Gorgebleue à miroir - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Gorgebleue à miroir
 Luscinia svecica
Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Aves
Ordre Passeriformes
Famille Muscicapidae
Genre Luscinia
Nom binominal
Luscinia svecica
(Linnaeus, 1758)
Statut de conservation IUCN :

LC  : Préoccupation mineure
Schéma montrant le risque d'extinction sur le classement de l'IUCN.

La Gorgebleue à miroir (Luscinia svecica), aussi orthographié Gorge-bleue, est une espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type »...) de passereaux appartenant à la famille des Muscicapidae. Il existe de nombreuses sous-espèces, mais seules 3 d'entre elles sont présentes en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un...), et se distinguent aux couleurs de leur gorge.

Description

Sa taille, variable (En mathématiques et en logique, une variable est représentée par un symbole. Elle...) selon les sous-espèces, est de 13 à 14 cm de long pour une masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un...) de 14 à 23 grammes et une envergure (L'envergure est la distance entre les extrémités des ailes. Le terme est valable pour...) de 22 à 23 cm. Les autres mensurations sont : 44 à 59 mm pour la queue, 11 à 16 mm pour le bec (Un bec, au sens strict, est une structure anatomique externe qui permet la prise alimentaire et...) et 23 à 28 mm pour le tarse.

L'espèce est aisément reconnaissable à sa large bavette bleue, comportant généralement en son centre une pointe de blanc (Le blanc est la couleur d'un corps chauffé à environ 5 000 °C (voir...) ou de roux, selon la sous-espèce. Elle est plus visible chez le mâle en livrée nuptiale, alors qu'elle apparaît très pâle, voire pas du tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...), chez la femelle (En biologie, femelle (du latin « femella », petite femme, jeune femme) est le...) et les juvéniles. Cette bavette est bordée en dessous d'un croissant roux. Chez les deux sexes les parties supérieures sont brunes, ainsi que la tête, avec un sourcil blanc.

À l'exception de la bavette, le dessous du corps est blanc, teinté de crème aux flancs et aux sous-caudales et de roussâtre sous les ailes. Les rectrices médianes sont brun foncé, les autres roux vif avec le tiers distal brun foncé.

Les pattes sont noires à brun noir, le bec noirâtre et les iris brun foncé.

Répartition et habitat

Distribution géographique

Le Gorgebleue vit presque partout en Eurasie, mais est aussi trouvé outre-Atlantique en Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et...) du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.).

Habitat

En période de reproduction, la Gorge-bleue à miroir (Un miroir est un objet possédant une surface suffisamment polie pour qu'une image s'y forme...) fréquente les zones humides en particulier les milieux marécageux parsemés de buissons et de vasières, les rives des cours d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les...) calmes et les bras morts, les bords des étangs peuplés de saules et de roseaux. La sous-espèce namnetum est inféodée aux marais (En géographie, un marais est un type de formation paysagère, au relief peu...) littoraux et aux marais salants où elle peuple (Le terme peuple adopte des sens différents selon le point de vue où l'on se place.) les fossés et les talus avec des tamaris.

Lors des migrations, cet oiseau (Un oiseau (ou classe des Aves) est un animal tétrapode appartenant à l'embranchement des...) préfère également les milieux humides mais fréquente aussi les champs de pomme de terre (La pomme de terre, ou patate (langage familier, canadianisme et français régional), est...), de betterave (La betterave est une plante cultivée pour sa racine charnue utilisée comme légume...), de légumes et de maïs (Le maïs (aussi appelé blé d’Inde au Canada) est une plante tropicale...), les buissons et les landes.

Écologie et comportement

Régime alimentaire (Pour les régimes alimentaires d'ordre culturel pratiqués par l'Homme voir pratique...)

La Gorgebleue est principalement insectivore, mangeant insectes (Insectes est une revue francophone d'écologie et d'entomologie destinée à un large...) et leurs larves, vers et araignées. Il peut également se nourrir de baies.

En milieu littoral,la sous-espèce namnetum nourrit ses jeunes avec des diptères, des araignées, des chenilles, des grillons et des talitres.

Reproduction

Ces oiseaux reviennent de leur zone d'hivernage entre la mi-mars et la mi-avril.

La Gorgebleue a deux couvées par an, au printemps (Le printemps (du latin primus, premier, et tempus, temps, cette saison marquant autrefois le...). La première ponte a lieu en mai, dans un nid (Le nid désigne généralement la structure construite par les oiseaux pour contenir...) construit par la femelle, à terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance...) ou dans une cavité peu élevée, avec des herbes sèches, de la mousse, des feuilles mortes. La femelle couve de 5 à 6 œufs, ovales et légèrement piriformes, gris verdâtre et tachés de brun-rouge, dont la taille a pour valeurs extrêmes : 16,4-20,7 mm × 12,5-15,1 mm. L'éclosion a lieu environ 2 semaines plus tard, et les deux parents participent à l'élevage. La femelle pond sa seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui...) couvée fin mai début juin.

Voix

Le cri d'appel est un teck, le chant est constitué de trilles en dipdipdip.

Cet oiseau est capable d'imiter les voix d'autres espèces (jusqu'à 35 pour un même mâle).

Page générée en 0.096 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique