Galien - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Claude Galien
Galen detail.jpg

Surnom(s) Γαληνός (Grec), Claudius Galenus (latin)
Naissance vers 130
Pergame (Turquie)
Décès 201 ou 216
Nationalité grec
Profession(s) médecin (Un médecin est un professionnel de la santé titulaire d'un diplôme de docteur en...)

Galien (en grec ancien Γαληνός / Galênós, en latin Claudius Galenus), né à Pergame en 129 ou 131, et mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si...) en 201 ou 216, est un médecin grec de l'Antiquité. Considéré comme l'un des pères de la pharmacie (La pharmacie (du grec φάρμακον/pharmakôn...), il a eu une influence durable sur la médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la...) chrétienne, juive et musulmane du Moyen Âge.

Ses théories ont dominé les connaissances médicales de la civilisation occidentale pendant plus d'un millénaire (Un millénaire est une période de mille années, c'est-à-dire de dix siècles.). Le prénom « Claudius », qui n'existe pas dans les textes grecs, a été mentionné pour la première fois dans les textes de la Renaissance ; c'était peut-être une interprétation erronée de l'abréviation « Cl. » qui voulait dire clarissimus.

Biographie

Né à Pergame en Mysie (actuelle Bergama en Turquie) dans un milieu aisé (son père Nicon est architecte (L'architecte est le professionnel du bâtiment dont la fonction est de concevoir et de diriger...) et sénateur) il débute des études de philosophie et de mathématiques (Les mathématiques constituent un domaine de connaissances abstraites construites à l'aide...) et s’intéresse également à de nombreuses autres disciplines, agriculture, architecture (L’architecture peut se définir comme l’art de bâtir des édifices.), astronomie (L’astronomie est la science de l’observation des astres, cherchant à expliquer...), astrologie (L‘astrologie est l'ensemble des systèmes de croyances organisés en vue d'obtenir des...), mais son père, après avoir reçu en rêve la visite d'Asclépios (Dans la mythologie grecque, Asclépios (en grec ancien...), l'oriente dans des études médicales, qu'il débute à 17 ans.

À l'âge de vingt ans, il sert pendant quatre ans au temple du dieu Asclépios comme thérapeute (assistant ou associé). Galien aurait aimé étudier l’anatomie, mais la dissection des cadavres humains était interdite par le droit romain, à défaut, il a travaillé sur des porcs, des singes et d’autres animaux. Les restrictions légales qui lui étaient imposées l’ont conduit à concevoir un assez grand nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre...) d'idées erronées sur l’anatomie. Par exemple, il pense qu’un réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des...) de vaisseaux sanguins situés à l'arrière du cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite...), le rete mirabile, existe chez l'homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo...), mais en réalité on ne le trouve que chez l’animal. Après la mort de son père en 148 ou 149, il quitte Pergame où se trouve la plus importante école de médecine de l'époque pour étudier à Smyrne, Corinthe et Alexandrie (Alexandrie (grec :?λεξ?νδρεια, Copte :...) pendant les douze années qui suivent. En 157 Galien regagne sa ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour...) natale, où il travaille pendant trois ou quatre ans comme médecin de l’école de gladiateurs. Pendant cette période, il a acquis beaucoup d'expérience dans le traitement des traumatismes et notamment des plaies, qu'il a qualifiées de « fenêtres sur le corps » et en profite pour parfaire ses connaissances en anatomie (L'anatomie (provenant du nom grec ἀνατομία...).

Galien a réalisé de nombreuses opérations audacieuses – allant jusqu’à aborder la chirurgie (La chirurgie est une technique médicale consistant en une intervention physique sur les...) du cerveau et des yeux – des domaines qui n'ont ensuite plus fait l’objet d’aucune tentative, pendant près de deux millénaires. Pour opérer une cataracte, il se servait pour seul instrument d’une grande aiguille qu’il insérait dans l'œil derrière le cristallin ; ensuite il retirait légèrement l'instrument pour enlever la cataracte. Le moindre dérapage pouvait alors provoquer une cécité (La cécité est l'état d'une personne privée de la vue. Le terme cécité...) irréversible.

Galien a déménagé à Rome en 162. Là, il a donné des conférences, a beaucoup écrit, et réalisé des démonstrations publiques de ses connaissances en anatomie et en physiologie (La physiologie (du grec φύσις, phusis, la nature, et...), deux disciplines dont il pense qu’elles sont à la base de toute bonne médecine. Il acquiert vite une réputation de médecin expérimenté et une nombreuse clientèle de notables se dispute ses soins. Parmi eux se trouve le consulaire Flavius Boethus, qui le présente à la cour impériale, où il devient médecin de l'Empereur Marc Aurèle. Il est aussi confronté à la très grave épidémie appelée peste antonine (On appelle peste antonine l’épidémie pestilentielle qui frappa l’empire...) qui sévit dans la capitale (Une capitale (du latin caput, capitis, tête) est une ville où siègent les pouvoirs,...) à partir de 166.

Très jalousé, car peu modeste et critique, il doit quitter Rome vers 167. Il y revient deux ans plus tard à la demande de Marc Aurèle (pour des raisons inconnues). Il devient médecin de la cour et s'engage à soigner les deux fils de l'empereur. À la mort de Marc Aurèle, il devient, jusqu'à sa propre mort en 201, le médecin de l'empereur Commode. Il soigne également des Romains célèbres comme Lucius Verus et Septime Sévère. Bien que membre réputé de la cour, Galien boudait le latin, préférant parler et écrire dans la langue de son pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue...) natal, le grec, une langue qui était alors celle de l’élite à Rome.

Toutefois, en 166 Galien revient à Pergame, où il a vécu jusqu'à son retour définitif à Rome en 169.

Galien a passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble...) le reste de sa vie (La vie est le nom donné :) à la cour impériale romaine, où il a été autorisé à écrire et à expérimenter. Il a pratiqué des expérimentations sur de nombreux animaux pour étudier la fonction des reins et de la moelle épinière (La moelle épinière, ou moelle spinale, désigne la partie du système nerveux...). Son sujet d’étude préféré était le singe (Un singe (du latin simius, pluriel Simia) est un animal faisant partie du groupe constitué par...) magot.

Il a été rapporté que Galien employait vingt scribes pour transcrire ses paroles. En 191, un incendie dans le temple de la Paix détruisit certains de ces documents. En raison d'une référence du lexique de la Souda, au Xe siècle, l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié...) de la mort de Galien a été traditionnellement située aux alentours de l’année 200. Toutefois, certains chercheurs font valoir qu’il est établi par un texte que Galien a écrit jusqu’en 207 et ils avancent que le célèbre médecin a vécu plus longtemps, la dernière année proposée étant 216.

L'incendie du temple de la Paix (192) détruit l'essentiel de sa bibliothèque, ses manuscrits et sa collection de « médicaments simples ». À plus de 60 ans, Galien tente de récrire tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) ce qu'il a perdu. Une entreprise énorme puisque son œuvre couvre 20 000 pages, publiées en grec mais non totalement traduites dans les langues modernes.

Page générée en 5.667 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique