Shampooing
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Le shampooing est un produit cosmétique présenté généralement sous forme de liquide, crème, solide ou poudre, formulé à partir de substances tensioactives permettant de nettoyer la chevelure et éventuellement de traiter le cheveu.

Trois flacons anciens de shampoing (début XXème siècle)

La graphie shampoing est aujourd'hui également admise.

Histoire

Michelia champaca

Le mot shampoo date en anglais de 1762, où il avait le sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une...) de « masser ». Le mot était emprunté à l'anglo-indien « shampoo », qui venait à son tour de l'hindi chāmpo (चाँपो /tʃãːpoː/), l'impératif de chāmpnā (चाँपना /tʃãːpnaː/), « huiler, masser les muscles », et qui était dérivé lui-même du mot Sanskrit/Hindi chāmpnā (चाँपना /tʃãːpnaː/), désignant les fleurs de la plante (Les plantes (Plantae Haeckel, 1866) sont des êtres pluricellulaires à la base de la chaîne alimentaire. Elles forment l'une des subdivisions (ou règne) des Eucaryotes. Elles sont, avec les autres végétaux...) Michelia champaca (famille des Magnoliaceae) traditionnellement utilisées pour faire des huiles odorantes pour cheveux.

Le terme et le service ont été présentés par un certain Sake Dean Mahomed, qui ouvrit à Brighton en 1759 un bain shampooinant sous le nom de Bains de Vapeur () indiens de Mahomed. Ses bains ressemblaient à des bains turcs où les clients recevaient un traitement indien de champi, c'est-à-dire de shampooing (Le shampooing est un produit cosmétique présenté généralement sous forme de liquide, crème, solide ou poudre, formulé...), ou des massages thérapeutiques. Son service fut apprécié ; il reçut cette haute distinction d'être fait Chirurgien Shampooineur de George IV comme de Guillaume (Guillaume est un prénom masculin d'origine germanique. Le nom vient de Wille, volonté et Helm, heaume, casque, protection.) IV.

Dans les premiers temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) du shampooing, les coiffeurs anglais faisaient bouillir des paillettes de savon (Le savon est un objet liquide ou solide composé de molécules amphiphiles composées de sels métalliques, spécifiquement...) dans de l'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) avec des plantes afin de donner lustre et fragrance aux cheveux. Kasey Hebert fut le premier producteur connu de shampooing et c'est à lui qu'on attribue actuellement l'origine. Il vendait son premier shampooing, « Shaempoo » dans les rues de Londres (Londres (en anglais : London - /?l?nd?n/) est la capitale ainsi que la plus grande ville d'Angleterre et du Royaume-Uni. Fondée il y a plus de 2 000 ans par les Romains, la ville est aujourd'hui...), sa ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations...) natale.

À l'origine, les premiers shampooings étaient à base de savon noir et de cristaux de soude ; tous deux contiennent des tensio-actifs (détersifs). Le shampooing moderne, celui que nous connaissons aujourd'hui, a été d'abord proposé au cours des années 1930 avec Drene, le premier shampooing synthétique (et non-savonneux).

Des temps anciens à ce jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit heure locale)...), les Indiens ont utilisé différentes formules de shampooings en se servant de plantes comme le neem, l'acacia (L'acacia est un genre d'arbres et arbustes appartenant à la famille des Fabacées (sous-famille des Mimosoidées). Dans le langage courant, les espèces de ce genre prennent, selon les cas, l'appellation d'acacia, cassier,...) Concinna ou la noix de lavage (Le sapindus est un arbre de la famille des sapindacées. On le trouve dans toutes les régions tempérées chaudes et tropicales de la planète, en...), le henné, le bael, la bacopa monnieri, le fenugrec, le babeurre, l'amla, l'aloès (L'aloès est un genre de plantes à larges feuilles des pays méditerranéens, de la famille des Aloéacées.) et l'amande en combinaison (Une combinaison peut être :) avec quelques composantes aromatiques comme le santal, le jasmin (Le mot jasmin désigne les plantes dicotylédones appartenant au genre Jasminum.), le curcuma, la rose et le musc.

Utilisation

Le shampooing s'applique en massant sur les cheveux mouillés. On masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution du corps à la force de gravitation (la masse...) le cuir chevelu (Le cuir chevelu (en anglais scalp) désigne la partie de la peau du crâne qui développe une pilosité de type chevelure.) sans trop frotter les cheveux. Il est inutile d'attendre qu'il agisse. Il faut rincer abondamment pour limiter les résidus de shampooing dans les cheveux.

Utilisé trop fréquemment, le shampooing peut détruire la pellicule protectrice des cheveux et les graisses, et ainsi abîmer les cheveux.

Composition

Le shampooing d'aujourd'hui contient :

  • des agents lavant qui dissolvent la graisse (La graisse est un corps gras se présentant à l'état solide à température ordinaire. Le terme s'oppose aux huiles qui se...) qui est entraînée dans l'eau avec les molécules ou particules qu'elle a fixé ;
    Ces détergents détergents sont généralement :
- l'ammonium lauryl sulfate ;
- l'ammonium laureth sulfate ;
- le cocosulfate de sodium (Le sodium est un élément chimique, de symbole Na et de numéro atomique 11. C'est un métal mou et argenté, qui appartient aux métaux alcalins. On ne le trouve pas à l'état de corps pur dans la...) ;
- le sodium laureth sulfate ;
- le laurylsulfate de sodium (ce dernier étant le plus agressif).
- le diéthanolamine (DEA)
- le triéthanolamine (TEA)
  • des agents moussants (qui sont également des tensioactifs );
  • des agents conservateurs (biocides conservateurs, généralement des parabens qui allongent la durée de conservation du produit)
  • des agents émulsifiants (qui évitent de devoir remélanger le shampoing dont les composants gras et aqueux se séparent naturellement)
  • différents additifs, variant selon l'effet recherché :
- des agents anticalcaires
- des stabilisateurs de pH pour acidifier le shampooing.
- des colorants, identifié par CI suivi d'un chiffre (Un chiffre est un symbole utilisé pour représenter les nombres.).
- des parfums, ou fragrance
- des agents surgraissants (huiles) pour limiter l'agression du shampooing
- des agents dits « hydratants » tels que du miel ou la glycérine (glycérin)
- des huiles essentielles extraites de plantes, fleurs, écorces, fruits...
- des agents démêlants permettant aux shampooings « deux en un » de servir aussi d'après-shampooings.
- des agents médicamenteux (shampoings anti-poux, antipelliculaires, etc)
Page générée en 1.111 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique