Gonorrhée
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Neutrophiles infectés par Neisseria gonorrhoeae, on retrouve des petits diplocoques gram négatifs caractéristiques.
Publicité pour le traitement par la pénicilline de la gonorrhée (La blennorragie ou gonorrhée (aussi appelée familièrement chaude-pisse) est une infection sexuellement transmissible. C'est une infection des organes...) en 1944.

La blennorragie ou gonorrhée (aussi appelée familièrement chaude-pisse) est une infection sexuellement transmissible. C'est une infection des organes génito-urinaires, due au gonocoque (Neisseria gonorrhoeae) découvert par Albert Neisser en 1879 dans un pus d’urétrite aiguë et isolé en 1885 par Bumm. Elle fait partie des gonococcies.

Pendant des siècles la blennorragie a été confondue avec la syphilis ; leur non-identité sera définitivement démontrée par Hernandez (1812) et surtout par Ricord (1838).

Le traitement est par antibiotiques mais on assiste à l'apparition de souches résistantes à certains d'entre eux.

  • Les groupes les plus touchés sont les femmes de 15 à 19 ans et les hommes de 20 à 24 ans.
  • La période d’incubation est habituellement de 2 à 7 jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par...).
  • Plus de 50 % des hommes et des femmes peuvent être des porteurs asymptomatiques de ces infections, qui sont le plus souvent localisées dans certaines parties du corps comme le rectum (Le rectum est le segment terminal du tube digestif, juste avant que celui-ci ne débouche à l'extérieur par le canal anal. L'« ampoule rectale » permet le stockage des matières fécales en...) et le pharynx (Le pharynx est un carrefour aéro-digestif entre les voies aériennes (de la cavité nasale au larynx) et les voies digestives (de la cavité buccale ou bouche à l'œsophage). On rencontre...).
  • Le plus souvent, les contacts sont asymptomatiques.
  • Une infection chronique asymptomatique est possible.
  • La présence d’une infection génitale peut faciliter la transmission du VIH.

Facteurs comportementaux

  • Sujets ayant des contacts sexuels avec une personne porteuse (Une porteuse est un signal sinusoïdal de fréquence et amplitude constantes. Elle est modulée par le signal utile (audio, vidéo, données) en vue, soit de sa...) d’une infection diagnostiquée.
  • Personnes ayant des rapports sexuels non protégés avec un partenaire issu d’une région de forte endémicité et où le taux de résistance risque d’être plus élevé.
  • Voyageurs qui se rendent dans des pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la...) où ces infections sont endémiques et qui ont des relations sexuelles non protégées avec des membres de la population locale (risque plus élevé de résistance).
  • Travailleurs de l’industrie pornographique, prostitution.
  • Jeunes actifs sexuellement de moins de 25 ans qui ont plusieurs partenaires.
  • Personnes ayant une mauvaises hygiène (L'hygiène est un ensemble de mesures destinées à prévenir les infections et l'apparition de maladies infectieuses. Elle se base essentiellement sur trois actions :) des parties génitales

Évolution et conséquences

Sans traitement, les risques d'évolution vers une stérilité irréversible sont très importants, dans les deux sexes. Parfois (moins de 3 à 4 % des infections génitales) les gonocoques diffusent et peuvent se localiser :

  • à la peau (La peau est un organe composé de plusieurs couches de tissus. Elle joue, entre autres, le rôle d'enveloppe protectrice du corps.) (aspect de poussée (En aérodynamique, la poussée est la force exercée par le déplacement de l'air brassé par un moteur, dans le sens inverse de l'avancement.) subite d'acné (L'acné est une dermatose (maladie de la peau) inflammatoire des follicules pilosébacés (les glandes sécrétant le sébum, à la racine...) généralisée),
  • dans les articulations (voir arthrite (L'arthrite (du grec arthron : articulation) est une inflammation aiguë ou chronique des articulations dont l'origine est rhumatismale ou...) des genoux)
  • ou même (très exceptionnellement) dans l'endocarde où ils provoquent des lésions mortelles en l'absence de traitement efficace.

Diagnostic

Signes cliniques

Chez l'homme

Les premiers signes d'alerte sont, chez l'homme:

  • Douleurs mictionnelles (brûlures importantes en urinant)
  • Écoulement de pus à l'extrémité de la verge
  • Douleurs épididymaires
  • Prurit urétral

Les manifestations d'une infection à Neisseria gonorrhoeae peuvent se révéler sous la forme de :

  • Urétrite
  • Épididymite

Séquelles chez l'homme :

  • Orchi-épididymite
  • Syndrome (Un syndrome est un ensemble de signes cliniques et de symptômes qu'un patient est susceptible de présenter lors de certaines maladies, ou bien dans des...) de Reiter
  • Infertilité (L'infertilité (ou stérilité) est la difficulté, voire l'impossibilité, à donner la vie. Ceci s'applique aussi bien à un terrain sur lequel toute tentative de culture agricole est infructueuse qu'à un couple...) (rare)

Chez la femme

Les risques de complication sont plus importants pour la femme. Cette infection, si elle n'est pas traitée se complique parfois de cystite chronique et surtout de rétrécissement urétral.

  • Écoulement vaginal
  • Dysurie
  • Saignements vaginaux anormaux
  • Douleurs abdominales basses
  • Dyspareunie profonde

Les manifestations d'une infection à Neisseria gonorrhoeae peuvent se révéler sous la forme de :

  • Cervicite
  • Infection génitale haute
  • Urétrite
  • Périhépatite
  • Bartholinite

Séquelle chez la femme

  • Atteinte inflammatoire pelvienne responsable de douleurs chroniques
  • Infertilité
  • Grossesse (La grossesse est le processus physiologique au cours duquel la progéniture vivante d'une femme se développe dans son corps, depuis la conception jusqu'à ce qu'elle...) extra utérine
  • Syndrome de Reiter

Dans les deux sexes

  • Pharyngite
  • Conjonctivite
  • Rectite, voir écoulements au niveau du rectum,
  • Infection gonococcique disséminée: arthrite, dermatite (Les dermatites sont des maladies de la peau, elles peuvent avoir plusieurs causes.), endocardite, méningite (Une méningite est une inflammation des méninges, le plus souvent d'origine infectieuse.)

Chez le nouveau-né (Un nouveau-né est un enfant à partir de sa première heure de vie et jusqu'à 28 jours. De 28 jours à 2 ans, c'est un nourrisson.)

  • Conjonctivite prévenue par usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) de collyre (Les collyres ou gouttes ophtalmiques sont des préparations pharmaceutiques destinées à une application ophtalmique. Ce sont des médicaments liquides ou semi-solides qu'on...) au nitrate (Les nitrates (autrefois nommés nitre, souvent synonyme de salpêtre) sont les sels de l'acide nitrique. La formule chimique de l’ion nitrate est NO3−.) d'argent (L’argent ou argent métal est un élément chimique de symbole Ag — du latin Argentum — et de numéro atomique 47.) en systématique (En sciences de la vie et en histoire naturelle, la systématique est la science qui a pour objet de dénombrer et de classer les taxons dans un certain ordre, basé sur des principes divers. Elle ne doit pas être confondue avec...)
  • Septicémie (Une septicémie ou sepsis (du grec Σήψις, putréfaction) est une infection générale grave de l'organisme par des germes pathogènes. Ce terme...)

Diagnostic bactériologique

Page générée en 0.262 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique