Cap Arcona
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Cap Arcona
Type : Paquebot
Histoire
Quille posée : 1926
Lancement : 14 mai 1927
En service : 29 octobre 1927
Statut : Coulé le 3 mai 1945
Caractéristiques techniques
Longueur : 205,9 m (hors-tout)
196,2 m (flottaison)
Maître-bau : 25,8 m
Tirant d'eau : 12,8 m (8,7m)
Port en lourd : 11 500 tpl
Tonnage : 27 561 BRT, 15 011 NRT
Propulsion : 2 turbines à vapeur (), 2 hélices
Puissance : 17 500 kW
Vitesse : 20 nœuds
Autres caractéristiques
Passagers : 1315
Équipage : 475
Chantier : Blohm & Voss (Désignation complète : Blohm & Voss Abteilung Flugzeugbau (BV))
Armateur : Hamburg-Südamerikanische Dampfschiffahrtsgesellschaft (HSDG)
Pavillon : Bahamas (Les Bahamas, ou le Commonwealth des Bahamas pour les usages officiels, sont un pays anglophone, qui bien que situé largement au nord de la Mer des Caraïbes, est parfois considéré...)

Le Cap Arcona (Le Cap Arcona était un paquebot allemand de grand luxe, dont l'histoire est liée à l'une des deux plus grandes tragédies maritimes de la Seconde Guerre mondiale, donc de l'Histoire : le 3 mai 1945, il est coulé avec deux...) était un paquebot (Un paquebot est un navire spécialisé dans le transport de passagers. Le nom vient de l'anglais « packet-boat », désignant les navires...) allemand de grand luxe, dont l'histoire est liée à l'une des deux plus grandes tragédies maritimes de la Seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de mesure du temps. La seconde d'arc est...) Guerre mondiale, donc de l'Histoire : le 3 mai 1945, il est coulé avec deux autres navires par l'aviation (L'aviation est une activité aérienne définie par l'ensemble des acteurs, technologies et règlements qui permettent d'utiliser un aéronef dans un but...) britannique alors qu’il transporte des milliers de déportés sortis du camp de concentration de Neuengamme.

Fierté de la marine allemande

Ce bateau à vapeur (Un bateau à vapeur ou pyroscaphe est un bateau dont la motorisation est assurée par une machine à vapeur.) rapide appartenait à la HSDG, Hamburg-Südamerikanische Dampfschifffahrts Gesellschaft (entreprise de croisières entre Hambourg et l’Amérique du Sud). Construit par les chantiers Blohm und Voss de Hambourg, le Cap Arcona fut lancé le 14 mai 1927. D’une longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa longueur est celle de l’objet...) de 206 mètres, d’un tonnage de 27 500 tonnes et doté de cales profondes, il était considéré comme l’un des plus beaux navires de son temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.). Son nom, Cap Arcona, provient du Kap Arkona sur l’île allemande de Rügen (Mecklembourg-Poméranie occidentale). Ce vapeur servit aussi bien à des croisières de luxe qu’à l’émigration, principalement vers l’Amérique du Sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.). Le 3 décembre 1928, à Rio de Janeiro (Rio de Janeiro est une mégapole située dans le sud-est du Brésil. C'est également la capitale de l'État de Rio de Janeiro. Avec ses 6,1 millions d'habitants intra-muros (communément appelés les Cariocas) et 11,35 millions dans l'aire...), un hydravion (Un hydravion désigne un avion ayant la capacité de se poser (amerrir) ou de décoller sur l'eau. Ce terme est composé du grec 'υδωρ' = hydros (eau)...) transportant l’élite intellectuelle brésilienne et chargé d’accueillir Santos-Dumont, qui était à bord du Cap Arcona, s’échoua près du navire (Un navire est un bateau destiné à la navigation maritime, c'est-à-dire prévu pour naviguer au-delà de la limite où cessent de s'appliquer les règlements techniques de sécurité de...).

Réquisition par la Kriegsmarine

Le navire fut réquisitionné par la Kriegsmarine le 25 août 1939. Il resta à quai dans le port de Gotenhafen, baie de Danzig (mer Baltique), Prusse orientale, servant de logement flottant aux troupes de la Kriegsmarine.

Un intermède cinématographique

En 1942-43, un film de propagande (La propagande désigne la stratégie de communication, dont use un pouvoir (ou un parti) politique ou militaire pour changer la perception d'événements, de...) nazie y fut tourné, Titanic (Le RMS Titanic est un paquebot transatlantique britannique de la White Star Line, construit sous l'initiative de Joseph Bruce Ismay en 1907. Il a été...) (film de 1943).

En 1944, il reçut l'ordre de transporter des civils et des soldats entre Gotenhafen et Copenhague, mais ses turbines tombant en panne, il fut remorqué et réparé dans un chantier naval (Naval est une municipalité de la province de Biliran sur l'île de Biliran aux Philippines.) scandinave. Il fut restitué en mauvais état à la compagnie Hamburg-Süd le 14 avril 1945.

Des prisons flottantes

Le même jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début...) du 14 avril, Heinrich Himmler donne l'ordre de faire disparaître les déportés avant l'arrivée des Alliés. Le 4 mai, les Alliés libèrent donc un camp de Neuengamme vide (Le vide est ordinairement défini comme l'absence de matière dans une zone spatiale.), bien qu'il ait reçu 106 000 déportés à partir de 1938. C'est le gauleiter, chef SS du district de Hambourg, Karl Kaufmann qui fit diriger les déportés vers Lübeck, où se trouvaient le Cap Arcona et deux navires plus petits, le Thielbek et l'Athen, ainsi que le Deutschland.

Les capitaines du Cap Arcona, Heinrich Bertram, et du Thielbek, John Jacobsen, sont informés des projets nazis le 18 avril. Jacobsen est déchu de son commandement le 19. Dès le 20 commence l'embarquement sur les navires de 11 000 déportés arrivés à Lübeck entre le 19 et 26 avril, malgré les protestations de la Croix-Rouge suédoise. L'officier SS Gehrig ordonne au capitaine de l'Athen, Fritz Nobmann, d'embarquer 2300 déportés accompagnés de 280 SS et kapos et de les transférer au Cap Arcona, ancré à 4 km au large. Nobmann refuse, puis menacé de mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus général, incluant par exemple la mort des...), s'exécute. Mais le commandant Bertram refuse le transbordement et l'Athen doit repartir au port. Ce n'est que le 26 sous la menace d'un jugement sommaire que Bertram doit se résoudre au transfert.

Sous le commandement du SS Kirstein, les gilets de sauvetage sont enlevés, alors que bancs et banquettes (possibles radeaux) sont stockés dans les cales, ce qui ne laisse aucun doute sur les projets allemands de couler le navire avec ses occupants. En plusieurs voyages jusqu'au 30 avril, 6500 déportés et 600 gardes sont amenés sur le Cap Arcona, où ils survivent dans des conditions atroces. On compte plusieurs dizaines de morts chaque jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil...). Le 30, des prisonniers sont enlevés du navire tant la surpopulation (La surpopulation survient lorsque les ressources disponibles pour un territoire donné sont insuffisantes pour la population qui y vit. Le seuil de surpopulation varie selon les types de...) exaspère même les SS et en raison d'un accord avec la Croix-Rouge pour exfiltrer les déportés français vers les hôpitaux suédois. Mais arrivés du camp de concentration de Stutthof, 500 nouveaux déportés arrivent à Lübeck.

Le 3 mai, alors que des sous-marins allemands se préparent à torpiller les navires-prisons, des chars britanniques arrivent dans la ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations...) et un avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par un organe moteur (dans le cas d'un engin sans...) de reconnaissance repère les navires. Deux officiers britanniques écoutent le rapport terrifiant de la Croix-Rouge et promettent d'agir, mais il est trop tard pour détourner l'attaque lancée par la RAF.

La tragédie de Lübeck

Baie de Lübeck, à trois kilomètres de Neustadt (en haut à gauche): Position du Cap Arcona au moment de son naufrage
Baie de Lübeck, à trois kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international. Il est défini comme la distance parcourue...) de Neustadt (en haut à gauche): Position du Cap Arcona au moment de son naufrage[1]

Le 3 mai 1945 à 14 h 30, quatre jours après le suicide (Le suicide (du latin suicidium, du verbe sui caedere « se massacrer soi-même ») est l’acte délibéré de mettre fin à sa propre vie. Dans le domaine médical,...) d’Hitler, le Cap Arcona, le liner (Un liner est un grand navire à passagers ou paquebot. Le plus souvent, il s'agit d'un navire motorisé réalisant de longs voyages sur les océans. Le but principal de...) de luxe allemand d’avant-guerre de 27 561 tonnes et de 206 mètres de long, le Thielbek (un cargo de 2 815 tonnes) l'Athen et le Deutschland (liner de 21 046 tonnes), ancrés dans la baie de Lübeck au large de Neustadt (Schleswig-Holstein) et Scharbeutz furent bombardés et coulés par des chasseurs-bombardiers Typhoons IB du Groupe 83 du Second Tactical Air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire de pressuriser les cabines des avions et autres...) Force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale « cardinale » équivalent au courage (cf. les articles...) de la RAF commandés par le capitaine Martin Scott Rumbold. Environ 7 000 à 8 000 déportés périrent noyés, les survivants nagèrent dans la mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) Baltique glaciale puis furent mitraillés par les SS sur la plage (La Plage est un film anglo-américain réalisé par Danny Boyle en 2000 et adapté du roman The Beach d'Alex Garland).

À bord des deux premiers bateaux, plus de 7 500 déportés des camps de concentration de Neuengamme près de Hambourg et de Stutthof près de Danzig, dont une moitié étaient des prisonniers de guerre russes et polonais et d’autres français (résistants, réfractaires au STO, anciens STO, etc.), allemands (droit commun), danois, etc., ont été rapidement évacués de ces camps en face de l’avancée rapide des troupes britanniques. Arrivant dans le port de Lübeck, ils furent forcés de monter à bord de l' Athen (un cargo de 1 936 tonnes) pour être transférés dans le Cap Arcona dont le capitaine, Heinrich Bertram, refusa de les prendre à bord en protestant que son bateau (Un bateau est une construction humaine capable de flotter sur l'eau et de s'y déplacer, dirigé ou non par ses occupants. Il répond aux besoins du transport maritime ou fluvial, et...) ne pouvait en contenir que 700. Menacé de mise aux arrêts et d’exécution sommaire, il obéit et laissa 7 000 déportés être entassés par quelque 600 SS dans les cales profondes de son navire. Ces bateaux devaient être sortis en pleine mer puis sabordés, noyant tous ceux qui étaient à bord selon l’ordre d’Himmler indiquant à tous les commandants de camps de concentration qu’aucun déporté ne devait tomber vivant entre les mains de l'ennemi. Quand l'Athen eut finit son travail de transbordement, un groupe de déportés fut retransferré du Cap Arcona (qui était maintenant trop surpeuplé) à l'Athen. Le capitaine de ce dernier accostait alors son navire contre le quai (Le Quai est un espace culturel de la ville d'Angers dans le département du Maine-et-Loire en France. L'ouverture a eu lieu le 25 mai 2007, et Le Quai a...) de Neustadt et déployait un drapeau blanc (Le blanc est la couleur d'un corps chauffé à environ 5 000 °C (voir l'article Corps noir). C'est la sensation visuelle obtenue avec un spectre lumineux continu, d'où l'image que l'on en donne parfois :...), ce qui sauva 1 998 personnes. À une courte distance de là, le liner Deutschland était ancré et était en train (Un train est un véhicule guidé circulant sur des rails. Un train est composé de plusieurs voitures (pour transporter des personnes) et/ou de plusieurs wagons (pour transporter des marchandises), et peut être tracté par...) d’être converti en navire-hôpital.
Tirant leurs roquettes, les Typhoons du 184 Squadron basé à Hustedt attaquèrent d’abord, touchant les trois bateaux. Les capitaines du Cap Arcona et du Thielbek firent déployer un drapeau blanc.
La seconde attaque vint du 198 Squadron basé à Plantlünne dirigé par le Group Captain Johnny Baldwin.
La troisième vint du 263 Squadron basé à Ahlhorn, l’escadrille attaqua le Deutschland et la quatrième attaque effectuée par le 197 Squadron basé aussi à Ahlhorn.
Le Deutschland, s’embrasa rapidement, la quille à l’air et coula quatre heures (L'heure est une unité de mesure  :) plus tard. Heureusement, il n’y avait aucun déporté à bord et l’équipage avait déserté le navire après la première attaque.
Le Cap Arcona, avec 4 650 déportés piégés en dessous dans les cales profondes suffoquèrent dans la fumée (La fumée, parfois appelée boucane en Amérique du Nord, est un nuage de particules solides émis par un feu ou un échauffement mécanique. Ces particules sont principalement de la suie...) et les flammes, le navire s’inclina sur un côté, fut en partie submergé et s’embrasa. Quelques-uns des déportés réussirent à s’en extraire et à se cramponner à la coque du navire, d’autres sautèrent dans la mer Baltique glaciale. On a compté 316 rescapés.
Le Thielbek se transforma en épave où l’incendie couvait et coula quarante-cinq minutes ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un acte. Cartographie géologique ; la minute de terrain est la carte originale, au crayon,...) plus tard. Du Thielbek, sur 2 800 déportés seulement 50 furent sauvés.
L'Athen ayant hissé le drapeau blanc, les 1 998 passagers furent épargnés.
Beaucoup de survivants, essayant de nager jusqu’à la plage (La géomorphologie définit une plage comme une « accumulation sur le bord de mer de matériaux d'une taille allant des sables fins aux blocs ». La plage ne se limite donc...), furent abattus dans l’eau par les mitrailleuses des Typhoons volant en rase-mottes et tournant autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre...) des bateaux, d’autres par les unités de la SS, des Jeunesses hitlériennes, de l'infanterie de marine stationnées sur la plage. Les SS en barques épargnèrent uniquement ceux en uniforme SS, au moins 400.

Des photos (des navires en flamme; du Deutschland chavirant, du Thielbek, du Cap Arcona, de survivants nageant dans la Mer Baltique) furent prises lors d'une mission de reconnaissance au-dessus de la baie de Lübeck par un avion F-6 du 161ème Tactical Reconnaissance Squadron de l'USAAF vers 17 heures.

Mémorial international du Cap Arcona dans le cimetière du souvenir à Neustadt en Holstein
Mémorial international du Cap Arcona dans le cimetière du souvenir à Neustadt en Holstein

En tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.), environ 8 000 personnes moururent dans cette tragédie (7 300 déportés et 600 SS), 314 déportés et 2 membres d’équipage furent sauvés. Les victimes ont été enterrées dans des fosses communes creusées entre Lübeck et Pelzerhaken. Les survivants ont fait construire un cénotaphe (Un cénotaphe est un monument élevé à la mémoire d'une personne ou d'un groupe de personnes et dont la forme rappelle celle d'un tombeau, bien qu'il ne contienne pas le corps.) sur lequel est inscrit : "A la mémoire éternelle des déportés du camp de concentration de Neuengamme. Ils périrent lors du naufrage du Cap Arcona le 3 mai 1945.
Les pilotes de la RAF ne savaient pas qu’il y avait des déportés à bord et ce n’est que beaucoup d’années plus tard, en fait en 1975, que certains apprirent qu’ils avaient massacré des déportés des camps de concentration. Pendant des semaines après le naufrage, les corps des victimes furent ramenés par le courant sur la plage, ils furent rassemblés et enterrés dans de simples fosses communes à Neustadt en Holstein. Et pendant presque trois décennies, des squelettes et des morceaux de squelettes furent récupérés sur la plage, le dernier fut trouvé par un garçonnet âgé de douze ans en 1971. L’histoire de cette tragédie est dépeinte dans le musée du Cap Arcona de la ville de Neustadt en Holstein ouvert en 1990.

Ces déportés étaient de 28 nationalités différentes : allemande, américaine, belge, canadienne, danoise, espagnole, estonienne, française, grecque, helvétique, hongroise, italienne (Italienne est le nom communément utilisé pour le cordage servant a manœuvrer un enrouleur. Il s'enroule sur un tambour quand on déroule la voile, et on tire dessus pour enrouler la...), lettonienne, lituanienne, luxembourgeoise, néerlandaise, norvégienne, polonaise, roumaine, russe, tchécoslovaque, ukrainienne, yougoslave, etc.

Le 4, la presse britannique titrait sur la "brillante attaque" de la RAF.
Ce naufrage fait partie, avec ceux du Wilhelm Gustloff et du Goya, qui eurent également lieu en 1945 dans la mer Baltique, des trois plus grandes pertes en vies humaines de l’histoire de la mer.
Les officiers SS de Neuengamme ont été jugés par des tribunaux militaires britanniques, mais aucun des responsables du transfert vers le Cap Arcona ne le fut. La question reste posée de savoir si des Britanniques ont pu avoir connaissance de la présence de déportés sur ces navires la veille de l'attaque, comme le prétend l'historien allemand Wilhelm Lange. Les archives militaires britanniques ne seront consultables qu'en 2045.

Quant au navire Cap Arcona, son épave resta échouée dans la baie jusqu'en 1950, puis fut démantelée pour être réduite en ferrailles. La firme Rolls-Royce photographia ces restes en détail pour évaluer l'efficacité de ses bombes.

Bibliographie

  • Angriffsziel " Cap Arcona ", ISBN 3-88243-590-9 : Schwarberg, Günther : Göttingen : Steidl Verlag ;
  • Cap Arcona, ISBN 3-923457-08-1 : Lange, Wilhelm : Eutin : Struves Buchdruckerei u. Verlag.
  • Benjamin Jacobs/Eugene Pool — The 100-Year Secret : Britains's Hidden World War II Massacre — The Lyons Press, October 2004 (lien)
  • André Laroze, les Oubliés du "Cap Arcona". – Saint-Sever : André Laroze, 2005. – 149 p.-(lien) p. de pl., 18 cm. – ISBN 2-911924-29-0.
  • Franck Mazoyer, Alain Vancauwenberghe, et André Migdal, la Tragédie du Cap Arcona, in Le Monde diplomatique, août 2005. (lien)

Extrait de l'encadré "Précisions" du Monde diplomatique du mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) de septembre 2005 : "… Enfin, à la suite de la publication de "La tragédie du paquebot-prison Cap-Arcona" (Le Monde diplomatique, août 2005), nous avons reçu de M. A. V. un courrier estimant que cet article s'inspire largement d'un dossier publié sur son site : www.…. L'auteur, Franck Mazoyer, reconnait avoir fait "… Je ne pensais pas être si proche de son texte, j'en suis désolé". Le Monde diplomatique s'associe à ces excuses et signalera à ses internautes, lors de la mise en ligne de cet article, la contribution de M. V."

Page générée en 4.188 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique