McLaren MP4-21
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

La McLaren MP4-21 est une Formule 1 de l'écurie McLaren-Mercedes, engagée au cours de la saison 2006 aux mains de Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Pedro de la Rosa.

Historique

Kimi Räikkönen lors des premiers essais de la MP4-21
Kimi Räikkönen (Kimi Räikkönen (né le 17 octobre 1979 à Espoo, Finlande - ) est un pilote automobile finlandais de Formule 1. Il habite dans sa ville natale ou à...) lors des premiers essais de la MP4-21

La saison (La saison est une période de l'année qui observe une relative constance du climat et de la température. D'une durée d'environ trois mois (voir le tableau Solstice et Équinoxe...) 2005 avait consacré l'indiscutable supériorité du package McLaren-Mercedes en terme de performance, mais aussi sa faiblesse en terme de fiabilité (Un système est fiable lorsque la probabilité de remplir sa mission sur une durée donnée correspond à celle spécifiée dans le cahier des charges.), ce qui coûta au moins un des deux titres à l'écurie germano-britannique et à son meneur finlandais, au profit des Renault R25 (La Renault R25 est la monoplace du Renault F1 Team engagée durant le Championnat du monde de Formule 1 2005 aux mains de Fernando Alonso et Giancarlo Fisichella. Elle fut présentée à Monaco le 1er février 2005.) de Fernando Alonso et Giancarlo Fisichella (Giancarlo Fisichella est un pilote automobile Italien né le 14 janvier 1973 à Rome, Italie. Il dispute le championnat du monde de Formule 1 depuis 1996.).

C'est donc dans un esprit de revanche que l'équipe de Woking entame cette saison 2006, la deuxième consécutive avec la paire (On dit qu'un ensemble E est une paire lorsqu'il est formé de deux éléments distincts a et b, et il s'écrit alors :) Kimi Räikkönen-Juan Pablo Montoya, mais aussi la dernière, puisque Ron Dennis (Ron Dennis (né le 1er juin 1947 à Woking, Grande-Bretagne) est un entrepreneur britannique, qui dirige le groupe McLaren (dont il est propriétaire à hauteur de 15%), connu pour...) a peu élégamment annoncé dès la fin de l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) 2005 le recrutement de Fernando Alonso à compter de la saison 2007. Le directeur technique emblématique de l'écurie Adrian Newey part quant à lui chez Red Bull Racing (Red Bull Racing (abréviation: RBR) est une écurie anglo-autrichienne de Formule 1, fondée en 2005 suite au rachat par Red Bull de l'écurie Jaguar Racing). Ambiance donc chez les oranges (!) puisque durant l'intersaison les monoplaces de l'équipe ont revêtu une surprenante livrée de cette teinte, hommage à l'habillage originel des voitures de la marque.

Ce qui ne semble pas vaincre la faiblesse chronique des blocs Mercedes durant ces essais, provoquant notamment une sortie de Kimi Räikkönen : " Mercedes est le talon d'Achille de l'équipe ". Ce qui ne l'empêche pas de signer à Barcelone (Barcelone (Barcelona en catalan et en castillan) est une commune de Catalogne - Espagne, située dans la province de Barcelone. Elle est la capitale historique, administrative et économique de la Catalogne. Elle est aussi capitale de la...) le deuxième meilleur temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) de l'hiver (L'hiver est une des quatre saisons des zones tempérées.), rassurant son équipe. Quelques semaines avant le début de la saison, la livrée définitive des McLaren est dévoilée, l'orange est abandonné au profit d'une superbe déclinaison autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre...) du chrome (Le chrome est un élément chimique de symbole Cr et de numéro atomique 24.) et du rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage.). Commentaire du pilote finlandais : " J'espère qu'elle est aussi rapide que belle ! ". Sur le plan des partenariats, West a donc quitté l'équipe depuis la saison dernière, remplacé par Johnnie Walker et Fly Emirates (Emirates (en arabe : الإمارات), est une compagnie aérienne basée à Dubaï, elle est la plus importante compagnie des Émirats arabes unis. Fondée en...).

Mais le premier Grand Prix de la saison sera porteur de bien des désillusions, puisqu'une rupture de suspension ( Le fait de suspendre des particules En chimie, la suspension désigne une dispersion de particule. En géomorphologie, la suspension est un mode de transport des sédiments. Le...) dans la première phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) des qualifications oblige Räikkönen à s'élancer du dernier emplacement sur la grille ( Un grille-pain est un petit appareil électroménager. Une grille écran est un élément du tube de télévision. Une grille d'arrêt est un élément du tube de...). Montoya fut plus heureux, mais n'est "que" cinquième et bien isolé, quand les Ferrari 248 F1 (La Ferrari 248 F1 est une monoplace de Formule 1 de l'écurie Ferrari, engagée au cours de la saison 2006. Ses pilotes sont Michael Schumacher et...) de Michael Schumacher et Felipe Massa (Felipe Massa (né le 25 avril 1981 à Sao Paulo, Brésil ) est un pilote automobile brésilien, qui dispute le championnat du monde de Formule 1 depuis la saison 2002, au cours de laquelle il...) s'emparent des deux premières places de la grille, que les Honda RA106 (La Honda RA106 est la monoplace de l'écurie Honda, engagée au cours de la saison 2006 aux mains de Jenson Button et Rubens Barrichello.) de Button et Barrichello sont troisième et sixième, et que les Renault R26 (La Renault R26 est une Formule 1 de l'écurie Renault F1 Team, engagée au cours de la saison 2006, aux mains de Fernando Alonso et Giancarlo Fisichella.) sont quatrième et neuvième. Au terme d'une course (Course : Ce mot a plusieurs sens, ayant tous un rapport avec le mouvement.) absolument splendide et appuyé par une stratégie (La stratégie - du grec stratos qui signifie « armée » et ageîn qui signifie « conduire » - est :) à un seul arrêt, le "Finlandais Volant" s'empare de la troisième marche (La marche (le pléonasme marche à pied est également souvent utilisé) est un mode de locomotion naturel. Il consiste en un déplacement en appui alternatif sur les jambes, en position...) du podium, devançant son équipier, seulement cinquième en partant dix-sept rangs devant le scandinave ! À sa décharge, il semblerait qu'une faiblesse du bloc allemand explique cette contre-performance.

Le Colombien demandera en vain à son équipe de le changer pour la course suivante, en Malaisie, il semble bien que l'équipe McLaren cru 2007 soit déjà définie et que le Sud-Américain n'y ait pas sa place. En Malaisie il devance son équipier sur la grille de départ, cinquième contre sixième (derrière les surprenantes Williams FW28) et termine quatrième quand Räikkönen, percuté par Christian Klien dans le premier tour, sort de la piste et abandonne.

En Australie (L’Australie (officiellement Commonwealth d’Australie) est un pays de l’hémisphère Sud dont la superficie couvre la plus grande partie de l'Océanie. En plus de l’île-continent du...), les flèches d'argent (L’argent ou argent métal est un élément chimique de symbole Ag — du latin Argentum — et de numéro atomique 47.) semblent idéalement placées à l'issue des qualifications : quatrième (Räikkönen) et cinquième (Montoya), juste derrière les Renault R26 et la Honda RA106 de Jenson Button. En revanche, dès le tour de formation, la situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou non. Il inscrit un lieu dans un cadre plus...) semble échapper à l'écurie germano-britannique : Juan Pablo Montoya, en essayant de mettre ses pneus à température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et étudiée en thermométrie. Dans la vie courante, elle est reliée aux...) part en tête-à-queue dans la ligne droite des stands ! Il pourra remercier l'éternel chat (Le chat domestique (Felis silvestris catus) est un mammifère carnivore de la famille des félidés. Il est l’un des principaux animaux de compagnie et compte...) noir de Giancarlo Fisichella, à l'origine d'une seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de mesure du...) procédure de départ, qui lui permet de retrouver sa position. Le départ est enfin lancé, et après quarante-sept tours haletants, les MP4-21 sont en deuxième et quatrième position. Juan Pablo Montoya attaque tant et plus pour revenir sur Ralf Schumacher, étonnant d'opportunisme et de vitesse (On distingue :) au volant de sa Toyota TF106 (La TF106 est une monoplace de l'écurie Toyota, engagée au cours de la saison 2006 aux mains de Ralf Schumacher et Jarno Trulli.), lorsqu'il commet la même erreur que Michael Schumacher quinze tours auparavant, il parvient tant bien que mal à maîtriser les ruades de sa MP4-21 mais abandonne sur coupure moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il...) quelques mètres plus loin. Les espoirs des "Rouge et Chrome" reposent désormais exclusivement sur le Finlandais, qui va terminer dans les roues de Fernando Alonso en signant le meilleur tour en course dans la dernière boucle du Grand Prix.

Lors du Grand Prix de Saint-Marin, trois semaines après le déplacement ( En géométrie, un déplacement est une similitude qui conserve les distances et les angles orientés. En psychanalyse, le déplacement est mécanisme de défense déplaçant la valeur, et...) aux Antipodes, les Gris avaient à cœur d'ouvrir leur compteur de victoires cette saison pour éviter que le syndrome (Un syndrome est un ensemble de signes cliniques et de symptômes qu'un patient est susceptible de présenter lors de certaines maladies, ou bien dans des...) 2005 ne se reproduise (mauvais début de saison ayant conduit à la perte des titres mondiaux). Mais une autre écurie tenait à redorer son prestigieux blason lors de cette épreuve : la Scuderia Ferrari (La Scuderia Ferrari, fondée en 1929, est depuis 1947 la branche chargée de l'engagement en compétition des voitures de la marque Ferrari. De nos jours, la Scuderia Ferrari a exclusivement recentré son...), menée par un Michael Schumacher plus en forme que jamais, et auteur au volant d'une Ferrari ( Automobiles et motos Ferrari, constructeur automobile italien dont le nom provient de son fondateur Enzo Ferrari. Scuderia Ferrari, l'écurie de course du constructeur. Ferrari, constructeur italien de...) retrouvée de sa soixante-sixième Pole Position, effaçant Ayrton Senna des tablettes. Les monoplaces frappées de l'étoile (Une étoile est un objet céleste émettant de la lumière de façon autonome, semblable à une énorme boule de plasma comme le Soleil, qui est l'étoile la plus proche de la...) ne sont que septième et huitième, Montoya devant Räikkönen. Stratégie oblige, objecte-t-on du côté du motorhome McLaren. Mais la course livrera un tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) autre verdict : Juan Pablo Montoya se classe troisième certes, et Kimi Räikkönen cinquième, mais loin, très loin des deux extraterrestres du jour : Fernando Alonso et Michael Schumacher. Le chemin à parcourir reste long pour que chaque élément du package -excellents individuellement- fonctionnent parfaitement dans un ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude...) permettant aux pilotes de se battre pour la victoire.

Lors du Grand Prix d'Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme...), les MP4-21 restent étonnamment discrètes lors des séances d'essais et en qualifications, toujours du fait d'une lourde charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non pécuniaire pour être transporté.) de carburant (Un carburant est un combustible qui alimente un moteur thermique. Celui-ci transforme l'énergie chimique du carburant en énergie mécanique.) pense-t-on : Räikkönen cinquième et Montoya huitième. La course le démontrera, mais si le Finlandais se classe quatrième sur les talons de Fernando Alonso et Felipe Massa, Montoya abandonnera après une course terne, inquiètante pour la suite de la saison, d'autant plus que Ferrari est de retour et signe avec Schumacher sa deuxième victoire consécutive.

La situation fut loin de s'améliorer lors de l'épreuve suivante, en Espagne, puisque de discrètes lors des essais, les monoplaces chromées furent inexistantes en qualifications, Räikkönen neuvième et Montoya douzième après une erreur de son stand (qui tarda à le ravitailler, ce qui fit refroidir ses pneus). Même l'argument de la lourde charge d'essence paraissait léger pour expliquer cette contre-performance. En course, Montoya abandonne de manière assez piteuse, sur un tête-à-queue qui le laissa bloqué en travers de la piste, et Räikkönen se classe cinquième à une minute ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un acte. Cartographie géologique ; la minute de...) de Fernando Alonso, juste devant Jenson Button. L'Espagnol, tout à son triomphe sur ses terres, doit à coup sûr se demander si son transfert vers McLaren était le meilleur choix, quand les rumeurs au sujet de l'arrivée de Räikkönen chez Ferrari ou Renault s'intensifient, avec une annonce prévue après Monaco, et les déclarations du Finlandais le lendemain du Grand Prix ne doivent pas rassurer Ron Dennis, puisque son pilote critique ouvertement la MP4-21.

En Principauté, les monoplaces chromées retrouvent de la performance, sur un tracé qui leur convient traditionnellement (3 victoires en six ans contre 1 pour Renault, Williams et Ferrari). Räikkönen se bat durant cinquante tours avec Alonso pour la victoire, avant que son moteur ne parte en fumée (La fumée, parfois appelée boucane en Amérique du Nord, est un nuage de particules solides émis par un feu ou un échauffement mécanique. Ces particules sont...). Montoya termine à la deuxième place, mais sans gloire, il n'a pu suivre le rythme de son équipier et sans les abandons de celui-ci et de Mark Webber, il échouait au pied du podium.

Et cette performance retouvée fut confirmée sur les terres de McLaren, à Silverstone, en même temps qu'un glissement de stratégie, les dirigeants de l'écurie s'étant enfin résigné à admettre que leur monoplace n'était pas la plus performante et que la charger au maximum en essence en qualifications ne pouvait pas toujours payer. Et la preuve en est la deuxième place de Räikkönen sur la grille de départ de ce grand prix. Il sera au final débordé par Michael Schumacher derrière un Alonso impérial, mais devant les deuxièmes Renault et Ferrari. Montoya lui fut transparent sur le terrain de son premier succès pour McLaren, se classant sixième à plus de trente secondes de son équipier.

Au Canada, le retour des fléches d'argent sur le devant de la scène se confirma : Räikkönen troisième derrière les Renault sur la grille et Montoya septième. Dès le départ, le Finlandais prend le meilleur sur Fisichella et prend la roue (La roue est un organe ou pièce mécanique de forme circulaire tournant autour d'un axe passant par son centre.) d'Alonso, le harcèle durant le début de course avant de lentement chuter en performance, puis de caler dans les stands et enfin de glisser sur des résidus de gomme, offrant le premier accessit à Michael Schumacher derrière un Alonso impérial. De son côté, Montoya continue de décevoir puisqu'après un départ mouvementé, il sort Rosberg de la piste dans une manœuvre osée, avant de percuter le mur (Un mur est une structure solide qui sépare ou délimite deux espaces.) "Bienvenue au Québec" et d'abandonner sa voiture (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un moteur. Ce véhicule est conçu pour le transport terrestre de personnes ou de marchandises,...) sur le côté de la piste. Les temps sont durs pour le Colombien.

A Indianapolis, les flèches d'argent connurent une fin de semaine noir : mal qualifiées, sans doute à cause d'une très lourde charge de carburant, les deux monoplaces sont prises dans le carambolage (Un carambolage de voitures est une série de heurts, de chocs entre plusieurs véhicules sur la route. Une chaussée glissante, la visibilité...) du premier tour et abandonnent. La course se résume à un cavalier seul des deux Ferrari, tandis que les Renault sauvent les meubles. McLaren est donc de fait exclue des deux courses au titre : Räikkönen est à quarante-neuf points d'Alonso et son équipe à soixante-six points de Renault...

La semaine précédant le grand prix de France, la F1 est secouée par un coup de théâtre : Juan Pablo Montoya quittera la F1 à la fin de l'année pour rejoindre les rangs des pilotes du NASCAR. Quelques heures (L'heure est une unité de mesure  :) après cette annonce-choc, on apprend que le Colombien ne reprendra plus le volant d'une McLaren : après ses nombreuses bourdes cette saison, son employeur a décidé de le limoger. Il sera remplacé par le troisième pilote de l'écurie, Pedro de la Rosa (Rosa peut désigner :) dès le grand prix de France. C'est sur cette note amère que s'achève la carrière en F1 d'un pilote vainqueur de sept grands prix, auteur de treize pole positions en un peu moins d'une centaine de grands prix. De la Rosa se qualifie en huitième position pour son premier grand prix depuis Bahreïn (Bahreïn (arabe : البحرين « les deux mers »), officiellement le Royaume de Bahreïn (arabe : مملكة...) 2005, deux places derrière Räikkönen. Ils passeront tous les deux la ligne d'arrivée en ayant gagné une place, dominés par les Ferrari, les Renault et même les Toyota (Toyota est un constructeur automobile, originaire du Japon. Le siège du groupe est situé dans la ville de Toyota (qui a repris le nom de l'entreprise), à proximité de Nagoya.).

En Allemagne, sur les terres de Mercedes, Räikkönen, à la surprise générale, signe la pole position ! En fait, une erreur de son équipe l'avait envoyé en piste avec juste assez de carburant pour couvrir huit tours en course. Il se classera tout de même premier des non-Ferrari, ce qui recommence à avoir un sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution...) dans ce Championnat ! De la Rosa abandonnera lui sur un problème de pompe (Une pompe est un dispositif permettant d'aspirer et de refouler un fluide.) à essence au troisième tour.

Palmarès

(avant le Grand Prix de France)

  • Saison 2006 :
    • Départs en Grands Prix : 24 (Kimi Räikkönen  : 12, Juan Pablo Montoya : 10, Pedro de la Rosa : 2)
    • Abandons : 9 (Kimi Räikkönen  : 3, Juan Pablo Montoya : 5, Pedro de la Rosa : 1)
    • Victoire(s) : 0 (Kimi Räikkönen  : 0, Juan Pablo Montoya : 0, Pedro de la Rosa : 0)
    • Podium(s) : 7 (Kimi Räikkönen  : 5, Juan Pablo Montoya : 2, Pedro de la Rosa : 0)
    • Pole Position(s) : 2 (Kimi Räikkönen  : 2, Juan Pablo Montoya : 0, Pedro de la Rosa : 0)
    • Meilleure Qualification : Kimi Räikkönen  : 1er, Juan Pablo Montoya : 4e, Pedro de la Rosa : 4e
    • Meilleurs tours en course : 2 (Kimi Räikkönen  : 2, Juan Pablo Montoya : 0, Pedro de la Rosa : 0)
    • Points Marqués : 77 (Kimi Räikkönen  : 49, Juan Pablo Montoya : 26, Pedro de la Rosa : 2)
    • Comparatif Qualifications : Kimi Räikkönen devance Juan Pablo Montoya 8 fois sur 10 courses et Pedro de la Rosa 2 fois sur 2 courses
    • Comparatif Course : Kimi Räikkönen devance Juan Pablo Montoya 7 fois sur 10 courses et Pedro de la Rosa 2 fois sur 2 courses
    • Positions aux Championnats du Monde :
      • Pilotes :
        • Kimi Räikkönen : 5e
        • Juan Pablo Montoya : 6e
      • Constructeurs : 3e

Résultats


Pilotes

  • Finlande Kimi Räikkönen (numéro 3)
  • Colombie Juan Pablo Montoya (numéro 4)
  • Espagne Pedro de la Rosa (numéro 4)


McLaren Group (Le McLaren Group est une société basée en Grande-Bretagne à Woking, spécialisée dans les technologies de pointe, notamment celles liées à l'automobile....)


Historique F1
M2B | M4B | M5A | M7A | M7B | M7C | M9A | M14 | M7D | M17 | M19 | M23 (M23 est un amas ouvert situé dans la constellation du Sagittaire. Il fut découvert par Charles Messier le 20 juin 1764.) | M26 | M28 | M29 | M29B | M29C | M30 | M29F | M5A | MP4-1 | MP4-1B | MP4-1C | MP4-1E | MP4-2 | MP4-2B | MP4-2C | MP4-3 | MP4-4 | MP4-5 | MP4-5B | MP4-6 | MP4-6B | MP4-7 | MP4-8 | MP4-9 | MP4-10 | MP4-10B | MP4-10C | MP4-11 | MP4-12 | MP4-13 | MP4-14 | MP4-15 | MP4-16 | MP4-17 | MP4-17D | MP4-19 | MP4-19b | MP4-20 | MP4-20b | MP4-21| MP4-22
Prototypes et concept-cars
MP4-18
Modèles de série
F1 | F1 GTR '95 | F1 LM | F1 GTR '96 | F1 GT | F1 GTR '97 | Mercedes-Benz Classe SLR (La Mercedes SLR est une supercar que le constructeur automobile Mercedes-Benz a développée pour rivaliser avec la Carrera GT de Porsche et la Ferrari Enzo...)
Site officiel des voitures McLaren
Page générée en 0.364 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique