SETI@home - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

SETI@home ("SETI at home", pouvant se traduire par "SETI à la maison") est un projet de calcul distribué utilisant des ordinateurs branchés sur l'Internet. Il est hébergé par le Space Sciences Laboratory de l'Université de Californie (L'université de Californie est une université américaine, fondée en 1868, dont...), Berkeley. SETI est un acronyme pour Search for Extra-Terrestrial Intelligence (que l'on pourrait traduire par "Recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue...) d'une intelligence extraterrestre"). SETI@home (SETI@home ("SETI at home", pouvant se traduire par "SETI à la maison") est un projet de calcul...) est accessible au public depuis le 17 mai 1999.

Recherche scientifique

Il y avait deux buts originaux à SETI@home. Le premier était de prouver la fonctionnalité et la viabilité du calcul distribué. Le deuxième était de faire du travail scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui...) en supportant une analyse observationnelle cherchant à détecter de la vie (La vie est le nom donné :) intelligente non-terrestre.

Le premier but est généralement considéré comme complètement (Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou...) atteint. La plate-forme BOINC, un développement du SETI@home original, supporte plusieurs projets de calcul distribué dans un vaste éventail de disciplines.

Le deuxième but est, jusqu'ici, un échec. Aucune preuve de signal ( Termes généraux Un signal est un message simplifié et généralement codé. Il existe...) radio extraterrestre n'a été trouvée par SETI@home. Cependant, une absence de preuve n'étant pas une preuve d'absence, le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a...) se poursuit.

SETI@home effectue la recherche de transmission radio extraterrestre à partir des observations (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les...) faites par le radiotélescope (Un radiotélescope est un télescope spécifique utilisé en radioastronomie pour...) d'Arecibo, Puerto Rico. Les données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent...) sont prises "passivement" pendant que le télescope (Un télescope, (du grec tele signifiant « loin » et skopein signifiant...) est utilisé pour d'autres projets scientifiques. Elles sont numérisées, emmagasinées et expédiées aux installations de SETI@home en Californie. Par la suite, elles sont divisées en petites unités de fréquence (En physique, la fréquence désigne en général la mesure du nombre de fois qu'un...) et temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le...) qui sont analysées à l'aide d'un logiciel (En informatique, un logiciel est un ensemble d'informations relatives à des traitements...) afin d'y déceler un signal, c'est-à-dire une variation qui se distingue du bruit (Dans son sens courant, le mot de bruit se rapproche de la signification principale du mot son....) cosmique et qui contient de l'information.

Le point (Graphie) crucial de SETI@home est que les millions d'unités produites sont envoyées à des ordinateurs personnels qui utilisent le logiciel et qui, une fois l'analyse terminée, retournent les résultats à la source. Ainsi, une analyse de données nécessitant un temps de calcul faramineux pour un seul ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant...) devient faisable par la "distribution" de la tâche à une grande communauté d'internautes.

Le logiciel recherche quatre types de signaux qui pourraient se distinguer du bruit cosmique :

  • Des pics dans la densité (La densité ou densité relative d'un corps est le rapport de sa masse volumique à la...) spectrale de puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :),
  • Des montées et descentes de forme gaussienne dans la puissance de transmission, qui pourraient représenter le passage du lobe principal du radiotélescope sur une source radio,
  • Des triplets (trois pics de puissance dans un rang),
  • Des modulations du signal qui pourraient représenter une transmission à bande étroite.

Un signal radio extraterrestre peut être affecté de bien des manières par le milieu interstellaire (En astronomie, le milieu interstellaire est le gaz raréfié qui, dans une galaxie, existe entre...) et par le mouvement de la source par rapport à la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance...). Le signal potentiel est donc traité de plusieurs façons (bien que toutes les méthodes de détection ne soient pas exploitées) afin d'avoir les meilleures chances possibles de le distinguer du bruit cosmique ambiant. Un signal radio extraterrestre intelligent provenant d'une autre planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de...) ayant une vitesse (On distingue :) et une accélération (L'accélération désigne couramment une augmentation de la vitesse ; en physique,...) différente (En mathématiques, la différente est définie en théorie algébrique des...) de la Terre subira une variation de fréquence en fonction du temps. Le logiciel SETI@home recherche également ces variations.

Le logiciel fonctionne un peu comme lorsque l'on tourne le bouton de fréquence d'un poste de radio pour capter différents canaux. Si le signal augmente, cela attire l'attention. De manière plus technique, le logiciel implique quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire,...) d'analyses digitales, principalement via des transformées de Fourier discrètes avec des chirps de périodes et durées différentes.

Résultats

Bien que le projet n'ait détecté aucun signal d'une intelligence extraterrestre, il a identifié plusieurs candidats à certains endroits dans le ciel (Le ciel est l'atmosphère de la Terre telle qu'elle est vue depuis le sol de la planète.) où des pics d'intensité sont difficilement attribuables à du bruit cosmique. Ces positions ont été notées pour analyses ultérieures. À ce jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la...), le principal candidat a été annoncé le 1er septembre 2004, il se nomme Radio source SHGb02+14a.

L'astronome (Un astronome est un scientifique spécialisé dans l'étude de l'astronomie.) Seth Shostak a affirmé, en se basant sur l'équation de Drake (L'équation de Drake est une célèbre proposition mathématique concernant les sciences telles que...), qu'il s'attend à obtenir un signal concluant entre 2020 et 2025. Ceci signifierait que, malgré l'insuccès du projet durant près de dix ans, un effort prolongé pourrait être fructueux.

Bien que le projet n'ait pas atteint le but de trouver une intelligence extraterrestre, il a prouvé à la communauté scientifique que les projets de calcul distribué, utilisant des ordinateurs personnels connectés à l'Internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services...), sont des outils d'analyse considérables qui peuvent rivaliser avec les plus puissants superordinateurs.

Page générée en 0.202 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique