Mouton
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Mouton
 Troupeau de moutons
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Ordre Artiodactyla
Famille Bovidae
Sous-famille Caprinae
Genre Ovis
Nom binominal
Ovis aries
Linnaeus, 1758

Le mouton (Ovis aries) est un mammifère (Les Mammifères (classe des Mammalia) forment un taxon inclus dans les vertébrés, traditionnellement une classe, définie dès la classification de Linné. Ce taxon est...) domestique herbivore (Un herbivore est, dans le domaine de la zoologie, un animal (mammifère, insecte, poisson, etc. ) qui se nourrit exclusivement ou presque de plantes vivantes et non de chair, d'excréments,...) de la famille des bovidés, de la sous-famille des Caprinés et du genre Ovis. L'homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction,...) élève le mouton pour sa viande, son lait, sa laine et sa peau (La peau est un organe composé de plusieurs couches de tissus. Elle joue, entre autres, le rôle d'enveloppe protectrice du corps.) avec laquelle on prépare un cuir appelé « basane ».

C'est un mammifère ruminant qui est présent aujourd'hui surtout sous sa forme domestiquée, bien que six espèces sauvages existent toujours. À l'instar de tous les ruminants, les moutons sont des ongulés marchant sur deux (un nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) pair) doigts (Cetartiodactyla). Ils descendent très probablement d'un mélange (Un mélange est une association de deux ou plusieurs substances solides, liquides ou gazeuses qui n'interagissent pas chimiquement. Le résultat de l'opération est une préparation aussi appelée mélange. Les...) de sous-espèces de l'espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type » ou « apparence ») est le taxon de base de la systématique. L'espèce est un concept flou dont il...) de mouflon sauvage (Ovis gmelini ou Ovis orientalis) la plus occidentale, à 54 chromosomes, originaire du Moyen-Orient.

C'est l'un des premiers animaux à avoir été domestiqué et il est surtout apprécié pour sa laine et sa viande. La laine de mouton est le poil (Le poil est une production filiforme de l'épiderme, couvrant partiellement ou intégralement la peau des mammifères. Lorsque la couverture de la peau est...) animal (Un animal (du latin animus, esprit, ou principe vital) est, selon la classification classique, un être vivant hétérotrophe, c’est-à-dire qu’il se nourrit de substances...) le plus utilisé et est généralement récoltée par une coupe avec des cisailles (la tonte).

Les moutons sont élevés dans le monde (Le mot monde peut désigner :) entier et ont joué un rôle central dans de nombreuses civilisations. À l'heure (L’heure est une unité de mesure du temps. Le mot désigne aussi la grandeur elle-même, l'instant (l'« heure qu'il est »), y...) actuelle, l'Australie (L’Australie (officiellement Commonwealth d’Australie) est un pays de l’hémisphère Sud dont la superficie couvre la plus grande partie de l'Océanie. En plus de l’île-continent du...), la Nouvelle-Zélande (La Nouvelle-Zélande est un pays de l'Océanie, au Sud-Ouest de l'océan Pacifique, constitué de deux îles principales (l'île du Nord et l'île du Sud), et de nombreuses îles beaucoup plus...), la Patagonie (La Patagonie (en espagnol et en anglais : Patagonia), également appelée Le Grand Sud, désigne une région géographique appartenant au Cône Sud située dans la...) et le Royaume-Uni sont les principales régions consacrées à cet élevage.

Animal clé dans l'histoire de l'agriculture, le mouton a profondément marqué la culture (La Culture est une civilisation pan-galactique inventée par Iain M. Banks au travers de ses romans et nouvelles de science-fiction. Décrite avec beaucoup de précision et de détail,...) humaine. Les moutons sont souvent associés aux scènes champêtres. Le mouton figure dans de nombreuses légendes, comme la Toison d'Or et dans les grandes religions, en particulier les religions abrahamiques. Dans certains rites, les moutons sont utilisés comme animaux de sacrifice (notamment chez les Musulmans lors de l'Aïd el-Kebir).

Noms désignant les représentants de l'espèce

Brebis nourrissant son agneau (L'agneau est le très jeune mouton, petit de la brebis et du bélier, c'est un animal d'élevage.)

Du fait de la proximité de cet animal avec l'homme, le vocabulaire autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au...) de l'espèce est riche. Le petit du mouton est l'agneau (féminin : agnelle), la femelle (En biologie, femelle (du latin « femella », petite femme, jeune femme) est le sexe de l'organisme qui produit des ovules, dans le cadre d'une...) est la brebis et le mâle est le bélier (Le bélier est le mâle non châtré de l'espèce Ovis aries réservé pour la reproduction (production d'agneaux). On désigne le mâle et la femelle,...), le terme mouton désigne un mâle châtré ou par un usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) impropre l'espèce. La mise bas s'appelle l'agnelage et la bergerie est le nom du bâtiment construit pour accueillir les moutons. Les termes « ouaille(s) » et « pecus » ont été longtemps utilisés pour désigner les troupeaux de moutons puis, par analogie, les sociétés humaines.

Le mot « mouton » est issu de *multo, terme provenant des langues celtiques et désignant les mâles châtrés de l'espèce. On retrouve la racine par exemple en irlandais molt ou en breton maout. Ce terme s'imposera même en italien sous la forme montone. Cependant le nom latin de l'espèce était ovis, ovicula désignant les brebis. Le dernier terme allait dériver en français en ouaille.

Ovis est aujourd'hui le nom scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes...) du genre, et le nom de l'espèce est aries. On utilisait en gallo-romain le terme de vervex pour désigner les « mâles châtrés » et de aries pour désigner les « béliers », comme en témoigne encore le terme Oaie en roumain. Le système paraît avoir été désorganisé par la ressemblance formelle avec ovum pour œuf qui a amené la disparition d'ovis et son remplacement par plusieurs substituts. Peu à peu le terme bélier s'impose et vervex prend le sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution progressive...) de brebis au IXe siècle où il a peu à peu évincé ouaille, du moins dans les parlers septentrionaux. En Anglais, le terme devenu mutton, a été importé par les conquérant Normands et désigne uniquement la viande.

Le mouton bêle mais le bélier blatère (comme le chameau).

Page générée en 0.124 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique