Acné - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

L'acné est une dermatose (maladie de la peau) inflammatoire des follicules pilosébacés (les glandes sécrétant le sébum, à la racine des poils) avec formation de comédons.

Étymologie

Le mot acné, emprunté à l'anglais, est une forme erronée du mot grec ακμή (akmế), qui signifie pointe, sommet.

Causes

Le facteur génétique (La génétique (du grec genno γεννώ = donner naissance) est...) est la seule cause reconnue jusqu'à ce jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la...), mais le stress (Le stress (« contrainte » en anglais), ou syndrome général...), l’hygiène, l’environnement et l’alimentation peuvent aussi influer indirectement sur l’apparition de l’acné.

Épidémiologie

L'acné marque l'adolescence de 85 % des gens, toutes ethnies confondues. L'acné touche principalement les adolescents, de façon plus ou moins sévère. En général elle cesse spontanément à la fin de l'adolescence.

Formes typiques

On recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue...) les lésions suivantes, souvent associées, de gravité (La gravitation est une des quatre interactions fondamentales de la physique.) et d'étendue variables. Les régions les plus fréquentes sont le visage, le cou (Le cou est la région du corps qui est située entre la tête et le reste du corps...), le décolleté, les épaules, le dos (En anatomie, chez les animaux vertébrés parmi lesquels les humains, le dos est la partie...).

  • Hyperseborrhée (peau grasse)
  • Comédons et point noirs
  • Papules : les papules sont des surélévations de la peau (La peau est un organe composé de plusieurs couches de tissus. Elle joue, entre autres, le...), inflammatoires (rouges, chaudes, tuméfiées, douloureuses parfois), qui font suite à un comédon (= microkyste), de moins de 5 mm de diamètre (Dans un cercle ou une sphère, le diamètre est un segment de droite passant par le centre...). Elles disparaissent toutes seules, ou donnent une pustule.
  • Pustules : elles contiennent un contenu jaune (Il existe (au minimum) cinq définitions du jaune qui désignent à peu près la même...) purulent.
  • Nodules : les nodules sont des lésions inflammatoires profondes, de plus de 5 mm de diamètre. Elle finissent par se rompre et laissent une cicatrice (Une cicatrice est la partie visible d'une lésion du derme après que le tissu se soit...) sur la peau.

Physiopathologie

Une hyperséborrhée

Une production excessive de sébum, d'origine hormonale et qui confère un aspect luisant à la peau.

Le sébum sert à protéger la peau des agressions extérieures, en formant (Dans l'intonation, les changements de fréquence fondamentale sont perçus comme des variations de...) un mince film lipidique à sa surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a...). Lors de la puberté (La puberté est une étape du développement humain marquant la transition de l'enfance...), la brutale augmentation du taux des hormones circulantes (testostérone en particulier) provoque un excès d'activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) des glandes pilosébacées (via une enzyme : la 5-alpha-réductase).

L'obstruction des follicules

La prolifération chaotique des cellules favorise la surproduction de sébum et sa rétention d'où la multiplication (La multiplication est l'une des quatre opérations de l'arithmétique élémentaire...) des points blancs. L'épaississement de la partie externe de la glande peut entraîner aussi l'inflammation (Une inflammation est une réaction de défense immunitaire stéréotypée du...) des follicules pileux. Cette obstruction d'une glande remplie d'un excès de sébum entraîne l'apparition d'un comédon, qui en se kératinisant et en s'oxydant va devenir un point noir.

La prolifération d'une bactérie

Propionibacterium acnes est une bactérie qui vit normalement, chez tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) le monde (Le mot monde peut désigner :), dans les follicules. Elle ne provoque pas d'infection, mais aggrave l'inflammation du follicule lorsqu’il y a un excès de sébum, à l'origine des boutons rouges.

Autres facteurs

  • Un facteur génétique a été avancé.
  • Les facteurs hormonaux sont également prépondérants : plus fréquent chez l'homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo...) jeune, avec une relative exacerbation chez la femme durant les menstruations. L'acné apparaît typiquement pendant la durée de la puberté, scène de grands bouleversements hormonaux.
  • Le stress est soupçonné mais aucune étude ne permet de l'affirmer.
  • Exposition au soleil : le bronzage (Le mécanisme du bronzage est un processus de défense de la peau, sous l'action du...) épaissit la peau, et aggrave l'acné, malgré une amélioration transitoire en début d'exposition (due à l'effet bactéricide des rayonnements UV et à la couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes...) du bronzage qui diminue l'apparence des lésions).
  • Exposition à certains polluants, notamment ceux chlorés ; la catastrophe (Une catastrophe est un événement brutal, d'origine naturelle ou humaine, ayant généralement la...) de Seveso a eu parmi ses conséquences de déclencher une épidémie d'acné chez la population touchée par les dioxines. Certains pesticides, peut-être en raison de leur caractère de perturbateur endocrinien, semblent capables de déclencher des épisodes d'acné dit « chlorique » ou chloracné.
  • L'alimentation est reconnue comme n'étant pas à l'origine de l'acné. Manger du chocolat, de la charcuterie ou des aliments riches en lipides ne cause donc pas d'acné, bien que ce mythe reste très persistant. Toutefois, des études récentes ont démontré un lien entre l'acné et la consommation d'aliments à index glycémique élevé et la consommation de lait (en particulier le lait écrémé et demi-écrémé). Ces produits sont soupçonnés d'agir par le biais de l'hormone (Une hormone est un messager chimique véhiculé par le système circulatoire qui agit...) IGF-1 qui stimule entre autres la synthèse d'androgènes et la prolifération des cellules des glandes sébacées.
Page générée en 0.058 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique