Abeille - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Noms vernaculaires d'« abeilles » et taxons correspondants

Abeille noire domestique (Apis mellifera mellifera)
Abeille indienne (Apis cerana)
Abeille (Abeille est un nom vernaculaire ambigu désignant en français certains insectes...) géante (Une étoile géante est une étoile de classe de luminosité II ou III. Dans le...) (Apis dorsata)
Abeille découpeuse (Megachile rotundata')'
Abeille maçonne (ici Osmia cornuta)
Abeille charpentière (ici Xylocopa violacea)

Note : certaines espèces ont plusieurs noms.

  • Abeille - en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un...) Apis mellifera et plus largement Apidae (Apidae est le nom d'une famille regroupant des insectes appelés abeilles ou parfois abeilles...) spp. ou Apis spp.
  • Abeille africanisée - voir Abeille tueuse
  • Abeille asiatique - voir Abeille indienne
  • Abeille-caillou - Apis mellifera ligustica, Apis graeca et Apis italica (Nouvelle-Calédonie)
  • Abeille carniolienne - Apis mellifera carnica
  • Abeille caucasienne - Apis mellifica caucasica
  • Abeille charpentière
  • Abeille commune - voir Abeille européenne
  • Abeille coucou ou Abeille-coucou
  • Abeille coupeuse de feuille (La feuille est l'organe spécialisé dans la photosynthèse chez les végétaux...) - Megachile spp.
  • Abeille découpeuse - Megachile rotundata
  • Abeille domestique - voir Abeille européenne
  • Abeille euglossine - Euglossini spp.
  • Abeille européenne - Apis mellifera
  • Abeille à face jaune (Il existe (au minimum) cinq définitions du jaune qui désignent à peu près la même...) - Colletidae spp.
  • Abeille fouisseuse - Anthophora spp.
  • Abeille géante - Apis dorsata
  • Abeille indienne ou Abeille des Indes - Apis cerana
  • Abeille italienne (Italienne est le nom communément utilisé pour le cordage servant a manœuvrer un enrouleur....) - Apis mellifera ligustica
  • Abeille jaune - voir Abeille italienne
  • Abeille jaune d'Afrique (D’une superficie de 30 221 532 km2 en incluant les îles,...) - Apis mellifica adansonii
  • Abeille loup (Canis lupus, est l'espèce de loups de la famille des Canidés la plus répandue. Elle...) - Philanthus spp.
  • Abeille maçonne - Osmia spp.
  • Abeille mellifique ou abeille mellifère - voir Abeille européenne
  • Abeille à miel
  • Abeille naine - Apis florea
  • Abeille noire - Apis mellifera mellifera
  • Abeille noire d'Afrique - Apis mellifica unicolor
  • Abeille à orchidée - voir Abeille euglossine
  • Abeille platrière - Colletidae spp.
  • Abeilles des ruches - voir Abeille européenne
  • Abeille russe
  • Abeille des sable (Le sable, ou arène, est une roche sédimentaire meuble, constituée de petites...) - Andrena spp.
  • Abeille sans dard - Meliponini spp.
  • Abeille à sueur (La sueur est un liquide secrété par les glandes sudoripares lors du phénomène...) - Halictidae spp.
  • Abeille des terres alcalines - Nomia melanderi
  • Abeille tisserande
  • Abeille tueuse - hybride : Apis mellifera scutellata x Apis mellifera ssp.
  • Abeille vraie - Apinae spp. ou uniquement genre Apis spp.
  • etc.

Systématique

Histoire

Avant Linné on ne connaissait comme abeille que la « mouche à miel ». Le père de la taxinomie (La taxinomie (ou taxonomie) est la science qui a pour objet de décrire les organismes vivants...) moderne ajoute à cette abeille domestiquée d'autres espèces d'hyménoptères qui, comme elle, vivent de nectar et de pollen (Le pollen (du grec palè : farine ou poussière) constitue, chez les...). En 1758 il les classe toutes dans un genre nommé Apis (abeille en latin).

Les connaissances sur ces insectes (Insectes est une revue francophone d'écologie et d'entomologie destinée à un large...) progressant, un seul genre Apis se révèle bientôt insuffisant pour contenir toutes les nouvelles abeilles répertoriées. Apis ne conservera qu'un petit nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre...) d'espèces proches de l'abeille domestique et de nombreux autres taxons sont créés.

À la fin du XIXe siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui...), sont reconnues comme méritant le nom d'abeille « tous les hyménoptères dont la larve (La larve est le premier stade de développement de l'individu après l'éclosion de...) se nourrit de miel et de pollen, quels que soient d'ailleurs le genre de vie (La vie est le nom donné :) et les moeurs de l'adulte ».
A cette époque on distingue déjà deux grands groupes d'abeilles : les abeilles à langue courte et les abeilles à langue longue. Ces dernières sont divisées à leur tour en abeilles solitaires ou abeilles sociales (les abeilles « vraies »). Plus d'une centaine de genres se répartissent à l'intérieur de ces grands groupes.

Classification actuelle

Dans la classification classique, les abeilles font toutes partie de la super-famille des Apoidea créée en 1802 par Pierre-André Latreille et qui regroupe à la fois les abeilles ainsi que certaines guêpes.

Mais la classification des abeilles est en constante évolution.

Page générée en 0.059 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique