Olympus Mons - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Olympus Mons

Mosaïque d'images de Viking 1 Orbiter (22 juin 1978).

Géographie & Géologie
Coordonnées 18,4° N • 226° E
Région Renflement de Tharsis
Type de relief (Le relief est la différence de hauteur entre deux points. Néanmoins, ce mot est souvent employé...) Mons
Nature géologique Volcan (Un volcan est un relief terrestre, sous-marin ou extra-terrestre formé par l'éjection et...) bouclier
Époque de formation au moins 3,83 Ga
Surfaces récentes environ 2 Ma
Inclinaison (En mécanique céleste, l'inclinaison est un élément orbital d'un corps en orbite autour d'un...) des pentes 5° en moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de...)
Diamètre (Dans un cercle ou une sphère, le diamètre est un segment de droite passant par le centre...) 648 km
Hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.) 22,5 km
Point (Graphie) culminant 21 229 m
Dimensions (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce...) caldeira 80 × 60 km
Profondeur caldeira jusqu'à 3 km
Quadrangle(s) Amazonis, Tharsis
Éponyme Mont Olympe en Grèce
Localisation sur Mars

(Voir situation sur carte : Mars

Olympus Mons

Olympus Mons, nom latin pour « Mont Olympe », est un volcan bouclier de la planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de...) Mars situé par 18,4° N et 226° E, dans les quadrangles d'Amazonis et de Tharsis. C'est le plus haut relief connu du système solaire (Le système solaire est un système planétaire composé d'une étoile, le...), culminant à 21 229 m au-dessus du niveau de référence martien ; des altitudes supérieures sont encore très souvent publiées, même récemment sur des sites institutionnels américains tels ceux de la NASA (La National Aeronautics and Space Administration (« Administration nationale de...), mais relèvent d'estimations du XXe siècle antérieures aux mesures de l'altimètre (Un altimètre est un appareil permettant de mesurer l'altitude.) laser (Un laser est un appareil émettant de la lumière (rayonnement électromagnétique)...) de Mars Global Surveyor (Mars Global Surveyor est une mission conjointe de la NASA et du Jet Propulsion Laboratory,...) (MOLA) et fondées sur un niveau de référence des altitudes martiennes alors inférieur de 4 à 6 km.

Olympus Mons s'élève à 22,5 km en moyenne au-dessus des plaines environnantes, dont l'altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau...) est inférieure au niveau de référence. Depuis la fin du XIXe siècle, cette gigantesque formation était connue des astronomes comme une particularité à fort albédo (L'albédo est le rapport de l'énergie solaire réfléchie par une surface sur l'énergie solaire...) avant que les sondes spatiales ne révèlent sa nature montagneuse. Son premier nom, Nix Olympica, en français « Neiges de l'Olympe », lui a été donné par l'astronome (Un astronome est un scientifique spécialisé dans l'étude de l'astronomie.) italien Giovanni Schiaparelli.

Toponymie

Nix Olympica, en français « Neiges de l'Olympe » en référence au mont Olympe situé en Grèce, fut le premier nom attribué à Olympus Mons, par l'astronome italien Giovanni Schiaparelli et ses successeurs, lorsqu'ils entreprirent de cartographier la planète Mars à l'aide de lunettes astronomiques au XIXe siècle — bien avant l'exploration (L'exploration est le fait de chercher avec l'intention de découvrir quelque chose d'inconnu.) spatiale de la planète rouge (Planète rouge (Red Planet) est un film américain réalisé par Antony Hoffman,...), qui a commencé le 14 juillet 1965 avec Mariner 4 (Mariner 4 est la quatrième d'une série de sondes spatiales pour l'exploration...).

Ces premiers observateurs de Mars ont développé une nomenclature reposant sur l'albédo relatif des différentes régions martiennes observées depuis la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance...). Le toponyme Nix Olympica faisait référence à l'apparence enneigée de cette zone, nix en latin signifiant « neige. » L'albédo élevé perçu depuis la Terre est en réalité provoqué, non pas par de la neige (La neige est une forme de précipitation, constituée de glace cristallisée et...), mais par les nuages de glace (La glace est de l'eau à l'état solide.) de CO2 accrochés à son sommet.

La nature volcanique de cette région n'a été comprise qu'au début des années 1970 avec la sonde (Une sonde spatiale est un vaisseau non habité envoyé par l'Homme pour explorer de plus près des...) Mariner 9 (Mariner 9 était une sonde orbitale de la NASA qui a aidé à l'exploration de Mars et faisait...), dont les clichés à bonne résolution ont permis d'identifier la caldeira et d'interpréter l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection...) comme un gigantesque volcan bouclier.

Aujourd'hui, Nix Olympica désigne uniquement l'ancienne formation d'albédo identifiée depuis la Terre tandis qu’Olympus Mons se réfère à l'édifice volcanique dans son ensemble. La littérature scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui...) ne traite par conséquent que d’Olympus Mons, et pas de Nix Olympica.

Page générée en 0.514 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique