Ouessant
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Culture

  • Tour de l'île sur un ancien canot de sauvetage le "Patron François Morin"
  • Balade en mer sur le gréement traditionnel Leier Eusa
  • Conservatoire de l'Abeille Noire Bretonne Kevredigezh gwenan du Breizh :

au phare du Stiff se tient une exposition sur l'historique de l'association conservatrice de la dernière lignée génétique (La génétique (du grec genno γεννώ = donner naissance) est la science qui étudie l'hérédité et les gènes.) pure de l'Abeille noire bretonne.

Salon et festival

Le Salon du livre insulaire rassemble des auteurs venus des îles des quatre coins du monde (Le mot monde peut désigner :)

Depuis 1999 se tient tous les ans à Ouessant (L'île d'Ouessant, Enez Eus(s)a en breton, Ushant Island en anglais, est une commune insulaire du département du Finistère, dans la région Bretagne, en France. Le bourg d'Ouessant s'appelle...) un Salon du livre insulaire au mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) d'août.

Aussi, depuis 2008, un festival musical, nommé festival de l'ilophone, est organisé chaque année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) début septembre.

Dictons

« Qui voit Molène voit sa peine.
Qui voit Ouessant voit son sang (Le sang est un tissu conjonctif liquide formé de populations cellulaires libres, dont le plasma est la substance fondamentale et est présent chez la plupart des...).
Qui voit Sein voit sa fin.
Qui voit Groix (L'île de Groix (Enez Groe en breton, prononcé Iniz Groe en breton vannetais) est une île et une commune bretonne du département du Morbihan...) voit sa croix. »

Ce vieux dicton illustre le danger qu'il y avait à passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques Brisson (1723-1806) en 1760.) le raz de Sein et à s'approcher d'Ouessant à l'époque où les bateaux n'étaient pas motorisés.

Bibliographie

  • Françoise Péron : Ouessant, l'île sentinelle : vie (La vie est le nom donné :) et tradition d'une île bretonne (1997), ouvrage complet sur l'histoire d'Ouessant dont la dernière édition actualisée parue chez Le Chasse-Marée en 2005 est richement illustrée de photographies. C'est l'ouvrage de référence sur l'île, malheureusement épuisé !
  • Henri Queffélec : Un homme d'Ouessant, roman paru en 1953 au Mercure de France.
  • Henri Queffélec : Le Phare, histoire romancée de la construction du phare de la Jument au suroît d'Ouessant mêlant le travail bien réel du «Service des phares et balises» et la trame (Le mot trame peut désigner :) amoureuse d'un marin de Molène et d'une Ouessantine. Roman paru aux Presses de la Cité (La cité (latin civitas) est un mot désignant, dans l’Antiquité avant la création des États, un groupe d’hommes sédentarisés libres (pouvant avoir des esclaves), constituant...) en 1975.
  • Henri Queffélec : La Lumière enchaînée, suite du précédent, histoire du renforcement des fondations (Les fondations d'un ouvrage assurent la transmission et la répartition des charges (poids propre et surcharges climatiques et d'utilisation) de cet ouvrage sur le sol. Le mode de fondation sera...) du phare de la Jument. Roman paru aux Presses de la Cité en 1976.
  • André Savignon : Filles de la pluie - scènes de la vie ouessantine, Grasset, Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle...), 1912.
  • Philip Plisson : Ouessant, l'île où finit la terre, album de photographies de paysages, paru aux éditions du Chêne (Le chêne est le nom vernaculaire de nombreuses espèces d'arbres et d'arbustes appartenant au genre Quercus, et à certains genres apparentés, notamment Cyclobalanopsis et Lithocarpus de la famille des Fagacées. Le genre est...) en 1998, réédité chez Pêcheur d'images.
  • Michel Hérubel : Tempête sur Ouessant, roman policier paru en 1998 aux Presses de la Cité.
  • Françoise Le Mer : Colin Maillard à Ouessant, roman paru en 1998 aux éditions Alain Bargain.
  • Henry Le Bal : L'Île, poèmes parus en 1992 aux éditions Beltan.
  • Jacqueline Duroc : Ouessant Molène Carnet de bord, paru en 1998 aux éditions Le Télégramme.
  • F. Mallet : Ouessant ou les âmes en peine, ouvrage paru en 1999 aux éditions Memoria.
  • Jean Lescoat, Ouessant Bretagne extrême, beau livre paru en 1999 aux éditions Finisterre.
  • Jean-Christophe Pinpin : Qui voit Ouessant voit son sang, roman policier édité en 1999 chez Alain Bargain.
  • Gustave Geffroy : Voyage à Ouessant, paru en 1999 aux éditions Séquences.
  • Hervé Hamon : L'Abeille d'Ouessant, récit paru en 2000 aux éditions Points.
  • E. Fournier : Infinitif des pensées d'Ouessant, essai paru en 2000 aux éditions de l'Éclat.
  • J.P. Le Bihan et J.F. Villard : Archéologie d'une île à la pointe de l'Europe, Ouessant paru en 2001, édité par le Centre Recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par...) Archéologique du Finistère.
  • Hermance Triay : Ceux d'Ouessant, album de photographies de Ouessantins, sorti en 2002 aux éditions Palantines dont l'avant propos est rédigé par le journaliste (Un journaliste est une personne dont l'activité professionnelle est le journalisme. On parle également de reporter (de l'anglais : report, rapporter)...) et écrivain Hervé Hamon.
  • Jean-Paul Rivière : Carnet d'Iroise, une promenade en dessins et aquarelles à la découverte des îles d'Ouessant, Molène, et Sein. Concernant Ouessant y figurent les phares (le Créac'h, la Jument, Nividic et Kéréon), le port de Lampaul et ses ruelles fleuries, l'église (L'église peut être :) de Saint-Pol-Aurélien, Ti a dreuz, la maison (Une maison est un bâtiment de taille moyenne destiné à l'habitation d'une famille, voire de plusieurs, sans être considérée comme un...) du Niou-Huella, le monument des proëllas, le moulin (Un moulin est une machine à moudre les grains de céréale en farine et, par analogie, une machine à broyer, piler, pulvériser diverses...) de Karaes… Ce livre est paru en 2004 aux éditions Coiffard.
  • M. Le Quinquis : Escapades à Ouessant, guide illustré paru en 2005 aux éditions des îles.
  • Léo Kerlo et Jacqueline Duroc : De Ouessant à Brest, guide paru dans la collection Les Peintres de Bretagne aux éditions Le Chasse marée (La marée est le mouvement montant (flux ou flot) puis descendant (reflux ou jusant) des eaux des mers et des océans causé par l'effet conjugué des forces de gravitation de la Lune et du Soleil.) Estran (L'estran est la partie du littoral située entre les niveaux connus des plus hautes et des plus basses mers. On utilise aussi pour le désigner le terme « zone de...) en 2005.
  • L. Lamothe : Ouessant, une île en dehors du temps, album paru en 2005 aux éditions Les Carnets de Voyages.
  • Yvonne Pagniez : Ouessant, beau livre paru en 2005 aux éditions La Découvrance.
  • Léon Rioter : Ouessant, l'île de l'épouvante, roman paru en 2006 chez Princi Negue.
  • Françoise Morvan : Les Morgans de l'île d'Ouessant, conte pour enfants, illustré par Émilie Vanvolsem, paru aux éditions Ouest-France en 2006.
  • Ray Ash : Les Décapodes ouessantins, rapport d'étude pour l'Ifremer, parution 2007 aux éditions du phare.
  • Michel Priziac : Ouessant : une île de tentations, Grâces-Guingamp, Kidour-éditions, 2002
  • Bernhard Kellermann : La Mer, titre original Das Meer (1910), traduction française éditée en 1924 chez Flammarion, rééditée en 1993 par les éditions La Digitale (Les digitales forment le genre Digitalis, environ 20 espèces de plantes herbacées classiquement placées dans la famille des Scrofulariacées. Les études récentes situent désormais ce genre...) à Baye.

Filmographie

  • Finis terrae, (1929), film muet en noir et blanc (Le noir et blanc sont considérés ou non comme des couleurs selon la discipline qui en parle : imprimerie, photographie, physique, peinture, théorie de la perception. Dans le langage courant,...) de Jean Epstein, dont l'action se situe sur l'île de Bannec et à Ouessant. Tous les acteurs sont des habitants de l'île d'Ouessant.
  • L'Amour d'une femme, (1954), long métrage en noir et blanc (Le blanc est la couleur d'un corps chauffé à environ 5 000 °C (voir l'article Corps noir). C'est la sensation visuelle obtenue avec un spectre lumineux continu, d'où l'image que l'on en donne parfois :...) de Jean Grémillon, avec Micheline (Une micheline est un autorail léger, dont les roues sont équipées de pneus spéciaux, mis au point par la société Michelin dans les années 1930.) Presle, Massimo Girotti et Julien Carette. Ce film fut tourné sur l'île et l'intrigue s'y déroule.
  • L'Équipier, (2004), long métrage de Philippe Lioret dont l'intrigue se trame autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres Erythrotriorchis,...) du phare de la Jument et sur l'île. La distribution principale est la suivante : Philippe Torreton, Sandrine Bonnaire, Grégori Derangère et Émilie Dequenne.

Discographie

  • Molène Gaël Ouessant, album 10 titres de Maxime Piolot, sorti en 1993
  • Enez Eusa, album 11 titres de Yann-Fañch Kemener et Didier Squiban, sorti en 1995. Ce disque (Le mot disque est employé, aussi bien en géométrie que dans la vie courante, pour désigner une forme ronde et régulière, à l'image d'un palet —...) de piano et chant contient la chanson Plac'hig Eusa (la jeune fille d'Ouessant) écrite par Jean-Pierre Le Scour (1814-1870) sur une mélodie traditionnelle bretonne.
  • L'Âme des îles, album 11 titres de Maxime Piolot, sorti en 2001. Ce disque contient notamment la chanson Les Femmes d'Ouessant et la chorale paroissiale d'Ouessant (composée de femmes) a participé à l'enregistrement.
  • Les Retrouvailles de Yann Tiersen a été écrit et enregistré à Ouessant.

Parrainage

  • Un sous-marin (Un sous-marin est un navire capable de se déplacer dans les trois dimensions, sous la surface de l'eau ; il se distingue ainsi des autres bateaux et navires qui se déplacent dans deux dimensions et...) de la Marine nationale porte le nom d'Ouessant.
  • L'île est marraine du navire école (Un navire école est un navire destiné à la familiarisation ou à la découverte de la mer et de la navigation. Ces navires sont utilisés dans différentes cadres :) Chacal basé à Brest.
Page générée en 0.237 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique