Architecture Apple-Intel
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Steve Jobs le 6 juin 2005. Derrière lui, Mac OS s'exécutant sur un Pentium 4 à 3.6 GHz
Steve Jobs le 6 juin 2005. Derrière lui, Mac OS s'exécutant sur un Pentium 4 à 3.6 GHz

L'Architecture Apple-Intel est le nom utilisé pour décrire les ordinateurs personnels Macintosh conçus et développés par Apple (Apple, Inc. (Apple Computer, Inc. jusqu'en janvier 2007 ; apple signifie « pomme » en anglais) (NASDAQ : AAPL) est une société...), et qui utilisent l’architecture Intel x86 (La famille x86 regroupe les microprocesseurs compatibles avec le jeu d'instructions de l'Intel 8086. Cette série est nommée IA-32 (pour Intel architecture 32 bits) par Intel pour...) à la place des PowerPC (Le PowerPC est une architecture de microprocesseurs développée conjointement par Apple, IBM et Freescale (ex-Motorola Semiconducteurs). Elle utilise un modèle RISC, privilégiant pipeline et jeu d'instructions...) ou des 68k utilisés précédemment.

Exécution de systèmes d'exploitation autre que Mac OS (Mac OS (pour Macintosh Operating System) est le nom du système d'exploitation d'Apple pour ses ordinateurs Macintosh. Il est surtout connu pour...)

Le 5 avril 2006, Apple a annoncé la sortie d'une version beta (Le genre Beta appartient à la famille des Chénopodiacées, tribu des Cyclolobae.) publique de Boot (En informatique, le mot boot (apocope du mot anglais bootstrap, nom qui désigne la languette des chaussures pour pouvoir les enfiler plus facilement, voir la...) Camp, une collection de technologies qui permettront à l'utilisateur de démarrer Windows (Windows est une gamme de systèmes d'exploitation produite par Microsoft, principalement destinées aux machines compatibles PC. C'est le remplaçant de MS-DOS. Depuis les années 1990, avec la sortie de Windows 95,...) XP Service Pack (Un Service Pack (diminutif SP) est un ensemble de mises à jour, corrections et/ou améliorations de logiciels livré sous forme d'un seul package installable...) 2. Cette option sera aussi intégrée dans Mac OS X (Mac OS X est une ligne de systèmes d’exploitation propriétaire développés et commercialisés par Apple, dont la version la plus récente (Mac OS X 10.5 dit...) 10.5.

Les systèmes d'exploitation Windows XP et Linux (Au sens strict, Linux est le nom du noyau de système d'exploitation libre, multitâche, multiplate-forme et multi-utilisateur de type UNIX créé par Linus Torvalds, souvent désigné comme le noyau Linux. Par extension, Linux désigne...) sont capables de démarrer sur les ordinateurs. L'assistant BootCamp fournit les drivers Windows pour l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un...) du matériel intégré aux Mac à processeur (Le processeur, ou CPU (de l'anglais Central Processing Unit, « Unité centrale de traitement »), est le composant de l'ordinateur qui exécute les programmes informatiques. Avec la mémoire...) intel (maintenant toute la gamme Mac). l'iSight (L’iSight est une webcam fabriquée par Apple. Elle possède un design cylindrique, une coque en aluminium perforé, et est reliée à l'ordinateur par une connectique...) est maintenant pris en charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non...) par BootCamp 1.1.1. BootCamp utilise l'interface (Une interface est une zone, réelle ou virtuelle qui sépare deux éléments. L’interface désigne ainsi ce que chaque élément a besoin de...) déjà présente de boot entre les differents périphériques (disques dur, firewire, cdrom) pour permettre de choisir l'OS au démarrage de l'ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un ensemble...). Le fait de pouvoir installer en même temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) les deux systèmes d'exploitation les plus populaires apporte de nombreux avantages :

  • Pouvoir choisir son système d'exploitation et son interface préférée.
  • Pouvoir utiliser plus de logiciels (en particulier plus de jeux) développés pour Windows, et qui pourraient tourner beaucoup plus rapidement sur leur système d'origine qu’avec une couche de compatibilité ou une émulation.
  • Pouvoir utiliser des logiciels existants pour les deux plateformes, mais plus intuitifs ou plus rapides sur l'une des deux (comme Adobe Photoshop (Photoshop est un logiciel de retouche, de traitement et de dessin assisté par ordinateur édité par Adobe. Il est principalement utilisé pour le traitement de...) par exemple)
  • Pouvoir effectuer un changement de système d'exploitation plus rapidement sans acheter de nouveau matériel.
  • Pouvoir tester les différentes applications offertes par chacune des deux plateformes et utiliser son application préférée sans se préoccuper du système sur lequel elle tourne (par exemple, pouvoir choisir entre iMovie et Windows Movie Maker)

Les nouveaux composants matériels et logiciels qui doivent être supportés pour qu'un système d'exploitation soit supporté par l'architecture Apple-Intel (L'Architecture Apple-Intel est le nom utilisé pour décrire les ordinateurs personnels Macintosh conçus et développés par Apple, et qui utilisent l’architecture Intel x86...) (en dehors du support du processeur Intel lui-même) sont :

L'EFI

L' Extensible Firmware Interface (L' Extensible Firmware Interface (EFI), aujourd'hui remplacé par l'UEFI (Unified EFI) est un logiciel intermédiaire entre le micrologiciel (firmware) et le système d'exploitation (OS) d'un...) (EFI) est le remplaçant orienté firmware du BIOS. Conçu par Intel, il a été choisi par Apple pour remplacer l'Open Firmware, le firmware utilisé pour les architectures PowerPC.

Tandis que Linux supporte nativement l'EFI sur la plate-forme x86, Windows XP et Windows Server 2003 ne peuvent booter sur un disque (Le mot disque est employé, aussi bien en géométrie que dans la vie courante, pour désigner une forme ronde et régulière, à l'image d'un palet —...) EFI uniquement sur la platforme IA-64 (Itanium). Cela rend impossible le démarrage de Windows XP sur une platforme x86/EFI, telle que celle utilisée par les nouveaux Mac, sans utiliser un bootloader. Or, le 5 avril 2006, Apple a annoncé un bootloader nommé Boot Camp pour pouvoir installer côte à côte Windows XP SP2 et Mac OS X 10.4 sur une même machine.

Le GPT

Le TPM

Virtual PC

Microsoft (Microsoft Corporation (NASDAQ : MSFT) est une multinationale américaine de solutions informatiques, fondée par Bill Gates et Paul Allen, dont le revenu annuel a atteint 44,28 milliards de...) a annoncé que sa section Macintosh (Macintosh (prononcé /makintɔʃ/) ou Mac est une série de différentes familles d'ordinateurs personnels conçus, développés, et vendus par...) Business Unit abandonnait le développement de VirtualPC sur la plate-forme Apple-Intel. Cependant, des solutions de virtualisation (La virtualisation consiste à faire fonctionner sur un seul ordinateur plusieurs systèmes d'exploitation comme s'ils fonctionnaient sur des ordinateurs...) sont actuellement développées par d'autres éditeurs. Contrairement à l'émulation, la virtualisation permet d'utiliser directement le hardware, ce qui implique des performances quasiment aussi bonnes que lors d'une exécution native, avec la possibilité au système d'accéder à la couche graphique matérielle, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) en étant capable d'exécuter les deux systèmes à la fois, ce qui est plus pratique que d'utiliser un seul système à la fois avec un boot-loader.

Page générée en 0.120 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique