etc.) que par les autres flottes du monde entier (Air France, Qantas, Lufthansa, etc.). L'avion fut même utilisé (jusqu'à son remplacement en 1991 par le Boeing 747) par le président des États-Unis pour ses déplacements officiels. Cependant, la plupart des appareils militaires sont encore en service, comme avions radar ou tankers. Les Nations unies ainsi que beaucoup d'autres armées du monde entier possèdent une large flotte de KC-135 ou de E3 AWACS.

Concurrence

La concurrence face au Boeing 707 n'essuya que des échecs. Lockheed vit la carrière de son L-188 Electra stoppée net suite à deux accidents survenus en septembre 1959 et mars 1960 à cause d'une faiblesse dans la conception de l'aile. Le Douglas DC-8 fut le plus sérieux concurrent du 707 mais malgré des performances égales et une ressemblance assez forte, il ne put rivaliser sur le plan commercial.

Page générée en 0.005 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique
Version anglaise | Version allemande | Version espagnole | Version portugaise