Kimi Räikkönen
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Kimi Räikkönen (né le 17 octobre 1979 à Espoo, Finlande - ) est un pilote automobile finlandais de Formule 1 (La Formule 1 est une discipline de sport automobile qui se dispute sur des circuits fermés à bord de monoplaces. Depuis début 2006, les spécifications sont : monoplaces...). Il habite dans sa ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent...) natale ou à Chigwell, près de Londres (Londres (en anglais : London - /?l?nd?n/) est la capitale ainsi que la plus grande ville d'Angleterre et du Royaume-Uni. Fondée il y a plus de 2 000 ans par les Romains, la ville est aujourd'hui devenue un...) en Grande-Bretagne (La Grande-Bretagne (en anglais Great Britain) est une île bordant la côte nord-ouest de l'Europe continentale. Elle représente la majorité du territoire...). Il fait ses débuts en Formule 1 en 2001 avec l'écurie suisse Sauber (Sauber était une écurie de sport automobile, fondée par l'entrepreneur suisse Peter Sauber et basée à Hinwil en Suisse. Après s'être fait connaître pour ses succès dans le...).

Vainqueur de dix Grands Prix, Kimi Räikkönen (Kimi Räikkönen (né le 17 octobre 1979 à Espoo, Finlande - ) est un pilote automobile finlandais de Formule 1. Il habite dans sa ville natale ou à Chigwell, près de Londres en...), que les journalistes ont surnommé Iceman, à cause de son étonnante capacité à conserver son sang-froid en toutes circonstances, quitte à la fin de la saison (La saison est une période de l'année qui observe une relative constance du climat et de la température. D'une durée d'environ trois mois (voir le tableau Solstice et Équinoxe...) 2006 McLaren-Mercedes après cinq saisons sans être parvenu à remporter le titre de champion du monde (Le mot monde peut désigner :) que son talent lui permettait d'espérer. Il dispute la saison 2007 chez Ferrari ( Automobiles et motos Ferrari, constructeur automobile italien dont le nom provient de son fondateur Enzo Ferrari. Scuderia Ferrari, l'écurie de course du...), où il succède — après la retraite de celui-ci — au septuple champion du monde allemand Michael Schumacher, aux côtés du Brésilien Felipe Massa (Felipe Massa (né le 25 avril 1981 à Sao Paulo, Brésil ) est un pilote automobile brésilien, qui dispute le championnat du monde de Formule 1 depuis la saison 2002, au cours de laquelle...).

Le 31 juillet 2004, à l'âge de 24 ans, il se marie en Finlande avec Jenni Dahlman, Miss Scandinavie (La Scandinavie est une région située dans le Nord de l'Europe. Elle comprend, au sens le plus strict, la Norvège et la Suède, qui se partagent la péninsule de Scandinavie. Au sens le plus courant, on ajoute le...) 2000.

Biographie

Encore enfant, Kimi Räikkönen découvre la compétition automobile (La compétition automobile est un sport, pratiqué par des pilotes, qui s'affrontent lors de courses d'automobiles selon des formules et des catégories sur circuit, sur...) par l'intermédiaire du karting (Le karting est une discipline de sport automobile, qui se pratique sur des circuits de 700 m à 1 200 m environ et d'une largeur de 8 m pouvant accueillir jusqu'à 30 karts simultanément lors d'une...), qu'il commence à pratiquer dès l'âge de 8 ans. En 1999, il participe pour la première fois à des courses de monoplaces et se fait remarquer immédiatement : il remporte les quatre courses auxquelles il participe en Formule Renault (La Formule Renault est une catégorie de voiture de course de type monoplace. Fondée en Europe en 1971, il s'agit d'une discipline d'accès au sport automobile, puisqu'on y...). En 2000, il remporte le championnat britannique en remportant sept courses sur les dix qui figuraient au calendrier (Un calendrier est un système de repérage des dates en fonction du temps. Ces systèmes ont été inventés par les hommes pour mesurer, diviser et organiser...).

2001 : Débuts prometteurs chez Sauber

Une telle performance attire l'attention des responsables des écuries de Formule 1, et, après des essais au cours desquels il étonne les ingénieurs de l'écurie suisse Sauber, Peter Sauber l'engage pour la saison 2001. La FIA hésite à accorder la super licencesésame (Le sésame (Sesamum indicum) est une plante de la famille des Pédaliacées, largement cultivée pour ses graines.) indispensable pour pouvoir piloter en Formule 1 — à un si jeune pilote, qui parait totalement inexpérimenté, ayant seulement disputé dix-sept courses en monoplace. (13 victoires, 3 podiums et 1 abandon)

Après avoir finalement obtenu sa super licence, d'abord à titre provisoire, le pilote finlandais dispute la saison 2001 chez Sauber-Petronas, aux côtés de l'Allemand Nick Heidfeld (Nick Heidfeld est un pilote automobile allemand né le 10 mai 1977 à Mönchengladbach. Il évolue en Formule 1 depuis la saison 2000.), protégé de McLaren Mercedes, saison au cours de laquelle il terminera deux fois à la 4e place. Une performance qui parut amplement suffisante à McLaren-Mercedes pour l'engager — au détriment de son coéquipier à qui la place semblait promise — pour remplacer un autre Finlandais, Mika Häkkinen, parti à la retraite.

2002-2006 : Quatre saisons sans titre chez McLaren-Mercedes

Kimi Räikkönen en 2002
Kimi Räikkönen en 2002

En 2002, la McLaren MP4-17 (La MP4-17 est une monoplace de l'écurie McLaren, engagée au cours de la saison 2002 aux mains de David Coulthard et Kimi Räikkönen.) n'est pas la voiture la plus fiable du plateau, mais cela n'empêchera pas Kimi de prendre rapidement la mesure de son expérimenté équipier David Coulthard — qui dispute sa septième saison chez McLaren-Mercedes — et de terminer 6e au classement final du championnat, avec 4 podiums et un record du tour à la clé.

Puis vint la saison 2003, qui fut jusqu'ici sa meilleure. Profitant du début de saison difficile de Ferrari, Räikkönen s'octroie sa première victoire lors du GP de Malaisie et termine sept fois à la seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de mesure du temps. La seconde d'arc est une mesure d'angle...) place. À la fin d'une saison particulièrement indécise, puisque le pilote colombien Juan Pablo Montoya (Williams-BMW) se mêla également à la lutte, Kimi contraignit Michael Schumacher à attendre l'ultime épreuve au Japon pour obtenir le titre.

La saison 2004 fut perturbée par le manque de fiabilité (Un système est fiable lorsque la probabilité de remplir sa mission sur une durée donnée correspond à celle spécifiée dans le cahier des charges.) du moteur (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou travail.[réf. nécessaire]) Mercedes dont les nombreuses casses transformèrent trop souvent en abandons des victoires ou des podiums promis. De ce fait, le début de saison fut catastrophique et le manque de compétitivité de la MP4-19 fut rédhibitoire pour prétendre contester la suprématie de Michael Schumacher et de sa Ferrari F2004 (La Ferrari F2004 est une F1 de la Scuderia Ferrari, engagée durant la saison 2004 et au début de la saison 2005, modifiée en Ferrari F2004M. À son...). Grâce à la McLaren MP4-19B (La MP4-19B est une monoplace de l'écurie McLaren, engagée au cours de la saison 2004 aux mains de David Coulthard et Kimi Räikkönen.) arrivée à la mi-saison, Kimi a pu obtenir une nouvelle victoire en Belgique, après une course (Course : Ce mot a plusieurs sens, ayant tous un rapport avec le mouvement.) à rebondissements au cours de laquelle la voiture de sécurité dut intervenir à trois reprises, et où il battit Schumacher. Il termine le championnat à la 7e place, avec 45 points obtenant 1 pôle position, 1 victoire, 2 meilleurs tours et 4 podiums, mais en ayant subi 8 abandons sur 18 courses !

En 2005, Kimi connaît encore un début de saison difficile, avant de se ressaisir au volant d'une voiture de nouveau compétitive. Son nouveau coéquipier, le Colombien Juan Pablo Montoya semble un peu moins affecté par les problèmes mécaniques, qui vont s'accumuler sur sa MP4-20 (casses moteurs, qui le font reculer de 10 places sur la grille ( Un grille-pain est un petit appareil électroménager. Une grille écran est un élément du tube de télévision. Une grille d'arrêt est un élément du tube...), rupture de suspension ( Le fait de suspendre des particules En chimie, la suspension désigne une dispersion de particule. En géomorphologie, la suspension est un mode de transport des sédiments. Le fait...) due aux vibrations de son pneu avant droit, lors du dernier tour au Nürburgring (Le Nürburgring est un ensemble de circuits automobile et motocycliste situé à 90 km au sud de Cologne en Allemagne. Par Nürburgring, on désigne en effet plusieurs...), alors qu'il était en tête, ...). Il parvient malgré tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) à réaliser de belles performances (6 poles positions, 7 victoires, 10 records du tour, 12 podiums !) qui lui permettent de lutter jusqu'à l'avant-dernière course avec le jeune Espagnol Fernando Alonso pour la conquête du titre mondial. La presse semblait avoir sacré Kimi avant l'heure (L’heure est une unité de mesure du temps. Le mot désigne aussi la grandeur elle-même, l'instant (l'« heure qu'il est »), y compris en sciences (« heure...) et reprocha au champion du monde son manque de panache !

La saison 2006 est une nouvelle année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) blanche pour Kimi, dont les performances sont handicapées par un matériel qui ne peut lutter à armes égales avec celui des pilotes Renault et Ferrari. Le climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une région donnée pendant une période...) dans l'écurie McLaren s'est déterioré après l'annonce dès le mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) de décembre 2005 du recrutement du champion du monde Fernando Alonso pour la saison 2007. Devant l'impossibilité de se battre pour la victoire, le coéquipier de Kimi, Juan Pablo Montoya jette l'éponge (Les éponges constituent l’embranchement (vraisemblablement paraphylétique) des Spongiaires et sont des animaux sans système nerveux ni tube digestif. Leur corps n’est formé que par deux couches de...) en milieu de saison et annonce son départ pour le championnat Nascar en 2007. Il est remplacé par le pilote d'essais Pedro de la Rosa (Rosa peut désigner :), qui termine la saison. Kimi n'obtient aucune victoire et doit se contenter de quelques coups d'éclat gâchés par ces défaillances techniques (6 abandons) et le moindre niveau de performance de la McLaren MP4-21 (La McLaren MP4-21 est une Formule 1 de l'écurie McLaren-Mercedes, engagée au cours de la saison 2006 aux mains de Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Pedro de la Rosa.). Sollicité par les trois écuries de pointe pour la saison 2007, Kimi fait attendre sa décision. Échaudé par cette saison catastrophique, il décide de quitter au bout de quatre saisons McLaren-Mercedes, où il ne sera pas parvenu à obtenir le titre de champion du monde que son talent laissait espèrer. N'ayant pas confiance dans l'avenir de Renault, malgré les deux titres que cette écurie vient de remporter, il donne finalement sa préférence à la prestigieuse Scuderia Ferrari (La Scuderia Ferrari, fondée en 1929, est depuis 1947 la branche chargée de l'engagement en compétition des voitures de la marque Ferrari. De nos jours, la Scuderia Ferrari a...), qui annonce le 10 septembre 2006 son recrutement pour remplacer Michael Schumacher, qui vient d'annoncer son retrait de la compétition à la fin de la saison.

2007 : Une succession risquée chez Ferrari

À peine installé dans sa nouvelle écurie, Kimi Räikkönen débute la saison 2007 en fanfare. Lors du premier Grand Prix, en Australie (L’Australie (officiellement Commonwealth d’Australie) est un pays de l’hémisphère Sud dont la superficie couvre la plus...), il devient le premier pilote Ferrari depuis Juan Manuel Fangio en 1956 à réussir un " hat-trick " (Pole position, meilleur tour en course, victoire) dès sa première course en rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage.). Ces débuts tonitruants laissent bien augurer de la manière dont Kimi va pouvoir assumer la délicate succession du septuple champion du monde Michael Schumacher dont il a la charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un...). Mais, lors des deux courses suivantes, il est dominé par le champion du monde en titre Fernando Alonso (McLaren-Mercedes) au GP de Malaisie, puis par son coéquipier Felipe Massa au GP de Bahreïn (Bahreïn (arabe : البحرين « les deux mers »), officiellement le Royaume de...) et termine chaque fois sur la 3e marche (La marche (le pléonasme marche à pied est également souvent utilisé) est un mode de locomotion naturel. Il consiste en un déplacement en appui alternatif sur les jambes, en position debout et en ayant toujours au...) du podium, devancé par le surprenant débutant Lewis Hamilton (McLaren-Mercedes). Contraint à l'abandon dès le début de la course (9e tour) en raison de problèmes électriques, lors du GP d'Espagne — remporté à nouveau par son coéquipier, qui le domine également en qualification — Kimi, qualifié en 16e position à Monaco, où la place sur la grille a une importance primordiale en raison de la quasi-impossibilité de dépasser, parvient péniblement à entrer dans les points, récoltant celui de la 8e place, en terminant à un tour du vainqueur (Fernando Alonso) au terme d'une course anonyme au cours de laquelle il resta englué dans le peloton. Au terme de la campagne (La campagne, aussi appelée milieu rural désigne l'ensemble des espaces cultivés habités, elle s'oppose aux concepts de ville,...) " américaine ", qui voit les deux premières victoires du jeune Lewis Hamilton, Kimi, qui termine 5e au Canada et 4e à Indianapolis pour le GP des États-Unis, se retrouve distancé au championnat, occupant la 4e place avec 32 points, à 26 points du leader, Lewis Hamilton !

Carrière sportive

Image:Kimi Raikkonen 2002 Malaysia.jpg
Kimi Räikkönen en 2002
Image:Kimi Raikkonen 2004 Brazil.jpg
Kimi Räikkönen sur le podium
à l'issue du GP du Brésil en 2004
  • 1987 : Première expérience en karting.
  • 1988-1990 : Il fait du karting. Il remporte quelques courses en classes A, B et C.
  • 1991 : Karting au niveau National, en Classe Mini (MINI est une marque automobile de BMW Group. L'ancien modèle Mini était construit par MG Rover.).
  • 1992 : Karting national, en Classe Raket Junior.
  • 1993 : Karting national, en Classe Raket, Coupe de Finlande, 9e.
  • 1994 : Karting national, en Classe Raket, Coupe de Finlande, 2e.
  • 1995 : Karting en Formule A : Première course et première victoire, le 23 Avril.
  • 1996 : Karting Grand Prix (Séries Européennes) ; Courses du Championnat Mondial et du Championnat Nordique ; Aucune victoire en championnat de Finlande ; En Formule A, il termine 4e.
  • 1997 : Champion de Finlande, Classe A intercontinentale ; Championnat Nordique, Classe A intercontinentale, 4e ; Karting Grand Prix et championnat mondiaux - invité à piloter avec la " Peter de Bruin Team ".
  • 1998 : Habite en Hollande ; Champion de Finlande, Formule A ; Champion Nordique ; Gagnant du " Karting Grand Prix " européen, en Formule Intercontinentale; 2e au Super A; 3e à la coupe de Monaco en Super A; Championnats Mondiaux, en formule Super A, rétiré de la 7e position.
  • 1999 : Championnats Finlandais, Formule A, 2e; Championnats Mondiaux , Formule Super A, 10e; Première course en Formule Renault, avec Haywood Racing, il termine 3e (!); Formule Renault Winter Series, avec Manor Motorsport - Champion avec 4 victoires sur un total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme. Exemple : "Le total des dettes". En physique le total n'est pas...) de 4 courses !
  • 2000 : Formule Renault Britannique 2000, Champion avec Manor Motorsport (bien qu'il ait participé à seulement 10 courses), 7 victoires, 6 pole positions, 7 meilleurs tours. Il termine sur le podium à chacune des 10 courses auxquelles il participa ; Formule Renault Européenne : participe à seulement 3 courses, 2 victoires, 2 pole positions, 2 meilleurs tours. Abandonne à la 3e course, à cause d'un bris de moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue ce travail à partir...), alors qu'il menait l'épreuve. Effectue des essais pour l'équipe de Formule 1 Sauber-Petronas sur le circuit du Mugello.
  • 2001 : Formule 1 avec l'équipe Sauber Petronas (Petronas, acronyme de Petroliam Nasional Berhad, est une entreprise malaisienne créée le 17 août 1974 dans le cadre de la Loi de 1965 sur les Sociétés. A l'époque le Gouvernement malaisien investit 3 millions de dollars US pour la...) 10e, 9 points.
  • 2002 : Formule 1 avec l'équipe McLaren Mercedes, 6e, 24 points.
  • 2003 : Formule 1 avec McLaren Mercedes, 2e, 91 points. Remporte le Grand Prix de Malaisie.
  • 2004 : Formule 1 avec McLaren Mercedes, 7e, 45 points. Remporte le Grand Prix de Belgique.
  • 2005 : Formule 1 avec McLaren Mercedes, 2e, 112 points. Remporte 7 Grand Prix. 5 pôles et 10 meilleurs temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.).
  • 2006 : Formule 1 avec McLaren Mercedes, 5e, 65 points.
  • 2007 : Formule 1 avec Ferrari, 4e, 32 points (après 7 courses)

Statistiques (La statistique est à la fois une science formelle, une méthode et une technique. Elle comprend la collecte, l'analyse, l'interprétation de données ainsi que...) en Formule 1

KImi Räikkönen au volant de la MP4-21 en avril 2006sur le circuit de Silverstone
KImi Räikkönen au volant de la MP4-21 en avril 2006
sur le circuit de Silverstone (Le circuit de Silverstone est un circuit de vitesse situé à Silverstone, Angleterre. Une moitié du circuit se trouve dans le Northamptonshire, l'autre moitié dans le Buckinghamshire. Il se trouve entre les villes de Milton...)

(Après le Grand Prix des États-Unis 2007)

  • Nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de saisons en F1 : 7
  • Grands Prix disputés : 112
  • Victoires : 10 (soit 8,93 %)
  • Points marqués : 378
    • Moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de l'ensemble s'ils étaient tous...) de pts par GP : 3,38 pts
    • Moyenne de pts par saison : 54,00 pts
  • Pole Positions : 12 (soit 10,71 %)
  • Départs 1ère ligne : 21 (soit 18,75 %)
  • Deuxièmes places en Grand Prix : 15 (soit 13,39 %)
  • Troisièmes places en Grand Prix : 14 (soit 12,50 %)
  • Podiums : 39 (soit 34,82 %)
  • Dans les Points : 64 (soit 57,14%)
  • Meilleurs Tours: 21 (soit 18,75 %)
  • Nbre courses en ayant mené : 37 (soit 33,04 %)
  • Tours en tête : 693 (soit 12,80 % des tours parcourus)
  • Kms en tête : 3 351 (soit 12,80 % des Kms parcourus)
  • Tours parcourus : 5 339
  • Kms parcourus : 26 171
  • Hats trick (Victoire/Pole position/Meilleur tour) : 1 (soit 0,89 %)
  • Abandons : 40 (soit 35,71%)
  • Meilleur résultat au championnat : 2e (2003 et 2005)
  • Débuts en F1 : 2001 — Grand Prix d'Australie, sur le circuit de Melbourne, le 4 mars 2001 (Résultat : 6e)
  • Première victoire : 2003 — Grand Prix de Malaisie, sur le circuit de Sepang, le 23 mars 2003
  • Première pole position : 2003 — Grand Prix d'Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent eurasiatique, voire comme une des...), sur le circuit du Nürburgring, le 29 juin 2003
  • Premier Hat Trick (Victoire/Pole position/Meilleur tour) : 2007 — Grand Prix d'Australie, sur le circuit de Melbourne, le 18 mars 2007
Position au championnat 2007 : 4e - 32 points (après 7 courses)

Résultats par saison en Formule 1

(Après le Grand Prix des États-Unis 2007)

Année Nb de courses Écurie Points Pole positions Victoires Meilleurs tours Podiums Dans les points Abandons Classement
2001 17 Sauber 9 0 0 0 0 4 7 10e
2002 17 McLaren 24 0 0 1 4 6 11 6e
2003 16 McLaren 91 2 1 3 10 13 3 2e
2004 18 McLaren 45 1 1 2 4 9 8 7e
2005 18 McLaren 112 6 7 10 12 14 4 2e
2006 18 McLaren 65 3 0 3 6 12 6 5e
2007 7 Ferrari 32 1 1 2 3 6 1 4e

Victoires en Championnat du monde de Formule 1

# Année Manche Grand prix Circuit Ecurie Voiture
1 2003 02/16 Malaisie Sepang McLaren-Mercedes MP4-17D
2 2004 14/18 Belgique Spa-Francorchamps McLaren-Mercedes MP4-19B
3 2005 05/19 Espagne Catalogne McLaren-Mercedes MP4-20
4 2005 06/19 Monaco Monaco McLaren-Mercedes MP4-20
5 2005 08/19 Canada Gilles Villeneuve McLaren-Mercedes MP4-20
6 2005 13/19 Hongrie Hungaroring McLaren-Mercedes MP4-20
7 2005 14/19 Turquie Istanbul McLaren-Mercedes MP4-20
8 2005 16/19 Belgique Spa-Francorchamps McLaren-Mercedes MP4-20
9 2005 18/19 Japon Suzuka McLaren-Mercedes MP4-20
10 2007 01/18 Australie Albert Park Ferrari F2007
Page générée en 0.388 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique