Histoire de la biologie - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Étymologie

Portrait de Jean-Baptiste Lamarck, 1893

Le terme biologie est formé par la combinaison du grec βίος (bios) et du suffixe "-logy", qui signifie "science (La science (latin scientia, « connaissance ») est, d'après le dictionnaire...) de", "connaissance" ou "étude de". Ce suffixe est basé sur le verbe grec λεγειν ("legein"), signifiant "sélectionner" et "rassembler" (cf. λόγος ("logos"), signifiant "monde (Le mot monde peut désigner :)". Le sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but...) moderne du terme "biologie (La biologie, appelée couramment la « bio », est la science du vivant....)" a été introduit séparément par :

  • Karl Friedrich Burdach en 1800
  • Gottfried Reinhold Treviranus (dans Biologie oder Philosophie der lebenden Natur, 1802)
  • Jean-Baptiste Lamarck (Hydrogéologie, 1802)

Le terme lui-même est apparu dans le titre du volume (Le volume, en sciences physiques ou mathématiques, est une grandeur qui mesure l'extension...) 3 du livre Philosophiae naturalis sive physicae dogmaticae: Geologia, biologia, phytologia generalis et dendrologia, écrit par Michael Christoph Hanov et publié en 1766.

Avant la création de ce mot, un certain nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre...) de termes étaient utilisés pour décrire l'étude des animaux et des plantes. Le terme histoire naturelle faisait allusion à l'aspect descriptif de la biologie, même s'il comprenait aussi la minéralogie ainsi que d'autres domaines qui ne concernent pas la biologie au sens contemporain du terme. Du Moyen Âge à la Renaissance, tous les domaines de l'histoire naturelle étaient confondus et étaient désignés par le terme scala naturae ou Grande chaîne (Le mot chaîne peut avoir plusieurs significations :) de la vie (La vie est le nom donné :). La philosophie de la nature et la théologie naturelle ont inclus les bases conceptuelles de la vie animale et végétale en tentant de répondre à la question de l'existence des organismes et en essayant d'expliquer leur fonctionnement. Ceci même si ces matières comprenaient aussi ce qui est aujourd'hui appelé géologie (La géologie, du grec ancien γη- (gê-, « terre ») et...), physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la...), chimie (La chimie est une science de la nature divisée en plusieurs spécialités, à...) et astronomie (L’astronomie est la science de l’observation des astres, cherchant à expliquer...). La pharmaceutique physiologique (et botanique) furent précédées par la médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la...).

Bibliographie sommaire

  • Jean C. Baudet, 2005 : Penser le vivant. Histoire de la médecine et de la biologie, Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région...), Vuibert.
  • Jean C. Baudet, 2006 : La vie expliquée par la chimie, Paris, Vuibert.
  • Denis Buican (Denis Buican (Dumitru Peligrad selon son nom d'origine roumaine), né le...), 1989 : La Révolution de l'évolution, Paris, PUF.
  • Denis Buican, 1994 : Histoire de la biologie. Hérédité-Evolution, Paris, Nathan.
  • Cédric Grimoult, 2003 : Histoire de l'histoire des sciences. Historiographie de l'évolutionnisme dans le monde francophone, Genève, Droz.
  • Emile Guyénot, 1941 : Les sciences de la vie aux XVIIe et XVIIIe siècle. L'idée d'évolution, Paris, Albin Michel.
  • Axel Kahn (Axel Kahn, né le 5 septembre 1944 au Petit-Pressigny en Indre-et-Loire, est un...) & Dominique Lecourt, 2004 : Bioéthique et liberté, Paris, PUF/Quadrige.
  • Dominique Lecourt (dir.), 1999 : Dictionnaire d’histoire et philosophie des sciences, Paris, 4e réed. «Quadrige»/PUF, 2006.
  • Dominique Lecourt (dir.), 2004 : Dictionnaire de la pensée médicale, Paris, réed. PUF/Quadrige, 2004.
  • Ernst Mayr, 1982 : Histoire de la biologie. Diversité, évolution et hérédité, Paris, Fayard, 1989.
  • André Pichot, Histoire de la notion de vie, éd. Gallimard, coll. TEL, 1993.
  • Jacques Roger, 1963 : Les Sciences de la vie dans la pensée française du XVIIIe siècle, Paris, A. Colin.
  • Jacques Roger, 1995 : Pour une histoire des sciences à part entière, Paris, Albin Michel.
  • Christophe Ronsin, 2005 : L'Histoire de la biologie moléculaire. Pionniers et héros, Bruxelles, De Boeck Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la...).
  • Jean Rostand (Jean Edmond Cyrus Rostand, né le 30 octobre 1894 à Paris 17e et mort le...), 1945 : Esquisse d'une histoire de la biologie, Paris, Gallimard.
  • Jean Théodoridès, 2000 : "Que sais-je ? Histoire de la biologie", Paris, PUF.
  • Pierre Vignais, 2001 : La Biologie des origines à nos jours. Une histoire des idées et des hommes, Grenoble, Coll. Grenoble Sciences, EDP Sciences.
Page générée en 0.188 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique